Message du président des EAU au roi Mohammed VI    Compteur Coronavirus : 684 cas testés positifs, 4.495.477 personnes vaccinées    Guinée : Une fausse annonce de suspension du Ramadan suscite la polémique    Casablanca : Inauguration de l'annexe du tribunal de commerce réservée au registre de commerce    Joe Biden retirera toutes les troupes américaines d'Afghanistan d'ici le 11 septembre    Evolution du coronavirus au Maroc : 684 nouveaux cas, 502.961 au total, mardi 13 avril 2021 à 18 heures    La FRMVB adopte ses rapports moral et financier lors de son AGO à Marrakech    Liverpool-Real, la magie évanouie d'Anfield face au sorcier Zidane    Front commun de Moscou et Téhéran face aux Occidentaux    La haute précision marocaine mondialement reconnue    David Govrin, représentant d'Israël au Maroc, nous ouvre son coeur (TEASER)    Meryem Aassid : «notre vision est d'explorer la chanson amazighe dans toute sa splendeur !»    Quand l'art fédère le Grand Maghreb    Votre livre de poche motivateur    Mariage des mineures : une plaie gangrenée    Couvre-feu à Casablanca: le tramway adapte ses horaires    Coronavirus : l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson suspendue par les autorités américaines    Ramadan: voici les nouveaux horaires des cours diffusés à la télévision    La loi 46.19, une occasion pour lutter efficacement contre la corruption    La France regrette les menaces d'Alger envers son ambassadeur    Interview avec l'Ambassadeur du Sénégal au Maroc : les dessous de l'initiative sénégalaise à Dakhla    PSG-Bayern: à quelle heure et sur quelles chaînes? (Ligue des champions)    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue omanais    Barça: le clan Messi dément une rumeur au sujet de Neymar    M. Benabdelkader : Bientôt un nouveau projet de loi régissant la fonction d'Adoul    SM le Roi lance l'opération de soutien alimentaire «Ramadan 1442»    Golf : Hideki Matsuyama, soleil levant à Augusta    Transport: la nouvelle flotte de bus fait le bonheur des Casablancais    Gaz Butane : Hausse de 9% de la moyenne de subvention unitaire par bouteille (12kg) à fin avril    Des chiffres alarmants de demandes de mariages des mineures (Président du ministère public)    Lutte anti-Covid: Le doute se pose sur l'efficacité des vaccins chinois    Les rebelles Houthis du Yémen affirment avoir lancé 17 drones et missiles sur l'Arabie saoudite    Diversité des genres : le groupe OCP s'associe à IFC    Raja / Lassaâd Chebbi : Une association de raison qui profite aux deux parties    Naima Lamcharki, meilleure actrice au Festival international du film arabe de Malmö    Sociétés cotées : Baisse de 34,4 % de la masse bénéficiaire    La Bourse de Casablanca débute en légère baisse    Financement anti-Covid : le plaidoyer de Benchâaboun    Le mois sacré de Ramadan débutera mercredi au Maroc    Formation : la Fondation Phosboucraâ opte pour le distanciel    Officiel: le Tunisien Lassaad Chabbi nouveau coach du Raja Casablanca    Casablanca : le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Real Madrid: Florentino Pérez réélu président    Journée internationale de la femme : ASEGUIM-Settat honore Mme Cissé Nantènin Kanté    Ramadan: Joe Biden adresse ses vœux aux musulmans    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





26 morts dans une église du Texas aux Etats-Unis
Publié dans Libération le 07 - 11 - 2017

Un homme a tué 26 personnes dans une église du Texas en plein service religieux lors d'une des pires fusillades de l'histoire récente des Etats-Unis, qui a redonné de la voix aux partisans d'un plus strict contrôle des armes à feu.
Le président américain Donald Trump a toutefois estimé lundi que cette nouvelle fusillade, cinq semaines après celle de Las Vegas (58 morts), ne posait pas la question de l'encadrement des armes mais celle de la santé mentale de son auteur.
"La santé mentale est le problème ici (...) Ce n'est pas une question liée aux armes", a-t-il déclaré à l'occasion d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe à Tokyo.
Dimanche vers 11H20 (17H20 GMT), un "jeune homme blanc âgé d'une vingtaine d'années", "tout de noir vêtu", armé d'un fusil d'assaut et portant un gilet pare-balles, a ouvert le feu sur la First Baptist Church de Sutherland Springs, un hameau rural du Texas de 400 habitants, ont rapporté les autorités locales.
Il a ensuite poursuivi son carnage à l'intérieur de l'église avant d'être pris à partie par un habitant qui a saisi son fusil. L'homme a réussi à prendre la fuite mais a été retrouvé mort dans son véhicule peu après, sans que l'on sache s'il s'est suicidé ou si quelqu'un lui a tiré dessus.
Les autorités n'ont pas communiqué son identité, et ses motivations restent inconnues à ce stade. Selon plusieurs médias américains, il s'agit d'un ex-militaire de 26 ans, renvoyé de l'armée de l'air après un passage en Cour martiale en 2014, qui vivait en périphérie de San Antonio, une des grandes villes du Texas à une cinquantaine de kilomètres de là.
"A ce stade, il y a 26 vies qui ont été perdues. Nous ne savons pas si ce bilan va s'aggraver ou pas", a déclaré devant la presse le gouverneur du Texas Greg Abbott, évoquant "la pire fusillade de masse dans l'histoire" de son Etat.
Une vingtaine de personnes ont été blessées. Les victimes sont âgées de cinq à 72 ans.
Refusant d'ouvrir le débat sur l'encadrement des armes, le président Donald Trump, actuellement en tournée en Asie, a dénoncé une fusillade "terrifiante" et un "acte diabolique".
"Nous avons le cœur brisé. Nous nous rassemblons, nous unissons nos forces (...) A travers les larmes et notre chagrin nous restons forts", a-t-il déclaré à Tokyo.
"Les mots nous manquent pour exprimer la peine et la douleur que nous ressentons tous", a-t-il ajouté.
Comme lors de tant d'autres fusillades avant celle-ci, les démocrates ont profité de l'occasion pour renouveler les appels à un contrôle plus strict, une question brûlante dans un pays qui considère le droit de porter des armes comme presque sacré.
Dénonçant un "acte de haine", l'ex-président Barack Obama a déclaré: "Que Dieu nous accorde aussi à tous la sagesse de nous demander quelles mesures concrètes nous pouvons prendre pour réduire la violence et les armes parmi nous".
"Non seulement j'ai la mort dans l'âme, mais plus que ça, je suis en colère", a réagi la sénatrice démocrate Elizabeth Warren.
Le 1er octobre, les Etats-Unis ont connu la pire fusillade de leur histoire, avec 58 morts et près de 550 blessés parmi le public d'un concert de musique country en plein air à Las Vegas (Nevada). Cette tuerie a été perpétrée par Stephen Paddock, un riche comptable à la retraite de 64 ans, qui a tiré sur une foule de 22.000 personnes réunies dans la capitale du jeu depuis le 32e étage de l'hôtel Mandalay Bay, où il s'est ensuite suicidé.
Mais les enquêteurs n'ont à ce stade pas pu élucider ses motivations ni établir de lien avec le groupe jihadiste Etat islamique (EI), qui a pourtant revendiqué le carnage.
La tuerie au Texas n'est pas la première dans un lieu de culte. En juin 2015, Dylann Roof, un partisan de la suprématie blanche, avait tué neuf paroissiens dans l'église de l'Emanuel à Charleston, en Caroline du Sud, symbole de la lutte des Noirs contre l'esclavage. Il a été condamné à la peine capitale en janvier.
Chaque année, plus de 33.000 décès liés aux armes à feu sont recensés aux Etats-Unis --dont 22.000 suicides--, selon une récente étude. Le débat sur la réglementation des armes, particulièrement conciliante, est relancé à chaque fusillade d'ampleur.
Malgré cela, peu de mesures concrètes ont été prises pour tenter d'endiguer ce phénomène, principalement en raison du poids du puissant lobby en faveur des armes, la National rifle association (NRA)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.