L'émir de Qatar reçoit Wali Bank Al-Maghrib    Aéroport Mohammed V: Arrestation d'un Sénégalais faisant l'objet d'un mandat d'arrêt international    Météo: les prévisions de ce mardi    Bolsonaro, roi Salmane, Mahmoud Abbas, ... félicitent le roi à l'occasion de l'indépendance du royaume    Coupe du Trône: Hay Mohammadi en ébullition après la victoire du TAS    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    Coupe du Trône : sacre historique du TAS    Décès du journaliste et militant Mustapha Iznasni    Nouzha Bouchareb participe au Salon Al Omrane Expo MDM à Paris    Google fête l'indépendance du Maroc    Forum euro-méditerranéen d'Essaouira: Maryam AIT MOULAY remporte «Prix pour Jeunes Leaders»    Le BCIJ arrête deux présumés terroristes à Rabat    23.000 candidats aux concours des enseignants-cadres à Tanger    Les participants au 12ème Forum MEDays adoptent la Déclaration de Tanger    Sous la pression de la rue, Mohamad Safadi renonce à devenir Premier ministre du Liban    La réalisation des grands projets d'infrastructures nécessite près de 600 milliards de DH    L'expérience marocaine dans le secteur minier présentée en Chine    Le Onze national accroché par la Mauritanie    Coupe du Trône : Le HUSA et le TAS pour l'ultime acte    Euro 2020 : Allemagne et Pays-Bas décrochent leur qualification    Devoxx 2019 : Les développeurs en conlave à Agadir    Le Premier secrétaire s'entretient avec l'ambassadrice de l'UE au Maroc    Driss Lachguar reçoit une délégation du gouvernement de la jeunesse marocaine    Sao Tomé-et-Principe réaffirme son appui au Plan d'autonomie    Bouillon de culture    Nouvelle édition du Salon du livre de l'enfant et de la jeunesse    Le grand maître du cinéma européen, Costa Gavras, à la rencontre des étudiants marocains    Taekwondo. La sélection marocaine ne rentrera pas les mains vides du tournoi international de Paris    L'élection de Mohamed Boudra à la CGLU met le Maroc sous le feu des projecteurs    Le chanteur malien Salif Keita interpelle son président et tacle Macron... sans langue de bois    Belle performance en finale de l'élève Fatima Zahra Akhyar    Venise sous les eaux : Nouvelle marée haute dangereuse attendue ce dimanche    La finale de la Coupe de Trône : Le Tihad de Casablanca vs le Hassania d'Agadir    Le PPS et la Loi de Finances 2020    Lutte ouvrière!    L'œuvre de Hamid Douieb sous la loupe    L'alliance Renault-Nissan à la recherche du temps perdu    Mohamed Abdennabaoui : L'indépendance du pouvoir judiciaire est devenue une réalité    Nous sommes tous concernés par le diabète    Risques routiers: Renault Maroc sensibilise les écoliers!    Liban: sous la pression de la rue, un ex-ministre renonce à devenir Premier ministre    Province de Jerada : Activation du plan provincial de lutte contre le froid    Vandalisme sportif : Arrestation de 10 personnes à Salé    « Engagement et citoyenneté 2.0 », table ronde pour entamer la 5ème édition du Forum euro-méditerranéen des Jeunes Leaders d'Essaouira    Eliminatoires CAN 2021 : Triste match nul pour les Lions de l'Atlas    Les révélations fracassantes de Jamie Lee Curtis    Vidéo : L'école marocaine vue par The Tberguig !    Kamal Hachkar rend hommage à Neta Elkayam    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Deux études mettent à mal la théorie d'un bienfait de l'obésité
Publié dans Libération le 24 - 03 - 2018

Deux études, dont une britannique publiée vendredi, mettent à mal la théorie controversée du "paradoxe de l'obésité", selon laquelle le surpoids pourrait être un bienfait pour la santé du coeur.
L'étude britannique parue dans la revue European Heart Journal a porté sur les dossiers médicaux de près de 297.000 adultes, entre 2006 et 2010.
Les chercheurs de l'université de Glasgow ont montré une corrélation entre le surpoids, mesuré grâce à l'indice de masse corporelle (IMC) et au tour de taille, et le risque de maladie cardiovasculaire.
L'IMC des personnes courant le moins ce risque est aux environs de 22 à 23, ce que les médecins appellent une "corpulence normale". Au-delà, le risque augmente, plus rapidement chez les femmes que chez les hommes.
Une étude américaine, publiée fin février dans JAMA Cardiology, avait abouti aux mêmes conclusions.
Elle établissait aussi une corrélation entre la corpulence de plus de 190.000 personnes, mesurée entre 1964 et 2015, et leurs maladies cardiovasculaires.
"Par rapport à des individus à l'IMC normal (défini comme étant compris entre 18,5 et 24,9), les risques d'incident cardio-vasculaire au cours de la vie ont été plus élevés, chez les adultes d'âge moyen, pour les personnes en surpoids ou obèses", écrivaient les chercheurs des universités Northwestern à Chicago et Texas Southwestern à Dallas.
Quelques travaux controversés assuraient à l'inverse que l'obésité pouvait être associée à une meilleure espérance de vie, surtout chez les personnes âgées.
L'explication des observations faites par les tenants de ce supposé "paradoxe de l'obésité" pourrait venir, selon les auteurs britanniques, de facteurs qu'ils ont négligés.
Par exemple, "les fumeurs peuvent avoir un poids plus faible puisque le tabagisme diminue l'appétit (...) Une raison pourrait être que certaines personnes ont des maladies non diagnostiquées, qui peuvent souvent leur faire perdre du poids mais augmentent aussi la probabilité de mourir prématurément", ont-ils avancé.
A état de santé égal, "quand on est dans la zone du surpoids ou de l'obésité, perdre quelques kilos ou plus si possible ne fera qu'améliorer la santé", a souligné une professeure de médecine, Stamatina Iliodromiti.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.