Casablanca se barricade peu à peu !    Change: le dirham s'apprécie face à l'euro    Distribution des aides marocaines aux victimes de l'explosion du port de Beyrouth    Covid-19 : Des joueurs Wydadis contaminés    Le Maroc devient le cinquième pays africain le plus touché    Covid – Casablanca – Préfecture d'Anfa – Des mesures de restrictions instaurées dès aujourd'hui    Cinéma : L'actrice égyptienne Shwikar n'est plus    Transfert: Arsenal réalise un joli coup    Tindouf: l'affaire du détournement de l'aide humanitaire continue de faire réagir    Vaccin anti-Covid-19: l'UE conclut un accord pour l'achat de 300 millions de doses    Rentrée scolaire: les enseignants subiront-ils des tests de dépistage au Covid-19?    Tout savoir sur l'exemption des personnes touchées par la pandémie des impôts et redevances dus à la commune    Titrisation : La constitution du FT Immo LV prévue le 2 septembre    Fkih Ben Salah: une tentative de trafic de 720 chardonnerets avortée    Transport routier: 153 MDH destinés au renouvellement du parc automobile (2020)    OMS : Le Covid-19 ne se transmet pas par la nourriture    Réalisation d'une arthroscopie pour la première fois dans un hôpital provincial    Covid-19: Le vaccin d'AstraZeneca sera prêt au 1er trimestre 2021    Pour protéger votre peau contre le soleil, Forever recommande ses trois produits phares    Vaccin anti-Covid-19: accord entre l'UE et une société américaine    Sahara marocain: L'ambassade du Maroc à Pretoria promeut la doctrine nationale    Botola Pro D1 : Un classico et un derby animent la 22ème journée    Annulation des Mondiaux juniors de taekwondo    L'EN de cyclisme en stage de préparation à Ifrane    Célébration du 41ème anniversaire de la récupération d'Oued Eddahab    Des cas de contamination au Covid-19 enregistrés parmi le personnel judiciaire    Les divagations d'Alger mises à nu par l'UE    Kamala Harris se rêve en première vice-présidente noire des Etats-Unis    Explosions de Beyrouth. Le FBI se joint aux enquêteurs    L'Autorité nationale de régulation de l'électricité voit le jour    Les collectivités territoriales dégagent 3,7 MMDH d'excédents budgétaires au premier semestre    L'immobilier après le confinement : ça commence à bouger    La 22ème journée de la Botola au conditionnel    Comment Sharon Stone a frôlé la mort à trois reprises    Des milliers de fans réunis à Abidjan un an après la mort de DJ Arafat    Dwayne Johnson, acteur le mieux payé de Hollywood    Le PPS dénonce vigoureusement le favoritisme    UFC: Ottman Azaitar annonce son retour!    FIFA: La Juventus condamné à cause de Benatia !    Une première dans l'histoire du Maroc!    «A Taste of Things to Come» exposé à Séoul    Il y a 41 ans, la récupération de Oued Eddahab    Lahcen Bouguerne libère la voix des femmes    L'avenir du monde arabo-musulman est indissociable de celui de la cause palestinienne    USA-Afrique: Peter Pham reçu par le Président tchadien    Terreur dans les camps de Tindouf : Une nouvelle vague de répression du Polisario    COVID-19 : Décès de l'artiste populaire Abderrazak Baba, un pionnier de la dakka marrakchia    L'hôpital militaire marocain de Beyrouth entame son action    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Deux études mettent à mal la théorie d'un bienfait de l'obésité
Publié dans Libération le 24 - 03 - 2018

Deux études, dont une britannique publiée vendredi, mettent à mal la théorie controversée du "paradoxe de l'obésité", selon laquelle le surpoids pourrait être un bienfait pour la santé du coeur.
L'étude britannique parue dans la revue European Heart Journal a porté sur les dossiers médicaux de près de 297.000 adultes, entre 2006 et 2010.
Les chercheurs de l'université de Glasgow ont montré une corrélation entre le surpoids, mesuré grâce à l'indice de masse corporelle (IMC) et au tour de taille, et le risque de maladie cardiovasculaire.
L'IMC des personnes courant le moins ce risque est aux environs de 22 à 23, ce que les médecins appellent une "corpulence normale". Au-delà, le risque augmente, plus rapidement chez les femmes que chez les hommes.
Une étude américaine, publiée fin février dans JAMA Cardiology, avait abouti aux mêmes conclusions.
Elle établissait aussi une corrélation entre la corpulence de plus de 190.000 personnes, mesurée entre 1964 et 2015, et leurs maladies cardiovasculaires.
"Par rapport à des individus à l'IMC normal (défini comme étant compris entre 18,5 et 24,9), les risques d'incident cardio-vasculaire au cours de la vie ont été plus élevés, chez les adultes d'âge moyen, pour les personnes en surpoids ou obèses", écrivaient les chercheurs des universités Northwestern à Chicago et Texas Southwestern à Dallas.
Quelques travaux controversés assuraient à l'inverse que l'obésité pouvait être associée à une meilleure espérance de vie, surtout chez les personnes âgées.
L'explication des observations faites par les tenants de ce supposé "paradoxe de l'obésité" pourrait venir, selon les auteurs britanniques, de facteurs qu'ils ont négligés.
Par exemple, "les fumeurs peuvent avoir un poids plus faible puisque le tabagisme diminue l'appétit (...) Une raison pourrait être que certaines personnes ont des maladies non diagnostiquées, qui peuvent souvent leur faire perdre du poids mais augmentent aussi la probabilité de mourir prématurément", ont-ils avancé.
A état de santé égal, "quand on est dans la zone du surpoids ou de l'obésité, perdre quelques kilos ou plus si possible ne fera qu'améliorer la santé", a souligné une professeure de médecine, Stamatina Iliodromiti.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.