DGSN: la police de Safi s'attaque aux fumigènes    Juan Carlos Garrido est le nouveau coach du Wydad Casablanca    Saad Lamjarred et Fnaire ont-ils plagié une chanson de Hamid Zaher ? (VIDEO)    SUEZ remporte deux contrats dans le secteur automobile au Maroc    Habib El Malki recadre certains politiciens d'Europe    La coopération entre les services de renseignements arabes au centre d'un forum au Caire    Italie : le virus en Toscane et Sicile, des ministres européens à Rome    Modèle de développement: Le forum des jeunes d'Al Akhawayn formule une série de recommandations    Casablanca: un “khettaf” percute volontairement un fourgon de police    Autre revers cinglant pour la fantomatique «RASD»    Hamidou Zemmouri n'est plus    L'ancien président égyptien Hosni Moubarak n'est plus    Les souvenirs du séisme d'Agadir!    L'escalade continue    3e édition de l'Afrique du Rire    Huawei sort la nouvelle version de son mobile pliable, à un prix très haut de gamme    Varroc Lighting Systems Maroc obtient un nouveau prêt auprès de la BERD    Tour des championnats européens de football    Primaires démocrates : Sanders en pole position, Biden sous pression    6 jeunes auteurs en résidence d'écriture pour le film d'animation    Eliminatoires africaines de taekwondo : Trois Marocains sur quatre qualifiés aux JO de Tokyo    Tennis : le Med Avenir du COC a rendez-vous avec son 33e tournoi incontournable    Allemagne: Une voiture fonce dans un défilé de carnaval, 30 blessés    Coronavirus : à Wall Street, pire séance en deux ans pour le Dow Jones    Thaïlande: La Cour Constitutionnelle dissout un parti d'opposition…    Alliances Développement Immobilier : Alami Lazraq franchit à la hausse le seuil de participation    Le Maroc prend part à Genève à une rencontre sur la Convention contre la torture    Pétitions, le Parlement fait le point    Attijariwafa bank : un nouvel organigramme    4ème édition de Oulad Mogador Music Action : Deux groupes sélectionnés    Prévisions météorologiques pour ce mardi 25 février    63ème Championnat marocain de cross-country    Insolite : Anniversaire présidentiel    Les cygnes blancs de 2020    Le DG de l'ONEE présente à Kampala le bilan positif de la présidence marocaine de l'Association africaine de l'eau    Marrakech abrite une journée nationale sur les NTI et le développement informatique    Les éditeurs marocains exposent au Salon international du livre à Mascate    Participation du Maroc à la 43ème session du CDH    Divers    Pompeo appelle le Premier ministre irakien désigné à protéger les troupes américaines    200ème but de Cavani sous les couleurs du PSG    Le Zamalek se retire du championnat égyptien    Mubawab annonce le lancement de sa nouvelle Business Unit "Mubawab Transaction"    Dounia : Un monodrame poignant sur le parcours d'une jeune femme en quête d'identité existentielle    Avec "Pinocchio", Matteo Garrone signe un conte noir pour enfants    Lancement du programme de prévention des jeunes à l'addiction au tabac et aux drogues    Parution: «Celui qui vient de l'avenir, Abdelkébir Khatibi»    Carton plein pour Saad Lamjarred et Fnaire (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La date de la CAN 2021 est dictée par les conditions météorologiques
Publié dans Lions De l'Atlas le 15 - 01 - 2020

La prochaine phase finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2021) devrait finalement lieu au Cameroun du 9 janvier au 6 février plutôt qu'en juin/juillet. Les autorités camerounaises et la Confédération africaine de football (CAF) se sont mis d'accord sur un éventuel changement de dates, ce 15 janvier 2020 à Yaoundé, officiellement en raison de la saison des pluies dans cette région du continent.
Retour à la case départ. Sauf grande surprise, la CAN devrait se disputer à nouveau lors de sa période de prédilection, en janvier/février, dès 2021, après une Coupe d'Afrique des nations organisée pour la première fois en juin/juillet, en 2019 en Egypte, vont annoncer la Confédération africaine de football (CAF) et les autorités camerounaises, ce 15 janvier 2020. Vraisemblablement du 9 janvier au 6 février.
Ce changement doit encore être évoqué lors de la prochaine réunion du Comité exécutif de la CAF, qui devrait avoir lieu en marge de la Coupe d'Afrique de futsal (28 janvier au 7 février à Laayoune).
Les conditions climatiques mises en avant
Officiellement, ce choix est dicté par les conditions météorologiques « en été » au Cameroun. Cette décision pourrait d'ailleurs également être reconduite pour les CAN 2023 (Côte d'Ivoire) et CAN 2025 (Guinée), dans la mesure où c'est également la saison des pluies dans une bonne partie de l'Afrique de l'Ouest, à cette période de l'année. Mais il n'a absolument pas été question des deux phases finales suivantes, à Yaoundé.
En introduction d'une réunion CAF-Cameroun, ce mercredi, le ministre des Sports et de l'éducation physique (Minsep) a sous-entendu que la période était peu propice pour jouer au football. « Sur toute l'étendue du territoire, du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest, […] la période de juin à septembre – je parle sous le contrôle du directeur de la météorologie […] – correspond à la grande saison des pluies, a souligné le Professeur Narcisse Mouelle Kombi. À Douala, par exemple, durant cette période, il pleut quotidiennement ».
Une demi-surprise
Ce probable retour en arrière est une demi-surprise. Quelques semaines plus tôt, le président de la CAF, Ahmad, avait mis en avant un problème de météo. « En Afrique, l'été au nord du continent n'a rien à voir avec l'été au sud, a notamment rappelé le Malgache, lors d'une interview accordée à RFI. Il faudrait que quelqu'un vérifie ma déclaration au symposium de Rabat au moment où nous avions annoncé une CAN à 24 équipes en juillet. J'ai toujours dit que nous devions être flexibles par rapport à la météo ».
Le patron du foot africain s'est en tout cas montré satisfait des préparatifs pour le Championnat d'Afrique des nations (CHAN 2020, du 4 au 25 avril), un tournoi réservé aux joueurs locaux, ainsi que pour la CAN 2021. « Je suis convaincu du fait que le peuple camerounais vivra cette Coupe d'Afrique dans une ferveur populaire exceptionnelle parce que la passion du football qui existe dans ce pays est unique, incomparable, inimitable, a-t-il débuté. Concernant les différents chantiers de la CAN 2021, je peux vous dire que la tendance est à l'optimisme. […] Je termine en continuant à vous encourager vivement sur cette voie positive de la bonne préparation, en vous assurant du soutien continuel de la Confédération africaine de football ».Cette décision constitue en tout cas un nouvel épisode de l'incroyable roman-feuilleton de la Coupe d'Afrique des nations au Cameroun. En septembre 2014, la CAF, alors présidée par le Camerounais Issa Hayatou, avait attribué l'organisation de la CAN 2019 au pays de Samuel Eto'o. Il était alors question d'une compétition à 16 équipes en janvier/février. Mais en juillet 2017, la nouvelle direction de la CAF avait décidé que la CAN se disputerait désormais avec 24 sélections en juin/juillet.
Les Camerounais avaient accepté ce changement majeur dans le cahier des charges. Mais, trop en retard dans les préparatifs, ils s'étaient vu retirer l'organisation de la CAN 2019 et attribuer celle de la CAN 2021 à la place. Un tournoi qui devait donc initialement se dérouler en juin/juillet… Une période à laquelle, il y aura en outre la toute nouvelle Coupe du monde des clubs imaginée par la Fédération internationale de football (FIFA).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.