Edito: Le maire doit partir    Pedro Sanchez : Le Maroc revêt une «importance capitale» pour les intérêts de l'Espagne    Dédiée aux entreprises : inwi lance sa solution souveraine de communications unifiées    Le Groupe Dakhla Attitude primé «Meilleur opérateur de la région»    Fibre optique: Nexans inaugure une nouvelle usine à Nouaceur    Le Maroc rejoint l'indice obligataire Bloomberg de la BAD    Casablanca: Reprise du trafic du tramway au niveau du centre-ville    Retard de vaccination : El Othmani pointe du doigt les fournisseurs des vaccins    ONU : La Proclamation américaine sur la marocanité du Sahara distribuée aux 193 Etats membres    Le Maroc classé 53ème en 2021 dans le rapport sur les effectifs militaires    Badr Hari refait surface sur Instagram    Secousse tellurique de magnitude 3,4 dans la province d'Azilal    Evolution du coronavirus au Maroc : 1246 nouveaux cas, 461.390 au total, mardi 19 janvier 2021 à 18 heures    Arrestation d' un pharmacien pour trafic de psychotropes    L'ambassadrice de l'UE loue la stratégie marocaine en matière de lutte contre la violence à l'égard des femmes    Vaste mouvement parmi les directeurs provinciaux de l'éducation nationale    L'épouse d'El Ghomari se confie sur 2M    La promotion des provinces du Sud dans l'agenda du Réseau Maroco-Américain    Dakhla : «Région de Rêve 2021»    Le Maroc réussit son entrée vers la défense de son titre    Ammouta : Victoire d'une importance capitale    Le Maroc éliminé après 3 défaites successives    Nexans : nouvelle usine à Nouaceur    Un MoU pour renforcer les relations économiques et commerciales    Président à part, sera-t-il aussi un ex-président à part ?    Maroc-USA:Fischer rassure quant à la position de l'administration Biden sur le Sahara    Un Casque bleu marocain parmi les victimes en République centrafricaine    Coronavirus : le gouvernement prolonge les mesures de restriction en vigueur de 2 semaines    Visas: Le plaidoyer du député franco-marocain M'jid El Guerrab pour l'Afrique    Pays-Bas: Démission du gouvernement de Mark Rutte    Paru chez l'édition La Croisée des Chemins : «Le Secret de la Lettre» : Mohamed Ennaji porte un regard sur l'école coranique d'hier    Stud'IFO : Concert virtuel entre Cheikh Brahmi et Snitra    Ben Abdelkader pose les conditions de modernisation du système judiciaire    Coronavirus : voici les variants les plus compliqués à maîtriser par le système immunitaire [Etude]    La reconnaissance de la marocanité du Sahara est un «développement naturel» de la position des administrations US    L'envoyé US pour la lutte contre l'antisémitisme salue la «vision de paix» de SM le Roi    Profitant du nul entre la Libye et le Niger : La RDC prend seule la tête du groupe B    Le sélectionneur du Zimbabwe accuse le Cameroun de sorcellerie !    Meknès retrouve la culture à l'air libre    Une nouvelle émission rendant hommage à la diversité culturelle    «Le discours de la folie dans le patrimoine arabe et occidental»    Médias-Pr. Rachid Lazrak : «Il faut être soit aveugle, soit de mauvaise foi, pour ne pas comprendre comment le Conseil de sécurité voudrait résoudre le problème du Sahara»    Virus Covid mutant: Le Maroc se ferme à l'Australie, le Brésil, l'Irlande et la Nouvelle Zelande    Eliminatoires Afrobasket (Tunisie, 17-21 février 2021) : Stage de l'équipe nationale seniors    Euromed : Quel avenir ?    CHAN / Ouganda-Rwanda (0-0) : Un nul en faveur du Maroc    Le Maroc et les Etats-Unis s'engagent contre le trafic illicite    Communication: rapprochement stratégique entre le marocain Brand & Image et l'israélien Kam Global Strategies    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sida Maroc : 73% des cas savent qu'ils sont atteints
Publié dans L'observateur du Maroc le 27 - 11 - 2020

L'édition 2020 de Sidaction Maroc se déroulera du 1er au 31 décembre 2020. Une nouvelle campagne qui rappelle l'état des lieux et alerte par rapport à l'impact de la crise sanitaire liée à la pandémie Covid-19 sur les programmes de prévention et d'accompagnement.
Par Hayat Kamal Idrissi

Au Maroc ce sont 21.500 personnes porteuses du VIH à fin 2019. Seulement 73% des cas sont au courant qu'ils sont séropositifs et 90% des cas confirmés ont pu bénéficier d'un accompagnement thérapeutique et avoir accès aux différents soins. C'est ce qu'affirme Pr Mehdi Karkouri, président de l'ALCS, en marge d'une conférence annonçant le lancement de la 8e édition de Sidaction Maroc 2020. Ce dernier note d'ailleurs que 50% des cas diagnostiqués ne le sont qu'à un stade avancé de la maladie. « Il y a une importante prévalence des jeunes qui constituent 51% des porteurs de VIH. La tranche d'âge la plus touchée se situe entre 15 et 35 ans », détaille le spécialiste.

Covid-19, facteur aggravant

Une situation alarmante qui a été aggravé davantage par l'impact de la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19. Selon l'ALCS, le confinement et l'état d'urgence sanitaire ont largement affecté le bon déroulement des programmes de prévention auprès des catégories les plus exposées. « Conscients de la gravité de la situation et de la menace, nous menons des campagnes de sensibilisation régulières auprès des travailleuses du sexe en leur offrant le plus de moyens de protection ; que ça soit du Covid19 ou du Sida », nous explique au cours du confinement Asmaa Boumour, coordinatrice de l'ALCS, section Agadir qui œuvre auprès de plus de 5000 travailleuses du sexe.
Au bout d'une année éprouvante à plus d'un titre, l'ALCS lance cette nouvelle campagne Sidaction avec son habituel moment fort : La soirée télévisée de variété avec l'appel à dons qui sera diffusée en direct, le 19 décembre 2020, sur les chaînes de télévision nationales 2M et 2M Monde. Rappelons qu'en 2018, la cagnotte collectée a permis de renforcer les activités de l'ALCS. « A savoir, la prise en charge médicale et psychosociale des personnes vivant avec le VIH, le renforcement des actions de dépistage et de prévention », note-t-on auprès de l'association.

110.000 enfants sont morts du sida en 2019

Au niveau mondial, toutes les 100 secondes, un enfant ou un jeune de moins de 20 ans est infecté par le VIH-Sida, révèle un rapport du Fonds des Nations-Unies pour l'enfance (UNICEF). Ce dernier note que près de 320.000 enfants et adolescents ont été nouvellement infectés par le VIH et 110.000 enfants sont morts du sida en 2019.
D'après les données de l'Unicef, les efforts de prévention et de traitement pour les enfants restent faibles auprès des principales populations touchées. Ainsi en 2019, presque la moitié des enfants contaminés dans le monde n'avaient pas accès aux traitements susceptibles de leur sauver la vie. Dans un communiqué Henrietta Fore, directrice exécutive de l'UNICEF, déplore d'ailleurs l'aggravation de la situation à cause de la pandémie du Covid-19. « Les enfants sont toujours infectés à un rythme alarmant, ils meurent encore du sida. C'était avant même que Covid-19 n'interrompe les services vitaux de traitement et de prévention du VIH, mettant ainsi d'innombrables autres vies en danger », s'alarme l'a responsable onusienne.
Selon les données avancées par le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), l'impact des mesures de contrôle, des perturbations de la chaîne d'approvisionnement, du manque d'équipements de protection individuelle (EPI) et du redéploiement des travailleurs de la santé sur les services liés au VIH à cause du coronavirus et du confinement... sont autant de facteurs qui ont priver les malades du sida de leur droit au traitement. Ainsi le traitement pédiatrique du VIH et les tests de charge virale ont chuté, dans certains pays, de 50 à 70%. Quant à l'initiation de nouveaux traitements, le recul a atteint jusqu'à 50% entre avril et mai. Une situation alarmante au niveau mondial et qui n'est pas prête à s'améliorer, comme le craignent les rapports onusiens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.