Ligue des champions / Quart de finale MCA-WAC : Le Wydad proteste auprès de la CAF, mais le mal est déjà fait    CAN 2021 : Le Cameroun prêt pour la cérémonie du tirage au sort    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    Inter: Achraf Hakimi encense son entraîneur    Le Roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à la Palestine    La DGAPR pleinement engagée dans le chantier d'humanisation des prisons (rapport)    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    Programme foot: les matchs à suivre ce week-end    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    Federer estime que « les athlètes ont besoin d'une décision » sur la tenue des JO    Newcastle-Manchester City : un match fou (VIDEO)    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    Le roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à Gaza et en Cisjordanie    Manifestation à Casablanca après la prière du vendredi en solidarité avec la Palestine    Hirak: Les Algériens dans la rue malgré la répression    65e anniversaire des Forces armées royales : message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR au Roi    Maroc/Covid-19: le bilan de ce vendredi 14 mai    Afghanistan : attentat dans une mosquée près de Kaboul    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    La crise des réfugiés rohingyas «ne doit pas tomber dans l'oubli», selon le HCR    Maroc : Le CESE préconise une nouvelle organisation du souk hebdomadaire    Affaire Brahim Ghali : le silence du gouvernement espagnol est «contre-productif»    Changement d'heure: voici quand le Maroc va repasser à GMT+1    Transport maritime: programmation d'une liaison spéciale entre Tanger et Algésiras    Santé connectée: A consommer avec modération !    Covid-19 : l'OMS appelle à renoncer à vacciner les enfants pour donner les doses aux pays défavorisés    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    Casablanca : un inspecteur de police contraint d'utiliser son arme pour interpeller un multirécidiviste dangereux    Célébration du 65ème anniversaire de la création des Forces Armées Royales (FAR)    Israël-Palestine: L'ONU déplore l'impact "dévastateur" du conflit sur les enfants    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    L'événement culturel «Mois du patrimoine 2021» en mode virtuel à Dakhla    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Théâtre. Mehdi Dehbi fasciné par le personnage de Jésus
Publié dans L'observateur du Maroc le 15 - 02 - 2021

Rendu célèbre grâce à son premier rôle dans la série polémique de Netflix Messiah, l'acteur international belge d'origine berbère, prépare l'adaptation du roman « Soif » d'Amélie Nothomb, dont la première est prévue le 21 février prochain à L'institut Français de Marrakech.


L'acteur et metteur en scène de renommée internationale Mehdi Dehbi se trouve actuellement à Marrakech en résidence à la Maison Denise Masson pour la création de son spectacle « Soif », une adaptation du roman d'Amélie Nothomb dont la première représentation prévue le 21 février.
« C'est pour moi une œuvre magistrale qui fait le tour de la foi en faisant parler Jésus à la première personne, et en lui faisant partager son expérience d'homme, d'humain et son rapport à la foi lui-même, confie l'acteur belge qui précise que l'histoire part « d'une recherche de sens dans une époque où il y a un essor, un questionnement sur la spiritualité, le pourquoi, le comment vit-on les choses, au moment où les idées de nos sociétés sont en train de se prendre des murs partout, ... c'est donc une manière de se remettre dans une idée de la spiritualité et se poser des questions sur ce que ça peut être, ce que veut dire la Foi », explique-t-il.

« Le christ est un personnage révolutionnaire »

Mehdi Dehbi dans Messiah

L'œuvre, parle selon lui, parle d'une histoire d'amour, de mort et de la vie. « Le propos de cette adaptation est de ramener le cœur du Christ au centre de la scène. J'aime que «Soif» nous parle en profondeur de l'homme qui a aimé et qui est aimé par un être en particulier, Madeleine. J'aime les sensations décrites de cet amour : elles ramènent Jésus à une réalité et une vérité très concrète. C'est pour cela que j'ai voulu concentrer l'adaptation du texte riche d'Amélie Nothomb sur l'histoire d'amour, l'histoire de mort et, le lien entre les deux que l'auteur nous propose pour signifier la vie, l'histoire d'une soif », indique Mehdi Dehbi à propos de cette adaptation.
« L'amour, la soif, la mort : le tiercé gagnant de Jésus. J'y vois une interprétation de la trinité, et je m'amuse donc avec le chiffre trois : trois interprètes sur scène, trois espaces scéniques (théâtral, cinématographique et audio), trois actes (la cellule, la crucifixion, la vie éternelle) », précise celui a interprété le rôle du Messie dans la série de Netflix Messiah : « Je suis arrivé à cette adaptation aussi parce que j'avais joué dans la série Messiah, j'avais envie de continuer le travail sur une figure révolutionnaire comme celle-là, mais de donner mon point de vue là-dessus, en tant que metteur en scène ».
La pièce théâtrale « Soif » sera jouée par l'acteur lui-même en compagnie de l'actrice franco-marocaine Ouidad Elma. « Sur scène, tout est justifié sans jamais être expliqué : rien n'est laissé pour compte, tout prend un sens sans forcer la sensation par l'effort ni l'effet. Se dégageront du spectacle une douceur, une simplicité, et de par ces deux interprètes féminines, une certaine grâce et beauté », conclut-il.

« Je ne travaille pas pour la notoriété »




Né en Belgique en 1985, Mehdi Dehbi est acteur international et metteur en scène passionné de théâtre et de musique. Dès son plus jeune âge, il intègre l'Académie Grétry de Liège à 10 ans et six ans plus tard, il décroche son premier rôle au cinéma dans Le Soleil Assassiné, coproduit par les frères Dardenne, et qui lui vaudra une toute première nomination en tant que meilleur acteur.
Acteur chevronné, il passe le concours du Conservatoire Royal de Bruxelles, puis intègre le Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris, et termine ses études à la London Academy of Music and Dramatic art. Il enchaîne les rôles au théâtre et au cinéma, mais aussi les nominations, comme aux Césars en tant que Révélation, et est honoré du Fipa d'Or d'interprétation masculine pour son rôle dans « L'infiltré ».
Après avoir tourné dans une vingtaine de films et joué dans une dizaine de spectacles, il décroche le rôle principal de la série originale Netflix US Messiah dans laquelle il interprète Al Masih (le Messie), figure messianique semant le trouble partout où elle va. Il fait ses débuts en tant que metteur en scène en 2013 avec « Les Justes » de Camus, ce qui lui vaudra une nomination en tant que Révélation pour la mise en scène au Prix de la Critique à Bruxelles, et prépare en 2020 sa seconde mise en scène avec l'adaptation théâtrale du roman d'Amélie Nothomb, « Soif », paru aux éditions Albin Michel et s'étant vendu à près de 200.000 exemplaires. Il a créé avec son associé, Samuel Judex Pothin, la société GOLAN production, qui lui permet de produire un spectacle à la hauteur de ses ambitions en pleine crise sanitaire.

LIRE AUSSI :
Qui est l'agent Q de la série Messiah?


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.