2M : Transformation éminente des programmes d'information (vidéo)    Covid-19 : L'Inde est le premier acheteur de vaccins au monde    CNTSH : Baisse importante du nombre de dons de sang    USA : Obama, Clinton et Bush promettent de se faire vacciner devant les caméras    La FIFA promulgue un nouveau règlement : Instauration d'un congé de maternité de 14 semaines au profit des footballeuses !    Royal Air Maroc couvre le risque Covid-19 dans ses vols à l'international    Auto-entrepreneurs, IR, amnistie fiscale…les amendements acceptés    Relance: Les crédits garantis atteignent 50 MMDH (Benchaâboun)    Relance post-Covid : Bourita appelle la communauté internationale à faire preuve de solidarité    BAM : la demande bancaire en liquidité totalement satisfaite    Un marocain parmi quatre immigrants arrivés à Mellilia à la nage    Coût du vaccin, durée, effets indésirables... Les explications d'un responsable du ministère    Coronavirus : l'OMS affirme « encore longue » la voie vers la fin de la pandémie    Ait Taleb appelle les Marocains à se faire vacciner pour atteindre l'immunité collective    The Banker magazine : Attijariwafa bank élue meilleure banque au Maroc en 2020    Une ONG suisse salue l'opération nettoyage de la zone tampon menée par les FAR    Messaoud Bouhcine, président du Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques    Décès de l' ancien président de la Fédération Royale marocaine de rugby, Said Bouhajeb    Un derby régional pour la journée inaugurale de la Botola    Jo de Tokyo : Les athlètes seront soumis à des règles très strictes    Chambre des conseillers: le PLF 2021 adopté à la majorité    Football: Le Japon hôte de la Coupe du monde des clubs 2021    The Banker magazine : Attijariwafa bank, "meilleure banque au Maroc en 2020"    Pose de la première pierre du nouveau consulat général US à Casablanca    Stef Blok : Les actions du Maroc sont une réaction au blocage d'El Guerguarat par le Polisario    L'action humanitaire du Maroc reconnue à travers son élection au Conseil d'administration du PAM    Evolution du coronavirus au Maroc : 3996 nouveaux cas, 372.620 au total, vendredi 4 décembre à 18 heures    Le Conseil de gouvernement adopte deux projets de décret relatifs à la promulgation de mesures exceptionnelles au profit de certains employeurs adhérents à la CNSS    "Au Nom des miens " , une exposition de Hassan Bourkia    Parution du recueil poétique "Marrakech : Lieux de passage " d'Ahmed Islah    Fès: décès du premier proviseur marocain du lycée Moulay Driss    Unesco. Le Maroc soutient Audrey Azoulay pour un second mandat    Institut Cervantes : Le cycle du cinéma "Courts-métrages au féminin" en ligne du 7 au 30 décembre    CGEM-DGI : vers une réduction des litiges entre l'Administration et les entreprises    Covid-19 : ce que l'on sait sur le vaccin qui sera administré au Maroc    L'Intérieur dénonce les déclarations irresponsables visant des institutions sécuritaires nationales    Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle cellule terroriste démantelée par le BCIJ à Tétouan (vidéos)    Décès de Aziz Abdelaziz Aïouch, 1er proviseur marocain du lycée Moulay Driss de Fès    Sahara marocain : ARTE dévoile au grand jour les fake news du « polisario »    Le film marocain «Much Loved» bientôt sur Netflix !    La rappeuse marocaine « Khtek » parmi les 100 femmes influentes dans le monde    Une nouvelle cellule terroriste démantelée à Tétouan    La directrice de la comm' de la Maison Blanche jette l'éponge    Coup de filet du BCIJ: démantèlement d'une cellule terroriste à Tétouan    BCIJ : Démantèlement d'une nouvelle cellule terroriste à Tétouan (photos)    Le Hassania d'Agadir tient ses AG le 15 décembre    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





NASA : Un marocain participera à l'atterrissage d'Insight sur la planète Mars
Publié dans L'observateur du Maroc le 24 - 11 - 2018

L'agence spatiale américaine (NASA) s'apprête à mettre à exécution, le lundi 26 novembre 2018 à 20:00 (GMT+1), l'atterrissage de la mission InSight sur Mars, après un long périple de six mois dans l'espace, une manœuvre périlleuse et délicate sur la planète rouge, « communément appelée le cimetière galactique des missions scientifiques, étant donné que le taux d'échec d'opérations similaires caracole à une hauteur stratosphérique de 60% », explique le marocain Kamal Oudrhiri, partie prenante de ce projet scientifique révolutionnaire, qui en est lui-même à son 4è atterrissage.
"Atterrir sur Mars est l'une des prouesses scientifiques les plus improbables en termes d'exploration planétaire, étant donné que le taux de réussite n'est que de 40%", développe Oudrhiri, responsable du département des études planétaires à la NASA, en faisant observer "qu'un taux d'échec de 60% rend bien évidemment les choses compliquées, mais aussi passionnantes si elles venaient à aboutir".
La sonde InSight emboite ainsi le pas à Curiosity, un autre appareil qui avait réussi son atterrissage sur Mars, en 2012. Cette dernière mission scientifique, explique Kamal Oudrhiri, consistera à analyser la composition interne de la planète rouge, ajoutant que c'est dans cette optique qu'InSight a été doté d'un sismomètre et d'un capteur de flux de chaleur. Après la collecte de ces données et une fois leurs analyses transmises aux scientifiques de l'agence spatiale US, ces derniers seraient en mesure de mieux comprendre la genèse des planètes rocheuses, comme la planète Terre.
Kamal Oudrhiri, qui travaille à la NASA depuis une vingtaine d'années et dont il a joué un rôle clé dans de multiples missions, notamment celles liées aux engins d'exploration de Mars, à savoir "Curiosity", "Rovers", "Spirit" et "Opportunity", en passant par les missions internationales "Cassini" pour la planète Saturne, "Grail" pour la lune et "Juno" concernant la planète Jupiter, souligne que "rien ne sera laissé au hasard", en insistant que la NASA "va bien évidemment tabler sur et mettre à contribution les leçons cumulées lors des missions précédentes".
"Nous serons assis au centre de contrôle de la mission anxieux, nerveux mais aussi plein d'espoir de voir que tous nos efforts vont payer et que tout finira par marcher comme prévu", confie-t-il, mais en veillant bien à rappeler non sans prudence qu'"il n'y a rien de routinier dans ce que nous faisons, dans la mesure où les succès concrétisés jusqu'à présent lors des trois précédentes missions ne peuvent en aucun cas être un gage de réussite".
Et d'expliquer, à ce sujet, que la mission, dans sa phase ultime, se déroule à des dizaines de millions de kilomètres de distance de la planète Terre. A cela, poursuit le scientifique marocain, il faut tenir compte de la décélération d'un engin arrivant dans l'atmosphère martienne, qui constitue seulement 1% de l'atmosphère terrestre, à près de 25000 km/h à zéro en moins de 6,5 minutes. Durant ce laps de temps infiniment court étant donné les circonstances ambiantes, de nombreux événements vont survenir et doivent s'enclencher à la perfection, comme dans une partition de musique.
Aujourd'hui, Kamal Oudrhiri chapeaute également la mission "Laboratoire des atomes refroidis" (Cold Atom Lab, CAL) pour le compte de l'agence spatiale américaine NASA.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.