Casablanca : Inauguration de l'annexe du tribunal de commerce réservée au registre de commerce    Joe Biden retirera toutes les troupes américaines d'Afghanistan d'ici le 11 septembre    Vaccination Covid au Maroc: les derniers chiffres    Evolution du coronavirus au Maroc : 684 nouveaux cas, 502.961 au total, mardi 13 avril 2021 à 18 heures    Messages du roi Mohammed VI aux chefs d'Etat des pays musulmans    David Govrin, représentant d'Israël au Maroc, nous ouvre son coeur (TEASER)    La FRMVB adopte ses rapports moral et financier lors de son AGO à Marrakech    Liverpool-Real, la magie évanouie d'Anfield face au sorcier Zidane    Front commun de Moscou et Téhéran face aux Occidentaux    La haute précision marocaine mondialement reconnue    Ventre vide, tables garnies    Meryem Aassid : «notre vision est d'explorer la chanson amazighe dans toute sa splendeur !»    Quand l'art fédère le Grand Maghreb    Votre livre de poche motivateur    Maroc/Covid-19: nouvel horaire pour le bulletin quotidien durant Ramadan    Mariage des mineures : une plaie gangrenée    Couvre-feu à Casablanca: le tramway adapte ses horaires    Coronavirus : l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson suspendue par les autorités américaines    Ramadan: voici les nouveaux horaires des cours diffusés à la télévision    La France regrette les menaces d'Alger envers son ambassadeur    Interview avec l'Ambassadeur du Sénégal au Maroc : les dessous de l'initiative sénégalaise à Dakhla    La loi 46.19, une occasion pour lutter efficacement contre la corruption    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue omanais    Barça: le clan Messi dément une rumeur au sujet de Neymar    PSG-Bayern: à quelle heure et sur quelles chaînes? (Ligue des champions)    M. Benabdelkader : Bientôt un nouveau projet de loi régissant la fonction d'Adoul    SM le Roi lance l'opération de soutien alimentaire «Ramadan 1442»    Transport: la nouvelle flotte de bus fait le bonheur des Casablancais    Gaz Butane : Hausse de 9% de la moyenne de subvention unitaire par bouteille (12kg) à fin avril    Golf : Hideki Matsuyama, soleil levant à Augusta    Des chiffres alarmants de demandes de mariages des mineures (Président du ministère public)    Diversité des genres : le groupe OCP s'associe à IFC    Raja / Lassaâd Chebbi : Une association de raison qui profite aux deux parties    Les rebelles Houthis du Yémen affirment avoir lancé 17 drones et missiles sur l'Arabie saoudite    Naima Lamcharki, meilleure actrice au Festival international du film arabe de Malmö    Sociétés cotées : Baisse de 34,4 % de la masse bénéficiaire    La Bourse de Casablanca débute en légère baisse    Financement anti-Covid : le plaidoyer de Benchâaboun    Le mois sacré de Ramadan débutera mercredi au Maroc    Formation : la Fondation Phosboucraâ opte pour le distanciel    Officiel: le Tunisien Lassaad Chabbi nouveau coach du Raja Casablanca    Casablanca : le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Real Madrid: Florentino Pérez réélu président    Journée internationale de la femme : ASEGUIM-Settat honore Mme Cissé Nantènin Kanté    Ramadan: Joe Biden adresse ses vœux aux musulmans    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Peut-on sauver le textile?
Publié dans L'observateur du Maroc le 22 - 05 - 2020

Le textile va mal. La fabrication de masques n'est qu'une bouffée d'oxygène pour atténuer l'impact du covid-19. Le véritable plan de relance regroupe un ensemble de mesures.
L'enquête menée par la CGEM auprès de 600 textiliens révèle à la fois une baisse du chiffre d'affaires des opérateurs de l'ordre 55,11% et des emplois de près de 71,33%.
Pour sauver le secteur et le redémarrer dans ce contexte de crise, l'association marocaine des industries du textile et de l'habillement (AMITH) a formulé une batterie de propositions transverses et d'autres pour stimuler la l'offre et demande.
L'AMITH suggère ainsi, d'appliquer un taux de change bonifié lors du rapatriement et de la cession de devises issues d'opérations à l'export de textile/habillement et d'élaborer un statut fiscal et social particulier, type auto-entrepreneur pour inciter les TPME informelles à intégrer le secteur formel. Autres propositions phares : la mise en place d'un mécanisme de prime d'intégration pour favoriser le pourcentage de sourcing local dans les produits exportés et la création d'un fonds de restructuration pour les entreprises du secteur textile/habillement qui connaîtront des difficultés pour passer le cap de l'après Covid-19
Pour stimuler la demande et l'offre, l'AMITH a élaboré une série de mesures :
Mesures pour booster la demande
* Accélérer le traitement des requêtes de défense commerciales déposées auprès des services du Ministère de l'Industrie
* Relever le droit de douane commun à l'importation sur les produits finis textile (Habillement, Textile d'ameublement, Tapis et couvertures) à 40%
* Possibilité de mettre à la consommation les intrants acquis entre le 1/12/2019 et le 31/05/2020 dont les débouchés à l'export sont inexistants en raison du Covid-19. La mise à la consommation de ces intrants se fera moyennant le paiement de la TVA et des droits de douane éventuels, sans majorations ni pénalités
* Clause de préférence nationale pour les commandes publiques de textile/habillement. Un niveau de valeur ajoutée locale minimum sera requis pour permettre la soumission à ces marchés
* Obliger les enseignes étrangères de textile/habillement ayant une superficie commerciale cumulée au Maroc dépassant 1000m2, de s'approvisionner au minimum à 30% de leurs achats importés sur le marché local. Ce sourcing local peut être destiné soit à la vente sur le marché marocain soit à l'exportation
* Valoriser le « Made in Morocco » à travers l'action public-privé de communication média et de développement d'un label symbole de qualité, de respect du consommateur et de l'environnement, pour encourager l'achat patriote
* Lutter de manière renforcée contre la contrebande et la sous-facturation à l'importation
* Durcir les barrières non tarifaires à l'importation des produits finis textile au Maroc : normes, étiquetage …
* Faire aboutir rapidement le processus de renégociation de l'ALE Maroc-Turquie entamé depuis le dernier trimestre 2019, dans l'optique de rééquilibrer les échanges commerciaux entre les 2 pays et protéger l'industrie nationale de toute forme de concurrence déloyale
* Intervenir auprès de la CCG pour élargir la couverture du risque export de la SMAEX
Mesures pour stimuler l'offre
* Exécuter les jugements des tribunaux statuant sur les litiges entre les opérateurs économiques et les Administrations publiques ordonnant la restitution des ATD
* Mettre en place un mécanisme de prêt bancaire, en dehors de Damane Oxygène pour financer exclusivement le BFR des entreprises avec les modalités et caractéristiques suivantes :
Ø Garantie CCG à 95%
Ø Montant : jusqu'à 25% du CA 2019
Ø Taux : idem Damane Oxygène
Ø Différé d'amortissement d'1 an puis durée d'amortissement pouvant aller de 1 à 5 ans par la suite
* Rééchelonner, sans pénalités ni intérêts de retard, la dette fiscale des entreprises ( IS et autres ) jusqu'à février 2021
* Rembourser immédiatement les crédits de TVA dus aux entreprises (y compris la TVA sur investissement)
* Reporter les échéances des obligations cautionnées et des crédits d'enlèvement à l'importation par l'ADII
* Supprimer la TVA sur investissement pour la relance de l'investissement dans le secteur
* Prolonger la mesure Covid-19 de la CNSS, dans sa forme actuelle, jusqu'à fin 2020 pour permettre aux entreprises de faire face à la reprise, qui s'annonce très lente, de leur activité d'ici la fin de l'année
* Alléger les charges sociales et l'IR en cas de maintien des emplois, tenant compte des contraintes imposées par les pouvoirs publics aux entreprises pour assurer la santé et la sécurité dans les unités industrielles
* Octroyer une ristourne sur le coût de l'énergie pour les entreprises industrielles de l'amont textile
* Assouplir les règles d'origine en vigueur dans le cadre de l'ALE Maroc-UE pour renforcer la compétitivité prix des exportations Marocaines


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.