ONU : Le Maroc, désigné membre du Groupe Consultatif du Fonds Central d'Intervention pour les Urgences Humanitaires    Sahara: le Conseil de sécurité renouvelle le mandat de la MINURSO    Impôt sur les sociétés : une chute de 27,76% des recettes en 2021    Evolution du coronavirus au Maroc : 3256 nouveaux cas, 215.294 au total, vendredi 30 octobre à 18 heures    De nouveaux accords de coopération conclus entre le Maroc et Rwanda    Turquie : la nostalgie du Califat    Une Brésilienne tuée lors de l'attaque de Nice    Terrorisme : la France renforce son plan "Vigipirate"    Séisme : Des morts et blessés à l'ouest de la Turquie    Appel au meurtre. Twitter et Facebook suspendent les posts de Mahathir    Le Gabon réitère son appui à la marocanité du Sahara    Coronavirus au Maroc: répartition des cas positifs ce vendredi, Casablanca toujours dans le rouge    Al Hoceima : Un couvre-feu nocturne et de nouvelles mesures à partir de dimanche soir    Réseau FCA Morocco : La Continentale s'implante à Dar Bouazza    Coronavirus : Ahmad Ahmad testé positif (CAF)    Raja: les supporters élisent leur joueur du mois (PHOTO)    PSG : Nasser Al-Khelaïfi acquitté, une « véritable victoire »    Maroc-USA : Des relations plus fortes que jamais    DTFE : Hausse de 35,2% des souscriptions sur le MAVT à fin août    Le secteur de la santé bientôt représenté au sein de la CGEM    Reconfinement: la France s'attend à une récession de 11% en 2020 (ministre)    Relance économique : les associations de microcrédit bénéficieront aussi des garanties de la CCG    Le Qatar va sanctionner l'auteur des frottis forcés à l'aéroport de Doha    Dernière plongée pour Sindika Dokolo    La 17ème édition du festival des Andalousies Atlantiques d'Essaouira sera virtuelle    Safae et Hanae répondent à la femme prétendant être leur vraie mère (VIDEO)    Algérie : Une économie au bord de la banqueroute    En 9 mois, les tribunaux du Royaume ont enregistré plus d'un million d'affaires    Mais où est donc Charlemagne ?    Casablanca : 12 ans de prison ferme pour avoir abusé d'une mineure    Dialogue libyen : les efforts marocains salués par le Parlement arabe    1ère édition de «Talents Africains» : Attijariwafa bank allie les jeunes et compétences pour l'avenir du continent    Vaccin grippal : le Ministère de la Santé rationne les quantités et met les pharmaciens en difficulté    Malaisie. Mahathir veut tuer des millions de Français    Et revoilà Benkirane, le retour!    Nizar Baraka présente ses condoléances à la famille de Mohamed Melihi    Mohamed Melehi est décédé mercredi : Un pionnier de l'art contemporain emporté par la Covid-19    Mort de Driss Ouhab: les journalistes lui rendent hommage (PHOTOS)    Vers la création de la Chambre de commerce maroco-kényane    Covid-19: Confinement général en France (VIDEO)    Ligue des champions : Le Real échappe au pire    Hamza Sahli, un marathonien ambitieux pour graver son succès aux JO deTokyo    S.M le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection à la tête de la CAVB    Paris: l'artiste-peintre marocain Mohamed Melehi succombe au covid-19    Vernissage à la Villa des arts d' une exposition rétrospective de l' artiste-peintre Bouchaib Habbouli    Quand la propagande algérienne invente un soi-disant groupe parlementaire belge de soutien aux séparatistes    Abderrahman Ziani: La vivacité colorée    Que la paix soit sur l'ensemble de l'humanité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Guerre chimique du Rif. Emmanuel Macron interpellé
Publié dans L'observateur du Maroc le 28 - 09 - 2020

Le Président de la République française répond à la correspondance de l'Assemblée Mondiale Amazighe concernant l'affaire épineuse de la guerre chimique contre les populations civiles du Rif marocain et du dossier de réparation des préjudices causés par cette tragédie.


A travers le commissaire en chef de 1ère classe, Jean Le Roch, de l' Etat-Major particulier de la Présidence de la république, Emmanuel Macron a répondu au président de l'Assemblée mondiale Amazighe, Rachid Raha, qui avait envoyé un courrier à l'occasion du 99ème anniversaire de la bataille d'Anoual, le 21 juillet dernier. Objet de la missive, l'utilisation des armes chimiques par les Etats espagnol et français contre les populations civiles rifaines durant la guerre du Rif de 1921 à 1927 et de la réparation des préjudices causés par les dites armes prohibés par les traités internationaux.
J. Le Roch a souligné que : «Le chef de l'Etat m'a confié de vous assurer de la meilleure attention avec laquelle il a été pris connaissance de votre courrier et les préoccupations qui motivent votre démarche. Le sujet délicat que vous évoquez relève des compétences confiées à la ministre déléguée auprès de la ministre des armées, chargée de la mémoire et des anciens combattants, vers laquelle je n'ai pas manqué de relayer votre demande afin qu'elle soit examinée avec soin».

« La France responsable dans l'utilisation des armes chimiques contre les Rifains civils »

Le contenu de la correspondance rappelle que « les forces coloniales françaises, en coordination avec les forces militaires espagnoles ont procédé à l'utilisation des armes chimiques contre les populations civiles du Grand Rif, pendant la Guerre du Rif, entre 1921 à 1927, quand le Maréchal Philippe Pétain avait été chargé par la république française de réprimer la révolution des tribus rifaines, dirigée par Mohamed Abdelkrim El Khattabi, entre 1924 jusqu'au 1927 ».
En février 2017, Macron affirmait que « la colonisation est un crime. C'est un crime contre l'humanité. C'est une vraie barbarie, et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l'égard de celles et ceux vers lesquels nous avons commis ces gestes».
Le président de l'Assemblée mondiale amazighe réclame aujourd'hui « la réparation des préjudices».
Rachid Raha précise que « la France qui était censée, en vertu du protectorat, assurer la protection du Maroc dans ses frontières authentiques, s'est rendue complice de l'Espagne à laquelle elle a vendu des armes chimiques de destruction massive avant de les utiliser elle-même »
LIRE AUSSI :
Confessions dominicales : Abu Wael al-Rifi révèle des scandales pesant des milliards


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.