Large soutien international à l'intervention du Maroc pour protéger ses territoires    Le Parlement péruvien salue l'intervention du Maroc    660 nouveaux véhicules mis à la disposition de différents services    Intégrité territoriale : L'Alliance des Médecins Istiqlaliens fière des positions de SM le Roi    Toni Pérez, nouveau directeur général de Glovo Maroc    Aradei Capital : Dernière ligne droit de l'IPO    Echéances bancaires aux entreprises: Jouahri fait le point    De nouveaux blocs sanitaires pour une meilleure hygiène publique    Activité portuaire : Casablanca et SPEZIA renforcent leur coopération    La loi pour l'exclusion de Huawei des futurs réseaux 5G présentée au parlement    Zoom : Hamilton ou Schumacher, qui est le meilleur pilote de l'Histoire ?    Météo: au Maroc, pluie et rafales de vent dans ces villes à partir de mercredi    L'épreuve de vaccination!    Vaccin anti-covid-19: Prendre son mal en patience    L'UNICEF va acheminer deux milliards de doses aux pays en développement    Travail des enfants et droits de la femme: Quatorze associations bénéficient de la subvention de l'Etat    Raja de Casablanca: Ziyat persiste et signe    Susana Diaz : le Maroc, le "partenaire le plus stable de l'Espagne dans toute la Méditerranée"    Colorado: le chiffre d'affaires en baisse de 10,3% à fin septembre    Chambre des conseillers: L'importance de la mission exploratoire des commissions permanentes mise en avant    Les hommes d'Ammouta disposent facilement du MCO    inwi: Partenaire Officiel du Football National    Karim Belhassan, nouveau Directeur général Adjoint de BMCI    Vaccination au Maroc: Ait Taleb donne (presque) tous les détails    Pourquoi les cas de covid-19 ont baissé au Maroc, selon un expert    Les vagues du roman maghrébin et la richesse de l'imaginaire    Clôture du VFM: une édition digitale «déconfinée», placée sous le signe de la résilience!    «Radia Aliya»: Mourad Asmar rend hommage aux mères    Mémoire du judaïsme marocain    L'actrice marocaine Saadia Louk dénonce les fake news des séparatistes    Al-Nasr : la colère d'Amrabat après la défaite face à Al Hilal (VIDEO)    Coronavirus : voici les métiers les plus à risque [Etude]    Equipe nationale féminine: Double confrontation amicale Maroc-Ghana, les 26 et 30 novembre à Accra    Griezmann brise le silence sur ses rapports avec Messi    Entretien / Prévisions des tendances du digital en 2021    La réaction officielle de la CAF après la suspension de son président : -L'intérim de M.Constant Omari prolongé jusqu'au 12 mars 2021 -M.Fouzi Lekjaâ, premier vice-président    Guergarate : La République tchèque salue l'engagement du Maroc à maintenir l'accord de cessez-le-feu    Guerguarat : Le Burkina Faso réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    USA: Trump prêt à céder le pouvoir    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste affiliée à «Daech»    Mohamed Ramadan s ' attire les foudres du public    Le Parlement libyen tient une séance de L consultations àTanger    Gad El Maleh ne sera pas père de prince    Etats-Unis : Biden va commencer à dévoiler son gouvernement    Thaïlande: Bras-de-fer entre la jeunesse et l'institution monarchique    Exposition. L'art en Afrique médiévale à l'honneur à Washington    Israël-Arabie saoudite. Netanyahu en secret chez MBS    Maroc : Lancement du 7è Prix national de la lecture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Création de ceintures vertes
Publié dans L'opinion le 24 - 02 - 2020

La Province de Boulmane jouit d'un potentiel forestier qui s'étend sur une superficie de 704.889 ha. Deux projets de réalisation de ceintures vertes viennent d'être lancés.
La ville de Missour, chef-lieu de la Province de Boulmane, a été au rendez-vous, mercredi dernier, avec la mise en application de deux conventions de partenariat signées en 2018, dont la première concerne les projets de réalisation de ceintures vertes d'une longueur totale de 12,500 Kms en trois tranches, avec la plantation de 12.000 plants d'arbres de poivrier sauvage, le long de la Route Nationale (RN15) reliant Missour à Boulmane d'une part et Missour à Outat El Haj de l'autre, la Route Régionale (RR503) reliant Boulmane à Ifrane et la Route Provinciale (RP5108) reliant Boulmane à Anjil.
La seconde convention vise le projet d'aménagement et de gestion de la forêt urbaine de Sidi Boutayeb d'une superficie globale de 35,7 hectares pour l'accueil des visiteurs et la protection des équilibres environnementaux de la forêt et ce, en trois tranches.
La cérémonie de lancement de ces différents projets forestiers, objets des deux conventions d'un montant global de 7.296.000,00 Dhs, a été présidée par le Gouverneur de la Province de Boulmane, Abdelhak Hamdaoui.
Dans une déclaration, Mohamed Mokhliss, DPEF de Boulmane, a signalé que ce projet est le fruit d'un effort commun, entre la DPEFLCD de Boulemane, le ministère de l'Intérieur et les divers partenaires, suite aux multiples réclamations de la population urbaine de Missour, pour la création des forêts urbaines et périurbaines, offrant à la ville un espace de récréation, de loisir et de tourisme écologique.
Vu les conditions climatiques arides de la zone, cette Direction a opté pour le choix d'espèces adaptées au milieu et de la technique d'arrosage « Small-scale irrigation », utilisant des jarres spéciales enterrées avec les plants, ayant une porosité de 10%, permettant un arrosage permanent et une irrigation stable et adaptée aux besoins de la plante en diminuant le problème des mauvaises herbes, a-t-il conclu.
A noter que la Province de Boulemane jouit d'un potentiel forestier important qui s'étend sur une superficie d'environ 704.889 ha, soit 47% du territoire de la Province et 84% du domaine forestier existant dans la région de Fès/Meknès. Les forêts occupent environ 163.118 ha, tandis que les nappes alfatières dominent le paysage sur près de 541.771 ha.
Les principales essences forestières rencontrées au niveau de la Province sont : le Cèdre, le Chêne vert, le Genévrier thurifère, le Genévrier rouge, le Thuya et le Pin d'Alep. D'autres essences secondaires tels que le romarin, l'alfa, le palmier nain et le buis sont rencontrées soit en association avec les grandes formations forestières soit sous forme de matorrals.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.