Migration : L'Union européenne souligne «l'engagement fort» du Maroc    Le Maroc et l'Arabie Saoudite concluent un accord de transport aérien    Inflation: une nouvelle rallonge budgétaire de 12 MMDH (Conseil de gouvernement)    Bourse de Casablanca: Clôture dans le vert    France-Maroc-Algérie-Kabylie: C'est celui qui dit qui l'est !    Football : la candidature Maroc-Espagne-Portugal au Mondial 2030 otage de la mémoire courte européenne ?    Fustal : La liste des joueurs convoqués pour les matchs amicaux Maroc-Brésil    Benmoussa: Les statuts fondamentaux régissant les enseignants-cadres des académies régionales seront annulés    Covid-19/Maroc : 135 cas actifs à l'échelle nationale (0.01%)    Manque du lait sur le marché national: nouvelle annonce du gouvernement    Marrakech : Ouverture de la 4ème édition de la Conférence Internationale sur la Mobilité Durable et la conférence annuelle de l'IRF    Casablanca : Halte aux charrettes à traction animale !    Sahara : la réponse cinglante de Samir Addahre au représentant de l'Algérie à l'UNESCO    Standard&Poor's plus optimiste que la Banque Centrale    Mohamed Mehdi Bensaid à l'AG de la FAAPA: «Une nouvelle Afrique se dessine»    La chaine CNews mise à nu après l'annulation d'une émission consacrée au leader du MAK, Ferhat Mehenni    [Vidéo] Alger: tentative de suicide d'un policier    Le Conseil de gouvernement approuve un projet de décret déterminant l'organisation du ministère de la justice    À Alger, un policier harcelé par sa hiérarchie tente de se suicider    La Charte de l'investissement adoptée en commission à la Chambre des représentants    Sahara : l'Algérie invitée à assumer ses positions    Botola: découvrez le programme de la 5ème journée    Championnat arabe de cyclisme sur piste (1ère journée) : Le Maroc remporte trois médailles, dont deux en or    Le chanteur « Sy Mehdi » répond à ses détracteurs (VIDEO)    Ligue des champions: PSG, Manchester, Real...tous les résultats de la 3e journée (VIDEO)    Mondial de football pour amputés: le Maroc écrase l'Argentine et file en quarts (VIDEO)    Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement nouveau président du Burkina Faso    Symposium de l'eau à Casablanca: Focus sur l'efficacité et la sécurité hydriques au Maroc (VIDEO)    Annie Ernaux remporte le prix Nobel de littérature 2022    Quand la numismatique nous raconte l'Histoire !    Décès de 66 d'enfants en Gambie: l'OMS ouvre une enquête concernant 4 sirops contre la toux    Fès : Enquête judiciaire contre un policier accusé d'attentat à la pudeur sur une mineure    Mondial féminin U17 : Le Maroc s'incline face à son homologue chilienne en match amical    L'OPEP+ réduit considérablement la production de pétrole    Sécurité : Une délégation de l'OTAN s'est rendue au Maroc    Mondial Amputées : Maroc – Turquie en 1/4. Pour suivre le match    Exposition « Regard à travers l'art» : Une invitation à l'observation et à la révélation    Une 3ème édition à l'espace Toro et pour tous les goûts    250 cavaliers au 16ème Festival de tbourida à Inezgane    Cacao. La Côte d'Ivoire maintient son leadership    Ghana. Une nouvelle stratégie pour le tourisme    Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger...des températures assez douces ce jeudi    Forum mondial de l'Alliance des civilisations à Fès. Moratinos exprime ses remerciements au Roi Mohammed VI    Khaled Nezzar. Le grand comploteur contre le Maroc serait agonisant    Santé : 1,7 MMDH pour la mise à niveau et l'équipement de CHU    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce jeudi 6 octobre 2022    Mathafi : lancement du programme d'initiation à l'art    Le Maroc et la France appelés à préserver leur relation et à la projeter face aux nouveaux défis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sebta et Mellilia : les 5 conditions du Maroc pour la réouverture des frontières
Publié dans L'opinion le 28 - 09 - 2020

Selon des informations rapportées par le journal « El Espanol », le Maroc aurait imposé des conditions strictes à l'Espagne pour la réouverture des frontières avec les présides Sebta et Mellilia. Revue des 5 conditions, sine qua none, posées par le Maroc.
La fermeture des frontières continue d'empêcher le trafic habituel aux postes frontaliers de Sebta et Mellilia. Des milliers de personnes sont piégées d'un côté comme de l'autre. A Sebta et Mellilia, l'économie souffre, le chômage augmente, la main-d'œuvre se fait rare, les agrégats sont nécessaires pour la construction et les hommes d'affaires se plaignent. Au Maroc, des milliers de porteurs sont à la recherche d'une relocalisation et les travailleurs frontaliers se retrouvent sans emploi et sans aide malgré des contrats en vigueur avec des entreprises espagnoles.
Bien que les perspectives semblent sombres, la réouverture des frontières reste possible pour le Maroc, mais, avec des conditions :
Un seul passage frontalier
Le Maroc n'autorisera qu'un seul passage avec Sebta et Mellilia pour les citoyens et les touristes qui souhaitent visiter les villes, et pour les travailleurs marocains qualifiés résidents et avec un contrat ou les indépendants travaillant dans les villes, selon le journal. De cette façon, les entrées de Farjana, Barrio Chino et Mariguari seront scellées, et le seul accès à Mellilia se fera par Beni Ensar, précise-t-on de même source. Tandis qu'à Sebta, le Tarajal I sera le passage autorisé, le Tarajal II étant fermé là où les porteurs passaient la marchandise.
Mais en plus, comme les autorités marocaines expliquent à « El Espagnol », l'opération Paso del Estrecho (OPE) ne se déroulera plus à travers les villes, chose courante depuis 33 ans jusqu'à l'arrivée de Covid-19.
Adieu les coutumes commerciales
Depuis le 1er août 2018, unilatéralement et sans aucune information de l'Espagne, le Maroc a mis la touche finale aux coutumes commerciales avec Mellilia. Plus aucune marchandise ne passera par les frontières terrestres. On ne peut pas faire passer de marchandise au Maroc car il ne considère pas que les deux villes sont européennes et ne reconnaît donc pas les factures des produits en provenance.
Le nouveau modèle sera un bureau de douane portuaire, exportant et important le produit via les ports de Tanger Med et Beni Ensar. En outre, en 2021, le port de Nador Med sera lancé, transformant Beni Ensar en un petit port de pêche et un grand terminal pour recevoir les paquebots de touristes étrangers.
Fin de l'expédition
A Castillejos, une zone franche est en construction, et près de Mellilia, jusqu'à la frontière avec l'Algérie, plusieurs zones industrielles seront installées avec des entreprises pour employer les milliers de porteurs. Des microcrédits sont également accordés pour que les personnes qui ont perdu leur emploi à la frontière puissent démarrer leur petite ou moyenne entreprise, d'une épicerie, d'un coiffeur, à une entreprise d'exportation de produits d'arganier.
Nouveau statut pour les travailleurs
Parmi les négociations prévues par le gouvernement marocain avec l'Espagne avant l'ouverture des frontières terrestres, se trouve la question de la régularisation de ces milliers de personnes qui travaillent dans les villes de Sebta et Mellilia. « L'Espagne est censée être un pays démocratique et le travailleur y est défendu, mais nous nous sentons lésés dans nos droits », affirme Mustapha de Beni Ensar.
Contrôle du flux migratoire
Le Maroc s'est engagé avec l'Espagne dans le contrôle total de la migration à travers les accès des clôtures qui entourent les villes de Sebta et Mellilia, comme le confirme « El Espanol ». Cependant, cela ne garantit pas que les candidats à l'immigration ne puissent accéder aux rochers en bateau ou à la nage.
Les autorités de Beni Ensar expliquent que le Maroc ne permettra pas à « Mellilia de devenir un camp de réfugiés », entre autres en raison des plans d'investissement des entreprises étrangères dans cette zone.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.