Edito: Le maire doit partir    Pedro Sanchez : Le Maroc revêt une «importance capitale» pour les intérêts de l'Espagne    Dédiée aux entreprises : inwi lance sa solution souveraine de communications unifiées    Le Groupe Dakhla Attitude primé «Meilleur opérateur de la région»    Fibre optique: Nexans inaugure une nouvelle usine à Nouaceur    Le Maroc rejoint l'indice obligataire Bloomberg de la BAD    Casablanca: Reprise du trafic du tramway au niveau du centre-ville    Retard de vaccination : El Othmani pointe du doigt les fournisseurs des vaccins    ONU : La Proclamation américaine sur la marocanité du Sahara distribuée aux 193 Etats membres    Le Maroc classé 53ème en 2021 dans le rapport sur les effectifs militaires    Badr Hari refait surface sur Instagram    Secousse tellurique de magnitude 3,4 dans la province d'Azilal    Evolution du coronavirus au Maroc : 1246 nouveaux cas, 461.390 au total, mardi 19 janvier 2021 à 18 heures    Arrestation d' un pharmacien pour trafic de psychotropes    L'ambassadrice de l'UE loue la stratégie marocaine en matière de lutte contre la violence à l'égard des femmes    Vaste mouvement parmi les directeurs provinciaux de l'éducation nationale    L'épouse d'El Ghomari se confie sur 2M    La promotion des provinces du Sud dans l'agenda du Réseau Maroco-Américain    Dakhla : «Région de Rêve 2021»    Le Maroc réussit son entrée vers la défense de son titre    Ammouta : Victoire d'une importance capitale    Le Maroc éliminé après 3 défaites successives    Nexans : nouvelle usine à Nouaceur    Un MoU pour renforcer les relations économiques et commerciales    Président à part, sera-t-il aussi un ex-président à part ?    Maroc-USA:Fischer rassure quant à la position de l'administration Biden sur le Sahara    Un Casque bleu marocain parmi les victimes en République centrafricaine    Coronavirus : le gouvernement prolonge les mesures de restriction en vigueur de 2 semaines    Visas: Le plaidoyer du député franco-marocain M'jid El Guerrab pour l'Afrique    Pays-Bas: Démission du gouvernement de Mark Rutte    Paru chez l'édition La Croisée des Chemins : «Le Secret de la Lettre» : Mohamed Ennaji porte un regard sur l'école coranique d'hier    Stud'IFO : Concert virtuel entre Cheikh Brahmi et Snitra    Ben Abdelkader pose les conditions de modernisation du système judiciaire    Coronavirus : voici les variants les plus compliqués à maîtriser par le système immunitaire [Etude]    La reconnaissance de la marocanité du Sahara est un «développement naturel» de la position des administrations US    L'envoyé US pour la lutte contre l'antisémitisme salue la «vision de paix» de SM le Roi    Profitant du nul entre la Libye et le Niger : La RDC prend seule la tête du groupe B    Le sélectionneur du Zimbabwe accuse le Cameroun de sorcellerie !    Meknès retrouve la culture à l'air libre    Une nouvelle émission rendant hommage à la diversité culturelle    «Le discours de la folie dans le patrimoine arabe et occidental»    Médias-Pr. Rachid Lazrak : «Il faut être soit aveugle, soit de mauvaise foi, pour ne pas comprendre comment le Conseil de sécurité voudrait résoudre le problème du Sahara»    Virus Covid mutant: Le Maroc se ferme à l'Australie, le Brésil, l'Irlande et la Nouvelle Zelande    Eliminatoires Afrobasket (Tunisie, 17-21 février 2021) : Stage de l'équipe nationale seniors    Euromed : Quel avenir ?    CHAN / Ouganda-Rwanda (0-0) : Un nul en faveur du Maroc    Le Maroc et les Etats-Unis s'engagent contre le trafic illicite    Communication: rapprochement stratégique entre le marocain Brand & Image et l'israélien Kam Global Strategies    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nadal : Sa 13ème étoile dans le ciel parisien
Publié dans L'opinion le 13 - 10 - 2020

Dimanche, on a assisté à l'apothéose du Grand Chelem parisien avec la finale des deux monstres du tennis mondial
C'est le cas de le dire. On ne pouvait espérer mieux qu'une finale de ce Grand Chelem de Roland Garros avec les deux grands «bûcherons» de la terre battue du moment. Une finale qui a constitué, hier, l'apothéose de cette quinzaine parisienne dans la mesure où se sont les deux têtes d'affiche qui se sont donnés rendez-vous sur le central «Philippe-Chatrier» pour la consécration finale. D'un côté, le Serbe et n°1 mondial, Novak Djokovic, qui ne jurait que d'une seconde victoire à Roland-Garros, après celle de 2016, et de l'autre côté du filet l'Espagnol et n°2, Rafael Nadal, qui n'avait qu'un seul objectif ; celui d'aller décrocher sa treizième étoile. Le décor est planté pour un sérieux duel de titans qui devaient s'affronter pour la 56éme fois de leur carrière et la septième aux internationaux de France pour six victoires de Nadal dont deux en finale.
Une vraie démonstration
Mais la veille de cette finale grandissime, rappelons que le central «Philippe-Chatrier» a connu un moment historique avec la victoire de la jeune Polonaise Iga Swiatek, 19 ans, qui a décroché la coupe «Suzanne-Lenglen» en battant, en finale, l'Américaine Sofia Kenin. Voir notre édition d'hier. Si cette finale était inédite, celle des messieurs faisait partie du traditionnel. Malheureusement, cette montagne, tant espérée, n'a pas tenu toutes ses promesses tant le plus coté est passé à côté de la plaque. C'est à l'image du premier set où le maître des lieux a fait une vraie démonstration en collant un cuisant 6/0 au n°1 mondial qui n'a vu que du feu. Là où il a dominé son principal rival dans tous les compartiments du jeu. On croyait que ce n'était qu'un simple passage à vide du Serbe qui n'était pas, du tout, dans son jour. Mais c'était sans compter sur la hargne et la détermination de l'Espagnol qui a défendu chaque centimètre carré de son territoire avec une volonté féroce qu'il affichait depuis son arrivée à Paris. À chaque fois, il met le Serbe, perdu sur le court, sous pression pour prendre le large dans la seconde manche pour ne lui laisser que deux petits points. À 6/0, 6/2, le public du central «Philippe-Chatrier» n'en croyait pas à ses yeux. Et pourtant, le «roi de Roland-Garros» était là pour exhiber sa domination puisqu'il était à une manche pour s'offrir une treizième étoile dans le ciel parisien.
Un record de plus
Cette dernière manche où Djokovic s'est ressaisi pour essayer de déboulonner son adversaire de son piédestal. Peine perdue puisque Nadal n'a jamais tremblé pour s'imposer sur un ace tout en laissant sa victime sans réaction. Avec le score de 6/0, 6/2, 7/5 en 2h41, le Majorquin reste le seul joueur à avoir remporté un titre autant de fois dans un même tournoi, égalant Roger Federer et ses 20 titres du Grand Chelem. Un record de plus pour l'Espagnol qui a, encore, de l'appétit.

M. BELAOULA
Repères
Les doutes de Carreno-Busta
Après sa défaite en quart face à Djokovic, l'Espagnol Pablo Carreno-Busta n'a rien montré de son agacement. Mais quelques minutes après sa défaite en 4 sets (4-6, 6-2, 6-3, 6-4), il est revenu, en conférence de presse, sur l'attitude de son adversaire qui a demandé deux temps morts médicaux pour faire appel au kiné en début de match. «Je savais que ça pouvait arriver parce qu'il le fait à chaque fois qu'il n'est pas au mieux, explique l'Espagnol. Il le fait depuis des années. À chaque fois que le match se complique, il demande un temps mort médical. Je ne sais pas si c'est pour mettre une pression ou s'il a vraiment besoin de le faire. Je ne sais pas si c'est de la douleur, ou autre chose. Il faudrait lui demander».
Nadal et son amour pour Roland
Après sa 13ème victoire à RolandGarros, l'Espagnol Rafael Nadal devait déclarer, entre autres, en conférence de presse : «C'est une année très difficile, mais gagner ici représente tout pour moi», a confié l'Espagnol, les yeux embués. «Là, tout de suite, ce 20e titre m'importe peu, ce qui compte, c'est d'avoir gagné Roland-Garros. Ce tournoi est tout pour moi. Le seul fait de jouer ici est un privilège, l'histoire d'amour que j'ai avec cette ville et ce tournoi est incroyable !». Il faut reconnaître qu'il faudra bien plus qu'une pandémie, des conditions automnales et un Djokovic presque invincible pour mettre fin à la domination parisienne de Rafael Nadal.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.