Les dirigeants algériens isolés de la dynamique de l'histoire    Pantins et commanditaires obnubilés par une guerre imaginaire    Contrôle de conformité des produits industriels : De nouvelles normes marocaines    Bouznika : Début du 5ème round des négociations inter-libyennes    La RDC s ' en tire à bon compte face à la Libye    Volontaires, l' une des clefs de l'organisation du CHAN    Compteur coronavirus : 1.138 cas testés positifs et 29 décès en 24 heures    Fusion Danse Morocco, un nouveau rendez-vous artistique pluriculturel    Sonia Bennis expose ses récentes œuvres à Marrakech    LF 2021 : voici les principales mesures fiscales [Document]    Le vaccin est enfin arrivé au Maroc...vers un lancement imminent de la campagne anti-Covid    Entraînement en mer: Deux stagiaires commandos de la Marine Royale portés disparus    2M et la DGSN s'associent pour lutter contre les violences faites aux femmes    Dakhla-Oued Eddahab : Soutenir les commerçants et TPE...    Hommage / Covid-19 : ces soignants morts sur le front de l'épidémie    Le Vaccin AstraZeneca arrive au Maroc    Les 10 risques pour les entreprises en 2021, selon «Allianz Risk Barometer»    Vaccins anti-Covid-19 : La fièvre des «vaxxies» va bientôt atteindre le Maroc    Restauration : comment les professionnels comptent se réinventer pour tirer leur épingle du jeu en 2021    L'inflation augmente de 0,7% en 2020    TPME : L'Observatoire et le Ministère de l'Industrie renforcent leur partenariat    Défense aérienne : Le Maroc acquiert le fameux système de défense aérienne "Patriot"    USA: Majoritaires au Congrès, les démocrates pressés de mettre en œuvre l'agenda de Biden    Hassan Baraka, le premier marocain à nager 1.600 mètres dans une eau à moins de 5 degrés    Meknès : 6 ans de prison pour le violeur d'un enfant de 7 ans    Al Aroui : Vol d'un coffre-fort renfermant une arme à feu et de l'argent    Maroc-Rwanda à 17h : qualification et confirmation en ligne de mire    Le Rallye Aïcha des Gazelles reporte sa 30eme édition    La RAM achemine le vaccin anti-covid à Casablanca (photo)    Groupe C : Maroc-Rwanda / La qualification au prochain tour en ligne de mire    L'homme aux chaussettes rouges quitte DFC    Première édition de «Blabl'Art» à Casablanca    CRI : Crise sanitaire ? Connais pas !    L'Inde donne son feu vert pour l'exportation du vaccin vers le Maroc    Joe Biden marque la rupture avec Trump à son arrivée à la Maison Blanche    Le Maroc plaide pour une stratégie africaine de l'éducation    Le Maroc et Israël signent un accord pour des vols directs entre les deux pays    SM le Roi reçoit le ministre émirati des affaires étrangères et de la coopération internationale    "Le secret de la lettre " , nouveau roman de Mohammed Ennaji    Lutte contre la corruption : des experts internationaux plaident pour une approche solide et coordonnée    L'Opinion : Distorsions espagnoles    Radios privées, une «mue» bienfaitrice!    L'ONU condamne le meurtre de deux Casques bleus, dont un Marocain, en République centrafricaine    Casablanca: mise en échec d'une tentative d'exportation illicite de pièces géologiques    «Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions»    «Livre de chevet : les effets positif de la pandémie»    A la découverte de l'univers fantastique de Yassine Balbzioui à Rabat    Mise au point : Les "attaques injustifiées" et les "assertions diffamatoires" de RSF ne passent pas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coupes africaines : Le Wydad et le Raja pour une finale 100% marocaine, la Renaissance Berkane et le Hassania d'Agadir pour sauver leur saison
Publié dans L'opinion le 15 - 10 - 2020

Les compétitions africaines interclubs reprendront leur droit à partir de ce week-end, après près de sept mois de suspension en raison du Covid-19, avec des matches chocs devant opposer, en Ligue des Champions, les clubs du Wydad (WAC) et du Raja de Casablanca (RCA), respectivement, aux clubs égyptiens d'Al Ahly et du Zamalek, tandis qu'en Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), la Renaissance de Berkane (RSB) et le Hassania Agadir (HUSA) se croiseront en demi-finale dans l'espoir de sauver leur saison.
En match aller, prévu ce samedi à Casablanca, le Wydad accueillera Al Ahly, alors que le match retour se disputera vendredi prochain au Caire.
Dans l'autre demi-finale, le Raja recevra ce dimanche le Zamalek, avant de se rendre au Caire une semaine après. La finale de cette compétition est prévue le 6 novembre.
Auréolés par leur titre de champions du Maroc, arraché in extremis et dans les derniers souffles de la Botola Pro D1 aux dépens de leur rival du WAC, les Verts disputeront ce face-à-face maroco-égyptien sous de bons auspices, avec un moral au beau fixe et des joueurs en pleine confiance pour s'assurer une place en finale de cette prestigieuse compétition, dont le dernier titre à leur palmarès remonte à ...1999.
Pour ce faire, les protégés de Jamal Sellami compteront sur leur homogénéité, la stabilité de leur direction technique et l'expérience de leurs joueurs à l'instar de Mohcine Metouali, Abdelilah El Hafidi, entre autres.
Après leur sacre dimanche dernier, les joueurs ont bénéficié de deux jours de repos afin de se préparer mentalement à cette double confrontation, alors que côté infirmerie, une course contre la montre est menée afin de permettre à des joueurs clés de disputer cette première manche, comme Abderrahim Chakir, Omar Boutayeb, Abdeljalil Jbira ou encore Sanad El Ouarfali.
Côté Zamalek, qui compte en ses rangs les Marocains Achraf Bencharki et Mohammed Ounajem, il sera privé d'au moins trois joueurs, à savoir Hazem Imam, Chikabala et Mohammed Abdechafi, absents pour blessure.
Cette affiche sera, en définitive, au goût de revanche pour les Vert et Blanc, eux qui avaient perdu en 2002 la finale de la Ligue des Champions contre leur adversaire du jour (aller :0-0 à Casablanca, retour : victoire 1-0 du Zamalek au Caire).
Dans l'autre demi-finale, le WAC semble avoir tourné la page de la Botola et toute son attention est désormais focalisée sur cette compétition. Les Rouge et blanc disputeront cette demi-finale avec un ascendant psychologique sur Al Ahly, car ils les avaient battus en finale en 2017 (aller au Caire : 1-1, retour à Casablanca : victoire 1-0 du WAC).
Le Wydad n'a perdu que deux de ses 10 derniers matchs dans la compétition (5 victoires, 3 nuls), alors qu'il reste sur une série de 26 matchs d'invincibilité à domicile dans cette coupe (22 victoires, 4 nuls).
A noter que la dernière défaite à domicile du Wydad dans la compétition leur a été infligée par Al Ahly le 27 juillet 2016.
Pour sa part, Al Ahly, octuple vainqueur de cette coupe (record), a atteint les demi-finales de la compétition à quinze reprises pour douze victoires.
Il reste sur une série de 7 matchs d'invincibilité dans la compétition (4 victoires, 3 nuls) et a perdu deux fois lors de ses quatre déplacements chez le Wydad en ligue des Champions.
En Coupe de la CAF, dont les demi-finales et la finale se disputeront à Rabat, il n'y aura pas de demi-finale aller-retour, mais des matchs à élimination directe. Les deux qualifiés disputeront la finale le 25 octobre.
Le club égyptien Pyramides affrontera les Guinéens de Horoya Conakry, alors que l'autre demi-finale opposera la Renaissance de Berkane (RSB) au Hassania Agadir (HUSA).
La RSB, auteur d'une saison exceptionnelle en Botola Pro D1, où elle a failli créer la surprise et s'emparer du titre, tentera de se racheter sur la scène africaine.
Les hommes de Tarik Sektioui, qui ont terminé 3è du championnat national, ce qui leur permet de disputer la Coupe de la CAF la saison prochaine, essayeront, coûte que coûte, de valider leur billet pour la finale, alors que le club gadiri, qui s'est contenté d'une modeste 9è place, aura à cœur de continuer l'aventure, lui qui se qualifie pour la première fois de son histoire au carré d'as de la Coupe de la CAF.
Certes l'expérience compte en faveur des Berkanis, mais le Hassania dispose de toutes les armes nécessaires pour remporter ce duel et sauver sa saison.
Il va sans dire que la qualification de quatre clubs marocains aux demi-finales des compétitions africaines reflète la bonne santé du football national et le niveau de maturité de ses clubs, mais la vigilance reste de mise afin de confirmer ces bonnes performances et assister, pour la première fois dans l'histoire, du sacre, dans la même saison, de deux clubs marocains sur la scène africaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.