Le président du Sénat mexicain salue la qualité des relations entre Mexico et Rabat    Maroc/Israël : Une conférence de haut niveau à l'ONU, sur la sécurité alimentaire et l'agriculture innovante    Sahara marocain : Le Conseil de sécurité condamne le blocage à Guergarate    Maroc Telecom réalise un chiffre d'affaires de 8,9 MMDH au au premier trimestre de 2021    Commission interministérielle : Un approvisionnement abondant durant le Ramadan    Le DG de la SFI réitère son soutien à la dynamique du secteur privé marocain    Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux fait réagir Afriquia    Maroc Telecom: Le nombre de clients en hausse de 6,8%    Look et Forme : Prendre soin de ses dents    McDonald's Maroc relance l'opération #Mta7dine    Inzegan : un incendie ravage dix magasins dans deux souk    Discrimination juridique envers les enfants nés hors mariage    Checkinfo: «Les usagers constateront rapidement une diminution du nombre d'impayés»    Chelsea: Ziyech encensé par son coéquipier    L'hospitalisation du chef des séparatistes en Espagne vue par un politologue    Secousse tellurique de 4,4 degrés au large d'Essaouira (Bulletin)    Sahara Marocain : Réactions aux consultations semestrielles du Conseil de Sécurité (vidéo)    Reportage/Tourisme : L'ONMT dévoile son nouveau plan pour la promotion de la destination Maroc    L'Institut CDG entame son cycle de webinaires pour la saison 2021 [Vidéo]    Sahel : de no man's land à no man's power    2020, année la plus chaude jamais enregistrée en Europe    Mohammédia : Interpellation de deux Subsahariens pour faux et usage de faux    Direction de l'éducation d'Ain Chock : Convention pour promouvoir l'apprentissage du français et de l'anglais    Covid-19: la Tunisie franchit la barre des 10.000 décès    Maroc/Météo: Temps nuageux ce vendredi 23 avril    Interview avec Safaa Baraka, réalisatrice    La Liga présente son dictionnaire espagnol-arabe de football    Laila Aziz, la styliste marocaine qui habille les stars hollywoodiennes (Forbes)    Sommet sur le climat : le chef de l'ONU appelle à l'action (Vidéo)    Sahara : El Pais met en exergue la victoire diplomatique du Maroc en Amérique Latine    Le Wydad décroche son billet pour les quarts de finale    La RSB éliminée, le Raja en douceur    Des appels à changer « véritablement » l'Amérique    En-Nesyri relance FC Séville dans la lutte pour le titre    «Les femmes du pavillon J» élu meilleur long-métrage    Une exposition célèbre la calligraphie arabe    Le Maroc perd l'une de ses plus belles plumes    Super Ligue. Pour le patron de l'UEFA, les demies de C1 ne sont pas menacées    La question sociale est irrémédiablement au cœur du projet sociétal de l'USFP    Kate Winslet se confie sur les débuts de sa fille Mia Threapleton en tant qu'actrice    Etat islamique : prison à vie pour l'auteur d'un attentat manqué à Manhattan    Le champ miné du Sahel    Urgent : Brahim Ghali, président de la rasd, hospitalisé en Espagne    Foot européen : Nasser Al-Khelaïfi élu président de l'Association européenne des clubs    Fouzi Lekjaa : "Prochain défi, la qualification pour la Coupe du monde"    Infosoir/ Entretien avec Soumaya Akaâboune, actrice émérite et star du feuilleton "Bab Lbhar" (vidéo)    Brexit : le Parlement européen se prononcera le 27 avril sur l'accord commercial UE-Royaume-Uni    Poutine appelle ses rivaux étrangers à ne pas "franchir de ligne rouge "    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ASMEX guide les exportateurs marocains vers une conquête du marché chinois
Publié dans L'opinion le 02 - 11 - 2020

La situation épidémiologique actuelle impose aux exportateurs marocains de se conformer à de nouvelles mesures, et de s'ouvrir sur de nouveaux marchés. Parmi ceux-ci, le marché chinois est l'un des plus prometteurs. Le pays semble maîtriser la pandémie et la relance économique est en marche. Pour éclairer les exportateurs marocains sur les opportunités du marché chinois, l'Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) a tenu le 4e webinar de la série «Doing Business».
En partenariat avec le cabinat Harvard Consulting, l'ASMEX a organisé, mercredi 28 octobre, le 4e webinar de la série «Doing business». Animée par Camille Verchery, CEO et fondateur de VVR International, société de conseil en management et gestion de projets en Chine, cette rencontre a été l'occasion pour les exportateurs marocains de s'enquérir de la situation du marché et des conditions pour y accéder. Selon Verchery, à ce jour, la situation sanitaire en Chine semble maîtrisée et l'économie relancée avec une reprise d'activité à 100% des usines. Le taux de croissance annuel pour 2021 est estimé à 8%.
De nouveaux produits marocains font surface
Les produits marocains les plus exportés vers la Chine sont les minerais (sulfate et cuivre en particulier), les produits de la mer, les produits aéronautiques et les produits d'automobile. Sans oublier de noter que les cosmétiques ont pratiquement doublé de volume exporté passant à 550.000 dollars.
La nourriture Halal est également une niche très intéressante pour les exportateurs marocains avec une population musulmane totale en Chine d'environ 24,4 millions de personnes, soit 1,8% de la population du pays. Le marché de l'alimentaire halal en Chine s'élève à 594 Mds CNY en 2020. La demande porte sur les produits transformés (produits de santé, produits à base de viande et produits snackings), comme sur les produits non transformés (viande, volaille, lait, miel, poisson, plantes, légumes, fruits, haricots, arachides, noix de cajou, noisettes, noix et céréales...).
L'huile d'olive présente également une grande opportunité pour les entreprises marocaines, surtout que ce produit bénéficie actuellement d'une campagne nationale qui en vante les bénéfices pour la santé. L'autre produit phare sur lequel le Maroc est complètement absent et qui pourrait booster les exportations marocaines vers la Chine est le cuir (cuir de vache ou peau de mouton) et particulièrement les produits de luxe (chaussures, sacs à main).
Entre 2018 et 2019, les exportations du Maroc vers la Chine ont légèrement baissé de 270 millions de dollars à 259,5 millions (-3,9%), mais avec une évolution exceptionnelle de certaines catégories de produits qui tirent désormais la croissance.
La Chine relance graduellement son économie
La Chine connait une reprise progressive de l'économie avec un PIB qui atteint 3,2% au 2e trimestre 2020. L'activité industrielle et commerciale redémarre à 95% avec des prévisions d'investissements étrangers de +6% (+150 milliards de $). «Sous l'effet de la pandémie et le changement des habitudes de consommation, nous constatons l'apparition de nouveaux secteurs porteurs avec une concentration sur l'innovation», souligne Verchery. La crise a impacté négativement le tourisme, la restauration et le luxe.
En parallèle, l'e-commerce et les magasins de proximité renforcent leur présence. A fin juin 2020, les industries en croissance sont les produit laitiers et œufs (+11,63%), la viande (+14%) et les poissons et crustacés (+11,5%). Le marché des produits cosmétiques se ressaisit avec notamment une demande soutenue sur les produits «ecofriendly» et naturels.
L'automobile et le médical sont également en hausse au premier semestre. L'énergie et, particulièrement, les énergies renouvelables présentent pour leur part un potentiel de développement très prometteur.
«La Chine affiche clairement sa volonté de développer ses relations économiques et commerciales avec le Maroc en tant que porte d'entrée pour le reste de l'Afrique. Les exportateurs et industriels marocains doivent en profiter pour saisir au mieux les opportunités d'affaires qu'offre ce marché», souligne l'expert.
En revanche, quel que soit le produit à exporter et la demande dont il fait l'objet, l'exportateur marocain devra faire face à une concurrence très rude de la part des pays européens, des Etats-Unis et des pays de l'Asie. Pour dépasser cela, l'exportateur marocain doit favoriser des produits de niche sur lesquels le Maroc présente une différenciation nette, que ce soit au niveau de la qualité, de la traçabilité ou du prix.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.