Marché de capitaux : Près de 77 MMDH de levées en 2020    En-Nesyri buteur de la Liga grâce à un nouveau triplé    CHAN : La Guinée rattrapée par la Zambie sur le fil !    CHAN / Namibie-Tanzanie : Une première... les 3 arbitres étaient des femmes !    Berkane : Découverte des plus anciennes gravures rupestres de l'Afrique du Nord    Africa Investment Conference : Le Royaume-Uni post-Brexit cible des marchés clés en Afrique    Précisions sur les conditions de détention de Maâti Mounjib    Orange Maroc se prépare à la 5G    Compteur coronavirus : 925 cas testés positifs et 23 décès en 24 heures    MOROCCO MALL: Les soldes d'hiver de retour    ICESCO : Technologies intelligentes et agriculture en Afrique    Hamid Bouchikhi classé parmi les théoriciens du management les plus influents    C'est parti pour la campagne de vaccination    Allal Amraoui : «L'attitude schizophrène de l'Espagne envers le Maroc interroge à plusieurs égards»    Origine du Covid-19: l'OMS estime qu'il est trop tôt pour tirer des conclusions    COVID-19 : La Grèce prolonge le confinement jusqu'au 1er février    Le Crédit Agricole du Maroc à l'écoute des professionnels de la filière céréalière    Bouznika : De nouveaux résultats concrets font avancer le dialogue inter-libyen    Coronavirus : le Maroc autorise le vaccin de Sinopharm    Vaccins Astrazeneca et SinoPharm au Maroc: ce que l'on sait    CHAN2021 : le Maroc cherche un schéma offensif plus efficace    Message de condoléances et de compassion du Souverain à la famille de feu Moulay M'Hamed Iraki    Jean-Marie Heydt dévoile son livre « Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions »    Vaccin AstraZeneca : les précisions de l'ambassade de l'Inde à Rabat    Des experts internationaux plaident pour une approche coordonnée de la lutte contre la corruption    Quand l'Espagne nourrit l'ambiguïté envers le Maroc !    La contribution du Maroc au désarmement mise en exergue à Genève    L'inexorable décrépitude de "La Comédie " La mémoire théâtrale de Fès compte ses jours !    Pantins et commanditaires obnubilés par une guerre imaginaire    La RDC s ' en tire à bon compte face à la Libye    Les dirigeants algériens isolés de la dynamique de l'histoire    Bouznika abrite un nouveau round du dialogue inter-libyen    Fusion Danse Morocco, un nouveau rendez-vous artistique pluriculturel    Sonia Bennis expose ses récentes œuvres à Marrakech    LF 2021 : voici les principales mesures fiscales [Document]    Vaccins anti-Covid-19 : La fièvre des «vaxxies» va bientôt atteindre le Maroc    Défense aérienne : Le Maroc acquiert le fameux système de défense aérienne "Patriot"    USA: Majoritaires au Congrès, les démocrates pressés de mettre en œuvre l'agenda de Biden    Le Rallye Aïcha des Gazelles reporte sa 30eme édition    L'homme aux chaussettes rouges quitte DFC    Groupe C : Maroc-Rwanda / La qualification au prochain tour en ligne de mire    Première édition de «Blabl'Art» à Casablanca    L'Inde donne son feu vert pour l'exportation du vaccin vers le Maroc    «Le secret de la lettre», nouveau roman de Mohammed Ennaji    Le Maroc plaide pour une stratégie africaine de l'éducation    Casablanca: mise en échec d'une tentative d'exportation illicite de pièces géologiques    «Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions»    Mise au point : Les "attaques injustifiées" et les "assertions diffamatoires" de RSF ne passent pas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Al Haouz / INDH : Large contribution à la promotion du capital humain
Publié dans L'opinion le 30 - 11 - 2020

Depuis son lancement par SM le Roi Mohammed VI, l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) a largement contribué à la promotion du capital humain.
«Grâce à sa philosophie et sa démarche, l'INDH permet d'atteindre des résultats positifs et palpables sur le terrain, en opérant un changement remarquable dans le quotidien des populations à travers les différentes régions du Royaume comme à AlHaouz», a souligné M. Abdelghani Moumad, Chef de la Division de l'Action Sociale (DAS) à la préfecture de province, rappelant que cette 3è Phase se fixe un double objectif: consolider les acquis et bâtir l'avenir en s'attaquant aux freins au développement humain, précisant que cette nouvelle phase se décline en 4 programmes, à savoir «rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base», «accompagnement des personnes en situation de précarité», «amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes» et «impulsion du capital humain des générations montantes».
Interrogé sur l'impact de l'Initiative au niveau provincial, il a précisé que quelque 1600 projets, d'un coût de 635 millions de DH ont été réalisés dans le cadre de l'initiative depuis son lancement, relevant que la contribution financière de l'INDH s'élève à quelque 483 millions de DH.
L'INDH au niveau provincial a veillé aussi à l'amélioration des conditions socio-économiques de la femme via la création d'activités génératrices de revenu (AGR).
Il n'a pas manqué de mettre en avant l'importance accordée à l'accompagnement des personnes en situation précaire, notant qu'une place de choix est réservée aux jeunes âgés entre 18 et 34 ans.
«Compte tenu de la nature géographique de la province, à dominante montagneuse, avec un territoire très étendu, le Comité Provincial de Développement Humain a veillé à répartir la province en deux zones: «la Zone A» englobant Tahanaout, Asni et Amezmiz et «la Zone B» qui comprend Ait Ourir et Touama afin de faciliter la tâche des deux Fondations sélectionnées pour un meilleur accompagnement des futurs jeunes entrepreneurs», a-t-il précisé.
Dans le cadre de la 3è Phase, il a été procédé pour 2019 à la mobilisation de près de 35 millions de DH pour la réalisation de projets à Al-Haouz concernant plusieurs secteurs, notamment la réduction des disparités territoriales en milieu rural et l'eau potable ou encore l'enseignement via l'acquisition du transport scolaire, la contribution à la gestion de Dour Talib et Taliba et leur mise à niveau, ou encore l'initiative «Un million de cartables», a-t-il précisé.
Concernant 2020, le coût des projets réalisés s'élève à près de 50 millions de DH consacrés à Dour Talib et Taliba, l'amélioration et la préservation de la santé de la mère et de l'enfant (Dar Al Oumouma), l'appui aux personnes en situation précaire via la construction de trois centres dédiés aux femmes, l'acquisition d'équipements médicaux pour les centres d'hémodialyse...etc.
En outre, dans le sillage des engagements pris au niveau provincial pour tirer vers le bas le taux de précarité, l'INDH a apporté son appui aux différentes structures dédiées aux personnes en situation précaire (personnes âgées, enfants autistes, enfants de rue et ceux abandonnés, les personnes souffrant de handicap), et les centres d'hémodialyse, a-t-il expliqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.