Industrie pharmaceutique : bientôt un institut dédié à la formation professionnelle    Dématérialisation: le BAD électronique, un progrès pour le fret aérien    Tous les ingrédients sont là pour mener à bien le chantier de généralisation de la protection sociale (Economiste)    The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d'avocats marocains    BAM: Le dirham quasi stable face à l'euro du 8 au 14 avril    AMIC : Les levées de fonds pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021    Finale de la Coupe du Roi : Le Real félicite le Barça après son 31ème sacre    AFC Ligue des Champions :Le but de Hamdallah contre Al Sadd    Humeur : Ambiance à la foi menaçante    Acheminement des aides alimentaires : l'armée libanaise remercie SM le Roi    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Botola Pro D1 « Inwi » (12è journée): Classement    Programmes d'appui social: le système de ciblage des bénéficiaires examiné au Conseil de gouvernement prochain    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    La réforme du système national de santé abordée en en conseil de gouvernement    Maroc: L'indice de production des industries manufacturières en baisse de 6,3% en 2020    Maroc/Météo : Temps stable à passagèrement nuageux ce dimanche 18 avril    Hakim Ziyech : "Encore beaucoup à faire, mais je vais dans la bonne direction"    Covid-19 : Le Canada recevra 8 millions de vaccins Pfizer supplémentaires mais moins de Moderna    DHJ : Le comité directeur reste confiant et prône le maintien de la stabilité !    Tunisie : Durcissement des mesures sanitaires après la flambée des contaminations    Arrestation de cinq manifestants à Alger lors du 113e vendredi du Hirak    La directrice du FMI a félicité le Maroc    Au menu du Conseil de gouvernement prévu mardi prochain    Coupe d'Angleterre: Ziyech envoie Chelsea en finale ! (VIDEO)    La famille royale britannique rend un ultime hommage au prince Philip, époux de la reine Elizabeth II    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 17 avril 2021 à 16H00    Botola Pro : Le Raja et la RSB assurent l'essentiel    Marrakech: un frère et une sœur placés en garde à vue    Le nombre de nouveaux cas hebdomadaires dans le monde a doublé les deux derniers mois    Maroc: Secousse tellurique de 4,3 degrés dans la province de Driouch    Naufrage d'une embarcation de migrants subsahariens au large de la Tunisie : 41 morts, 3 secourus    Souad Jamaï "Le Serment du dernier messager" : Un conte du futur pour comprendre le présent    Culture : Lahcen Zinoun signe à Casablanca son autobiographie "Le rêve interdit"    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires destinées aux forces armées et au peuple libanais    Maroc/Météo : Temps stable à passagèrement nuageux ce samedi 17 avril    Miloudi Moukharik: L'UMT va participer activement au chantier de la généralisation de la protection sociale (vidéo)    PDES, ONG Suisse : La généralisation de la protection sociale, une consécration de la dimension du développement humain    Affaire Omar Radi : les autorités marocaines déplorent que des ONG tentent d'influencer le cours de la justice    Indianapolis: l'auteur de la fusillade identifié    La résolution de la crise du barrage de la Renaissance permettra de renforcer l'intégration économique régionale    Qui est Frank Grillo, le nouveau monsieur muscles de Hollywood ?    Nucléaire : l'Iran a commencé à produire de l'uranium à 60 %    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cannabis : La Tunisie emboîte le pas au Maroc
Publié dans L'opinion le 28 - 02 - 2021

A l'instar du Maroc, des parlementaires tunisiens et membres de la société civile aspirent à une réforme
de la loi sur l'usage du cannabis. Le cannabis licite est-il en marche au Maghreb ?
En Tunisie, ils sont un million de consommateurs de cannabis, dont près de la moitié (400.000) réguliers, c'est presque un Tunisien sur dix. Près du tiers d'entre eux sont des jeunes. L'approche de l'Etat tunisien vis-à-vis des consommateurs est essentiellement, pour ne pas dire exclusivement, répressive, envoyant chaque année de nombreux tunisiens, jeunes en majorité, derrière les barreaux.
Denier exemple en date, en janvier dernier, trois Tunisiens ont écopé de 30 années de prison chacun, pour avoir fumé un joint.
Si la loi, entrainant annuellement de nombreux jeunes en prison, ce dernier verdict aurait constitué la goutte qui fait déborder le vase.
On peut concéder une sévérité de la loi, mais pas la cruauté du verdict.
Vendredi dernier, un collectif tunisien a appelé à une légalisation du cannabis en Tunisie, pour palier à la stratégie essentiellement répressive de la législation tunisienne en la matière.
Lors d'une conférence de presse à Tunis, le député Zied Ghanney a annoncé qu'il déposerait prochainement au Parlement un projet de loi visant à réguler «la plantation, l'industrie et l'utilisation du cannabis».
«Il y a un million de consommateurs, dont 400.000 réguliers, c'est presque un dixième de la population et plus de 30% des jeunes», a souligné Karim Chaïr, du Collectif pour la légalisation du chanvre (Colec), lancé en 2019 avec des associations et experts, qui estiment que «La légalisation peut diminuer la consommation, et donner des moyens financiers à l'Etat».
L'appel du Colec pour la réforme de la loi sur le cannabis en Tunisie s'inscrit dans une même ligne que plusieurs autres projets de loi concurrents récemment déposés pour réformer la législation sur les stupéfiants, et qui coïncident avec le récent appel du Premier ministre Hichem Mechichi à des «peines alternatives» à la prison.
Le parlement transcendera-til ses divisions ?
La question qui se pose relève de l'adhésion du parlement tunisien à la concrétisation du projet de réforme.
Divisés et appartenant à plusieurs tendances conservatrices, les députés tunisiens transcenderont-ils leurs différends pour faire aboutir les réformes ?
Cela étant, l'approche tunisienne, qui s'inscrit dans une perspective de réforme pénale de la question, intervient au lendemain de l'annonce par le Maroc d'une possible légalisation de l'usage du cannabis à des fins médicinales. Un projet de loi a même été débattu en conseil de gouvernement et est en attente d'approbation pour soumission aux deux Chambres du parlement marocain.
En attendant, le gouvernement est en voie de finaliser et approuver le texte du projet de loi qui prévoit la création d'une agence marocaine de régulation des activités liées au cannabis et qui sera chargée de développer un circuit agro-industriel dans les régions autorisées à produire le cannabis. Selon la présentation de l'approche marocaine, des études sur le développement du cannabis licite font cas « d'une croissance moyenne de 30% au niveau mondial et de 60% au niveau européen ».
Ali BENADADA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.