Maroc-Allemagne: L'inévitable rupture    Africa Motors : la marque DFSK chouchoute ses clients    Collectivités territoriales: La légalisation des signatures toujours en vigueur, mais pour le privé    Micro-crédit : ce que prévoit le projet de loi adopté en Conseil de gouvernement    Bourita dénonce le soutien de l'Iran au Polisario    L'insécurité alimentaire aiguë touche 155 millions de personnes en 2020, selon l'ONU    L'Inter Milan prêt à se séparer d'Achraf Hakimi ?    Aid Al Fitr : Les paniers destinés aux détenus autorisés selon un calendrier défini    Aéroport Mohammed V: les vols internationaux transférés au Terminal 1    Algérie : le gouvernement avertit contre des actes « subversifs »    Des garde-côtes marocains formés par Frontex pour le sauvetage des migrants en haute mer    Nos vœux    Culture de pastèque: l'ONSSA rassure les Marocains    La politique nationale de l'environnement des affaires 2021-2025 adoptée    Divertissement: Mounia LEMKIMEL fait le show chez Rachid ALLALI, ce soir à 22h50    Le ministère de l'Intérieur rappelle la nécessité de se limiter à 10 personnes lors des enterrements    Ramadan 1442: voici le montant de Zakat Al-Fitr au Maroc    Chambres professionnelles: l'inscription sur les listes électorales du 10 au 30 mai    Secousses telluriques à Driouch: les explications d'un expert    L'ASADEH demande à nouveau «l'arrestation immédiate» du chef du «Polisario» (médias espagnols)    Japon : état d'urgence prolongé à l'approche des Jeux de Tokyo    Achraf Bencharki de nouveau buteur et passeur    L'épouse de Rachid Ghribi Laroussi à Mohamed Hajib : «Ne parlez pas en notre nom!»    Affaire du dénommé Brahim Ghali : Une ONG espagnole dénonce « le silence et l'ambiguïté » de l'exécutif ibérique    Elections 2021: le choix des candidats, entre renouvellement et reproduction des élites    Meknès: Deux individus interpellés pour vol à l'intérieur d'agences de transfert de fonds et de change    Les dernières secousses telluriques à Driouch, des répliques à l'activité séismique de 2016    La commercialisation du Mall du Carrousel confiée à AMS AFRICA    Cinéma : Un réseau d'acteurs pour la promotion des droits de l'Homme voit le jour    11ème conférence internationale sur le tabac : Les produits alternatifs moins nocifs comme solution    Le prince Moulay El Hassan fête son 18ème anniversaire    Arganier : Célébration en grande pompe de la première journée internationale    "Tlata Del Ferhate", le bonheur est le plus grand des trésors ! Dimanche à 23h00    Nigeria : fin de calvaire pour des étudiants enlevés    CIMR/Maroc: Hausse du nombre des affiliés de 4,89% en 2020    Maroc/Météo: Ciel voilé et mercure en légère hausse ce vendredi 7 mai    Ligue des Champions : La date du match WAC-MCA désormais connue    Sahara: la Zambie toujours aux côtés du Maroc    L'icône de la chanson amazighe moderne !    Climat : selon l'ONU, des mesures simples pourraient réduire le réchauffement dû au méthane    Bilan cinématographique de 2020 : 13 longs-métrages et 83 courts-métrages produits    WAC et ASFAR Deux grosses cylindrées toujours en course    Ligue des champions de la CAF : Mouloudia Club d'Alger recevra le WAC le 14 mai    Cyclisme-Mondiaux 2025 : le Maroc favori pour accueillir l'événement    Le calligraphe Larbi Tourak expose ses œuvres à Fès    Création d' un réseau d' acteurs pour la promotion des droits de l'Homme    Qualifs Mondial 2022/Afrique: les 1ère et 2e journées reportées à septembre    Le Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes dédié à la mémoire de feu Salaheddine Ghomari (Interview)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maroc/Israël : Une conférence de haut niveau à l'ONU, sur la sécurité alimentaire et l'agriculture innovante
Publié dans L'opinion le 23 - 04 - 2021

L'ambassadeur du Maroc à l'ONU, Omar Hilale, et l'ambassadeur d'Israël aux Nations-Unies, Gilad Erdan, ont coprésidé jeudi, une conférence virtuelle de haut niveau sur le thème "Planter pour l'avenir : Sécurité alimentaire et agriculture innovante".
Co-organisée par les Missions permanentes du Maroc et d'Israël auprès de l'ONU, la réunion a eu lieu en marge de la 54ème session de la Commission de la population et du développement des Nations-Unies.
Intervenant à cette occasion, l'ambassadeur du Maroc à l'ONU a relevé que cette initiative maroco-israélienne témoigne du rôle moteur que la coopération peut jouer dans le domaine de l'agriculture durable, du changement climatique, de la gestion de l'eau, des énergies renouvelables et de la coopération commerciale, entre autres diverses dimensions cruciales du développement durable.

"Alors que nous nous apprêtons pour le Sommet sur les systèmes alimentaires de septembre prochain, le moment est venu de travailler sur des partenariats solides et d'accélérer l'action indispensable", a plaidé Omar Hilale. "En fait, s'il y a une leçon que nous pouvons tirer de la crise mondiale du COVID-19, ce serait de la transformer en une opportunité de rééquilibrer et de transformer nos systèmes alimentaires et de planter pour l'avenir", a-t-il dit.

A cet égard, l'ambassadeur a fait remarquer qu'au Maroc, sous le leadership visionnaire de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la science agricole a acquis un énorme potentiel et a augmenté les rendements des agriculteurs, petits et grands, pour produire plus de nourriture avec moins d'eau et d'énergie. Il a également cité le Plan Maroc Vert, une stratégie agricole nationale lancée en 2008 qui a contribué à dynamiser l'agriculture et à en faire le principal moteur de croissance de l'économie nationale, en créant des emplois et en réduisant la pauvreté.

Les technologies modernes pour mieux nourrir

"La vision du Maroc dans le domaine de l'agriculture vise à assurer l'autosuffisance alimentaire nationale et ouvre la possibilité d'exporter des produits agricoles de qualité vers le monde", a dit l'ambassadeur Hilale.

Dans ce sens, il a souligné que le Maroc et Israël se sont mis d'accord à coopérer dans différents secteurs, y compris l'industrie alimentaire, la recherche appliquée dans l'industrie, les technologies vertes et les énergies renouvelables, qui peuvent tous contribuer à l'intensification des initiatives existantes, et bénéficier à un large éventail de pays, en particulier en Afrique, dans le domaine de l'agriculture et de l'agro-industrie.

De son côté, l'ambassadeur d'Israël à l'ONU, Gilad Erdan, a relevé que l'année 2020 "nous a appris l'urgence et l'importance d'amener la question de la sécurité alimentaire, et les technologies qui nous aideront à atteindre cet objectif important, au premier ordre des priorités mondiales".

A cet égard, il a déclaré qu'Israël était fier de présenter au niveau des Nations-Unies une résolution sur les technologies agricoles au service du développement durable. Cette résolution, a-t-il expliqué, permettra d'attirer l'attention du monde entier sur les technologies qui peuvent aider les pays en développement à nourrir de manière fiable leur propre peuple et, ce faisant, les aident à progresser dans de nombreux autres domaines de développement.

Evoquant le Sommet sur les systèmes alimentaires convoqué en septembre prochain par le Secrétaire général de l'ONU dans le cadre de la Décennie d'action pour atteindre les Objectifs de développement durable, le diplomate a estimé que ce Sommet renforcera le message important selon lequel "nous devons tous travailler ensemble pour transformer complètement la façon dont le monde produit, consomme et pense à la nourriture".

Faisant part de cette visio-conférence, l'Envoyée spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour le Sommet sur les systèmes alimentaires 2021, Agnes Kalibata, a tenu à saluer les missions permanentes du Maroc et d'Israël pour l'organisation de cet événement qui coïncide avec la Journée de la terre. "Le Maroc et Israël sont des exemples vivants de ce que l'innovation peut réaliser dans le secteur de l'agriculture", a témoigné Mme Kalibata, qui a aussi salué à cet égard les différentes initiatives et l'action de coopération du Royaume en faveur des pays du continent africain, notamment à travers l'Initiative pour l'Adaptation de l'Agriculture Africaine (AAA), lancée par le Maroc en amont de la COP22, et qui vise à réduire la vulnérabilité de l'Afrique et de son agriculture au changement climatique.
L'agriculture : Un élément central pour la croissance du Maroc
De son côté, le directeur général de l'AMCI, Mohamed Methqal, a rappelé que l'agriculture constitue un secteur important pour le Maroc, en ce sens qu'elle compte pour près de 40 pc du PIB national. Il a également mis l'accent sur l'importance de la coopération Sud-Sud, érigée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en tant que pilier majeur de la politique étrangère du Royaume.

Pour contribuer à cet effort, l'AMCI a conclu de multiples partenariats avec quelque 170 pays partenaires, notamment dans les secteurs de l'agriculture, de l'irrigation et de la gestion hydrique, a-t-il précisé. L'agence conduit également des programmes de formation technique dans le secteur de l'agriculture ainsi que des programmes de renforcement des capacités dans le cadre de la coopération triangulaire.
(Avec MAP)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.