Tanger: Arrestation d'un ressortissant français d'origine algérienne pour son implication présumée dans le trafic international de drogue    France : Jean Yves Le Drian userait-il de son réseau pour défendre les intérêts de son fils ?    Compteur coronavirus : 424 nouveaux cas et 6 décès en 24H    Election des représentants de magistrats: Taux de participation de 50,42% à midi pour les Cours d'appel    Un chercheur serbe souligne le bien-fondé de l'appel à l'expulsion de la pseudo «rasd » de l'UA    Obligation de pass vaccinal : La CNDP se prononcera prochainement    Cannabis : Signature de quatre conventions pour le renforcement de la recherche scientifique    L'Arabie saoudite vise la neutralité carbone d'ici 2060    Covid-19 : Le CHU Ibn Sina dément le décès d'une étudiante à cause du vaccin    L'exercice conjoint bilatéral Pakistan-Maroc 2021 touche à sa fin (Vidéo)    Coronavirus : Le vaccin Pfizer efficace à 90% chez les 5-11 ans    Aérien. Le Maroc actualise la liste des pays de la liste B    Sahara marocain: La Jordanie réaffirme son soutien à l'autonomie dans le cadre de l'intégrité territoriale du Maroc    Afghanistan: L'état islamique revendique une attaque à l'origine de la panne de courant à Kaboul    En quoi la décision royale dérange le clan Aziz Akhennouch ?    Football féminin : Rencontre entre le président de la Fédération espagnole et Mme Khadija Ila, présidente de la Ligue nationale    Football : Assemblée générale ordinaire à distance de l'IRT    Meurtre du député britannique David Amess : le suspect sera jugé en mars 2022    Royal Air Maroc. Vols Casablanca-Montréal: ce qu'il faut savoir    Rendez-vous de L'Opinion : A bâtons rompus avec Habboub Cherkaoui (Vidéo)    Amical : L'Espagne bat le Maroc en match de préparation à la CAN féminine    Région. L'investissement au cœur des actions du CRI Marrakech-Safi    Selon le rapport "perspectives économiques régionales", du FMI, la reprise post-covid va se renforcer au Maroc    Le Maroc agit pour la stabilité politique en Libye    Faut-il continuer à s'endetter ?    Deuxième édition du Global Women Summit à Dakhla    Chambre des représentants : Séance plénière lundi prochain consacrée aux questions orales    A quoi joue la Russie?    Economie verte : Un nouveau chapitre s'écrit    Tanger-Tétouan-Al Hoceima en quête de nouvelles opportunités d'investissement    Elections 2021: Dépôt des comptes des campagnes électorales dans un délai de 60 jours à compter de la date de l'annonce officielle des résultats    Préparatifs de la journée africaine des droits d'auteur : La musique hassanie comme choix du BMDA    Suite à la suspension des vols avec le Royaume-Uni : L'ONMT déploie sa task force sur le World Travel Market    Ivan Rioufol : «Le régime algérien s'est épargné l'introspection, il en vient à voir la France comme un pays conquis»    Etats-Unis- Maroc : Inauguration d'une tour de descente en rappel en faveur des Forces Spéciales de la Marine Royale    [ Interview exclusive ] A bâtons rompus avec le patron du BCIJ    Rencontre de la Fondation Brensthurst-Oppenheimer avec «Bayt Dakira» à Essaouira : une symbiose spatio-temporelle    Don Bigg clash cash les rappeurs algériens    Célébration : La symbolique culturelle des fêtes religieuses    Philosophie : Alexandre Koyré, du monde clos à l'univers infini    Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»    Saison 2021-2022 de Medi1TV : Une nouvelle programmation qui répond largement aux attentes du grand public    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Succès de l'exposition artistique dédiée à Eugène Delacroix à Rabat    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Grand oral de Jouahri devant le Souverain
Publié dans L'opinion le 31 - 07 - 2021

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a reçu, samedi au Palais Royal de Fès, M. Abdellatif Jouahri, Wali Bank Al-Maghrib, qui a présenté au Souverain le rapport annuel de la Banque Centrale sur la situation économique, monétaire et financière au titre de l'exercice 2020.
Dans son allocution devant Sa Majesté le Roi, Jouahri a indiqué que l'année 2020 a été marquée par la propagation de la pandémie de la Covid-19, dont la persistance et les répercussions continuent de peser sur le Maroc, à l'instar des autres pays à travers le monde, en précisant que conformément aux instructions de Sa Majesté le Roi, l'ensemble des parties prenantes se sont mobilisées pour y faire face et en atténuer les effets.
Durant l'année 2020, l'économie nationale a également souffert de conditions climatiques défavorables, accusant ainsi une contraction de 6,3% et une perte de 432 mille emplois, a ajouté le Wali Bank Al Maghrib,. De plus, en conséquence du recul des ressources fiscales et de l'effort d'investissement consenti par le Trésor, le déficit budgétaire s'est alourdi à 7,6% du PIB et la dette publique a augmenté à 76,4% du PIB.
Il a, par la suite, indiqué que le déficit du compte courant est revenu à 1,5% du PIB, résultat de la forte diminution des échanges extérieurs, alors que les avoirs officiels de réserve de Bank Al-Maghrib se sont renforcés pour atteindre l'équivalent de plus de 7 mois d'importations de biens et services, l'inflation s'étant quant à elle limitée à 0,7%.
Jouahri a, par ailleurs, rappelé que dans le cadre des efforts consentis en vue d'atténuer l'impact économique de la pandémie, Bank Al-Maghrib a abaissé à deux reprises son taux directeur, le ramenant à 1,5%, et a libéré intégralement le compte de la réserve obligatoire. Elle a en parallèle triplé le potentiel de ses opérations de refinancement des banques, tout en répondant à l'intégralité de leurs demandes de liquidité. De plus, Bank Al Maghrib a mis en place de nouvelles lignes de refinancement au profit des banques participatives et des associations de microcrédit et a élargi son programme dédié aux TPME. La Banque a également allégé de manière temporaire certaines règles prudentielles.
Des mesures adéquates à la conjoncture
Il a ensuite souligné que l'ensemble de ces mesures a permis d'assurer un financement adéquat de l'économie avec en particulier une nette baisse des taux d'intérêt et un rythme de croissance soutenu du crédit bancaire.
M. Jouahri a déclaré que grâce au leadership et au suivi étroit de Sa Majesté le Roi, le Maroc traverse cette crise progressivement avec des avancées notables dans la campagne de vaccination et une nette reprise de l'économie et ce, malgré les inquiétudes qui entourent l'évolution de la pandémie.
Dans ce sens, il a indiqué qu'une véritable impulsion à l'investissement et à la création d'emploi est attendue de l'opérationnalisation du Fonds Mohammed VI pour l'investissement et d'un recours plus conséquent aux partenariats public-privé, en plus de la mise en œuvre du plan de relance de 120 milliards de dirhams.
Par ailleurs, le patron de BAM a précisé que les nombreux chantiers en cours, dont plusieurs sont lancés suite à des Instructions Royales, contribuent à cette reprise et à accélérer le rythme de croissance à plus long terme, précisant que le grand défi aujourd'hui est de réussir leur mise en œuvre de façon harmonieuse et dans les délais prévus.
L'une des plus importantes réformes dont il faut accélérer la mise en œuvre est celle du système éducatif. Au moment où toutes les évaluations rappellent ses faiblesses, la préparation de la main-d'œuvre qualifiée et de l'élite de demain devrait, selon Wali Bank Al Maghrib, être érigée en priorité absolue.
De son côté, le chantier de la régionalisation avancée, déclare M. Jouahri, a enregistré des progrès notables. Néanmoins, sa réussite complète reste tributaire de la disponibilité de ressources humaines de haute qualité.
Il a en outre expliqué que la réforme du secteur public qui connaît un progrès important sur certains volets, nécessite l'accélération de la mise en œuvre de l'ensemble de ses composantes conformément aux objectifs qui lui sont fixés.
Corruption, concurrence déloyale, l'évasion fiscale...Ennemies de la prospérité
De plus, en vue de renforcer le tissu productif national, M. Jouahri a mis l'accent sur la nécessité de redoubler les efforts pour lutter contre un certain nombre de pratiques qui ont des effets négatifs sur la compétitivité de l'économie nationale. Il s'agit principalement de la concurrence déloyale, de l'évasion fiscale et des subventions publiques non rentables. Il a par ailleurs ajouté qu'il est impératif aussi de veiller à l'application rigoureuse de la loi relative à l'Instance chargée de la Lutte contre la Corruption.
Pour le Wali Bank Al-Maghrib, le chantier qui sera l'un des plus déterminants dans l'ère post-Covid est celui de la généralisation de la protection sociale que Sa Majesté a annoncé dans Son discours du Trône en 2020. De par ses effets prévus notamment sur les niveaux de vie, la cohésion sociale et l'intégration des activités informelles, ce chantier devrait permettre au Maroc de réaliser un saut qualitatif en matière de développement humain mais également en termes de compétitivité et de croissance. Pour cela, la mobilisation de tout un chacun est requise pour assurer sa réussite dans les délais prévus.
Enfin, le déploiement et l'aboutissement de l'ensemble de ces chantiers nécessitent, selon M. Jouahri, la mobilisation de l'ensemble des ressources et des capacités dont le Maroc dispose, et requièrent plus particulièrement une élite dotée du leadership nécessaire. Cela appelle également à la contribution effective de toutes les parties prenantes dans le cadre d'une gouvernance transparente qui consacre notamment les principes de la méritocratie et de la compétence.
Avec le déploiement de l'ensemble de ces chantiers, indique Wali Bank Al-Maghrib, le Maroc aura transformé la crise en une opportunité qui lui permettra d'enclencher un nouvel élan et de placer son économie sur un sentier de croissance forte, durable et inclusive.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.