Guerre mondiale économique. Les Etats adoptent de nouvelles postures [Par Mehdi Hijaouy]    L'OCP se démarque à l'échelle mondiale pour ses « performances en matière d'alimentation et d'agriculture »    Industrie pharmaceutique. Le binôme Mohamed El Bouhmadi et Lamia Tazi prend les commandes de la FMIIP    Message de condoléances de SM le Roi à Tebboune suite au décès de l'ex-président Abdelkader Bensalah    Nucléaire : Le Maroc pour des réponses efficaces aux menaces mondiales de la prolifération    Union Cycliste Internationale : Mohammed Belmahi élu membre du bureau exécutif    RCA-JSS (3-0) : Le Raja plus fort !    Rentrée culturelle de la FNM : la photographie artistique à l'honneur    Compteur coronavirus : 1.620 nouveaux cas, 26 décès en 24H    Semaine de la Francophonie Scientifique: le Maroc participe à la 1ère édition    Evolution du coronavirus au Maroc. 1620 nouveaux cas, 927.127 au total, vendredi 24 septembre 2021 à 16 heures    Les Forces Royales Air s'entraînent sur des hélicoptères APACHE    En Algérie, les ravages du "système-corruption"    Le Maroc et l'Espagne évitent une tentative d'entrée de 400 immigrés    Promotion du sport : la MDJS innove    Abdelouafi Laftit appelle au contrôle du compte administratif des collectivités territoriales avant la passation des pouvoirs    Sécurité alimentaire: défi majeur pour les dirigeants des entreprises agroalimentaires    Quelque 800 migrants morts en route pour les Canaries en huit mois    Expérience mobile : Maroc Telecom récompensé par Opensignal    Festival : Ciné-Université fait son grand retour !    Sinopharm : Quatre millions de doses reçues ce vendredi    Investissements en Afrique : Le Maroc est le 2ème pays le plus attractif    Saisie de plus de 13 tonnes de dattes impropres à la consommation à Marrakech    Soutenir les pme pour créer plus d'emplois    Le département d'etat Américain reçoit à Washington une délégation Marocaine de haut niveau    Sara Daif, vice-championne de l'arab reading challenge 2020    La Banque soutient la 2ème édition de l'appel à projets dédié à la création et la production du spectacle vivant    Foot italien : Le coach de la Lazio décide de poursuivre un arbitre en justice !    Usage légal du cannabis : l'Agence nationale sur les rails    Fès-Meknès : sans surprise, El Ansari élu président de la région    Raja de Casablanca-Jeunesse sportive Salmi, attraction de la 3ème journée    Rabat. Asmae Rhlalou élue à la tête du Conseil de la ville    L'OMS recommande officiellement un troisième traitement contre le Covid-19    Auto Hall. Un résultat net consolidé en forte hausse au premier semestre    Tramway Rabat-Salé: partenariat pour la mise en œuvre de solutions de performance énergétique    Agadir. Aziz Akhannouch élu président du conseil communal    Une première africaine et arabe : Le Maroc en quarts de finale de la Coupe du monde de futsal    Algérie: Quatre ans de prison pour atteinte au moral de l'armée !    Internet fixe : Orange, le plus "speed" au Maroc !    Projet d'attentat d'un groupe néonazi en France : cinq personnes en garde à vue    Nigeria : trois auteurs présumés du rapt de plus d'une centaine d'élèves arrêtés    Maroc-USA : Exercices militaires conjoints liés à la prévention des catastrophes    Le leader indépendantiste catalan Carles Puigdemont interpellé en Italie    Le MCO s'incline à domicile face à l'AS FAR    Hommage à feu Noureddine Sail, figure incontournable de la scène culturelle marocaine    L'Oriental Fashion Show sur le podium    Festival du cinéma d'Alexandrie: le film «La dernière vague» de Mustapha Farmati présent à la compétition des courts métrages    Entretien avec Omar Mahfoudi, artiste plasticien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Elections : La HACA prépare son dispositif pour les prochaines échéances
Publié dans L'opinion le 04 - 08 - 2021

A l'occasion des élections législatives, régionales et communales générales de 2021, la HACA a organisé un point de presse, mardi, pour mettre en lumière le rôle qu'elle joue dans l'encadrement de la campagne électorale dans les médias audiovisuels.
« La garantie du pluralisme d'expression politique, tout en veillant au respect et à l'indépendance des médias audiovisuels, est un droit pour les partis et il permet au citoyen d'accéder aux différentes opinions et positions, de manière à pouvoir se forger librement ses convictions et exercer de manière éclairée son droit de vote », a déclaré Mme Latifa Akherbach lors de la conférence.
Selon la présidente de la HACA, la décision de garantir le pluralisme de l'expression politique lors des élections législatives, régionales et communales, est prise dans le cadre de son mandat constitutionnel et suite à sa réunion plénière tenue le 02 juillet. La HACA a ainsi établi des règles et a formulé plusieurs recommandations relatives à la couverture médiatique audiovisuelle de la campagne électorale.
Parmi ces règles, ajoute la même source, il y a lieu de citer à titre d'exemple l'accès équitable des partis politiques aux radios et aux télévisions pendant la période électorale, la juste représentation des femmes dans les émissions de débat public électoral ou encore l'impartialité et l'honnêteté des programmes audiovisuels de la période électorale.
En garantissant le droit du citoyen à l'information et à l'accès aux différents courants d'opinion, cette décision destinée aux radios et télévisions, publiques et privées, a pour finalité de permettre aux électeurs d'exercer leur liberté d'opinion et de choix en pleine connaissance de cause.
Lors de cette conférence de presse, la présidente de la HACA a rappelé les travaux de la réunion en juillet qui ont été l'occasion de souligner certains principes qui fondent le mandat et l'action de l'instance de régulation tels que le respect de la liberté éditoriale des opérateurs de radios et de télévisions publics et privés, ainsi que la responsabilité légale et éthique qui en découle, et la garantie du droit à l'information au profit des citoyennes et des citoyens.
Les médias, acteur principal dans la construction de la démocratie
Mme Latifa Akherbach n'a pas cessé de mettre l'accent sur l'importance du rôle que jouent les médias dans la construction de l'espace public et l'animation de la vie démocratique. « Les médias peuvent avoir une contribution significative dans la promotion de la culture démocratique, le développement de la conscience politique et le renforcement de la participation citoyenne », a-t-elle déclaré.
Elle a également insisté sur le fait que l'instance de régulation (la HACA) a un mandat fondamental en matière de garantie de la diversité et de la pluralité des courants socioculturels, d'opinions et d'idées devant s'exprimer et être reflétés dans les médias audiovisuels. Cette responsabilité découle à la fois de la consécration du fait démocratique par la Constitution et du rôle spécifique reconnu aux médias en matière de renforcement de la participation politique.
A titre d'exemple, on peut remarquer sur le dernier Relevé trimestriel du temps d'intervention des personnalités publiques dans les services de la communication audiovisuelle, journaux et magazines d'information, publié par la HACA, que vingt-huit partis politiques ont pris la parole dans l'ensemble des programmes d'information des deux secteurs (public et privé).
Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) est en tête de liste avec 8 heures 53 minutes et 29 secondes, suivi par le Parti de l'Istiqlal avec 8 heures 25 minutes et 34 secondes, tandis que les interventions de sept partis n'ont pas dépassé une minute chacun.
D'ailleurs, dix-huit partis politiques ont pris la parole au niveau des magazines d'information au cours de ce trimestre, pour une durée de 33 heures et 40 minutes. Quatre partis politiques se sont partagé 80% de ce volume, à savoir le Parti de la Justice et du Développement (PJD), le Parti de l'Istiqlal (PI), l'Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) et le Parti Authenticité et Modernité (PAM).

Hiba CHAKER

3 questions à Latifa Akherbach
« Les médias jouent un rôle névralgique dans la construction de la vie politique »

Latifa Akherbach, présidente de la HACA, ex-diplomate et journaliste, a répondu à nos questions à propos du rôle de la HACA dans la gestion du pluralisme d'expression politique dans les médias en période électorale.
Comment est déterminée « la période électorale » concernée par la gestion du pluralisme d'expression dans les radios et les télévisions ?
On distingue deux périodes. La période pré-campagne électorale et la période de campagne électorale officielle. La première est déterminée par notre Conseil et commence quelques semaines avant le début de la campagne électorale officielle. Cette dernière est, quant à elle, fixée par décret du chef du gouvernement. Le temps consacré aux partis est réparti en quotas qui sont déterminés par décret. Les quotas sont fixés sur la base de représentativité des partis politiques dans les deux Chambres du parlement.
Certains politiciens profitent des médias pour manipuler l'information et disséminer des infox. La HACA pourraitelle avoir un rôle à jouer pour remédier à cette situation ?
La propagation des fakes-news a connu son apogée principalement à cause du développement technologique et de l'absence de contrôle sur les réseaux sociaux. La décision de la HACA a introduit de nouvelles recommandations en matière de la déontologie des programmes. La décision incite les médias à contribuer dans leurs programmes à lutter contre les fake-news, notamment lorsque ces informations mensongères sont de nature à influencer le déroulement normal des élections.
La garantie du pluralisme de l'expression politique dans les médias pourrait-elle lutter contre la réticence des citoyens à participer activement dans la vie politique ?
Comme je l'ai déjà précisé, les médias jouent un rôle névralgique dans la construction de la vie politique. D'ailleurs, la HACA prévoit des dispositions incitant à une plus grande représentation médiatique de la femme, des jeunes, des MRE et des handicapés dans l'espace public et à la mise en exergue de leur contribution à l'action publique, ce qui pourrait encourager plus de personnes à voter. Finalement, la représentation pluraliste permet au citoyen de se forger librement ses convictions et exercer en connaissance de cause et de manière éclairée son droit de vote.
Recueillis par Hiba CHAKER


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.