Intégration régionale : lancement des travaux de construction du pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal    Le ministre portugais de la Défense reçu à Rabat    Espagne : Le Maroc «n'est pas actuellement une menace pour Sebta et Melillia»    e-gov : Une nouvelle plateforme de services pour la Justice    Effrayée par une future hégémonie marocaine, l'Algérie dit qu'une guerre avec Rabat, «c'est maintenant»    Covid-19 : Nasser Bourita appelle à faire de la crise sanitaire une opportunité pour consolider un multilatéralisme solidaire    La RAM et les compagnies aériennes en mode gestion de crise    Forum sur la coopération sino-africaine: le Maroc engagé avec la Chine pour l'Afrique    Chakib Alj : « Le remboursement des arriérés des crédits TVA annoncé est un signal très positif »    ONCF: 24,8 millions de voyageurs transportés à fin septembre    OCP Group. Un chiffre d'affaires de 57,6 milliards de DH à fin septembre 2021    Production de gaz naturel : Sound Energy signe un accord de 10 ans avec l'ONEE    Casablanca : Réouverture imminente de la Coupole de Zevaco    Le PJD dénonce la normalisation mais ne condamne pas la visite de Gantz au Maroc    Le polémiste d'extrême droite, Eric Zemmour, franchit le Rubicon    Le Maroc a commandé des drones israéliens pour un montant de 22 millions de dollars    Coupe arabe au Qatar / Ammouta : «Notre ambition est d'aller le plus loin dans la compétition et pourquoi pas remporter le titre »    L'Italien Gianluigi Donnarumma vainqueur du trophée Yachine 2021    Tuchel satisfait du rendement de Ziyech    Ralf Rangnick assurera l'intérim à United !    La Coupe du monde des clubs aux Emirats arabes unis !    Compteur coronavirus : 132 nouveaux cas et 1 décès en 24 h    La HACA présente une étude sur le traitement médiatique des violences faites aux femmes    Retour de la neige dans plusieurs régions du Maroc    Conseil de la concurrence: «Nous allons multiplier les autosaisines»    Covid-19 : Omicron révèle la nécessité d'un accord mondial sur les pandémies (OMS)    Maroc/Covid-19 : 1 décès et 132 nouvelles infections recensés en 24H    La FNM remet des documents d'archives du Musée de l'Histoire et des Civilisations de Rabat    Artcurial Maroc organise une vente aux enchères le 30 décembre à Marrakech    «Sahara : l'autre version», une compilation des souvenances de Mohamed Cheikh Biadillah    Le premier prix décerné à Youssef El Youbi    Plaidoyer pour la langue Arabe classique    Rolando en colère contre le Rédacteur en chef de « France Football » : « Je ne gagne contre personne »    Coupe Arabe des Nations / Arbitrage : Ils sont 52 arbitres mais seulement 3 arabes dont le Marocain Redouane Jayed    Maroc : Jusqu'à 25 cm de neige attendus jeudi dans plusieurs provinces    Maroc : Le mariage des mineures est loin d'être «une affaire purement judiciaire»    Retour des supporters dans les stades: Un retard qui fait jaser    Afrique du Sud: Trois mineurs tués dans une coulée de boue    Antony Blinken anticipe une réponse «sérieuse» en cas d'«agression» russe contre l'Ukraine    Accord de coopération sécuritaire Maroc-Israël: Une étape historique    Un grand oral sur fond de contestations populaires    Casablanca : vente de 100 tableaux offerts par de grands peintres au profit de l'INSAF    La Bourse de Paris rechute de 1,43% à l'ouverture, à 6.679,03 points    M. Sekkouri tient une réunion de travail avec la représentante de l'ONU-Femmes Maroc    Un opposant politique du régime turc incarcéré pour «espionnage»    Sultana Khaya, la "pacifiste" à la kalach    «Sous l'ombre des peupliers» de Habiba Touzani Idrissi aux Editions Orion    La Cour suprême américaine saisie sur l'annulation de la condamnation de Bill Cosby    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La pandémie gagne en force, l'Exécutif tempère
Publié dans L'opinion le 18 - 08 - 2021

Alors que la mortalité augmente et que la situation épidémiologique n'a jamais été aussi détériorée, le gouvernement mise toujours sur les vertus de la vaccination, tout en préparant les citoyens à l'obligation du pass vaccinal après la saison estivale. Détails.
La vague du variant Delta semble durer plus que les vagues précédentes. À fur et à mesure que se succèdent les jours, le Royaume se voit submergé par la propagation de la pandémie à tel point que le chef de la division des maladies transmissibles au ministère de la Santé, Abdelkrim Meziane Bellefquih, a fait état d'un « lourd bilan » bimensuel, où les cas critiques ont augmenté de 126%.
Dans son exposé, le responsable a annoncé une hausse palpable du taux de positivité des tests, dont la courbe a augmenté de façon exponentielle passant de 4,56% le 11 juillet à 22% le 15 août. En effet, le Maroc a enregistré une moyenne de 8706 cas durant la dernière semaine.
Le système de santé menacé ?
En sus des cas de contamination, cette recrudescence est accompagnée d'une hausse inquiétante des cas critiques, qui n'ont eu de cesse de croître durant les dernières semaines. Des 79.447 cas actifs observés actuellement, 2374 personnes sont dans un état critique dont 1418 sont admis dans les services de réanimation, qui sont occupés de plus de la moitié de leur capacité (50,1% selon les derniers chiffres communiqués par le ministère de la Santé).
Va-t-on tenir avec une cadence pareille ? Pas facilement, selon Mohammed Amine Berrahou, membre du Comité scientifique, qui estime que le Maroc a pris du retard à réappliquer les restrictions. D'après l'expert, on ne pourrait inverser la courbe des contaminations et des décès qu'à la fin du mois courant, et si les mesures restrictives sont dûment respectées.
Or, actuellement, cela ne se fera pas, vu la mobilité qui continue son cours normal à cause de la saison estivale. Selon M. Berrahou, les cas de réanimation pourraient atteindre 330 à 380 si on continue dans la lancée actuelle.
Par ailleurs, la hausse des cas graves a entraîné une hausse de la mortalité, en témoigne le nombre des décès quotidiens qui a passé de 38 à 123 du 1er au 17 août. Cette situation devient de plus en plus effrayante, d'autant plus qu'il n'y a pas une famille marocaine où un proche, aussi lointain soit-il, n'ait décédé à cause du Covid-19.
Pas de reconfinement pour le moment, mais...
En pareille circonstance, le système de Santé n'a jamais été aussi menacé de saturation, ce qui pose moult interrogations sur sa capacité à tenir le coup face à la vague Delta. Le gouvernement reste, quant à lui, discret et se contente actuellement des restrictions qu'il a décrétées, il y a plus de deux semaines.
Une source bien informée, ayant requis l'anonymat, a écarté pour le moment l'hypothèse d'un durcissement des mesures restrictives. Ceci dit, le retour au confinement est à exclure pour l'instant, selon notre interlocuteur. Même sans confinement, le gouvernement prépare les citoyens à la période postérieure à la saison d'été, où le pass vaccinal sera une condition sine qua non pour prendre part à la vie publique.
Les autorités locales ont d'ores et déjà commencé à faire des tournées dans la rue pour en aviser les citoyens, comme l'ont montré des vidéos sur les réseaux sociaux. Ceci devrait faire l'objet d'une campagne de sensibilisation à l'échelle nationale, selon notre source.
La vaccination : l'ultime espoir
Si le gouvernement évite à tout prix le retour au bouclage général, de crainte de paralyser une économie qui peine déjà à redécoller, l'accélération de la vaccination reste l'unique carte à jouer. C'est ce dont conviennent le Comité scientifique et les experts. Pour Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en politique et systèmes de santé, la seule issue pour sortir de la crise sanitaire passe forcément par la vaccination, en l'absence de traitements efficaces contre la Covid-19.
Selon l'expert émérite, bien que le variant Delta réduise l'efficacité des vaccins, les personnes complètement vaccinées (ayant pris les deux doses) ne sont pas autant exposées aux formes graves du SARS-CoV-2 que les gens non immunisées.
Ainsi, l'Exécutif mise d'autant plus sur la campagne que les résultats sont satisfaisants : près de 16,7 millions de personnes ont eu au moins une première dose, soit 45% de la population. Jusqu'à ce jour, 11,3 millions sont complètement vaccinés. Comme l'approvisionnement vaccinal est sécurisé pour le moment, le ministère de la Santé fait tout pour accélérer la cadence de la campagne en y donnant accès aux jeunes de 18 ans et plus, et aux femmes enceintes.

Anass MACHLOUKH


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.