Énergie électrique: la production progresse à fin avril    Melilla : Les décès parmi les migrants atteignent 18, aucun mort au sein de la police (autorités)    Météo Maroc: temps assez chaud ce samedi 25 juin    Les jeunes astronomes à l'honneur lors de la 10e édition du festival d'astronomie d'Ifrane    Voici les déchets les plus fréquents sur les plages du Maroc    USA: la Cour suprême révoque l'arrêt sur l'avortement    C'est parti pour la première édition de l'évènement « Anfa Park en fête » (VIDEO)    Seul le courage paiera [Par Jamal Berraoui]    Soirée à Dublin sous le signe de la culture et de l'histoire du Maroc    «Première symphonie», la première exposition au Maroc de l'artiste peintre Chaimaa Mellouki    Festival des arts populaires : Participation de près de 600 artistes et 34 troupes folkloriques    Cinq migrants clandestins trouvent la mort dans une tentative d'assaut contre Mellilia    Fouzi Lekjaa réélu à la tête de la FRMF pour un troisième mandat    Coupe arabe de futsal : Le Maroc prend le dessus sur la Libye et se qualifie en demi-finale    Football : Match nul entre l'équipe nationale féminine et son homologue ivoirienne    Ouverture à Rabat du Bureau de formation de l'ONU contre le terrorisme    Maroc : Pour Aïd Al Adha, l'ONSSA renforce les contrôles des aliments pour animaux    Covid-19/Maroc : 33 nouveaux cas admis en REA en 24H    Abdellatif Hammouchi reçoit les membres de la Sûreté nationale se rendant à la Mecque    Féminicide : Après Nayira en Egypte, Wafaa en Jordanie    ONCF: un plan Eté 2022 avec une offre renforcée et des avantages tarifaires    Africa Motors -Groupe Auto Hall- lance officiellement la nouvelle marque automobile CHERY    Maroc – Algérie : RSF condamne l'expulsion de 9 journalistes venus pour les Jeux méditerranées    Mike Pence soutient l'opposition iranienne    Appel en Espagne à la mobilisation pour accompagner le retour des expatriés marocains    Insécurité alimentaire et guerre en Ukraine: lettre ouverte des ambassadeurs accrédités au Maroc    Tanger Med: Mise en échec d'une tentative de trafic d'environ 85.000 euros    Maroc PME a soutenu 2531 projets en 2021    Espagne: 7 Algériens arrêtés pour transport de migrants clandestins    Construction : Israël s'apprête à recevoir 15.000 travailleurs marocains    « Awrach »: plus de 30.000 bénéficiaires ont reçu leurs salaires    Jeux Méditerranéens : Après une séquestration qui a duré 30 heures, les journalistes marocains de retour    Le FMI se dit prêt à lancer des négociations avec la Tunisie    Billets d'avion: les étudiants marocains en Russie déplorent la cherté des prix    Qui est Zyad Bendourou, le Marocain qui s'apprête à gravir 10 sommets en 6 jours ?    Hausse des prix des manuels scolaires : le gouvernement a tranché    Frontières maritimes: Madrid se prépare aux négociations avec le Maroc    Mondial 2022 : La FIFA autorise 26 joueurs par équipe    BM-Maroc: Prêt de 250 millions $ en soutien au projet de développement économique de la région Nord-Est    Hilale saisit le Conseil de sécurité et le SG de l'ONU sur les silences, les mensonges et les obstructions de l'Algérie    Shireen Abu Akleh tuée par les forces israéliennes : bilan de l'ONU    Variole du singe : première réunion à Genève du comité d'urgence de l'OMS    Le comité d'audit de la CAF tient ses assises sous la houlette de Tariq Sijilmassi    Marché monétaire : allègement du déficit de liquidité bancaire (BKGR)    Nuit des musées et des espaces culturels : C'est parti pour la première édition !    Prix national du théâtre La valeur financière portée au double    Réhabilitation du Centre international du commerce extérieur de Dakar : Aziza Chaouni élabore le projet    Le Maroc propose d'installer une usine d'engrais au Guatemala    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Karima Benyaich bientôt de retour en Espagne...vers la fin de la crise ?
Publié dans L'opinion le 22 - 08 - 2021

Après plus de trois mois de son rappel pour consultations, l'ambassadeure du Maroc en Espagne Karima Benyaich s'apprête à reprendre ses fonctions à Madrid, ce qui augure la fin de l'une des pires crises diplomatiques entre les deux pays. Détails.
Après un court séjour au Maroc suite à son rappel de Madrid, sur fond de crise diplomatique, l'ambassadeure du Royaume Karima Benyaich devrait retourner en Espagne pour reprendre ses fonctions, au moment où les deux pays s'apprêtent à acter leur réconciliation. Selon des sources diplomatiques, citées par le journal El Pais, la diplomate marocaine serait de retour à Madrid dans les prochains jours, sans que la date exacte ne soit mentionnée.
Ce retour est devenu une évidence après le discours rassurant de SM le Roi Mohammed VI, à l'occasion de l'anniversaire de la révolution du Roi et du Peuple, qui a annoncé la volonté du Maroc d'ouvrir une nouvelle étape dans les relations avec l'Espagne, basée sur l'entente et la confiance mutuelles. Une annonce qui a été bien accueillie par le président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez, ce dernier a qualifié, samedi, le Maroc d'un pays « ami » et « allié ».
Après son retour à Madrid, l'une des premières tâches de la diplomate sera de préparer la prochaine réunion de haut niveau entre les deux pays, rapporte El Païs. En effet, ce sommet a été reporté à maintes fois, alors qu'il a été censé se tenir en décembre dernier.
Rappelons que l'ambassadeure Karima Benyaich a été rappelée par le ministère des Affaires étrangères le 18 mai dernier, en pleine crise migratoire de Sebta, sachant qu'elle a été convoquée par Arancha Gonzales Laya, d'une façon jugée humiliante, non conforme aux coutumes diplomatiques. Le rappel de la diplomate est dû essentiellement à l'affaire Ibrahim Ghali, sachant que l'Espagne n'avait pas donné, à l'époque, au Maroc des raisons convaincantes de l'accueil frauduleux du chef des séparatistes, sur son sol.
En dépit de la crise de confiance, les canaux de communication entre Rabat et Madrid n'ont pas été totalement coupés, des contacts ont subsisté entre les responsables des deux pays afin de déboucher sur une redéfinition des relations bilatérales sur une nouvelle base solide. Le gouvernement espagnol a clairement exprimé sa volonté de tourner la page de la brouille, en nommant José Manuel Albares à la place d'Arancha Gonzales Laya.
Pour autant, malgré l'optimisme ambiant, des dossiers épineux restent à régler entre les deux pays, à savoir la fermeture des frontières de Sebta et Melilia, la question migratoire, les échanges commerciaux des produits agricoles et le sulfureux dossier du Sahara où le voisin ibérique est appelé à se prononcer clairement et sans équivoque.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.