La RAM annule ses vols de Casablanca vers une destination    فيروس كورونا: تسجيل 16 إصابة جديدة في 24 ساعة الأخيرة    Le Roi Mohammed VI félicite MBS    Tunisie : La conseillère du chef du Polisario rencontre le chef d'un parti, proche de Saïed    All Africa Golf Championship 2022 en Egypte : L'équipe du Maroc remporte le titre    Trafic de drogue : un Colombien interpellé à Tanger    L'Association Nationale des Eleveurs Ovins et Caprins tient son AG à Meknès    Scandale. Des contrebandiers du Polisario coincés révèlent les noms de leurs complices hauts gradés de l'armée algérienne    Burkina: déploiement de militaires à Ouagadougou après de nouveaux tirs    Urbanisme : Le CESE plaide pour un aménagement durable du littoral    Le Maroc présentera sa candidature pour l'organisation de la CAN-2025 de football    Victoire historique de nos Lions équipe Amputé!    Elections au Québec: Le chef d'un parti exclut deux candidats pour des propos antimusulmans    Vingt individus interpellés pour liens présumés avec un réseau d'immigration illégale    Covid-19/Maroc : 3.087 PCR réalisés en 24H    Plus de six tonnes de chira incinérées à Dakhla    Diaspo #258 : Fattah Abbou enseigne la musique amazighe aux Américains    Institut Choiseul. Qui sont ces 12 Marocains dans le top 100 meilleurs Africa 2022    Opération non-notifiées : le Conseil de la Concurrence durcit le ton et enchaine les sanctions    Délais de paiement : Détails du nouveau projet de loi adopté par le gouvernement    Rabat, Kénitra, Meknès, Ifrane...les dernières hauteurs de pluie au Maroc    Carburant. Baisse des prix à la pompe, dès ce samedi 1er octobre    Nouakchott: Sadiki reçu par le Premier ministre mauritanien    Botola Pro D1 "Inwi" (4è journée): Résultats et classement    CAF - CAN 2025 : L'organisation retirée à la Guinée, le Maroc serait parmi les candidats    Au Maroc, les femmes âgées sont plus vulnérables que les hommes    Aérien: levée des restrictions sanitaires à l'entrée du territoire marocain    Un Caïd à Marrakech suspendu par le ministère de l'Intérieur pour corruption    Les Lionnes de l'Atlas participent à un tournoi en Espagne    Burkina Faso: les tirs ont repris dans la zone résidentielle de la présidence    Exclu: la preuve que le motif de Zellige utilisé par Adidas est bien Marocain (Documents)    Maroc : 86% des jeunes marocains insatisfaits des partis politiques    Lions de l'Atlas: la pilule ne passe toujours pas pour Vahid Halilhodzic    Les camps de Tindouf sont totalement abandonnés par l'Algérie « dans des conditions scandaleuses »    Message de félicitations du roi Mohammed VI à l'émir du Koweït    Nord Stream : les fuites sur les gazoducs dues à des explosions menées avec «des centaines de kilos» de TNT    Gasoil/essence: le gouvernement travaille sur les recommandations du Conseil de la concurrence    Symphonyat 2022. « L'art n'a pas de religion »    Conseil de gouvernement : Le mandat des membres du CNP prorogé de six mois    Juan Vivas appelle au maintien de l'obligation de visa pour tous les Marocains se rendant à Ceuta    Amine Harit : "Mettre du rythme" face à Boufal, Ounahi et Salama    Fadila Benmoussa se joint aux honorés du 11ème Festival maghrébin du film d'Oujda    Festival du court métrage de Marrakech : «Ultimate Ink» de Yazid El Kadiri primé    Jazz au Chellah : Un concert d'ouverture inédit avec Arifa, Soukaina Fahsi et Aziz Ouzous    L'Institut français de Tanger expose ses priorités    Exposition de l'artiste-peintre Aziz Arbaoui du 1er au 15 octobre à Béni Mellal    Clap de fin pour «Rachid Show» ? Allali brise le silence (PHOTO)    Armement/CAATSA : 27 députés américains demandent des sanctions économiques contre l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les masques « anti-Covid », une nouvelle forme de pollution qui menace les plages marocaines
Publié dans L'opinion le 19 - 12 - 2021

Les plages marocaines sont sous la pression d'une nouvelle forme de pollution: les déchets liés aux équipements de protection contre le Covid-19. Eclairage
Selon une étude réalisée par des chercheurs de la faculté des sciences de l'université Abdelmalek Essaadi à Tétouan, les masques anti-COVID sont de plus en plus nombreux dans les plages du Royaume et précisément dans les plages du nord. En effet, l'étude dont les conclusions ont été publiées par le site sciencedirect.com, a relevé « une forte densité des masques faciaux » sur les plages touristiques de Fnideq, M'diq, Azla et Kaa Asrasse, pendant la période allant de février à juin 2021.
Plus de 300 masques faciaux jonchent désormais les 5 plages du nord
En tout, 321 masques faciaux ont été retrouvés dans les cinq plages, dont 96,27% étaient à usage unique. Dans le détail, 105 masques faciaux ont été retrouvés dans la plage de Martil, 99 dans la plage de Fnideq, 54 masques dans la plage de M'diq, 39 masques dans la plage d'Azla et 24 retrouvés dans la plage de Kaa Asrasse.
La densité des masques faciaux, quant à elle, dépend des périodes: 23,05% du nombre total de masques ont été trouvés en février, un faible nombre de masques enregistré pendant le mois de Ramadan (avril-mai), 41,43 % en juin en raison du nombre plus élevé de visiteurs qui ont fréquenté les plages qui ont été « étudiées ».

Masques jetables : quel impact écologique ?

Ainsi, selon les auteurs de cette étude, si cette situation n'est pas gérée de manière rationnelle, des décharges incontrôlées pourraient en résulter. « Avec le grand nombre de masques introduits sur la plage, nous émettons l'hypothèse que la pollution microplastique pourrait augmenter drastiquement en Méditerranée marocaine dans les années à venir, déplorent les auteurs de cette étude. Et d'ajouter : « Des efforts importants sont nécessaires pour réduire ce type de déchets ».
Selon ces derniers, les menaces potentielles présentées par les masques faciaux en tant que source de fibres microplastiques ont déjà été démontrées par plusieurs études, d'autant plus qu'ils seront altérés par des facteurs naturels tels que la lumière du soleil, notant parallèlement que la présence de ces masques sur les plages constitue une menace d'enchevêtrement pour les oiseaux marins, entre autres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.