Mohamed Joudar élu nouveau Secrétaire général de l'UC    Pêche : Le Maroc et la Mauritanie signent un programme exécutif 2023-2024    SM le Roi félicite le Prince héritier d'Arabie Saoudite suite à sa nomination président du Conseil des ministres    L'équipe du Maroc remporte le titre du All Africa Golf Championship 2022 en Egypte    Championnats du monde de judo: La sélection marocaine y prend part    Tanger: Un Colombien interpellé par la DGSN    Annulation des vols de la RAM vers et depuis Ouagadougou du 1er au 2 octobre    L'Boulvart souhaite l'ouverture d'une enquête sur les témoignages de viols lors du concert    La Galerie Banque Populaire inaugure sa rentrée culturelle    Casablanca: La première soirée de L'Boulevard vire au chaos    La RAM annule ses vols de Casablanca vers une destination    Tunisie : La conseillère du chef du Polisario rencontre le chef d'un parti, proche de Saïed    فيروس كورونا: تسجيل 16 إصابة جديدة في 24 ساعة الأخيرة    Scandale. Des contrebandiers du Polisario coincés révèlent les noms de leurs complices hauts gradés de l'armée algérienne    L'Association Nationale des Eleveurs Ovins et Caprins tient son AG à Meknès    Burkina: déploiement de militaires à Ouagadougou après de nouveaux tirs    Urbanisme : Le CESE plaide pour un aménagement durable du littoral    Elections au Québec: Le chef d'un parti exclut deux candidats pour des propos antimusulmans    Vingt individus interpellés pour liens présumés avec un réseau d'immigration illégale    Covid-19/Maroc : 3.087 PCR réalisés en 24H    Plus de six tonnes de chira incinérées à Dakhla    Le Maroc présentera sa candidature pour l'organisation de la CAN-2025 de football    Victoire historique de nos Lions équipe Amputé!    Diaspo #258 : Fattah Abbou enseigne la musique amazighe aux Américains    Institut Choiseul. Qui sont ces 12 Marocains dans le top 100 meilleurs Africa 2022    Rabat, Kénitra, Meknès, Ifrane...les dernières hauteurs de pluie au Maroc    Carburant. Baisse des prix à la pompe, dès ce samedi 1er octobre    Opération non-notifiées : le Conseil de la Concurrence durcit le ton et enchaine les sanctions    Délais de paiement : Détails du nouveau projet de loi adopté par le gouvernement    Botola Pro D1 "Inwi" (4è journée): Résultats et classement    CAF - CAN 2025 : L'organisation retirée à la Guinée, le Maroc serait parmi les candidats    Nouakchott: Sadiki reçu par le Premier ministre mauritanien    Aérien: levée des restrictions sanitaires à l'entrée du territoire marocain    Les Lionnes de l'Atlas participent à un tournoi en Espagne    Burkina Faso: les tirs ont repris dans la zone résidentielle de la présidence    Les camps de Tindouf sont totalement abandonnés par l'Algérie « dans des conditions scandaleuses »    Gasoil/essence: le gouvernement travaille sur les recommandations du Conseil de la concurrence    Message de félicitations du roi Mohammed VI à l'émir du Koweït    Nord Stream : les fuites sur les gazoducs dues à des explosions menées avec «des centaines de kilos» de TNT    Symphonyat 2022. « L'art n'a pas de religion »    Conseil de gouvernement : Le mandat des membres du CNP prorogé de six mois    Juan Vivas appelle au maintien de l'obligation de visa pour tous les Marocains se rendant à Ceuta    Amine Harit : "Mettre du rythme" face à Boufal, Ounahi et Salama    Festival du court métrage de Marrakech : «Ultimate Ink» de Yazid El Kadiri primé    Jazz au Chellah : Un concert d'ouverture inédit avec Arifa, Soukaina Fahsi et Aziz Ouzous    L'Institut français de Tanger expose ses priorités    Exposition de l'artiste-peintre Aziz Arbaoui du 1er au 15 octobre à Béni Mellal    Armement/CAATSA : 27 députés américains demandent des sanctions économiques contre l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Lutte contre la traite des êtres humains : le Maroc et le Niger renforcent leur coopération
Publié dans L'opinion le 01 - 08 - 2022

Le Maroc et le Niger ont signé, lundi à Rabat, une déclaration d'entente visant à intensifier leur coopération en matière de lutte contre la traite des êtres humains à travers l'échange des expériences et des bonnes pratiques et le renforcement des capacités des acteurs dans ce domaine.
L'accord a été signé entre la Commission nationale de coordination des mesures de lutte et de prévention contre la traite des êtres humains, dont la présidence et le secrétariat permanent sont assurés par le ministère de la Justice, d'une part, et la Commission nationale de coordination de lutte contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants et l'Agence nationale de lutte contre la traite des personnes et le trafic de migrants en République du Niger, d'autre part, et ce à l'occasion de la commémoration de la Journée internationale de lutte contre la traite des êtres humains.

Une législation en ligne avec les normes internationales
S'exprimant lors de cette cérémonie, le ministre de la justice Abdellatif Ouahbi a mis l'accent sur la dynamique distinguée qu'a connue le Maroc, sous l'impulsion de SM le Roi Mohammed VI, pour élaborer une stratégie nationale holistique sur la base d'une approche participative en matière d'immigration, d'asile et de traite des êtres humains, qui a abouti à la promulgation en 2016 de la loi anti-traite 27.14. La promulgation de cette loi, a-t-il souligné, a renforcé le système juridique national en établissant une définition de la traite des êtres humains conformément aux normes internationales, en la qualifiant de crime et en reconnaissant la responsabilité pénale de la personne morale qui la commet, tout en mettant en relief l'obligation de confisquer les moyens utilisés et de procéder à des contrôles d'identification et de protection des victimes, en plus de protéger les témoins, experts, victimes et les lanceurs d'alerte.
Il a également noté qu'une commission nationale a été créée pour coordonner les efforts de toutes ses composantes (départements gouvernementaux, institutions publiques et associations de la société civile) pour lutter contre ce crime et en tarir les sources, selon un plan d'action national bien ficelé et élaboré sur la base d'une approche participative qui respecte les attributions de chaque secteur et contribue à la complémentarité des missions des différents intervenants.

Selon le ministre, s'engager dans le processus d'adhésion aux conventions internationales bilatérales et multilatérales est une étape importante qui contribuerait à réduire les phénomènes criminels en renforçant la coopération internationale dans divers domaines, que ce soit au niveau civil ou pénal.

A cet égard, M. Ouahbi a indiqué que le ministère de la Justice a conclu 79 conventions de coopération judiciaire dans le domaine pénal avec divers pays, qu'ils soient européens, américains, africains, asiatiques ou arabes, soulignant que ces accords englobent divers mécanismes et moyens internationalement reconnus dans le domaine de la lutte contre la criminalité et de son traitement, que ce soit par le mécanisme d'extradition, la commission rogatoire ou la plainte officielle, outre le renforcement de cette coopération à travers le mécanisme de transfert des personnes condamnées pour qu'elles purgent le reste de leur peine dans leur pays.
Il a précisé que la Commission nationale de coordination des mesures de lutte et de prévention contre la traite des êtres humains demeure ouverte à toute proposition de coopération avec son homologue du Niger et met les expériences, bonnes pratiques et compétences de ses membres à sa disposition, que ce soit en matière de prévention et de renforcement des capacités dans le domaine de l'enquête criminelle, d'identification des victimes présumées de ce crime ou de sensibilisation des citoyens, des praticiens et des associations de la société civile quant à son impact sur les individus et les communautés.
Le Maroc, exemple de "bonnes pratiques"
Pour sa part, le président de la Commission nationale de coordination de lutte contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants au Niger, Moumouni Hamidou, a indiqué que le Maroc a accumulé une expérience importante dans ce domaine et a déployé des efforts considérables pour lutter contre la criminalité en général et la traite des êtres humains en particulier, ce qui "nous permettra de bénéficier de bonnes pratiques dans le cadre de la coopération entre pays africains pour lutter contre la traite des êtres humains".

Dans une déclaration à la presse, M. Hamidou a souligné l'importance majeure que revêt la signature de cette déclaration d'intention dans le renforcement de la coopération entre le Maroc et le Niger.

La Commission nationale de coordination des mesures de lutte et de prévention contre la traite des êtres humains organise une série d'activités sur la période allant du 25 juillet au 5 août, en partenariat avec le bureau Maroc de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime et l'Union Européenne. Parmi lesquelles une simulation d'enquête et de procès conjointe portant sur des affaires de traite de personnes et de trafic illicite de migrants, qui se tiendra à Casablanca, du 2 au 5 août.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.