Covid-19: Fin de la deuxième vague Omicron au Maroc (ministère)    Réforme de la santé : le gouvernement activera les ressorts la loi-cadre    Les enjeux de la visite annoncée de Yaïr Lapid au Maroc    ONU-Palestine : Appel pour une enquête sur le meurtre de trois Palestiniens    Brésil : "Monsieur l'agent, on n'a rien à manger"    CAF : Ce mercredi, lancement officiel de la '' Super League Africaine'' par Motsepe et Infantino    CAF/ CAN féminine : Le Maroc organisateur de la prochaine édition (2024)    Le Raja trouve des difficultés à se séparer de l'un de ses joueurs    Célébration de la « Journée du migrant » : Entre acquis et défis des temps futurs    Vague de chaleur attendue vendredi et samedi au Maroc    Vaccins contre le Covid: L'UE et Moderna anticipent les livraisons    L'Algérie et la Russie en exercices militaires près de la frontière avec le Maroc    Egypte : une nouvelle étudiante poignardée à mort par un camarade éconduit    Ukraine: La vente du cargo de céréales au Liban annulée    Bourse de Casablanca: Ouverture en légère hausse    Gravement malade, Brahim Ghali aurait été évacué à l'étranger    Tanger Med : Marhaba 2022 se déroule « dans de bonnes conditions », un pic attendu fin août    Cours des devises du mercredi 10 août 2022    USA: Comprendre la perquisition lundi au domicile de Donald Trump    Biden paraphe la ratification des adhésions de la Finlande et la Suède à l'Otan    Vidéo. Sebta: arrestation de 2 personnes à bord d'une embarcation avec 600 Kg de haschich    Journée nationale du migrant: Le CCME soutient les initiatives des Marocains du monde envers leurs régions    Réunion ce Mercredi pour Ziyech à Londres    Le détail des exportations marocaines au 1er semestre    Québec : La piste de meurtre privilégiée dans la mort d'un étudiant marocain    Ligue des Champions de la CAF : Le WAC et le Raja exemptés du premier tour préliminaire    Badr Banoun marque son premier but avec Qatar SC    Vahid : « J'y suis, je reste ! »    Hôpital: accord sur les rémunérations en retard des médecins    Charte de l'investissement, réforme de la santé, PLF 2023 : Les dossiers chauds de la rentrée parlementaire    Budget 2022 : En l'absence de sortie à l'international, le Trésor poursuit le recours au marché intérieur    Dari Couspate s'implante en Europe    La Marine Royale porte assistance à 23 marins pêcheurs au large de Casablanca    Lutte contre les incendies : Le Maroc se dote de trois nouvelles Canadair    Interview avec Rita Al Khayat : Pour créer, le cinéaste a besoin de la liberté intérieure    Histoire : Les archives des Cahiers d'El Jadida remises aux Archives du Maroc    La Zaouia Habria Derquaouia tient son 120ème moussem    Un film marocain sorti en 2016 continue de reçevoir des prix    Le monde a soif    Météo: les prévisions du mercredi 10 août    Accidents de la circulation: 12 morts et 2.210 blessés en une semaine    La revue de presse du mercredi 10 août    Pourquoi Hamid Chabat s'est absenté de la 1ère réunion de la Coalition pour la démocratie    PLF-2023 : Donner un nouvel élan à l'emploi    Les murales forcent l'admiration par leur esthétique    Maroc : La SNRT ouvre ses portes aux associations des Marocains du monde    Célébration de « Baba Achour »    Le moussem de Moulay Abdellah Amghar revient après deux ans de suspension    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



De réelles avancées de la stratégie sanitaire 2008-2012
Au rythme de la campagne nationale de l'allaitement maternel
Publié dans L'opinion le 29 - 06 - 2009

Notre pays vit au rythme de la semaine nationale de l'allaitement maternel, prévue jusqu'au 28 courant, sous le signe «allaiter au sein, protège votre enfant et vous protège».
Organisée par le ministère de la Santé, en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF), cette campagne, dont l'objectif consiste à promouvoir l'allaitement maternel, s'inscrit en droite ligne de la stratégie sanitaire 2008-2012 mise en place par le ministère de la Santé. Campagne de sensibilisation d'envergure, à travers laquelle le ministère de la Santé ambitionne de vulgariser l'allaitement maternel et d'attirer l'attention quant à son recul sur la santé de l'enfant.
C'est d'ailleurs ce qui a été établi lors de plusieurs enquêtes à l'issue desquelles le ministère a conclu à une chute de 32% en 2003-2004 à 15% en 2006 de l'allaitement maternel exclusif durant les six premiers mois de vie néonatale.
Ainsi, en réhabilitant cet outil de la prévention, le ministère de la Santé vise entre autres objectifs la réduction de la mortalité infantile à moins de 15 pour mille d'ici à 2012 ainsi que la mise au sein précoce des enfants dans la demi-heure qui suit l'accouchement dans 80% des cas et l'allaitement maternel exclusif durant les six premiers mois des enfants par 50% des femmes.
Le ministère de la Santé qui a mis à contribution tous les moyens dont il dispose pour assurer toutes les chances de succès à la stratégie sanitaire 2008-2012, procède sur la base d'une approche multidimensionnelle. Une approche qui vise la sensibilisation aussi bien des professionnels de la santé ainsi que les femmes allaitantes, les couples et l'ensemble des partenaires de la stratégie nationale de promotion, de protection et de soutien de l'allaitement.
Réussir ce pari, le ministère de la Santé a prévu tout un dispositif de formation ciblé visant les professionnels de la santé impliqués dans la stratégie de la promotion de l'allaitement maternel, de même que les femmes en âge de procréer, les familles et les professionnels de santé, dont notamment les sages femmes et les infirmières accoucheuses et les médecins privés.
De par ce travail de fond, le ministère de la Santé entend sensibiliser sur des questions essentielles. Dans ce cadre, les messages qu'il véhicule portent sur le fait que le lait maternel constitue le premier vaccin pour l'enfant, à même de le prémunir contre les différentes allergies alimentaires et respiratoires.
Ce dispositif immunologique est doublé d'un dispositif biologique, à savoir que les produits de digestion du lait humain sont caractérisés par un taux élevé de lactose, une concentration protéique faible et une basse teneur en phosphore. Cela explique d'une part la rapidité du transit intestinal et, d'autre part, l'importance des résidus acides dans le colon. Un tel milieu acide a un effet bactériologique sur les germes Gram négatif et favorise la croissance du lactobacillus bifidus, selon les professionnels de la Santé.
Ceux-ci s'accordent à reconnaître aussi que le lait humain contient une protéine, l'alpha-lactalbumine, qui constituerait un agent anti-tumoral puissant. Les études épidémiologiques mettent en évidence d'autres avantages tant pour la mère que pour l'enfant. Ainsi, pour la mère, il est scientifiquement démontré q'une durée d'allaitement de douze mois réduit de 30% le risque de cancer du sein durant la prémonopause. De même, allaiter pendant au moins deux mois réduit de 25% le risque de souffrir d'un cancer des ovaires.
Pour l'enfant, l'allaitement protège contre les diarrhées, et contre les infections respiratoires et les otites.
L'allaitement pourrait également jouer un rôle dans la protection contre le diabète, l'obésité, les caries et la sclérose en plaques, notamment.
L'effet bénéfique de l'allaitement est observé aussi sur l'acuité visuelle des prématurés.
Il va sans dire donc que l'approche préconisée par le ministère de la Santé procède d'une volonté affirmée de concrétiser les objectifs que le gouvernement de Sa Majesté s'est assigné dans le cadre de la stratégie sanitaire 2008-2012. Cette dernière s'inscrit en conformité avec les hautes orientations Royales, les principes de l'Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) et la déclaration gouvernementale qui a mis l'accent sur la réforme du système de santé à travers une stratégie claire qui accorde au citoyen tout l'intérêt et l'importance requis au niveau des établissements de santé, la réduction de la mortalité de la mère et de l'enfant, une offre sanitaire équitable, l'encouragement de la prévention, etc.
Là est le défi véritable.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.