Covid-19 au Maroc : 153 nouvelles infections et aucun décès ce samedi    Compteur Coronavirus : les nouveaux cas continuent leur augmentation, 153 contaminations en 24h    Amélioration de l'école publique : le ministère de l'Education lance un formulaire pour recueillir les avis des citoyens    Le Maroc récolte les fruits d'une riche expérience institutionnelle des Rois de la Dynastie Alaouite    RDC : au moins 1.284 cas suspects de variole du singe signalés depuis le début de l'année    La guerre en Ukraine sur fond de crise énergétique internationale, par Yassine Gamal    Températures prévues pour le dimanche 22 mai 2022    Tempête en Allemagne: un mort et près de 60 blessés    Yasmina Sbihi : «Les figures féminines de la sainteté sont des modèles de leadership» [Interview]    Les supporters de l'OCK interdits de déplacement à Casablanca    Bourse de Casablanca : Une nouvelle semaine dans le rouge    Guerre en Ukraine : Joe Biden valide l'envoi de 40 milliards de dollars d'aide à Kiev    Boxe: Khadija El Mardi sacrée à Istanbul vice-championne du monde des poids lourds    Variole du singe : pas de raisons de s'inquiéter selon Tayeb Hamdi    Nostalgie : Hassan Sefrioui, un grand dirigeant sportif de Tanger    LaLiga : Dénouement dans les courses à l'Europe et au maintien    Photos. Le Maroc et la France unis dans un exercice militaire aérien    Le Directeur Général de l'ONEE explore de nouvelles possibilités de financement avec la Suisse    L'Ambassade du Maroc au Sénégal réfute les allégations de l'ambassadeur palestinien à Dakar    Melilla a enregistré une secousse de magnitude 4    INTELAKA : 44 695 crédits accordés depuis le début du programme    Voici la date de l'Aid Al Adha 2022 au Maroc    Première édition de "Safi Investor Day" : la cité portuaire en émergence    Région de Casablanca: les prix des légumes ce samedi    Quand Rico Verhoeven danse sur du Chaâbi (VIDEO)    SM le Roi félicite le club de la renaissance sportive de Berkane suite à sa consécration à la coupe de la CAF-2022    Bono vainqueur du trophé Zamora    Le DG de l'ADM Anouar Benazzouz prend la présidence de la fédération routière internationale    France : grève au Quai d'Orsay le 2 juin contre les réformes qui décapitent le corps diplomatique    Nabila Mounib peut désormais accéder au parlement    ONU : engagement renouvelé aux objectifs du Pacte de Marrakech sur les migrations    Casablanca. Interdite d'accès en classe à cause d'une jupe: du nouveau dans l'affaire    Région de Khémisset: trois enfants meurent noyés    Maroc-Espagne: Plus de 2 600 véhicules ont déjà franchi les frontières    Dérives verbales de l'ambassadeur palestinien à Dakar : Hassan Naciri remet les pendules à l'heure    Etude : Vivre à proximité d'un feu de forêt augmente les risques de cancer    PSG où Real Madrid ? Mbappé se prononcera ce week-end    France : voici les 27 ministres du nouveau gouvernement Macron    Justice : réactivation de l'accord de jumelage maroco-belge    Le Maroc fait don d'un laboratoire de langues à l'Académie diplomatique en Mauritanie    Le Maroc appuie l'élargissement de la Convention contre la torture    Voici la météo pour ce samedi 10 mai 2022    Paris : Spectacle solidaire de D'jal le 29 mai au profit de l'association keepSmiling    Décès de l'acteur égyptien Samir Sabry à l'âge de 85 ans    L'icône de Jil Jilala, Hajja Sakina Safadi, n'est plus    Gnaoua Festival Tour dévoile sa programmation    Madrid : Présentation du 26e Festival de Fès des musiques sacrées du monde    Le projet de loi n° 66.19 sur le droit d'auteur adopté à la Chambre des conseillers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des centaines de morts, la terre continue de trembler
Indonésie : Fort séisme à Sumatra
Publié dans L'opinion le 02 - 10 - 2009

Une course contre la montre pour retrouver des survivants était lancée jeudi à Padang, sur l'île indonésienne de Sumatra, où un puissant séisme a probablement tué plusieurs milliers de personnes, ensevelies sous les décombres.
Le bilan officiel s'établissait à 770 morts en milieu d'après-midi, a indiqué un responsable du ministère des Affaires sociales. Mais nul doute qu'il devrait considérablement augmenter, au fur et à mesure que seront engagées les recherches dans les décombres des maisons et immeubles qui se sont écroulés après le séisme de magnitude 7,6 survenu mercredi en fin d'après-midi.“Nous pensons que des milliers (de personnes) sont mortes”, a déclaré le chef de la cellule de crise du ministère de la Santé, Rustam Pakaya.Les recherches étaient rendues difficiles par la pluie et le manque d'engins de chantier pour déblayer les débris.A l'hôpital principal de la ville, partiellement endommagé, un flot constant de blessés se succédaient sous des tentes dressées dans l'urgence pour soigner des fractures ou des blessures à la tête. “Nous sommes submergés et manquons de médecins et d'infirmières”, a déploré l'un des docteurs présents, Emilzon.Le président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono a appelé son gouvernement à apporter rapidement une aide aux victimes par avions ou bateaux, les axes routiers étant difficiles praticables. “Nous avons envoyé 200 médecins et infirmières, huit tonnes de médicaments, huit tonnes d'aliments pour bébés et des tentes”, a indiqué M. Pakaya. Le gouvernement a également débloqué 26 millions de dollars pour venir en aide aux démunis.Mais le temps presse car “la ville est sans dessus dessous”, selon Enda Balina, secouriste pour l'ONG World Vision. “Les administrations sont fermées, il n'y a pas d'électricité et, même si les réseaux ont repris, il est très difficile de communiquer”, a-t-elle témoigné.Il faut également faire vite pour porter secours aux personnes coincées qui, sans eau ni nourriture, peuvent rapidement s'affaiblir, selon elle.Les dégâts sont également importants dans la région montagneuse proche de Padang, où “de nombreuses routes ont été coupées par des glissements de terrain”, selon un responsable des secours. “Dans un village, seuls 5% des bâtiments sont toujours debout”.De nombreux habitants ont décidé de quitter Padang, grande cité portuaire de près d'un million d'habitants sur les bords de l'océan Indien, par crainte de fortes répliques susceptibles de provoquer aussi un tsunami.La terre a de nouveau tremblé jeudi matin, avec un séisme de magnitude 6,8 sur l'échelle de Richter localisé à environ 150 km au sud de Padang. Depuis plusieurs années, les scientifiques mettaient en garde contre le risque d'un séisme majeur sur la côte ouest de Sumatra, proche d'une grande faille continentale.Cette inquiétude s'était accrue après le séisme de magnitude 9,1 qui avait déclenché, en décembre 2004, un tsunami catastrophique dans le nord de Sumatra. Plus de 200.000 personnes avaient été tuées dans plusieurs pays d'Asie, dont 168.000 en Indonésie.“Dans l''ouest de Sumatra il y a des volcans actifs, des glissements de terrain, des tremblements de terre...”, a résumé le chef du Centre de recherche de volcanologie, Surono.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.