Kia Maroc. Un Flagship et des ambitions nouvelles    Sahara : Vers l'ancrage de la position américaine ?    La loi sur les signatures électroniques désormais opérationnelle [Document]    Etats-Unis : Joe Biden a prêté serment    Evolution du coronavirus au Maroc : 1152 nouveaux cas, 4 62. 542 au total, mercredi 20 janvier 2021 à 18 heures    HCP : La confiance des ménages toujours en berne    Le RNI convoque son «parlement»    Comité des représentants permanents de l'UA : Le Maroc présent à la 41ème session ordinaire    Détournement de fonds publics : Enquête judiciaire à l'encontre d'un policier à Beni Mellal    L'émission «Ahssan Pâtissier» débarque sur 2M    Le Roi Mohammed VI reçoit le ministre émirati des Affaires étrangères et de la Coopération internationale    Le poison de « la vérité alternative »    Etats-Unis : Donald Trump fait ses adieux    Giuseppe Conte, l'illustre inconnu de l'échiquier politique italien    Anasse Bari: Gagner les élections dans un monde propulsé par l'IA est un "jeu de chiffres" qui se déroule sur les médias sociaux    Distinction du tandem marocain du FC Séville    Mondial des clubs : Un adversaire arabe pour le Bayern au dernier carré    Réunion de la Fédération Royale marocaine de basketball: Le Cinq national et les préparatifs au lancement des championnats à l' ordre du jour    Le portefeuille de BMCE Capital Research tire son épingle du jeu en 2020    Le Maroc dénonce le dévoiement des décisions du Sommet extraordinaire de l'UA par l'Afrique du Sud    Cher vaccin, cesse de nous faire languir !    Abdelkrim Meziane Belfkih: Le taux de reproduction de la Covid-19 se stabilise à 0,88    L'Italie prendra des actions en justice contre Pfizer    Nexans inaugure une nouvelle usine à Nouaceur    Netflix dépasse les 200 millions d'abonnés payants dans le monde    Chauffe-eau : Le tueur silencieux a fait 9 morts    El Guergueret : L'hommage du Groupe Sentissi    Casablanca : Une collecte de dons lancée en faveur des migrants sans-abri    Groupe Renault. Un bilan 2020 positif malgré la crise    Coronavirus : le SIAM 2021 annulé    Honorable distinction d'un militant amazigh     Nécessité d'approfondir la connaissance du risque    Les autorités publiques «rejettent catégoriquement» le chapitre consacré au Maroc    Transformation digitale : Marjane Holding passe à la vitesse supérieure    Mondial de handball: Le Maroc quitte la compétition    Il prend la tête du groupe C: Le Maroc débute par un petit succès sur le Togo    Angleterre: Leicester enfonce Chelsea, Lampard en danger    L'équipe nationale en stage de préparation à Maâmora    La pandémie a mis à nu les fragilités de l'OMS    Une démocratie, comme les auatres...    Marrakech : 1ère exposition de l'événement culturel «EX. Art contemporain»    «L'Homme qui a Vendu sa Peau» et l'acteur Sami Bouajila primés    CHAN : La Zambie et la Guinée vainqueurs de la Tanzanie et de la Namibie    Economie du web : l'effet Covid se fait ressentir    Edito: Le maire doit partir    L'épouse d'El Ghomari se confie sur 2M    La promotion des provinces du Sud dans l'agenda du Réseau Maroco-Américain    Paru chez l'édition La Croisée des Chemins : «Le Secret de la Lettre» : Mohamed Ennaji porte un regard sur l'école coranique d'hier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Journée internationale des monuments et des sites
Une célébration en grande pompe sous le signe du développement touristique
Publié dans L'opinion le 15 - 04 - 2010

Co-organisé à l'initiative de l'association « Casamémoire », association de sauvegarde du patrimoine architectural du XXe siècle, le séminaire « Tourisme et patrimoine » aura lieu les 15 et 16 avril 2010 au siège du Conseil de la Ville (face à la Wilaya). Il rentre dans le cadre du projet « Mutual Heritage : De l'intégration historique à la participation active contemporaine » coordonné par le laboratoire CITERES (Centre interdisciplinaire « Cités, Territoires, Environnement et Sociétés ») de l'Université François-Rabelais de Tours et financé par l'Union européenne dans le cadre du programme régional Euromed Heritage 4. L'amélioration et la diffusion d'une image appropriée du patrimoine architectural urbain parmi les touristes nationaux et internationaux étant un des objectifs du projet, ce séminaire s'inscrit dans les activités prévues à destination, entre autre des opérateurs autour du secteur du tourisme. Cultiver et disséminer une expression adaptée du patrimoine commun contribueront à en améliorer l'assimilation et en augmenter la valeur en tant que produit culturel et économique à part entière. Il est notamment prévu la réalisation d'un manuel sur le tourisme et le patrimoine à destination des professionnels et gestionnaires de villes. Dans ce contexte, l'enjeu est de favoriser la mise en œuvre de modalités de développement d'un tourisme culturel intelligent, respectueux des fondamentaux et spécificités de la ville, qui permettra de positionner Casablanca comme destination culturelle de première importance. Grâce à l'ampleur et à la qualité de son patrimoine du XXe siècle, grâce aussi à sa vitalité culturelle, la ville en a largement le potentiel.
L'objectif du séminaire est de renforcer l'échange entre les différents acteurs intervenant dans les domaines du patrimoine et du tourisme. Outre des architectes et des responsables du patrimoine, la manifestation devrait donc rassembler des professionnels du tourisme - agences de voyages, hôteliers et restaurateurs, organisateurs de circuits, guides, autocaristes, propriétaires de cinéma, presse touristique etc. - afin de partager des réflexions sur les moyens de développer le tourisme culturel dans la ville.
Au programme de ce séminaire qui sera précédé par une visite guidée architecturale de la ville et des anciens abattoirs, des allocutions officielles de représentants de l'Union européenne, des autorités locales, du comité d'organisation et du projet Mutual Heritage. Suivra, entre autres, une présentation d'expériences de nature diverse menées dans des contextes différents, une table ronde sur le thème « Valorisation touristiques du patrimoine du XXe siècle à Casablanca : objectifs, outils et modalités ».
Les thèmes de réflexion retenus pour ce séminaire s'intéressent à la valorisation économique du patrimoine. Quel est le retour d'expérience que nous pouvons faire aujourd'hui de l'impact du patrimoine sur l'économie du tourisme ? Quels sont les secteurs directement valorisés, et ceux indirectement valorisés ? Comment mieux intégrer le patrimoine dans l'économie de marché ? Quelle en est la limite pour ne pas pervertir le patrimoine culturel ?
D'autre part, le tourisme s'est toujours appuyé sur le patrimoine pour développer des produits dit « culturels ». Quelle est donc la tendance du produit culturel ? Comment le patrimoine architectural est-il exploité ? Quels sont les nouveaux produits à créer ? Peut-on envisager des développements de produits à des échelles différentes (pas seulement tourisme de masse) ? Faut-il avoir une offre plus variée et évolutive ou adaptable ? Comment articuler développement du tourisme culturel et appropriation du patrimoine par les habitants ?
Il existe des outils, comme les guides ou les cartes, qui stimulent l'appropriation des espaces par les touristes et permettent aux agences de voyages d'exploiter le potentiel de ces espaces. Quels sont les nouveaux supports développés pour le tourisme ? Quel est le rôle des nouvelles technologies multimédias dans la mise en forme d'outils pour le tourisme culturel ? Faut-il envisager dans ces outils des éléments qui appartiennent plus largement à l'aménagement urbain des villes, comme la signalétique, la mise en lumière, le transport public, la sécurité routière, l'entretien ?
Le patrimoine architectural et culturel en général est souvent relayé par une mise en réseau, que ce soit au niveau international (par exemple, les sites et monuments de l'UNESCO, les organismes DOCOMOMO et ICOMOS) ou par des réseaux nationaux (par exemple, en France, le label « Villes et pays d'art et d'histoire »). La mise en réseau peut faciliter la communication et la diffusion auprès d'un large public et ainsi augmenter la fréquentation touristique. Quel(s) retour(s) d'expérience(s) en avons-nous ? Qu'implique la labellisation ?
Ce sont là les axes de réflexion supporté par Mutual Heritage, un projet d'une durée de trois ans (mars 2009-février 2012), qui rassemble des partenaires de plusieurs pays : France (CITERES), Maroc (École nationale d'architecture et Casamémoire), Palestine (Riwaq) et Tunisie (Association de sauvegarde de la médina de Tunis). Un projet qui a pour objectif d'encourager l'intégration du patrimoine culturel récent dans les sociétés méditerranéennes modernes d'un point de vue social et économique.
Pour ce qui est de la journée portes ouvertes dans les monuments du centre ville, programmée le 17 avril 2010 de 10 h à 17 h, rappelant qu'elle portera sur la Grande Poste, le Tribunal, la Wilaya / Hôtel de ville, Banque El Maghrib, le Consulat de France, l'Ecole des Beaux-Arts, l'ancienne église du Sacré-Cœur, la Villa des arts, la Coupole et Parc de la Ligue Arabe, le Consulat Général d'Italie, l'Hôtel Transatlantique, les passages Glaoui, Sumica et Tazi, le Cinéma-théâtre Rialto et l'Eglise Notre-Dame-de-Lourdes. L'accueil et l'information du public seront assurés au kiosque du Centre Régional du Tourisme, Place Mohammed V.
Pour ce qui est des visites guidées, le circuit de l'ancienne médina, programmé le samedi 17 avril, comprend le bastion de la Sqala, Dar al mahkzen, la Porte de la marine, le Café Rick's (Ancienne maison Ben Tahar), le Centre de formation UMT (Ancienne résidence Lyautey), l'Ecole Omar Ben Abdelaziz (Ancien consulat d'Allemagne) et la synagogue Ettedgui . L'accueil et le départ des visites (toutes les heures de 10h à 17h) se feront de la Sqala, boulevard des Almohades. Quant au circuit du quartier des Habous, programmé le dimanche 18 avril, il comprend l'ancienne Mahakma du Pacha, la Nidara des Habous (Délégation régionale des affaires islamiques El Fida Mers Sultan), les mosquées Mohammedi et Ben Youssef ainsi que la Kissarias des Habous. L'accueil et le départ des visites se feront de la Mahakma, boulevard Victor Hugo (toutes les heures de 10 h à 17h).
Une équipe de 75 guides bénévoles, « les volontaires du patrimoine », spécialement formés pour l'occasion, informera et guidera le public pendant les portes ouvertes et les visites. Il convient aussi de noter que ces journées seront également marquées par des animations sur les sites des monuments objets des portes ouvertes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.