Quelle réforme pour la fiscalité au Maroc?    Des solutions contre l'insatisfaction des troupes    Vladimir Poutine invite Kim Jong-un    Wafa Assurance signe un accord de rapprochement avec des compagnies au Cameroun    Brief d'avant match : Que peut-on attendre de la rencontre WAC-Mamelodi Sundowns    Maluma et Gims préparent un clip à Marrakech !    Ukraine : À peine élu, Zelensky pris entre deux feux    Les dispositions relatives à la protection sociale des artistes mises en oeuvre par le ministère    Un policier tire sur deux voleurs à Rabat    L'UE a accordé une protection à plus de 300 000 demandeurs d'asile en 2018    Badr Tahiri. ‘‘Une stratégie dédiée à la région s'impose''    Après freddy Mercury, Rami Malek passe au mode "Bond"    Jazzablanca 2019 accueillera Metronomy !    Afrique du Nord. Les pistes de promotion de l'emploi    Festival international de la culture Aissaoua : Retour sur les temps forts    Le Wydad assuré de jouer la Ligue des Champions 2019/2020    CAN 2019 : L'UAR veut maintenir les droits de retransmission télévisée à un niveau abordable    9è fête des journalistes sportifs marocains : Des journalistes honorés    Programme Moucharaka Mouwatina : Lancement d'un appel à propositions    Arrestation à Meknès de deux individus soupçonnés de possession et de trafic d'ecstasy    DGSN : Huit employées d'un centre d'appels non autorisé arrêtées à Khouribga    Khalid Naciri au Forum de la MAP    De Zemamra à Azemmour    Benabdallah: le PPS soutient totalement l'Initiative civile pour le Rif    ABL Aviation: faire de Casablanca un hub régional de l'Afrique    Santé scolaire: «Jeux Vidéo : Jouons sans en abuser»    Les hommes qu'il faut à la place qu'il faut    Irlande du Nord: Une renaissance de l'I.R.A.?    Ramadan et santé: Les précautions à prendre    Dialogue social : Nouvelles conditions des syndicats    Partenariat : La BEI et l'Amica renforcent leur coopération    Données: Facebook table sur une amende record de 3 à 5 milliards de dollars    Le pétrole dépasse 75 dollars pour la première fois depuis fin octobre    Dans l'ouest de la Libye, des anti-Haftar se battent contre un "nouveau Kadhafi"    Insolite : Navigateur non-voyant    Edito : Ordures    Limogeages en série en Algérie : Le PDG de Sonatrach congédié    La jeunesse marocaine discute du Maroc de demain    Mohamed Benabdelkader : Passer d'une gestion administrative des carrières à une gestion professionnelle basée sur les compétences    Pourquoi la Lune et le Soleil semblent avoir une taille similaire vus depuis la Terre    Campagne agricole: 80% du PIB hors aléas climatiques    Le Barça quasiment champion d'Espagne    Autopsie de l'équipe nationale par Hervé Renard    Coup d'envoi de la 46ème édition du Trophée Hassan II et de la 25ème Coupe Lalla Meryem de golf    Anders Holch Povlsen, un milliardaire très discret    Vers une protection effective du livre et des droits d'auteur    "La lune et Casablanca", une immersion dans les univers de l'art vidéo    Projection à Washington du long métrage franco-marocain "Tazzeka"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SM le Roi, Amir Al Mouminine, préside une nouvelle causerie religieuse du mois sacré de Ramadan
«Les règles doctrinales de la Chariâ»
Publié dans L'opinion le 12 - 08 - 2011

SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L'assiste, accompagné de SAR le Prince Moulay Rachid et de SA le Prince Moulay Ismail, a présidé, mercredi au palais royal à Rabat, une nouvelle causerie religieuse du mois sacré de Ramadan.
Cette causerie a été animée par l'érudit Hassan Chafii, alem d'Al Azhar Acharif (Egypte) sur le thème «Les règles doctrinales de la Charia», en partant du verset coranique :»Et jamais Dieu ne donnera une voie aux mécréants contre les croyants» (Al-Nisâa).
Le conférencier a commencé par relever le besoin d'instituer une nouvelle discipline en sciences islamiques qui s'intéresse aux règles doctrinales, à l'image de la branche des règles du Fikh qui compte une riche contribution des érudits à travers les siècles.
L'intérêt de cette discipline, a-t-il précisé, est de permettre de revitaliser la recherche en études théologiques et de les asseoir sur une approche conceptuelle renouant avec les méthodes des écoles rationalistes de l'âge d'or de l'islam, de sorte à favoriser l'interaction entre les diverses disciplines du Fikh et la maitrise des règles de rhétorique et de logique pour, notamment, réfuter les mystifications des rétracteurs.
Dans ce sillage, le conférencier a expliqué que les éléments fondateurs pouvant servir de socle à cette discipline se résument dans la sourate An-Nisâa dont on peut tirer une quinzaine de principes de base en la matière.
Il s'agit essentiellement de l'unité du genre humain car, par-delà la diversité de leurs races, les êtres humains ont la même ascendance qui implique des droits et devoirs les uns envers les autres. Ce lien n'est pas pour autant exclusif de la relation, plus forte, de la fraternité co-sanguinaire unissant les croyants, hommes et femmes, sur un pied d'égalité, et dont découlent des droits et obligations plus marqués, a-t-il dit.
Il a aussi cité, parmi ces règles, le principe général de la rémission ouvrant la voie à l'absolution des péchés ainsi que ceux de la sacralité de la vie humaine, l'obligation de professer l'unicité divine, de consacrer la justice, de traiter équitablement les gens du Livre et de faire valoir les prescriptions de la Révélation et de la tradition prophétique.
A cela s'ajoutent la profession foi qui implique d'adhérer intimement aux crédos consacrés par l'orthodoxie ainsi que le statut de «témoin» conféré exclusivement au Prophète et à la Oumma islamique envers les autres nations le jour du Jugement dernier.
En tant qu'une des règles de base pour développer la discipline des sciences doctrinales, M. Chafii a évoqué celle contenue dans le verset objet de la causerie, dont il a décliné les différentes interprétations livrées par les exégèses du Saint Coran.
Ces interprétations s'accordent globalement à dire que la communauté des croyants ne sera jamais à la merci des infidèles, mais divergent sur la lecture à donner aux éventuelles situations qui ne cadrent pas avec cette règle.
En tout cas, selon les exégèses, la prééminence des croyants est acquise sans conteste dans l'Au-delà, même si dans ce bas-monde l'invulnérabilité des croyants tient davantage à la force de leur argumentaire, tiré du Saint Coran et de la Sounna, face aux mystificateurs et aux négateurs.
Cette prééminence, a-t-il noté, demeure toutefois subordonnée à l'observance des enseignements divins, à défaut de quoi la Oumma s'expose aux revers du sort et aux velléités adverses.
Au terme de cette causerie, SM le Roi, Amir Al Mouminine, a été salué par le conférencier Hassan Chafii, Al-Mokhtar Ennifer, membre du conseil des Oulémas (Tunisie), Ihssane Mustapha, président du Centre Rassael Annour (Turquie), Taleb Akhyar Ben Cheikh Maa El Ainine, vice secrétaire général de la Ligue des oulémas mauritaniens et Mohamed Ali Ibrahim Zaghloul, doyen de la faculté de la Charia à l'université Aâl Al-Bayt (Jordanie).
Le Souverain a également été salué par Abderrahmane Saoud Abdah, secrétaire général adjoint aux affaires de la Daâwa et de l'orientation médiatique au ministère jordanien des waqfs, Boubakar Doukouri, membre du conseil de la présidence de l'Union des musulmans du Burkina Faso, Hussein Ben Mohamed Taqafi, vice-président de l'université scientifique et académique (Inde), Cheikh Mahmoud Akkaoui, déclamateur du Saint Coran (Liban) et Mohcine Ben Moussa Al-Hosni, président de la Fédération maroco-brésilienne d'échange culturel (Brésil).
Par la suite, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a présenté à SM le Roi, Amir Al Mouminine, une compilation des causeries religieuses du mois sacré de Ramadan au titre de l'année 1431 de l'hégire (2010) en langues arabe, française, anglaise et espagnole, ainsi qu'un enregistrement de ces mêmes causeries sur CD, DVD et MP3.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.