Maroc-Australie : un processus d'exploration de niches économiques enclenché ?    Elections du 8 septembre : Des parlementaires européens saluent les efforts du Maroc en matière de démocratie    Le Parlement Marocain à la tête de la Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale de l'UIP    Ryad Mezzour: « Tous les ingrédients sont réunis pour la réussite du modèle congolais »    L'INDE, première étape du road show international "Morocco Now"    Crédit du Maroc: Forte hausse des bénéfices de la banque à fin septembre 2021    Contrôle de vie des bénéficiaires de pension : La CNSS dématérialise les procédures    Fermeture des frontières Maroc-France : Air France prête à renforcer son programme de vol    Doucement mais sûrement, le marché de l'immobilier au Maroc se redresse    Le renseignement, entre efficacité et légitimité : le Maroc, l'un des rares pays qui satisfait à cette union    Le Forum économique de Davos annule une réunion après des menaces de complotistes    Sénégal: Macky Sall veut restaurer le poste de Premier ministre, supprimé en 2019    Maroc-Israël : Les enjeux et non-dits d'un accord historique    Fermeture des comptes bancaires des mosquées : Le CFCM sort de son silence et dénonce l'arbitraire    CAF : La Supercoupe poussée jusqu'à février 2022    Mondial- Barrages africains : Tirage des matches le 26 janvier au Cameroun    Interception de 230 migrants d'Afrique subsaharienne à Laâyoune et Tarfaya    CAN 2021: la CAF met fin aux rumeurs d'une éventuelle délocalisation du tournoi    Le calendrier 2022 de la Diamond League dévoilé :Rabat accueille la 4ème étape    Interdiction d'accès au Maroc à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud    Compteur coronavirus : 154 nouveaux cas et 3 décès en 24H    OFI : « La violence faite aux femmes salit l'image du pays »    Covid-19 : Le nouveau variant, baptisé Omicron, classé préoccupant par l'OMS    Covid-19 : Interdiction d'accès au territoire marocain à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud (officiel)    La DGAPR n'intervient pas dans les concours de recrutement externes (Mise au point)    FIFM: qui sont les lauréats de la 4ème édition des Ateliers de l'Atlas?    Rabat: Remise de prix aux gagnants du concours «Je dessine mon Patrimoine»    "Khartoum Offside": Au Soudan, le football féminin, plus qu'une passion, un combat pour les droits    Israël vend au Maroc le système de missile multi-missions Barak 8    Covid-19 : Le Maroc en tête des pays africains ayant acquis plus 400 millions de doses de vaccin    Tunisie : près de 500 migrants secourus au large par la Marine    L'UE prévoit l'instauration d'un salaire minimum ''équitable''    Maroc/Inde : Appel au renforcement de la coopération en termes d'investissements bilatéraux    Prix Goncourt : une magnifique consécration à la littérature africaine    Le PSG battu mais qualifié, City, Real et Inter en 8es, Benzema buteur    BAD : 120 millions d'euros pour soutenir les entrepreneurs, les TPME et stimuler la relance    Covid-19 : Que sait-on sur le nouveau variant détecté en Afrique du Sud ?    Naufrage de migrants : Les Britanniques écartés de la réunion du 28 novembre    Rejet de 25 candidatures, dont celle de Saïf Al Islam Kadhafi    Protection sociale: le Conseil du gouvernement adopte un décret d'application relatif aux médecins    Le Maroc favori face au Danemark à Marrakech    «Fragments de vie» de Abdelatif Habib en vernissage à Rabat    Le processus de la création et le pouvoir des mots    «Juifs d'Orient, une histoire plurimillénaire»    L'Education requiert des réformes profondes et urgentes (M. Baitas)    Benny Gantz prie pour SM le Roi à la Synagogue « Talmud Torah » à Rabat    Mondial 2022 au Qatar : Les conditions désastreuses des travailleurs migrants    «Comme avant...» : Une exposition de Rero pour rouvrir l'espace d'art Montresso    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Au Forum de la Culture de Casablanca
Le Collectif d'artistes d'Essaouira expose «la vie des figures»
Publié dans L'opinion le 30 - 03 - 2012

Dans le cadre de la troisième édition de l'exposition « Visions » organisée par l'Association Bassamat des Beaux Arts, les cimaises de la Galerie du Forum de la Culture de Casablanca ( Ex.Cathédrale Sacré Coeur) abritent jusqu'au 31 mars courant les œuvres les plus représentatives d'une pléiade d'artistes plasticiens qui travaillent sur la vie des figures , ses dimensions esthétiques et thématiques. Cette exposition est marquée par les recherches plastiques consistantes d'un collectif d'artistes d'Essaouira qui se démarque par la singularité de ses approches en termes de peinture et de recyclage : oeuvres originales de Halima Slika, Mohammed Afif, Hassan Cheikh, Mohammed Bouafia, Mostapha Assaddine, Noureddine Hajjaj et Mohammed Abounacer. Tous ses artistes sont animés par la volonté de valoriser davantage la plasticité, tout en croyant que dans l'écriture d'une forme ce n'est pas seulement la composition formelle qui importe, c'est aussi la force du coup de pinceau et l'œil de l'esprit.
Noureddine Hajjaj interpelle, sans doute, notre troisième œil et met en valeur les chemins de nos souffles, de nos cœurs et de nos états d'âme. Son oeuvre connotative revisite à sa guise les signes et les symboles qui sont à mi-chemin de l'âme et du corps, et qui nous convient sans cesse à une autre manière de voir, de percevoir et de concevoir.
La peinture fantastique de Hassan Cheikh s'insinue vers le dedans jusqu'à l'invisible. Ses gisements de couleurs et de figures s'apparentent aux imageries populaires.
En améliorant davantage la qualité de son acte plastique, Hassan intègre dans ses peintures des scènes allégoriques qui dégagent les valeurs du temps et les traces de la mémoire collective.
Pour Hossein Braich, passionné d'art, « Halima Slika est une femme émotive et hypersensible. Elle l'a toujours été. Dans son enfance, elle aimait les dessins et les peintures. Cette passion elle l'a gradée dans son for intérieur jusqu'à cet âge avancé où elle a ressenti tout à coup le besoin incessant de manifester ce sentiment. Et puisqu' elle est résolue, elle n'a pas hésité un seul instant à prendre le pinceau pour combler ce désir. Ses thématiques singulières et diversifiées dénotent sa bonne volonté, sa cordialité et sa générosité.».
Mohammed Bouafia est fasciné par le nombre impressionnant de scènes liées à la ville d'Essaouira, ses couleurs, ses formes et la variété de ses éléments humains. Son œuvre picturale est d'une beauté visuelle incontestable. Elle oscille entre l'ombre et la lumière, en reposant sur la complémentarité des couleurs, des trais et des touches vivantes traitées en spatule.
De son coté, Mohammed Afif gère à sa manière une rencontre secrète entre un rêve et une réalité à vivre dans l'immédiat. A l'instar de la peinture gestuelle, son acte visuel célèbre l'architecture spirituelle de l'espace vécu qui surpasse toutes les limites conventionnelle de la pictographie, en ouvrant les chemins à la quête d'harmonie et de cohésion à travers l'alchimie de la couleur.
Disciple des fantasmes, Mostapha Assaddine est l'un des peintres de l'au-delà. Il met en scène des fantaisies à travers des compositions hybrides qui interpellent les essences de l'espace, du mouvement, et de la perception . Ses représentations fantastiques sont inspirées par la magie de la ville d'Essaouira, ses métamorphoses et ses révélations.
Reste à contempler l'univers fantasmagorique de Mohammed Abounacer, son créateur. Un écrivain poète, profond et plein de sensibilité, qui transforme les objets de récupération en sculptures originales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.