Légère baisse de la production de billets de banque    De bonnes sources    BAM booste son résultat net    En Algérie, les dinars disparaissent    Covid-19 : Nouveau record, 19 décès en 24 heures    Luxe : une grande chaine américaine met la clef sous la porte    Hypertension artérielle : Faites de l'exercice !    Des centaines de voyageurs bloqués : Cafouillage à la gare ferroviaire Rabat-ville    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Le discours du Trône constitue une feuille de route claire pour le présent et l'avenir    Koert Debeuf : L'importance du Maroc dans le conflit libyen réside dans sa neutralité    C1, C3, C1 dames, L1... Top départ d'un mois d'août fou de foot    Le Raja met la pression sur le WAC    Le surf à l'ère du coronavirus    Exacerbation de la crise sécuritaire à Tindouf    Aggravation du déficit commercial en 2019    Nouvelle approche pour l'accès aux facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire    Des experts appellent à l'adaptation des moyens à l'intensité de la propagation virale    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    Amitabh Bachchan, légende de Bollywood, est sorti de l'hôpital    Des turbopropulseurs T700 de General Electric pour les 24 Hélicoptères Apaches des FAR    Gare de Rabat – Ville toujours ouverte aux voyageurs    US Round Up du lundi 3 août – Cannabis, Siri, Frelon meurtrier, New-York, Analphabétisme en santé,    Bataille d'Oued Al-Makhazine    Ligue 1: le Marocain Azz-Eddine Ounahi quitte Strasbourg pour rejoindre ce club    Bourita: Il y a une convergence de points de vue entre le Maroc et l'Arabie Saoudite    Le Raja retrouve le podium et met la pression sur le WAC    Exacerbation de la crise sécuritaire à Tindouf    Le Sénat italien lève l'immunité parlementaire de Matteo Salvini    Crise du Covid: le chiffre d'affaires de Lydec en a pris un coup    Tous les congés suspendus : Le personnel hospitalier en état d'alerte    SM le Roi appelle à la vigilance, à la solidarité et au respect des mesures sanitaires    BCP et CDM dévoilent la situation des banques à l'ère du Covid-19    Sept corps rejetés par la mer au large de Tarfaya    Irina Shayk ex Shaykholislamova enflamme les réseaux sociaux    Espagne. Les homosexuels marocains accueillis à bras ouverts    Médecine : de nouveaux critères pour entrer en facultés    Liban: le ministre des Affaires étrangères jette l'éponge    Cross country : Les championnats du monde juniors de reportés jusqu'en août 2021    Redwan El Asmar lance «Samhili»    Parution de la traduction arabe du livre «Les sept patrons de Marrakech»    Mohamed Benabdelkader: «3000 personnes ont retrouvé la liberté, grâce au recours au procès à distance»    Botola : le Wydad en tête du classement général    "L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières" Le nouveau-né de l'agence de l'Oriental    Covid-19: Kyrgios annonce son forfait pour l'US Open    Douzi lance son clip pour Afriquia    La chanteuse yéménite Balqees Fathi chante la vie est belle en dialecte marocain    Une nouvelle Consule générale de France nommée à Fès    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rallye OiLibya Maroc 2014 / Le Qatari Nasser Al Attiyah, sacré champion du monde
Publié dans L'opinion le 11 - 10 - 2014

Le pilote qatari Nasser Al Attiyah, au volant de sa MINI X-RAID, a été sacré champion du monde par la Fédération Internationale Automobile (FIA) en remportant, jeudi à Marrakech l'édition 2014 du Rallye OiLibya du Maroc organisée, du 3 au 9 octobre dans le sud-est du Royaume, sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.
Al Attiyah, vainqueur du Dakar 2011, signe sa toute première victoire dans ce second rallye Tout-Terrain au Monde, en dominant le classement général à l'issue de la 6e et dernière étape (113 KM de spéciale) qu'il a lui même remportée.
Copiloté par le Français Matthieu Baume, Al Attiyah, inscrit son nom pour la première fois au palmarès de la compétition avec un timing total de 16h 12min 15sec, soit 1min 42sec devant l'Argentin Orlando Terranova, vainqueur de l'édition 2013 et le Néerlandais Erik Van-Loon, qui offre le triplé à l'écurie MINI, à 41min 47sec du grand vainqueur.
«Je suis tellement heureux de remporter le championnat du Monde dans un pays qui m'est très cher», s'est félicité Al-Attiyah dans sa déclaration, notant qu'il a mis les bouchées doubles en vue de creuser davantage l'écart avec Terranova qui n'était qu'à 15 secondes lors de l'avant-dernière étape.
«Cette victoire qui je considère comme un test grandeur nature pour le Rallye Dakar 2015, a été rendue possible grâce à la persévération, le travail assidu et la collaboration de mon équipe», explique Al Attiyah, qui n'a pas manqué de saluer la réactivité et l'intérêt que portent les Marocains à ce genre sportif.
Cette édition a été ponctuée par un niveau technique fort élevé et une compétitivité très serrée, notamment avec l'entrée en lice d'une armada de pilotes aguerris, a relevé le pilote qatari, soulignant que bien qu'éprouvants, les six jours de compétition lui ont permis d'apprécier la splendeur et la diversité des paysages naturels dont regorge le Royaume.
«J'ai dépassé le Sud-Africain Giniel De Villiers (vainqueur de la 5e étape NDLR), bien que j'aie démarré aujourd'hui en 4e position sur la ligne de départ», a déclaré? pour sa part, Terranova, qui a «dû ouvrir la piste sur au moins les trois quarts de l'étape».
Sur deux roues, bien que l'Espagnol Joan Barreda (HONDA) ait remporté la 6ème et dernière étape, c'est son compatriote Marc Coma (KTM) qui s'est adjugé le titre du Rallye, ainsi que celui du championnat du monde après avoir dominé le classement général (17h37:58). L'Espagnol, quadruple vainqueur du rallye Dakar (2006, 2009, 2011 et 2014) a devancé de loin son coéquipier, le Britannique Sam Sunderland (17h43 :26) et le Portugais Helder Rodrigues (HONDA), auteur d'un chrono de 17h 50 :11.
«J'étais confiant tout au long de la course, et j'ai su tirer profit des pénalités infligées aux autres concurrents en raison d'excès de vitesse sur les liassions», a affirmé Coma.
Quoique Barreda ait décroché cinq des six étapes, Il est reparti bredouille en raison d'une lourde pénalité de 30minutes, qui lui a été infligée pour excès de vitesse sur une liaison lors de la 2e étape pour se faire éjecter du podium (4è position).
Du Côté des camions, le duo Gérard deRou (NED)/ Rodewald Dariusz(POL) a remporté le titre avec un temps total de 18h45min28sec, à 19min 08sec d'avance sur le tandem Johannes Stacey (NED)/Serge Bruynknes (BEL). Le couple français Jérôme Penichet/Eugénie Decre complète le podium à 28min35sec du vainqueur.
Chez les quads, le titre est revenu au Polonais, Sonik Rafal, auteur d'un temps total 21h 49min 36sec devant les deux Espagnols Marcos Echaniz et Fernandez Suarez.
Le rallye OiLibya Maroc 2014, second rallye Tout-Terrain au Monde après le Dakar, avait relié en six étapes, Erfoud à Marrakech via Zagora avec au programme un parcours de 2.000 km de course, dont 1.450 km de secteurs sélectifs à travers des pistes montagneuses, des oueds ensablés et de grands ergs de dunes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.