La sécurité au coeur de la stratégie de Vivo Energy Maroc    Range Rover Evoque. Sur les traces du Velar    Ferrari Roma. Honorée par son chef d'Etat    La Hassania d'Agadir se sépare de Gamondi    Tkayes School dédie sa 6ème édition à la région de Casablanca    Vidéo. Un séisme frappe le Mexique    Une journée autour l'innovation dans l'industrie automobile    Le HCP dresse l'état des entreprises au Maroc    Funérailles de Mustapha Iznasni à Rabat    Coupe du Trône: Le TAS de Casablanca entre dans l'histoire    Japon: Shinzo Abe bat le record de longévité d'un Premier ministre    Le peuple marocain célèbre l'anniversaire de SAR la Princesse Lalla Hasnaa    Dépollution et environnement    15.000 postes sont à pourvoir : Près de 160.000 candidats au concours des enseignants-cadres des Académies    Rajae Lahlou: La quête de soi        Jean Numa Caux à l'espace Rivages à Rabat    Mehdi El Jazari dans «Hayna»    Forum des jeunes leaders. Une plateforme d'expression    Presse francophone. Le Maroc présent aux assises de l'UPF    Droits de l'enfant. Ouverture du 16e Congrès national aujourd'hui à Marrakech    Violences faites aux femmes. Lancement de la campagne nationale    Législation. Les conseillers approuvent la loi 57-18 sur les sacs en plastique    Le PPS dans l'opposition    Sport-étude. TIBU s'allie avec des Américains    Destitution de Trump: Les républicains attaquent un témoin lors d'auditions marathon    L'Iran dit avoir « repoussé l'ennemi », après de violentes manifestations    BCP: Un résultat net part du groupe de 2,18 MMDH à fin septembre    Migration. Les sans-papiers marocains au cœur du conflit catalan    Enquête du HCP : Les entreprises marocaines entre mécontentement et difficultés    Hay Mohammadi en fête    L'intégration socioprofessionnelle des migrants au Maroc mise en lumière à Genève    Inauguration d'une unité d'hémodialyse à l'hôpital provincial d'El Jadida    Les fonds envoyés à l'étranger par les résidents de l'UE en hausse à 35,6 milliards d'euros en 2018    Taourirte bientôt dotée d'un nouveau tribunal de première instance    Présentation du bilan d'étape du Plan stratégique 2017-2019 de l'AMMC    Participation marocaine au Forum de Dakar sur la paix et la sécurité    La Biennale de Rabat et l'exposition "Trésors de l'Islam en Afrique" dépassent la barre de 100.000 visiteurs    Alae Megri érige un pont artistique entre le Maroc et l'Amérique latine    Les artistes marocains dominent les nominations aux "Africa Music Awards"    Mohamed Benalilou décoré à Istanbul par l'Organisation de la coopération islamique    Le roi nomme Chakib Benmoussa président de de la Commission spéciale sur le modèle de développement    Eliminatoires CAN-2021 : Les Lions de l'Atlas dominent le Burundi (0-3)    Coupe du Trône de futsal : Le Fath de Settat s'offre le titre aux dépens de la Ville Haute de Kénitra    Ouverture du 24e FICAR: Wafaa Amer et Daoud Aoulad Syed honorés    Le cheval Rajeh remporte le GP de S.M le Roi Mohammed VI du pur-sang arabe    1000 taekwondistes présents au tournoi international d'Oujda    Les jeunes leaders de la Méditerranée à l'honneur à Essaouira    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rallye OiLibya Maroc 2014 / Le Qatari Nasser Al Attiyah, sacré champion du monde
Publié dans L'opinion le 11 - 10 - 2014

Le pilote qatari Nasser Al Attiyah, au volant de sa MINI X-RAID, a été sacré champion du monde par la Fédération Internationale Automobile (FIA) en remportant, jeudi à Marrakech l'édition 2014 du Rallye OiLibya du Maroc organisée, du 3 au 9 octobre dans le sud-est du Royaume, sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.
Al Attiyah, vainqueur du Dakar 2011, signe sa toute première victoire dans ce second rallye Tout-Terrain au Monde, en dominant le classement général à l'issue de la 6e et dernière étape (113 KM de spéciale) qu'il a lui même remportée.
Copiloté par le Français Matthieu Baume, Al Attiyah, inscrit son nom pour la première fois au palmarès de la compétition avec un timing total de 16h 12min 15sec, soit 1min 42sec devant l'Argentin Orlando Terranova, vainqueur de l'édition 2013 et le Néerlandais Erik Van-Loon, qui offre le triplé à l'écurie MINI, à 41min 47sec du grand vainqueur.
«Je suis tellement heureux de remporter le championnat du Monde dans un pays qui m'est très cher», s'est félicité Al-Attiyah dans sa déclaration, notant qu'il a mis les bouchées doubles en vue de creuser davantage l'écart avec Terranova qui n'était qu'à 15 secondes lors de l'avant-dernière étape.
«Cette victoire qui je considère comme un test grandeur nature pour le Rallye Dakar 2015, a été rendue possible grâce à la persévération, le travail assidu et la collaboration de mon équipe», explique Al Attiyah, qui n'a pas manqué de saluer la réactivité et l'intérêt que portent les Marocains à ce genre sportif.
Cette édition a été ponctuée par un niveau technique fort élevé et une compétitivité très serrée, notamment avec l'entrée en lice d'une armada de pilotes aguerris, a relevé le pilote qatari, soulignant que bien qu'éprouvants, les six jours de compétition lui ont permis d'apprécier la splendeur et la diversité des paysages naturels dont regorge le Royaume.
«J'ai dépassé le Sud-Africain Giniel De Villiers (vainqueur de la 5e étape NDLR), bien que j'aie démarré aujourd'hui en 4e position sur la ligne de départ», a déclaré? pour sa part, Terranova, qui a «dû ouvrir la piste sur au moins les trois quarts de l'étape».
Sur deux roues, bien que l'Espagnol Joan Barreda (HONDA) ait remporté la 6ème et dernière étape, c'est son compatriote Marc Coma (KTM) qui s'est adjugé le titre du Rallye, ainsi que celui du championnat du monde après avoir dominé le classement général (17h37:58). L'Espagnol, quadruple vainqueur du rallye Dakar (2006, 2009, 2011 et 2014) a devancé de loin son coéquipier, le Britannique Sam Sunderland (17h43 :26) et le Portugais Helder Rodrigues (HONDA), auteur d'un chrono de 17h 50 :11.
«J'étais confiant tout au long de la course, et j'ai su tirer profit des pénalités infligées aux autres concurrents en raison d'excès de vitesse sur les liassions», a affirmé Coma.
Quoique Barreda ait décroché cinq des six étapes, Il est reparti bredouille en raison d'une lourde pénalité de 30minutes, qui lui a été infligée pour excès de vitesse sur une liaison lors de la 2e étape pour se faire éjecter du podium (4è position).
Du Côté des camions, le duo Gérard deRou (NED)/ Rodewald Dariusz(POL) a remporté le titre avec un temps total de 18h45min28sec, à 19min 08sec d'avance sur le tandem Johannes Stacey (NED)/Serge Bruynknes (BEL). Le couple français Jérôme Penichet/Eugénie Decre complète le podium à 28min35sec du vainqueur.
Chez les quads, le titre est revenu au Polonais, Sonik Rafal, auteur d'un temps total 21h 49min 36sec devant les deux Espagnols Marcos Echaniz et Fernandez Suarez.
Le rallye OiLibya Maroc 2014, second rallye Tout-Terrain au Monde après le Dakar, avait relié en six étapes, Erfoud à Marrakech via Zagora avec au programme un parcours de 2.000 km de course, dont 1.450 km de secteurs sélectifs à travers des pistes montagneuses, des oueds ensablés et de grands ergs de dunes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.