Maroc-Australie : un processus d'exploration de niches économiques enclenché ?    Elections du 8 septembre : Des parlementaires européens saluent les efforts du Maroc en matière de démocratie    Le Parlement Marocain à la tête de la Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale de l'UIP    Ryad Mezzour: « Tous les ingrédients sont réunis pour la réussite du modèle congolais »    L'INDE, première étape du road show international "Morocco Now"    Crédit du Maroc: Forte hausse des bénéfices de la banque à fin septembre 2021    Contrôle de vie des bénéficiaires de pension : La CNSS dématérialise les procédures    Fermeture des frontières Maroc-France : Air France prête à renforcer son programme de vol    Doucement mais sûrement, le marché de l'immobilier au Maroc se redresse    Le renseignement, entre efficacité et légitimité : le Maroc, l'un des rares pays qui satisfait à cette union    Le Forum économique de Davos annule une réunion après des menaces de complotistes    Sénégal: Macky Sall veut restaurer le poste de Premier ministre, supprimé en 2019    Maroc-Israël : Les enjeux et non-dits d'un accord historique    Fermeture des comptes bancaires des mosquées : Le CFCM sort de son silence et dénonce l'arbitraire    CAF : La Supercoupe poussée jusqu'à février 2022    Mondial- Barrages africains : Tirage des matches le 26 janvier au Cameroun    Interception de 230 migrants d'Afrique subsaharienne à Laâyoune et Tarfaya    CAN 2021: la CAF met fin aux rumeurs d'une éventuelle délocalisation du tournoi    Le calendrier 2022 de la Diamond League dévoilé :Rabat accueille la 4ème étape    Interdiction d'accès au Maroc à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud    Compteur coronavirus : 154 nouveaux cas et 3 décès en 24H    OFI : « La violence faite aux femmes salit l'image du pays »    Covid-19 : Le nouveau variant, baptisé Omicron, classé préoccupant par l'OMS    Covid-19 : Interdiction d'accès au territoire marocain à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud (officiel)    La DGAPR n'intervient pas dans les concours de recrutement externes (Mise au point)    FIFM: qui sont les lauréats de la 4ème édition des Ateliers de l'Atlas?    Rabat: Remise de prix aux gagnants du concours «Je dessine mon Patrimoine»    "Khartoum Offside": Au Soudan, le football féminin, plus qu'une passion, un combat pour les droits    Israël vend au Maroc le système de missile multi-missions Barak 8    Covid-19 : Le Maroc en tête des pays africains ayant acquis plus 400 millions de doses de vaccin    Tunisie : près de 500 migrants secourus au large par la Marine    L'UE prévoit l'instauration d'un salaire minimum ''équitable''    Maroc/Inde : Appel au renforcement de la coopération en termes d'investissements bilatéraux    Prix Goncourt : une magnifique consécration à la littérature africaine    Le PSG battu mais qualifié, City, Real et Inter en 8es, Benzema buteur    BAD : 120 millions d'euros pour soutenir les entrepreneurs, les TPME et stimuler la relance    Covid-19 : Que sait-on sur le nouveau variant détecté en Afrique du Sud ?    Naufrage de migrants : Les Britanniques écartés de la réunion du 28 novembre    Rejet de 25 candidatures, dont celle de Saïf Al Islam Kadhafi    Protection sociale: le Conseil du gouvernement adopte un décret d'application relatif aux médecins    Le Maroc favori face au Danemark à Marrakech    «Fragments de vie» de Abdelatif Habib en vernissage à Rabat    Le processus de la création et le pouvoir des mots    «Juifs d'Orient, une histoire plurimillénaire»    L'Education requiert des réformes profondes et urgentes (M. Baitas)    Benny Gantz prie pour SM le Roi à la Synagogue « Talmud Torah » à Rabat    Mondial 2022 au Qatar : Les conditions désastreuses des travailleurs migrants    «Comme avant...» : Une exposition de Rero pour rouvrir l'espace d'art Montresso    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Imilchil enterre ses femmes décédées lors d'accouchements : Colère populaire
Publié dans L'opinion le 28 - 02 - 2016

Des chutes de neige importantes se sont abattues dernièrement sur plusieurs régions du Royaume, qui ont également été touchées par une vague de froid sévissant au niveau de l'ensemble des localités des régions montagneuses et, notamment, celles relevant de la province de Midelt. Des conditions atmosphériques qui rendent la vie difficile aux habitants des douars les plus reculés, où les populations locales trouvent d'énormes difficultés pour s'approvisionner en
bois de chauffage, en denrées alimentaires de première nécessité et en aliments pour leur bétail.
Dans la foulée, et bien que S.M le Roi ait donné ses Hautes instructions pour que la Fondation Mohammed V pour la solidarité, en partenariat avec les services médicaux des Forces Armées Royales, vienne en aide aux habitants d'Angfou, d'Azilal et de Tinghir, d'un côté, et au ministre de la Santé, de l'autre, afin de déployer un hôpital de campagne à Khénifra. Bien que le ministre de l'Intérieur ait demandé aux walis et gouverneurs d'apporter toute l'aide nécessaire aux populations touchées par le froid, en application des Hautes directives Royales, on vient d'apprendre que des voix se sont élevées dans la Caïdat d'Imilchil, relevant de la Province de Midelt, pour crier fort et du haut des montagnes du Haut Atlas Oriental que les populations des Aït Hdiddou sont toujours livrées à elles-mêmes, sans secours, et comptent encore, de nos jours, des femmes qui meurent à l'accouchement.
En effet, des centaines de personnes (hommes, femmes et enfants), représentant les 40 douars que comptent la commune rurale d'Imilchil et celle de Bouzemou, dans la Caïdat d'Imilchil, ont observé, depuis dimanche dernier, un sit-in de protestation motivé par la mort d'une première femme en accouchement, dans une ambulance en cours de route vers l'hôpital Moulay Ali Cherif d'Er-Rachidia, le 11 janvier. Goutte qui a fait déborder le vase : le décès d'une seconde femme, lundi 22 février dernier, à l'accouchement, à l'hôpital Moulay Ali Cherif d'Er-Rachidia, en l'absence d'un centre hospitalier et d'une maison d'accouchement digne de ce nom à Imilchil, qui ne compte qu'un petit centre de santé avec deux sages-femmes travaillant dans des conditions déplorables, sans les moyens matériels nécessaries, situation aggravée par l'absence pure et simple d'un médecin généraliste (pour ne pas demander un gynécologue), dans un édifice qui ne porte aucune indication spécifiant sa fonction (hôpital, centre de santé rural ou maison d'accouchement ? Dieu seul sait).
Il faut noter aussi que la femme décédée a été enterrée à 1h00 du matin pour éviter le débordement, ce qui a encore mis de l'huile sur le feu.
Suite à ce sit-in marquant la colère des populations, qui interpellent le gouverneur de la province de Midelt, une réunion des protestataires a eu lieu à Imilchil, jeudi 25 février, pour élire une commission représentant les populations en colère des différents douars et composée, notamment, de quelques conseillers communaux, qui s'est rendue à Midelt pour rapporter les doléances et le mécontentement de ces populations enclavées et laissées-pour-compte aux responsables, avec à leur tête le gouverneur de la Province de Midelt.
Selon la dernière information qui nous est parvenue, la commission en question a tenu effectivement une réunion urgente avec le gouverneur de la province de Midelt le soir même, de 23h aux environs de 1h du matin.
Lors de cette réunion, les protestataires ont eu gain de cause, puisque le gouverneur s'est engagé à répondre favorablement aux quatre points urgents de leur cahier revendicatif en leur promettant de faire en sorte que dès lundi 29 février prochain, les doléances en question seront satisfaites.
Il est question de l'affectation d'un médecin, de façon permanente, au centre de sante rural d'Imilchil, sa dotation d'un appareil d'échographie et de médicaments mis à la disposition de la pharmacie du centre de santé d'Imilchil.
Un gynécologue devrait aussi mener des visites périodiques (bimensuelle ou mensuelle) pour assurer des consultations au centre de santé sus-cité.
Le gouverneur de la province de Midelt s'est également engagé à ce qu'un intérêt très particulier soit accordé au secteur de la santé publique dans la région d'Imilchil pour subvenir aux besoins des populations locales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.