Voici le temps qu'il fera ce lundi    Pour les joueurs, un été intense avant une année dense    Idiotorial : L'ovalie a son virus    "Jemâa El Fna en live" Quand les artistes de la place subjuguent le public par des spectacles virtuels à distance    L'Oriental fashion show, une édition digitale inédite    Les Instituts Cervantès au Maroc lancent la seconde partie du cycle du cinéma en ligne "Clásicos contigo"    L'ambassadeur de Chine à Rabat salue l'initiative Royale en faveur des pays africains    La responsabilité de l'Algérie dans les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf établie à l'ONU    Le WAC et le Raja pas du tout tentés pas des matches au stade Père Jégo    Les marchands non financiers anticipent une diminution de leur activité    Rapatriement de 290 Marocains bloqués au Canada    Le Maroc accueillera le premier Canopy by Hilton en Afrique du Nord    Le Parlement et le HCP renforcent leur coopération    L'Algérie veut que se tienne des élections en Libye    Safi en quarantaine : Le spectre du reconfinement plane sur d'autres cités    Coronavirus dans le monde : zones reconfinées en Espagne, le Maroc enregistre son bilan le plus lourd depuis mars    Macron s'exprimera à l'occasion du 14 juillet, une première    Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil dans le meilleur des PJD    Fraude aux cotisations sociales : la scandaleuse vidéo d'Amekraz qui aggrave son cas    Chelsea, Manchester United et Arsenal victorieux    Rapatriement des Marocains bloqués en Turquie : 2 nouveaux vols et 230 citoyens transportés samedi    Castex et Macron mettent les «bouchées doubles»    Hong Kong: c entre Londres et Pékin    NordinAmrabat testé positif au Coronavirus !    Raja Jeddaoui, la star du 7e art arabe n'est plus    Phraséologie humaniste, Horreur impérialiste    Grosse chaleur du dimanche à mardi dans plusieurs provinces du Royaume    Coronavirus : la région de Marrakech-Safi est la plus touchée ce dimanche    Serie A: large succès de la Juventus et de l'AC Milan    Tarik Haddi, nouveau président de l'AMIC    Des ministres gaffeurs!    Nabil Benabdallah: «Se départir des velléités colonialistes»    L'ANP et l'AFD pour un développement durable et compétitif des ports    Casablanca: placé en garde à vue, il meurt après un malaise    La Fédération appelle à des assises nationales sur la presse et les médias    Covid-19 : l'actrice égyptienne Raja Al Jadawi n'est plus    Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien dans les camps de Tindouf    Message du roi Mohammed VI au président de l'Algérie    Radouane Amine : « Nous défendons la thèse mettant l'humain au centre de tout modèle de développement »    Comment Royal Air Maroc se prépare à l'austérité    Ragaa El-Guiddawi emportée par le Coronavirus    Un organisme de l'ONU pointe la responsabilité du régime algérien dans les violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf    PJD: le communiqué de la honte    Patriotisme fiscal : l'urgence d'un élan patriotique dans le domaine de l'impôt    Le trauma colonial algérien encore vivace, le président Tebboune réclame des excuses françaises    Fête de l'indépendance des USA: Le Roi Mohammed VI félicite le président Trump    Danemark : La Petite Sirène de Copenhague vandalisée et accusée de racisme    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





The Inclusive Internet Index 2018
Le Maroc, 2ème en Afrique et 53ème mondial
Publié dans L'opinion le 01 - 03 - 2018

Une nouvelle étude de l'Economist Intelligence Unit, intitulée «The Inclusive Internet Index : Measuring Success 2018», classe le Maroc 53èmeà l'échelle mondiale et 2ème en Afrique sur 24 pays du continent, derrière l'Afrique du Sud (39ème). Il devance ainsi l'Egypte (53ème) ou encore l'Algérie (66ème). Le 1er pays arabe se trouvant au haut du tableau est le Qatar (35ème).
Réalisée pour le compte de la société Facebook, cette enquête a pour objectif de mesurer le taux de connectivité à travers 86 pays c.à.d. 91% de la population mondiale. A cet égard, elle a pris en considération quatre indicateurs : la disponibilité, l'accessibilité, la pertinence et la disposition opérationnelle. Chaque catégorie intègre des indicateurs clés de l'inclusion d'Internet, y compris des mesures quantitatives telles que la couverture et la tarification du réseau, et des mesures qualitatives telles que la présence de politiques d'inclusion numérique et la disponibilité de contenus en langue locale.
En matière de disponibilité, le Maroc se positionne 45ème, devant les Philippines et derrière la Colombie. L'étude attribue cette position relativement bonne, obtenue par le Royaume,«...à une bonne
couverture réseau et à de fortes initiatives Wi-Fi». Il s'agit d'un indicateur qui examine la qualité et l'étendue de l'infrastructure disponible requise pour l'accès et les niveaux d'utilisation d'internet.
A l'inverse, en termes de pertinence, le Maroc est classé 12ème sur un total de 23 pays à revenu intermédiaire, et ce, «malgré un contenu local solide». Les auteurs de l'étude attribuent cette contre-performance principalement au contenu limité de la finance en ligne et de la cyber-santé.
Pour ce qui est de l'indicateur Accessibilité, le Maroc obtient la 59ème place, devançant des pays comme le Sultanat Oman. Le critère Accessibilité est le coût de l'accès par rapport au revenu et le niveau de concurrence sur le marché d'internet.
S'agissant enfin de l'indicateur de la disposition opérationnelle, qui évalue la capacité à accéder à la Toile, y compris les compétences, l'acceptation culturelle et la politique de soutien, le Maroc est 60ème.
Au niveau mondial, ce sont la Suède, le Singapour et les Etats-Unis qui occupent respectivement les trois premières places du classement, tandis que Madagascar, le Malawi et la République démocratique du Congo (RDC) se trouvent au bas du tableau.
Hausse de la connectivité
mondiale de 8,3%
En somme, l'étude, ayant interrogé 4.267 personnes, montre qu'en 2018, la connectivité mondiale a augmenté de 8,3%, et en particulier dans les pays à faibles revenus (65,1%). «Pour combler les lacunes restantes, il faudra une collaboration entre tous les acteurs», soulignent Robert Pepper et Molly Jackman, experts chez Facebook.
L'étude fait observer aussi que les services internet mobiles sont de plus en plus utilisés dans de nombreux pays à faibles revenus. Le taux de couverture des réseaux mobiles 4G est passé de 9,1% en 2017 à 17,3% en 2018. Elle fait savoir aussi que le coût d'accès à internet a diminué en 2018, et que les citoyens des pays à faibles revenus consacrent une grande partie de leur revenu pour accéder à Internet.
Elle fait conclure aussi que l'écart entre les sexes dans l'inclusion d'Internet est encore trop omniprésent. En effet, ce sont les hommes (33,5%) qui ont plus de chances d'accéder à internet que les femmes. Autre résultat important soulevé par l'étude : 67% des citoyens d'Asie, du Moyen-Orient et d'Afrique ont déclaré qu'internet les a aidé à devenir plus confiants et autonomes (financièrement).
Par ailleurs, les questions de confidentialité et de sécurité limitent l'utilisation d'Internet, en particulier en Europe. En effet, seuls 62,1% des répondants estiment que les achats en lignes sont sécurisés.
A. CHANNAJE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.