Inwi fait la paix avec Maroc Telecom    La DG du FMI salue le partenariat avec le Maroc    Errachidia : deux individus arrêtés pour trafic de drogue    Brésil: Bolsonaro repousse les limites du politiquement incorrect    Classement FIFA: Le Maroc se maintient à la 43ème position    CSMD : Chakib Benmoussa initie à Paris une série de réunions d'écoute avec des Marocains du monde    Un Mexicain arrêté aux Etats-Unis pour espionnage au profit de la Russie    Asilah : Inauguration de la nouvelle gare routière    «Archéologie de l'intime» à la Fondation Dar Bellarj de Marrakech    Basket-ball : La sélection nationale s'incline en amical face à l'Algérie    La FRMF réduit la sanction de l'AS FAR    Ouverture officielle d'un consulat à Laâyoune    Tournoi féminin UNAF : Victoire du Maroc face à la Tanzanie    Safi: une mère se jette devant un train    Crédit du Maroc: Hausse du dividende malgré la baisse des bénéfices    Les jurys du 21e Festival National du Film dévoilés!    CMA CGM s'engage dans l'accompagnement des start-ups    Conseil de gouvernement : La sécurité sociale au menu    Données personnelles, les fortes recommandations de la CNDP et de la BM    Dortmund de Haaland et Hakimi s'offre le PSG de Neymar    Chômage au Maroc: les derniers chiffres du HCP    Allemagne : deux attaques visant des bars font neuf morts près de Francfort    Elections régionales allemandes: Alliance Droite-Extrême droite    Port Tanger Med 2 : APM Terminals dépasse son 1er million d'EVP traités    Météo Maroc: nuages instables avec averses orageuses ce jeudi    Coronavirus: le point sur la situation en Chine    Ministère de la Justice : la liberté provisoire accordée au Koweïtien poursuivi pour viol fait suite à une décision judiciaire    Bloomberg sous le feu de ses rivaux lors d'un débat démocrate tendu    Quelque 170 étudiants marocains participent à New York au programme «Jeunes ambassadeurs aux Nations unies»    Réalité virtuelle: Et si les universités numérisaient le patrimoine architectural?    La Bundesliga dépasse les 4 Mds de chiffre d'affaires    Issue de parité entre Khouribguis et Mesfiouis    Erdogan menace la Syrie de déclencher rapidement une opération à Idleb    Transparence : L'indice d'opacité financière 2020 fait état de progrès dans le domaine de la transparence mondiale (1/2)    Divers    De l'urgence de la réforme du système électoral    Divers Economie    10 000 pas par jour n'empêchent pas la prise de poids    Insolite : Accouplement de serpents    Débarquement au Japon des passagers du paquebot Diamond Princess    Luis Martinez : Au-delà du "Hirak", il y a la crise économique qui vient    La régularité du dialogue politique entre le Royaume et le Pérou mise en relief    Casillas prend sa retraite sportive    Aït ben Haddou : "Game of Thrones" aux portes du désert marocain    La 70ème Berlinale sous le signe du politique et de la diversité    L'album engagé du rappeur Dave rafle la mise aux Brit Awards    Cash Plus accompagne le groupe Fnaire pour leur 20 ans de carrière à Paris    La pièce «Daïf Al Ghafla» présentée à Bruxelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Fondation Mohammed VI pour l'édition du Saint Coran, une nouvelle illustration de l'intérêt constant d'Amir Al Mouminine pour le livre sacré
Publié dans MAP le 26 - 08 - 2010

La Fondation Mohammed VI pour l'édition du Saint Coran, dont le siège a été inauguré jeudi à Mohammedia par SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, que Dieu L'assiste, est une nouvelle illustration de l'intérêt constant que le Souverain porte au Livre saint, à sa préservation et à sa diffusion, suivant en cela la voie tracée par Ses illustres ancêtres.
Ce nouvel édifice vient conforter les nombreux acquis et initiatives qui ont pu être concrétisés dans le domaine religieux, sous le règne de SM le Roi Mohammed VI, comme il traduit la sollicitude constante dont le Souverain entoure les mémorisateurs du Saint Coran. Cet intérêt s'illustre par les actions menées pour la promotion de l'apprentissage et la psalmodie du Saint coran au sein des écoles et des instituts, de même qu'en matière de sa reproduction, sa publication et sa distribution dans les divers contrées et horizons.
Créée en vertu du Dahir n° 1/09/198 du 23 février 2010, cette nouvelle Fondation est chargée de la préservation du Saint Coran à travers notamment son édition et sa distribution, tout en veillant à sauvegarder son authenticité et sa splendeur calligraphique.
La Fondation Mohammed VI pour l'édition du Saint Coran est chargée également d'accorder les autorisations relatives à l'édition et à la distribution des livres saints commercialisés au niveau du Royaume.
Pour qu'elle puisse s'acquitter de ses nobles missions, la Fondation a été dotée d'une imprimerie équipée des dernières techniques d'impression lui permettant de produire un million d'exemplaires du Saint Coran par an. Des livres qui seront distribués sur l'ensemble des mosquées du Royaume, ainsi qu'au niveau des pays d'accueil de la communauté marocaine et ceux qui adoptent la narration Warch de Nafii, notamment les pays islamiques d'Afrique subsaharienne.
Outre la reproduction du Saint Coran selon "Riwayat warch de Nafi" et conformément aux règles adoptées en matière de calligraphie et de ponctuation, la Fondation est chargée d'enregistrer le Saint Coran selon la méthode Warch sur différents supports (cassettes, CD audio, MP3, etc.).
Concernant l'organisation interne de la Fondation, celle-ci sera gérée par un conseil d'administration présidé par le ministre des Habous et des Affaires islamiques ou son représentant et ayant comme membres le secrétaire général du conseil supérieur des Ouléma ou son représentant, le directeur des affaires islamiques au ministre des Habous et des Affaires islamiques et chef du service "Saint Coran" au sein du même département.
Le conseil d'administration de la Fondation Mohammed VI pour l'édition du Saint Coran comprend également des membres désignés par le ministre des Habous et des Affaires islamiques, notamment trois présidents des conseils locaux des ouléma, le président de l'instance scientifique, trois spécialistes dans les sciences du Coran et trois experts spécialistes en informatique, calligraphie et impression.
Le conseil d'administration est chargé de définir les grandes orientations de l'action de la Fondation, d'adopter les décisions y afférentes, d'approuver son organigramme et son programme d'action annuel, d'élaborer le projet de budget, et d'approuver les comptes annuels de la Fondation.
Il aura également pour mission la fixation des règles relatives à la passation des marchés publics et l'approbation des projets de conventions de coopération.
Outre le Conseil d'administration, la Fondation est dotée d'une "Instance scientifique", présidée par une personnalité désignée par le ministre des Habous et des Affaires islamiques parmi les personnalités connues pour leurs vastes connaissances en matière des sciences coraniques. Cette instance comprendra aussi les spécialistes des sciences coraniques et les spécialistes en informatique, calligraphie et impression, membres du conseil d'administration.
Cette instance veillera, tant sur le plan scientifique que technique, sur les opérations d'édition et d'enregistrement du Saint coran, de même qu'elle s'attellera sur l'étude des demandes d'autorisation pour l'édition et la distribution du Livre saint déposées par des personnes physiques ou morales conformément aux conditions et règles établies en vertu d'un texte réglementaire.
Le budget de la Fondation sera alimenté par les contributions de l'Etat, les revenus des biens constitués habous au profit de la Fondation, les aides de certaines instances nationales et internationales (publiques ou privées), les revenus des services rendus, et les dons.
L'organisation financière et comptable sera fixée par arrêt conjoint des ministres des Habous et des Affaires islamiques et de l'Economie et des Finances.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.