OCDE : Le Maroc prône une approche africaine inclusive et intégrée de la problématique du développement    Communiqué du Bureau politique du PPS    Edito : 16 ans et toujours rien !    La CGEM et les institutions internationales lancent une plate-forme collaborative    Constats chocs du PDG de la RAM    Guerre ouverte entre Trump et les démocrates, qui parlent de destitution    Qatar 2022. La Fifa renonce au schéma à 48    Première année du baccalauréat : Les dates chamboulées    Tanger : Arrestation de trois individus en possession de plus de 8.000 comprimés psychotropes    La journée internationale de la biodiversité célébrée mercredi à Rabat : Pour l'appropriation de la biodiversité par les citoyens    Le secret du Progrès!    Le SG du PPS rencontre des représentants de syndicats des artistes    Hervé Renard dévoile bientôt la présélection des Lions    Crise de transparence    La CGEM promeut la médiation bancaire    Le kilogramme a changé de définition... L'ampère, le kelvin et la mole aussi    Le Maroc prend note, « avec regret », de la démission de Horst Köhler    Examen du Bac: Des dates problématiques!    Bilan gouvernemental, les parlementaires partagés    « Darkweb »: Un réseau international de pédophiles tombe    Quelle Europe à nos portes ?    Célébration de la Journée mondiale de l'Afrique à Rabat    Elections européennes: Les réformes passées au crible    La fermeture du centre de proximité de Sidi Moumen démentie    Divers sportifs    Les touristes marocains boostent la destination Agadir    Saâd Dine El Otmani : Le gouvernement déterminé à moderniser l'administration    Moussaoui Ajaloui anime une rencontre de l'USFP à Salé    Habib El Malki se réunit avec les présidents des groupes et groupement parlementaires    Le Maroc et la Côte d'Ivoire font le point sur leur coopération    Atlantique Assurances se lance dans le coton    L'activité touristique de Marrakech en accroissement depuis 2015    Les cas de démence vont tripler d'ici à 2050 selon l'OMS    La liste officielle de Renard attendue pour bientôt    Florent Ibengue : La CAN se doit d'être grandiose car toute l'Afrique est aux aguets    Ces tournages qui ont tourné au drame : Top Gun    Ammi Driss : Je ne me considère pas comme marginalisé car la décision d'arrêter en 1989 fut mienne 1/2    Ahmed Boulane présente son premier livre à Tanger    2000 : Les Lions de l'Atlas chutent au premier tour    Bahja et Camacho : souvenirs partagés    Coupe d'Afrique. Continental sponsor officiel jusqu'en 2023    L'ONU rend hommage aux soldats de la paix, dont un Marocain    Once Upon a time in…Hollywood. Une claque tarantinesque !    Azelarab Kaghat, le général…    Le Maroc compte taxer Facebook et Google    Washington-Téhéran: La tension est à son comble…    Le New York Times consacre un long carnet de voyage au Royaume    En Libye, la guerre est aussi économique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





17è festival du Cinéma d'auteur de Rabat: le Grand Prix Hassan II revient au film Kirghizie «Le Voleur de Lumière»
Publié dans MAP le 02 - 07 - 2011

Le film Kirghizie "Le Voleur de Lumière" (76 min, 2011) du réalisateur Aktan Arym Kubat a remporté, samedi soir à Rabat, le Grand Prix Hassan II du meilleur film, à l'issue du 17ème Festival international du cinéma d'auteur, dont la cérémonie de remise des Prix s'est déroulée au Théâtre national Mohammed V.
Le film primé retrace la vie d'un jeune homme dans les montagnes du Kirghizstan, surnommé "Monsieur Lumière", qui entretient les lignes électrique, et trafique parfois les compteurs pour venir en aide aux plus démunis.
Le prix Youssef Chahine du meilleur film arabe a été attribué au long métrage marocain "Les Ailes de l'Amour" réalisé par Abdelhai Laraki.
Le Prix spécial du jury est revenu ex aequo au film syrien "La Pluie de Septembre" de Abdellatif Abdelhamid et au long métrage libanais "Que vienne la Pluie" réalisé par Bahij Hojeij.
Quant à la comédie dramatique allemande "Cours si tu peux" (Renn, wenn Du kannst) de Dietrich Brüggemann, elle a été primée pour le meilleur scénario.
Le prix de la meilleure interprétation féminine est revenu à l'actrice libanaise Julia Kassar qui a réussi son rôle dans le long métrage "Que vienne la Pluie" de Bahij Hojeij, alors que le comédien irakien Majd Abdeljabar a été distingué par le prix de la meilleure interprétation masculine dans son rôle "Le chanteur" de Kassem Hawal.
Le jury a par ailleurs accordé deux mentions spéciales, la première au long métrage irakien "Le chanteur" de Kassem Hawal, pour la détermination et l'effort du réalisateur, alors que la seconde est revenue au film "La Pluie de Septembre" de Abdellatif Abdelhamid pour la qualité de la bande son.
La soirée de clôture a été ponctuée par la projection du long métrage "Le choix de Luna" (100 min, 2010 Bosnie) de Jasmila Zbanic.
Le film revient sur les péripéties de Luna et Ammar. Un jeune couple de Sarajevo tentant de surmonter les obstacles menaçant leur amour.
Renvoyé de son travail pour alcoolisme, Ammar croise par hasard un ancien camarade d'armée convertie au Wahabisme qui lui propose un nouveau travail.
Malgré les réticences de Luna, Ammar accepte ce travail qui va pourtant les éloigner l'un de l'autre tant moralement que physiquement. Au bout de quelques temps sans aucune nouvelle d'Ammar, Luna obtient l'autorisation de lui rendre visite sur son lieu de travail.
Outre la compétition officielle, le festival, qui s'est ouvert le 24 juin, a notamment programmé une rubrique "Panorama" et un hommage particulier au magazine français spécialisé en 7ème art "Les Cahiers du Cinéma" à l'occasion du cinquantenaire de ce mensuel culte de la culture cinématographique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.