Via agence ou mobile, Cash Plus simplifie l'ouverture d'un compte de paiement    Expérience client multicanale : Eqdom lance son service de crédit en ligne    Nouveauté Nissan Juke : Un retour remarqué    Explosion au Liban : bilan provisoire, ce que l'on sait    Iker Casillas annonce sa retraite    Covid-19 : le gouvernement prend des mesures pour Tanger et Fès    Météo : temps chaud au Maroc, jusqu'à 45 degrés prévus mercredi    Covid-19 : le Vietnam attaqué par une souche encore plus virulente    Discours du Trône : début d'opérationnalisation    Liberté religieuse: L'Algérie au ban de la communauté internationale    Covid-19: 1.021 nouveaux cas confirmés au Maroc, 661 guérisons en 24H    Hôtellerie : Accor compte supprimer 1.000 emplois dans le monde    Les délais de paiement, un problème posé avec acuité    Bernal frappe fort à moins d'un mois du Tour    L'Espanyol demande à LaLiga d'annuler sa relégation    La CAF dévoile le calendrier des finales des compétitions interclubs    Bataille d'Oued Al-Makhazine : Une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale contre les convoitises étrangères    L'intensification des échanges commerciaux bénéficie économiquement aux femmes    Tikhanovskaïa, une femme ordinaire devenue égérie pour bouleverser le Bélarus    Un Banksy vendu aux enchères au profit d'un hôpital de Bethléem    Mel Gibson complètement remis du coronavirus    Au Bac, le taux dé réussite a frôlé les 80%    Pour congés écourtés ou annulés, mais pas que...    Accident mortel à Tamri    France/Covid-19: Macron annonce une nouvelle mesure    Entretien avec Omar Menzhi, expert en épidémiologie    Fortes chaleurs: Soyons vigilants    Le Discours de la clarté et de l'espérance    Maroc-Etats-Unis: une nouvelle année de collaboration fructueuse    Football: La DTN désigne 48 responsables techniques des ligues régionales    Officiel : Wail Sadaoui rejoint le Raja    Belhanda sur les pas d'Amrabat?    La sculpture de Farid Belkahia s'ouvre sur l'espace public    Biélorussie: Svetlana Tsikhanovskaia en passe de détrôner Loukachenko    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    Accident d'Agadir: ce que l'on sait    Une transaction sur 50 est frauduleuse    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    L'application TikTok sera bannie aux Etats-Unis si...    Le drapeau marocain mis à l'honneur dans le nouveau clip de Beyoncé    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Koert Debeuf : L'importance du Maroc dans le conflit libyen réside dans sa neutralité    Le discours du Trône constitue une feuille de route claire pour le présent et l'avenir    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    Cross country : Les championnats du monde juniors de reportés jusqu'en août 2021    «L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières», un beau-livre de l'agence de l'Oriental    Redwan El Asmar lance «Samhili»    Parution de la traduction arabe du livre «Les sept patrons de Marrakech»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





17è festival du Cinéma d'auteur de Rabat: le Grand Prix Hassan II revient au film Kirghizie «Le Voleur de Lumière»
Publié dans MAP le 02 - 07 - 2011

Le film Kirghizie "Le Voleur de Lumière" (76 min, 2011) du réalisateur Aktan Arym Kubat a remporté, samedi soir à Rabat, le Grand Prix Hassan II du meilleur film, à l'issue du 17ème Festival international du cinéma d'auteur, dont la cérémonie de remise des Prix s'est déroulée au Théâtre national Mohammed V.
Le film primé retrace la vie d'un jeune homme dans les montagnes du Kirghizstan, surnommé "Monsieur Lumière", qui entretient les lignes électrique, et trafique parfois les compteurs pour venir en aide aux plus démunis.
Le prix Youssef Chahine du meilleur film arabe a été attribué au long métrage marocain "Les Ailes de l'Amour" réalisé par Abdelhai Laraki.
Le Prix spécial du jury est revenu ex aequo au film syrien "La Pluie de Septembre" de Abdellatif Abdelhamid et au long métrage libanais "Que vienne la Pluie" réalisé par Bahij Hojeij.
Quant à la comédie dramatique allemande "Cours si tu peux" (Renn, wenn Du kannst) de Dietrich Brüggemann, elle a été primée pour le meilleur scénario.
Le prix de la meilleure interprétation féminine est revenu à l'actrice libanaise Julia Kassar qui a réussi son rôle dans le long métrage "Que vienne la Pluie" de Bahij Hojeij, alors que le comédien irakien Majd Abdeljabar a été distingué par le prix de la meilleure interprétation masculine dans son rôle "Le chanteur" de Kassem Hawal.
Le jury a par ailleurs accordé deux mentions spéciales, la première au long métrage irakien "Le chanteur" de Kassem Hawal, pour la détermination et l'effort du réalisateur, alors que la seconde est revenue au film "La Pluie de Septembre" de Abdellatif Abdelhamid pour la qualité de la bande son.
La soirée de clôture a été ponctuée par la projection du long métrage "Le choix de Luna" (100 min, 2010 Bosnie) de Jasmila Zbanic.
Le film revient sur les péripéties de Luna et Ammar. Un jeune couple de Sarajevo tentant de surmonter les obstacles menaçant leur amour.
Renvoyé de son travail pour alcoolisme, Ammar croise par hasard un ancien camarade d'armée convertie au Wahabisme qui lui propose un nouveau travail.
Malgré les réticences de Luna, Ammar accepte ce travail qui va pourtant les éloigner l'un de l'autre tant moralement que physiquement. Au bout de quelques temps sans aucune nouvelle d'Ammar, Luna obtient l'autorisation de lui rendre visite sur son lieu de travail.
Outre la compétition officielle, le festival, qui s'est ouvert le 24 juin, a notamment programmé une rubrique "Panorama" et un hommage particulier au magazine français spécialisé en 7ème art "Les Cahiers du Cinéma" à l'occasion du cinquantenaire de ce mensuel culte de la culture cinématographique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.