Coronavirus : les bourses se portent mal    Afghanistan : un accord Etats-Unis/talibans baigné d'incertitudes    La prestation de serment du nouveau gouvernement tunisien (VIDEO)    Honoraires : les notaires décidés à se faire entendre    L'Emir du Qatar remercie le Roi pour la contribution du Maroc à l'organisation de la Coupe du Monde 2022    Rebondissement dans l'affaire de l'arbitre Hicham Tiazi    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    Ministère: Aucun cas de coronavirus n'a été enregistré jusqu'à présent au Maroc    U.S. Coronavirus Outbreak Would Pose Risk to Record Expansion    Boxe : quatre pugilistes qualifiés aux JO de Tokyo    Rebondissement majeur dans l'affaire de « Hamza mon bb » : Ayach accuse Simo Belbachir    France : cinq morts et sept blessés dans un incendie à Strasbourg    Spécial TPME : Le plan de bataille des banques…    Ministère de la Santé : les 19 cas possibles se sont avérés négatifs    Des projets de loi seront examinés ce jeudi    La famille royale célèbre un bel événement vendredi    Un don de Patrice de Mazières au profit des Archives du Maroc    Jeudis cinéma droits humains : Projection du film « Khartoum Offside»    «Trio Sophia Charaï» à l'Institut Cervantès de Casablanca    Capital Investissement : 1,18 MMDH de fonds levés en 2019, selon l'AMIC    Animation, le maillon faible du tourisme à Agadir    Jeux olympiques de Tokyo 2020 : Soufiane El Bakkali rejoint la Visa Team    OCS-AS FAR et MAT-RBM: nuls équitables    Entrepreneuriat féminin : la Cciscs signe un partenariat avec l'AFEM    Les manifestations se raréfient, Hong Kong réduit ses effectifs anti-émeute    Taza à l'heure du 2e forum provincial pour la culture et le travail associatif    Sahara : le Congrès des députés espagnol plaide pour une "solution, juste, durable et mutuellement acceptable"    Arabie saoudite: le prince Mohammed bin Salmane reçoit le conseiller royal Fouad Ali El Himma    Coronavirus: l'Arabie saoudite suspend l'entrée des étrangers sur son territoire    Coronavirus: l'Arabie saoudite suspend les Omras (VIDEO)    Le plan d'action de l'année 2020 de l'agence urbaine de Guelmim-Oued Noun adopté    Ligue des champions: Griezmann s'illustre à Naples et Gnabry brille à Londres    Moubarak, l'autocrate déchu à l'image corrompue    Sous le feu de ses rivaux démocrates Sanders se pose en rempart à Trump    La détention de l'éditeur suédois Gui Minhai perturbe les relations entre la Chine et la Suède    Rabat et Mexico conviennent de créer une plateforme de coopération parlementaire    Colloque à la Chambre des représentants sur le thème de "La démocratie participative entre problématiques actuelles et perspectives de développement"    Les syndicats en mal de syndiqués    Manger gras et sucré dérègle le cerveau en à peine une semaine    Le calvaire des mères célibataires    Insolite : Défi original    Mohamed Benabdelkader : Aucun nouveau cas de spoliation foncière n'a été enregistré    Rabat se prépare à la 13ème édition de la Course féminine de la victoire    Cérémonie en l'honneur de l'EN féminine    "Chi wqat", nouveau titre de Khaoula Moujahid    Le streaming continue de stimuler l'industrie musicale    Bouillon de culture    Zina Daoudia se défend après ses propos en Arabie Saoudite (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un Observatoire urbain veillera désormais sur la promotion de Casablanca
Publié dans MAP le 28 - 01 - 2012

L'Observatoire urbain du Grand Casablanca est le nom d'une nouvelle organisation qui vient d'être créée à l'initiative de l'Association du Grand Casablanca carrières centrales.
L'annonce de la création de cet Observatoire a été faite dimanche à Casablanca lors d'une conférence de presse tenue devant un parterre composé d'acteurs institutionnels publics et privés ainsi que des associatifs.
Pour le président de l'Association du Grand Casablanca carrières centrales, Mostapha Mellouk, cet Observatoire aura pour mission de contribuer activement au développement de Casablanca en tant que force de proposition et ce, pour une meilleure prise de décision.
Sa création, a-t-il dit précisé, est motivée par ''le constat alarmant quant à la situation de l'agglomération de Casablanca tant au niveau de la qualité de la vie que sur le plan de son attractivité économique'', montrant du doigt six domaines qui sont, selon lui, particulièrement défaillants dans la métropole à savoir ''une mobilité devenue impossible, une forte présence de l'habitat insalubre et un déficit important en logement, des services publics urbains jugés peu performants, un patrimoine culturel faiblement valorisé et une offre en loisirs insuffisante, l'absence d'espaces verts associée à une forte pollution et enfin un environnement des affaires peu favorable''.
Pour preuve, soutient-il, le dernier baromètre Valyans-la vie éco qui a mis à nu les faiblesses de Casablanca, la classant dernière au niveau du climat et de l'environnement, 7ème sur 10 villes marocaines de plus de 300.000 habitants sur le registre des services de bases et du logement, 6éme au niveau de l'attractivité foncière et 5ème sur le plan de la place réservée à la culture.
Pour se faire, l'Observatoire urbain du Grand Casablanca travaillera sur les thématiques qu'il jugera importantes et appuiera à la demande les acteurs de la ville dans leurs projets respectifs.
Parmi les actions programmées par l'Observatoire, M. Mellouk a cité la réalisation des études et enquêtes, la veille prospective pour anticiper les besoins à venir de la ville, l'organisation de débats et rencontres réunissant des professionnels publics et/ou privés pour produire des propositions favorables au développement de l'agglomération de Casablanca, l'élaboration de recommandations de projets, d'actions et de politiques de développement, la participation auprès des acteurs de la ville dans la définition et la mise en oeuvre de leurs politiques ou encore la promotion de Casablanca auprès des leaders d'opinion.
Pour son baptême, l'Observatoire se focalisera sur 6 chantiers prioritaires et non des moindres, en l'occurrence, la collecte et le traitement des déchets ménagers et industriels, le transport urbain, la lutte contre la précarité, la politique culturelle et la préservation du patrimoine, l'urbanisme, architecture et paysages de la ville ainsi que la place des enfants dans les politiques urbaines.
Soulignant que la création de cet Observatoire figure parmi les actions engagées par l'Association du Grand Casablanca carrières centrales, organisme d'utilité publique actif dans les domaines du développement et de la solidarité dans la région du Grand Casablanca, M. Mellouk a rappelé les principaux chantiers auxquels l'Association a contribué ces 12 derniers mois, à savoir la participation au sein de la Ligue des associations régionales à la rédaction de deux mémorandums adressés respectivement à la Commission de la régionalisation et à la Commission de révision de la Constitution, la participation active au sein du comité de pilotage du projet de réhabilitation de l'ancienne médina de Casablanca et le lancement de plusieurs actions dans les domaines de la santé, de la solidarité, de la culture, de l'environnement et du sport.
Moment intensément émouvant lors de cette rencontre, cet hommage posthume rendu au Professeur Abderrahim Harrouchi, l'une des figures marquantes de l'action associative au Maroc, décédé le 20 août à Casablanca.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.