Devises vs Dirham: les cours de change de ce lundi 21 juin    Euro 2021: coup dur pour la France    Réunion jeudi du Conseil de gouvernement, la lutte contre la violence à l'égard des femmes au menu    Permis de conduire : La digitalisation des épreuves pratiques pour bientôt    Jumia conclut un partenariat avec Huawei    Palestine : Biden appelé à aider à mettre fin à l'oppression israélienne    Chambre des conseillers : séance plénière mardi pour examen et vote de projets de loi relatifs au domaine agricole    Handisport / Championnat national d'athlétisme : Attahadi et Amis de Fès remportent le titre    Coupe de la CAF: le Raja de Casablanca et Pyramids font match nul (VIDEO)    Botola : Le FUS tombe à Berrechid, le MAS et la RCOZ accrochent le HUSA et le DHJ    Coupe arabe U20 : Réaction d'Idrissi après la victoire des Lionceaux    Le président du Barça défend encore le projet de la Super Ligue    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 21 juin 2021 à 16H00    Tout savoir sur la qualité des eaux de baignade    Covid-19: La Santé met en garde contre le non-respect des mesures préventives    France : au moins trois blessés dans l'effondrement de deux immeubles à Bordeaux    Météo au Maroc: il fera chaud ce lundi 21 juin    Patrimoine immatériel : La tutelle complète son inventaire    Mohamed Aboudrar quitte le PAM pour le MP    Une relance des IDE en 2021 face à des perspectives incertaines    Guercif. Le britannique Predator a foré le puits MOU-1    Tanger Med. MFM Radio au cœur de Marhaba 2021 [Vidéo]    Michelle Bachelet déplore une augmentation de l'extrême pauvreté et des inégalités dans le monde    Le Chili reconnait avoir rompu la bulle sanitaire en faisant venir un coiffeur    10.000 spectateurs autorisés sur les sites de compétition    Organisation des ministres de l'Education d'Asie du Sud-Est. Le Maroc est le premier pays arabe et africain à obtenir le Statut de «Membre Associé»    La pandémie aggrave les effets néfastes du blocus américain contre La Havane    Echec de Macron et Le Pen, un avertissement pour 2022    Elections iraniennes : Un ultraconservateur à la tête du pays    Allemagne : les conservateurs dessinent le paysage politique de l'après-Merkel    Quarantaine des voyageurs au Maroc. Voici la liste des hôtels participants    Opération Marhaba 2021: voici la liste de numéros de téléphone et d'e-mails mise à disposition des MRE    Espagne : malgré la polémique, le gouvernement va gracier les indépendantistes catalans    «Drawing life» remporte le Grand Prix de la Compétition internationale officielle du court-métrage    Remise du Prix de l'Excellence musicale de la Fondation Brahim Akhiate pour la diversité culturelle    Un chef d'œuvre qui inspire la haute couture mondiale    Exposition: Abdoulaye Konaté, un doux harmattan    Corée du Nord: le représentant spécial des Etats-Unis propose une rencontre    Législatives au Maroc : une circulaire du ministère public et le ministère de l'Intérieur dévoilé    RAM: de nouveaux vols additionnels programmés en juillet (PHOTO)    La Libye, calvaire pour les femmes sur le chemin de l'Europe    Bac 2021 : taux exceptionnel de réussite dans la région Dakhla-Oued Eddahab    Marché des changes (10-16 juin): le dirham se renforce face à l'euro    Guterres reconduit, les félicitations de Sa Majesté le Roi    Elections professionnelles : L'UMT confirme, le syndicat du PJD régresse    Exposition: danse avec le papier    Décédé à l'hôpital américain à Paris : Haj Brahim Id Hali Bicha, une icône du mécénat s'éteint    Abdoulaye Konaté, le croisé à angle droit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Signature à Casablanca, d'une convention-cadre de partenariat sur la formation dans le secteur des centres d'appel
Publié dans MAP le 02 - 04 - 2010

Une convention-cadre de partenariat pour le lancement du programme de formation dans le secteur des centres d'Appel '' Call Académie'' a été signée vendredi à Casablanca.
Cet accord été signé par le ministère de l'Emploi, de la Formation Professionnelle, le ministère de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologiques, l'Agence Nationale de Promotion de l'Emploi et des Compétences (ANAPEC), la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) et l'Association Marocaine de la Relation Client (AMRC).
Intervenant à cette occasion, le ministre de l'Emploi et de la Formation Professionnelle, M. Jamal Rhmani a mis en exergue l'importance des centres d'appels qui représentent un potentiel très important en matière de création d'emploi et offrent des opportunités réelles aux jeunes marocains.
Cet accord s'inscrit dans le cadre des recommandations du comité stratégique '' Formation'', mis en place dans le cadre du pacte national de l'émergence industrielle, qui vise à développer toute une série d'initiatives permettant d'apporter aux investisseurs et aux entreprises déjà installées des ressources humaines qualifiées.
Il a, à cet égard, rappelé plusieurs actions lancées dans le cadre des stratégies sectorielles, notamment le renforcement de la capacité de formation des universités et l'accélération de leur ouverture sur l'environnement socio-économique, le développement de l'offre de formation professionnelle à travers un plan d'urgence lancé en juillet 2008 et la mise en place du programme '' Taahil'' pour une plus grande réactivité aux besoins immédiats et potentiels en ressources humaines.
Concernant les centres d'appels, M. Rhmani a fait savoir que les différentes mesures de formation et d'appui à ce secteur ont permis, durant les trois dernières années, à 80 entreprises de recruter plus de 7000 bénéficiaires, pour un budget de 38,5 millions de dhs, précisant que l'accompagnement de ce secteur et celui de l'offshoring en général a été également assuré à travers la réalisation d'études prospectives au niveau des régions à forte implantation de centres d'appels (Rabat, Casablanca, Tanger et Fès).

Pour sa part, le ministre de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies, M. Ahmed Réda Chami, a mis en relief les opportunités prometteuses des centres d'appels en matière de création d'emploi, relevant que le programme de formation du "Call Académie" tombe à point nommé puisqu'il permettra de solutionner la problématique de la langue qui constituait une entrave dans le processus du développement du secteur centres d'appels.
La mise en place de ce programme, a-t-il ajouté, constitue une grande réalisation dans le cadre du Pacte national de l'émergence industrielle, précisant que les métiers liés aux centres d'appel offrent d'énormes opportunités, faisant observer qu'en France, 1-er marché ciblé par ce secteur au Maroc, les centres d'appels emploient 250.000 personnes.
L'objectif du gouvernement est de créer 100.000 postes d'emploi à l'horizon 2015, dans le domaine de l'offshoring en général, a ajouté M. Chami, précisant que le métier ''Relation-client'' détient une part conséquente dans ce volume d'emploi.
Il a appelé, dans ce cadre, les employeurs à ouvrir des perspectives de carrières à leurs employés, ce qui, par ricochet, versera dans l'amélioration de l'image du secteur.
M. Youssef Chraibi, président de l'AMRC a, de son côté, indiqué que le nombre des centres d'appels est passé de 13 centres d'appels offshore, employant 3000 personnes et générant un chiffre d'affaires inférieur à 700 millions de dhs, à plus de 250 centres de relation-clients employant plus de 25.000 personnes avec un chiffre d'affaires à l'export de 3,3 milliards de dhs en 2009.
Dans son intervention, M. Mohamed Hourani, président de la CGEM, a mis l'accent sur le rôle de la formation pour satisfaire les besoins croissants des entreprises marocaines, appelant à d'autres initiatives similaires à celle faisant l'objet de cette convention, dans le but de les généraliser à tous les secteurs de l'économie nationale, d'autant plus que cette dernière se développe rapidement, ce qui nécessite une formation continue pour accompagner le processus de la croissance.
De son côté, M.Kamal Hafid, directeur général de l'ANAPEC s'est félicité de la signature de cette convention qui, selon lui, traduit l'ambition pour le Pacte national pour l'émergence industrielle de faire de l'offshoring l'un des métiers mondiaux du Maroc, passant en revue, par la même occasion, le rôle de l'ANAPEC dans la promotion de l'emploi et la satisfaction des besoins des entreprises en ressources humaines qualifiées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.