Réforme de la retraite : enfin le bout du tunnel ?    Le Maroc en quarts de finale de la Coupe du monde de football pour amputés    Regards croisés sur le partenariat euro-africain    Maroc : Une première réunion de la commission chargée de la réforme de retraite    Casablanca : Table-ronde sur la gestion de l'eau    Twitter : Métamorphose en «application à tout faire»    Le Ministère du Commerce et BIM Maroc signent un partenariat pour le développement du local sourcing    Forum mondial de l'Alliance des civilisations: Moratinos exprime ses remerciements au Roi    L'ambassadeur Samir Dhar : «Alger est obsédé par la question du Sahara mais assure ne pas se considérer comme partie prenante du dossier, cela fait sourire»    Attijariwafa bank et l'AMCI célèbrent les lauréats internationaux de la Coopération du Maroc    Le ministre yéménite des AE dénonce le rôle de l'Iran dans l'émergence du séparatisme houthi    CPS de l'UA : Rabat a placé la protection des enfants parmi ses priorités, dit la délégation marocaine    Coupe du Monde 2030 : L'Ukraine rejoint la candidature de l'Espagne et du Portugal    Christiane Taubira: « Si on ne la ligote pas, la jeunesse peut transformer la société marocaine »    Une star de la téléréalité française obtient la nationalité marocaine (PHOTO)    Coronavirus au Maroc: 24 contaminations enregistrées ce mercredi, toujours aucun décès    Mauvais traitements : l'administration pénitentiaire dément les allégations de l'entourage d'un ancien détenu    Refus du visa Schengen: protestations devant le siège de la Délégation de l'UE à Rabat (VIDEO)    Nouveaux détails sur le démantèlement de la cellule terroriste à Melilla    Israël : Sept films marocains au 38ème Festival international du film de Haïfa    Casablanca : «WeCasablancaFestival» revient pour une 3e édition du 6 au 8 octobre    Ligue des champions : Chelsea-AC Milan et Benifica-PSG en affiches ce soir    Belgique : Hassan Iquioussen pourrait «ne jamais revenir en France»    Sahara : José Manuel Albares rencontre Staffan de Mistura    Leyton Maroc propose un emploi inédit à des étudiants d'Al Akhawayn    Pénurie de céréales : le Maroc pourrait se tourner vers la France    Migration : Deux embarcations transportant des Marocains atteignent les côtes espagnoles    Mondial de football pour amputés : Le Maroc étrille l'Argentine (4-0) et file en quarts de finale    Ligue des champions : Naples ridiculise l'Ajax, la VAR en vedette à Milan    La problématique de l'eau au cœur de l'intrigue du roman de Siham Kartobi    Le Festival national du samaâ et de madih à Fès promet un show spirituel    Mouhcine Rahaoui expose ses «Enfants des Mines» à Marrakech    Semaine des prix Nobel : tour d'horizon sur les heureux consacrés    Algérie – Maroc, duel annoncé pour l'organisation de la CAN 2025    Casablanca: arrestation d'une employée de pharmacie pour tentative d'achat d'un nourrisson    Valladolid : Jawad El Yamiq indisponible pendant un mois    Contribuables nouvellement identifiés:laDGI rappelle la prorogation des mesures d'encouragement    Zelensky revendique des avancées « rapides » de ses troupes dans le Sud    SAR la Princesse Lalla Hasnaa inaugure à Marrakech le Parc de l'Oliveraie de « Ghabat Chabab »    L'ANRAC délivre 10 autorisations d'exercice des activités de transformation et de fabrication du cannabis    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce mercredi 5 octobre    La campagne de sensibilisation au dépistage précoce du cancer de sein lancée    La Bourse de Casablanca débute dans le vert ce mercredi    Maroc : Nouvelle secousse tellurique de magnitude 4,8 degrés au large de Driouch    Algérie: 8 ans de prison ferme pour Saïd Bouteflika    Espagne : feu vert du gouvernement au budget 2023    Production audiovisuelle : Mehdi Bensaid rencontre des responsables de Netflix    ONU : Une sahraouie dénonce la responsabilité de l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Bourita appelle à encourager les migrations régulières et à réduire les vulnérabilités des migrants
Publié dans Maroc Diplomatique le 25 - 03 - 2022

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, M. Nasser Bourita, a appelé, vendredi à Rabat, à encourager les migrations régulières et à réduire les vulnérabilités des migrants.
Intervenant à l'ouverture des travaux de la première réunion ministérielle des pays champions de la mise en œuvre du Pacte de Marrakech sur les Migrations, M. Bourita a souligné la nécessité de « promouvoir des sociétés inclusives, encourager les migrations régulières, réduire les vulnérabilités des migrants, tout en favorisant les échanges, la coopération et les partenariats, ainsi qu'une interaction plus poussée entre le Pacte de Marrakech et l'Agenda 2030« .
Le ministre, qui a affirmé que « la migration ne peut plus être vue comme une tare, pas plus que le migrant ne peut plus être perçu comme une menace« , a précisé que la nécessité d'un cadre de coopération en matière de migration n'a jamais été aussi évidente, ajoutant qu'alors que de nombreux défis et déficits structurels et conjoncturels demeurent, le Pacte offre une feuille de route pour surmonter les uns et combler les autres.
Dès lors, a-t-il poursuivi, cette conférence « doit être pour nous l'occasion pour mener des actions spécifiques : Fournir, sur la base du partage de nos expériences respectives, des orientations concrètes pour faire avancer le Pacte, et créer une dynamique en amont du premier Forum d'examen des migrations internationales, qui se tiendra à New York en mai 2022.
Il s'agit aussi de faire le point sur les processus d'examens régionaux, soutenir l'agenda des Nations Unies sur la migration, et d'insuffler l'élan nécessaire à la réaffirmation des 23 objectifs du Pacte de Marrakech, a-t-il noté.
Revenant sur la désignation du Royaume en tant que pays champion de la mise en œuvre du Pacte de Marrakech, il a soutenu que le Maroc « se sent aussi à l'aise qu'il se sait cohérent« .
→ Lire aussi : Le Maroc, un « leader » dans le domaine de la migration
« Notre engagement est, en effet, une application cohérente de notre position sur la migration et des principes que nous défendons« , a-t-il assuré.
« D'abord, la conviction que la migration peut être bénéfique, ensuite, la volonté de porter la migration dans tous nos espaces d'appartenance régionaux, continentaux et bi-continentaux; mais aussi le refus de sacrifier le nexus développement-migration sur l'autel du tout-sécuritaire; et surtout, la détermination ferme de ne jamais instrumentaliser, militariser ou sous-traiter la migration« , a-t-il souligné.
Car, a expliqué M. Bourita, « la migration a, avant tout, cette particularité : elle est structurelle. Nous y revenons, tout le temps. Les guerres, les pandémies et les maux de notre ère, vont et viennent. Les migrations, elles, restent« .
A cet effet, « nous souhaitons faire de cette rencontre la rampe de lancement d'un effet d'entraînement plus global, dans sa portée, dans ses objectifs et dans son impact, en amont du Forum international d'examen des migrations« , a-t-il noté, précisant que « nous voulons que notre groupe soit élargi, pour accueillir d'autres pays encore, qui comme nous, parlent la même langue, celle du référentiel contenu dans le Pacte de Marrakech ».
« Nous voulons aller plus loin; en réitérant la volonté de voir se matérialiser un poste d'Envoye Spe cial de l'Union Africaine pour la Migration; en répliquant l'expérience de l'Observatoire dans d'autres continents; ou encore, en envisageant la création dans les institutions académiques et universitaires des pays champions, d'un réseau de centre de recherches sur la migration qui travaillerait avec l'OIM. Il pourrait s'intéresser dans un premier temps à la question de la fuite des cerveaux« , a-t-il enchaîné.
Et M. Bourita d'insister que « nous voulons relever les défis de l'avenir, garantir que les migrants ne soient plus jamais les oubliés des pandémies, renforcer la résilience de la mobilité humaine et faire en sorte, en somme, que les migrations se situent à l'optimum des intérêts de chacun« .
Pour ce faire, « les 23 objectifs du Pacte de Marrakech constituent la boussole de notre action« , a-t-il relevé.
« L'heure de la mobilisation est arrivée, non plus seulement pour changer les perceptions sur la migration mais aussi pour redynamiser les actions en sa faveur« , a conclu M. Bourita.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.