Collaboration entre la DGST et le FBI pour la neutralisation d' un soldat américain radicalisé    Le Maroc réitère son appel à la création d' une Plateforme des experts africains de la lutte contre les épidémies    Avancées substantielles du programme Compact II du Millenium challenge    La crise chamboule profondément l' activité des entreprises à fin 2020    Travail décent : une denrée rare en Afrique du Nord    Le Maroc et les USA organisent une réunion régionale sur la coopération en matière de lutte contre la prolifération nucléaire    Israël rouvre sa mission diplomatique au Maroc    Enfin, une victoire de l'EN avec la manière    Tuchel rebondit à Chelsea en quête de certitudes    Hommage appuyé au génie marocain dans la gestion de cette richesse vitale    1.776 douars ciblés par le Plan national de lutte contre la vague de froid    Derb jrane sous les décombres    Affaire "Hamza mon Bb" : Le verdict est tombé, prison ferme pour Batma    Séance de politique générale le 1er février sur l'appui du produit national    Face à l'évolution du monde et de son voisin le Maroc, l'Algérie «semble absente»    Casablanca: La trémie des Almohades achevée « d'ici fin mars »    Madrid plaide pour le renforcement du dialogue et de la coopération avec le Maroc    La face cachée de la lune     Gomez quitte Bergame pour Séville    L'Inter de Lukaku vient à bout du Milan d'Ibrahimovic    Baadi positif à la Covid-19    L'acte d'accusation de Trump déposé dans un Capitole encore meurtri par les violences    9.900 détenus ont bénéficié de procès à distance du 18 au 22 janvier    Auschwitz. La Shoah et nous    Sinopharm arrivé au Maroc : le ministère laconique sur le nombre de doses    Le malheur des uns fait le bonheur de l'autre    Approbation de la création de 21 établissements    Tenue d'un webinaire international sous le thème "Préserver et transmettre la mémoire pour ancrer l'altérité"    "Bladifqalbi" mise sur la Toile    Le Parlement canadien désigne les "Proud Boys " comme une " entité terroriste "    Sofia Essaïdi crève l'écran sur TF1    Avenir du textile marocain : «après une baisse de près de 36%, le secteur a pu retrouver son dynamisme»    CGEM : Un travail participatif en faveur de la relance    JLM Alumni organise sa caravane solidaire habituelle ce week-end    Conseils de Ford : Les astuces proposées pour protéger sa voiture du froid    Une musique picturale mystique    Hommage aux plasticiens de la Cité des Alizés disparus    Zhour Maamri passe l'arme à gauche    Tir sportif : La 4ème édition du Grand prix du Maroc du 28 janvier au 6 février à Rabat    Première feuille de route pour Stellantis : L'électrique avant tout    CHAN / Rwanda-Togo (3-2) : Les Rwandais accompagnent le Maroc en quarts de finale    Emballage industriel : une nouvelle usine pour DS Smith Tecnicarton à Kénitra    La 1ère édition du FICIC, du 27 au 31 janvier en format digital    Terrorisme : la DGST a fourni des renseignements précis au FBI    L'ambassadeur israélien arrivé au Maroc...une première depuis deux décennies    Cause nationale : Biden confirme la proclamation US sur la marocanité du Sahara    L'UNESCO met à la disposition du Maroc 7 équipements d'alerte précoce aux tremblements de terre    Le dialogue interreligieux au service des nouvelles générations : Les Oulémas travaillent sur la transmission de la mémoire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc ne ménage aucun effort pour contribuer à la mise en œuvre des objectifs du Pacte de Marrakech
Publié dans Albayane le 02 - 12 - 2020

Le Maroc ne ménage aucun effort pour contribuer à la mise en œuvre des objectifs du Pacte mondial pour des Migrations sûres, ordonnées et régulières (pacte de Marrakech), a affirmé, mardi, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita.
Au niveau national, la Stratégie Nationale d'Immigration et d'Asile (SNIA) et la Stratégie Nationale pour les Marocains Résidant à l'Etranger (SNMRE), convergent avec les objectifs du Pacte, a souligné M. Bourita dans une allocution lors de la Réunion de Haut Niveau de Lancement du Rapport du Secrétaire Général des Nations Unies sur le Pacte mondial pour des Migrations sûres, ordonnées et régulières.
Ces deux stratégies protègent les droits et libertés fondamentales aussi bien des Etrangers Résidant au Maroc que des Marocains Résidant à l'Etranger et visent à favoriser les conditions de l'intégration économique et sociale des migrants et à lutter contre les réseaux de traite des personnes, l'exploitation et les abus, a relevé le ministre, rappelant qu'au niveau régional, le Maroc a promu l'adoption d'une feuille de route régionale pour asseoir les principes du Pacte de Marrakech à l'échelle de la Méditerranée occidentale, lors de la 8ème Conférence Ministérielle du Dialogue 5+5 sur la Migration et le Développement, tenue à Marrakech en mars 2020.
Au niveau continental, l'Agenda africain pour la Migration porté par Sa Majesté le Roi Mohammed VI en tant que « Leader de l'Union Africaine sur la Question de la Migration » a construit un consensus continental autour d'une vision intégrée de la migration, a encore dit M. Bourita, soulignant que l'Observatoire Africain de la Migration, créé à Rabat, en est la première manifestation concrète.
Il n'est d'ailleurs pas anodin que le Maroc se soit porté volontaire pour abriter le premier forum régional africain pour la mise en œuvre du pacte de Marrakech, a-t-il fait observer.
M. Bourita a, d'autre part, estimé que « la mise en oeuvre du pacte de Marrakech doit rester notre « mantra », soutenant que c'est de la crédibilité du multilatéralisme et de l'efficacité de la coopération internationale qu'il s'agit.
Il ne suffit pas, en effet, de générer un momentum, il faut l'inscrire et l'installer dans la durée, a-t-il insisté, évoquant certaines avancées du pacte de Marrakech qui doivent être consolidées.
Le ministre a, à cet égard, affirmé que le discours autour de la migration a favorablement évolué, notant que le consensus construit par et autour du Pacte Mondial, a eu ce premier effet probant de faire évoluer le discours sur la migration.
Le Pacte de Marrakech a dégagé une dynamique sans précédent pour consacrer une méthodologie et des initiatives basées sur les faits et les données, a poursuivi le ministre, faisant observer que les dynamiques de coopération ont quantitativement et qualitativement augmenté.
D'une part, les gouvernements, libérés des stéréotypes réducteurs, collaborent davantage sur les plans bilatéral, régional et inter-régional, a-t-il relevé, précisant que le Pacte offre des outils de convergence aux processus bi-continentaux, tels que les processus euro-africains.
D'autre part, le Pacte s'impose progressivement comme un étalon qui tire les politiques migratoires vers le mieux-faire, au plus proche des standards les plus exigeants, a soutenu M. Bourita, indiquant que le Réseau des Nations Unies sur les Migrations est par sa seule existence, la concrétisation du caractère transversal de la gouvernance migratoire voulue par le Pacte.
Sur un autre registre, le ministre a relevé que le premier rapport du Secrétaire Général de l'ONU sur le pacte de Marrakech est appelé à traduire l'attachement à concrétiser la promesse du Pacte : celle de rehausser la gouvernance mondiale de la migration.
Il est appelé à nourrir l'approche qui doit guider toutes les parties prenantes : une approche résolument orientée vers l'action, la coopération et la valorisation des bonnes pratiques, a-t-il noté, relevant par ailleurs que ce premier rapport intervient dans un contexte sanitaire mondial difficile, qui a vu les routes migratoires se perturber, les vulnérabilités des migrants s'exacerber et, par là-même, la gouvernance migratoire se complexifier.
Le ministre a aussi affirmé qu'entre l'adoption du Pacte à Marrakech et le lancement de ce rapport, la pandémie est venue accaparer, largement, l'attention, la mobilisation et les moyens de la communauté internationale, soulignant que la pandémie passera, mais la migration, elle, restera.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.