Maroc : 1 819 agents d'autorité concernés par un mouvement de mutation    Maroc : Les contrôleurs aériens vent debout contre l'ONDA    Maroc : Le Radisson Hotel Group ouvre son deuxième resort à Saïdia    Maroc : 20 morts et 34 blessés dans un accident entre Khouribga et Fqih Ben Saleh [nouveau bilan]    Canicule au Maroc : Jusqu'à 46°C entre vendredi et dimanche    Dakhla : Une touriste française succombe à ses blessures causées par des chiens errants    L'ambassadeur chinois à Washington met en garde les Etats-Unis contre les conséquences de son soutien à Taïwan    Guerre et paix : Manœuvres tous azimuts    Myanmar : Les Rohingyas exigent un environnement favorable à leur rapatriement    France : Des stations de métro noyées à Paris    Ronaldo promet la "vérité" en réponse aux "mensonges" des médias    Serie A: ouverture d'une enquête après les cris racistes contre Osimhen    Compétitions africaines interclubs : La participation des Raja, Wydad (LDC) ,AS FAR et RSB officiellement validée par la CAF    Ronaldo, le footballeur ''SDF'! : Il pourrait trouver refuge chez l'Atletico !    Le roi Mohammed VI félicite les présidents indonésien et gabonais    Israël et la Turquie décident la reprise totale des relations diplomatiques    Tunisie: la nouvelle constitution adoptée à 94,6% des voix    Face au mutisme des autorités, des étudiants venus d'Ukraine cherchent d'autres pays d'accueil    Saisie à Djeddah de plus de 2 millions de comprimés d'amphétamine    Mo.Salah : Un ''King'' reconnaissant et généreux envers sa patrie !    Le Gabon célèbre sa fête nationale à Laâyoune, en fanfare, événement majeur    Le Nord plébiscité par les touristes    Coupe du monde 2022: La FIFA a organisé des séminaires sur trois continents pour 129 officiels de match    La Fifa suspend la Fédération indienne pour «violation grave»    Charte de l'Investissement : Les non-dits d'une réforme censée tirer le secteur privé de son marasme    L'Ukraine annonce le départ du 1er navire de céréales pour l'Afrique    À Laâyoune, l'ambassadeur gabonais a déposé une gerbe sur la tombe des martyrs marocains    «Vaste manifestation marocaine vers Tindouf»: séisme en Algérie après les propos d'Ahmed Raïssouni    Tiznit : Commémoration du 43ème anniversaire de la récupération de Oued Eddahab    Penser l'amour : Dans le jardin amoureux de Fatéma Mernissi    Culture et conflits : Une crise de mutation pour sauver le monde    Tarfaya / Forteresse : "Casa del Mar" 50 MDH pour restaurer un joyau architectural    Essaouira : La tribu Oulad Tidrarine Alansar fête son 46è moussem culturel et religieux    20ème édition du Tremplin L'Boulevard: 17 artistes attendus du 23 septembre au 2 octobre    Revue de presse quotidienne de ce mercredi 17 août 2022    Immobilier: Les prix en hausse de 0,4% au T2    Biden signe la loi sur la réduction de l'inflation    Mdiq-Fnideq: les efforts se poursuivent pour circonscrire l'incendie de la forêt "Kodiat Tifour"    Trafic de drogues et de psychotropes : Arrestation de 26 individus à Fès    Egalement influenceuse et actrice: Safia Tazi chante «Ghandirha»    Algérie-Espagne : Les relations commerciales toujours suspendues    Cours des devises du mercredi 17 août 2022    La bonne gouvernance s'étend à la société civile    Accidents de la circulation: 20 personnes décédées et 2.244 autres blessées    Jeux de la solidarité islamique : Cinq médailles de bronze pour le Maroc    Mouvement de mutation dans les rangs des agents d'autorité, 1.819 agents concernés    Colonies de vacances sous le thème « Consolider le cinéma de l'enfant »    20e édition de L'Boulevard : Le Tremplin du 23 au 25 septembre au R.U.C Casablanca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Fondation Konrad Adnauer zoome sur l'engagement des femmes en politique au Maroc et au Bénin
Publié dans Maroc Diplomatique le 30 - 03 - 2022

L'engagement politique des femmes est sans doute un levier incontournable pour le développement d'un pays. Aujourd'hui, Il est impensable de vouloir inscrire un pays dans une dynamique de développement économique et social sans s'appuyer sur des politiques inclusives à même d'impliquer toutes les composantes d'une société, et les femmes en sont un pilier fondamental, a déclaré la Fondation Konrad Adnauer (FKA) Dans son programme « Engageons-nous ! ».
Dans un constat sur la situation en Afrique, Fondation Konrad Adnauer estime que la population jeune correspond aux hommes et aux femmes de moins de 35 ans et représente approximativement selon l'Union Africaine, les trois quarts de la population africaine. Malheureusement, le pouvoir politique de cette population jeune ne reflète pas son nombre. Et ce constat est plus alarmant quand il s'agit de l'engagement politique des femmes qui ont le plus faible taux de représentativité dans les institutions politiques, dans l'élaboration des politiques et dans les processus de décision.
Depuis quelques années au Maroc, et un peu partout en Afrique, la FKA rappelle qu'on note une véritable avancée de la participation politique des femmes. Partout dans le continent, les initiatives allant dans le sens d'impliquer la femme dans le paysage politique se font de plus en plus nombreuses. Cependant, il serait naïf de considérer ces avancées comme des résultats réconfortants. Il faut noter qu'il existe une nette différence entre une avancée et un changement effectif et radical de paradigme. Et c'est là où le bât blesse. En effet, s'il est indéniable qu'il y a une avancée de la participation politique des femmes aux niveaux national et international, il faut tout de même reconnaître qu'il y a encore beaucoup de chemins à faire quant à l'accès des femmes sur les postes de responsabilité et de décision.
C'est dans cet ordre d'idées que s'inscrit le projet « Engageons-nous ! Pour plus de femmes en politique au Maroc et au Bénin ».
« Engageons-nous ! », c'est quoi ?
Ce projet est un projet pilote cofinancé par l'Union européenne. Lancé en 2018, ce projet vise à renforcer le rôle des femmes en politique et appuyer leur participation au sein des structures des partis politiques marocains et béninois. S'inscrivant dans le domaine de la coopération Sud-Sud, ce projet a pour objectif principal de soutenir la démocratie représentative et le pluralisme politique, et ce, dans le respect d'une approche multipatite et non partisane. Ainsi, à travers l'implémentation d'une série d'activités, le projet vient encourager les partis politiques béninois et marocains à donner plus de responsabilité aux jeunes adhérentes afin qu'elles puissent jouer un rôle actif et renforcer leur influence sur la vie politique marocaine et béninoise. Reliant entre Rabat, Bruxelles et Cotonou, le projet « Engageons-nous » s'inscrit dans une approche de coopération régionale. Dans ce sens, il a pour but d'appuyer le partage d'expérience et de bonnes pratiques en matière de participation politique des femmes. Ainsi, par le biais de son impact, le projet instaure un dialogue eurafricain sur la question de la participation politique des femmes, notamment via une série de débats et de panels qui sont organisés en partenariat avec l'European Network of Political Foundations (ENoP).
Lire aussi: La fondation Konrad Adenaeur a tenu sa 7ème édition du réseau multipartite
Le projet « Engageons-nous ! », a pour principal cible, les jeunes femmes membres des partis politiques, les femmes intéressées par la politique mais également les femmes et les hommes occupant de postes de responsabilités dans les partis politique.
Et parmi les activités phares que le projet a pu réaliser, nous pouvons citer : une étude de base sur les deux pays le Maroc et le Bénin afin de déterminer un état des lieux sur la question de la participation politique des femmes. Autres activés, la tenue d'ateliers interactifs, de séances de renforcement des capacités, d'assistance technique, des programmes de mentorat, une série de Cross Party Netwrok, une visite d'échange dans les différents pays et une Conférence de Clôture. Ainsi, nous pouvons noter qu'à travers ces différents types d'activités, le projet a pu atteindre des résultats qui peuvent être répartis en trois points.
Résultat 1 : les dirigeants politiques et d'autres hauts responsables des partis politiques prennent en considération la nécessité d'un rôle actif des jeunes femmes dans leurs partis et leur influence croissante au sein de ces derniers.
Résultat 2 : les jeunes femmes membres des partis politiques ont accrus leur confiance en soi leurs connaissances, leurs compétences et leurs influences pour faire progresser leurs carrières au sein de leurs partis.
Résultat 3 : un dialogue interpartis est établi entre les dirigeants jeunes, d'autres expérimentés et des membres des partis politiques pour échanger les meilleurs pratiques, les connaissances et encourager les discussions sur l'autonomisation des jeunes femmes, au Maroc et au Bénin.
Zoom sur quelques « Success Stories »
Cross Party Network
Le réseau multiparti, qui n'est pas commun au Maroc, contrairement au Benin, rassemble les différents partis politiques pour discuter et s'entendre autour d'une cause commune. Dans ce sens, la création de cette plateforme d'échange par le biais des différents évènements organisés par le projet est un succès et apporte véritablement ses fruits que ce soit au niveau des partis politiques mais aussi au niveau de la sensibilisation de la société civile.
Le mentorat
Les séances de montrat politique organisées par le projet, constituent une première au Maroc. A travers des rencontres d'échange adaptées à chaque parti politique, les bénéficiaires du projet ont tiré de l'expérience.
Pool of Experts
Dans le cadre du projet « Engagons-nous ! », des experts nationaux et internationaux ont été mobilisés afin de délivrer des formations de qualité au profit des bénéficiaires. Dans ce sens, une expertise diversifiée a été développée afin de de forger des connaissances solides en matière de participation politique des femmes.
« ENGAGEONS-NOUS EN CHIFFRES »
* Au Bénin
* 299 bénéficiaires et 17 activités en présentiel et 10 Partis Politiques impliqués
* Au Maroc
* 670 bénéficiaires et 84 activités en présentiel et 8 Partis Politiques impliqués
* 25 experts Nationaux et Internationaux
* Plus de 25 sessions en ligne


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.