Tragédie de Mellilia : l'UE confirme le récit du Maroc et pointe le doigt vers l'Algérie    CAN féminine : Le Sénégal bat le Burkina Faso (1-0)    Phosphates et dérivés: les exportations marocaines ont doublé à fin mai    Bourita : une feuille de route de l'avenir des relations bilatérales    Le Parlement andin tient sa session ordinaire à Laâyoune    « Epargner aux pays africains d'être sévèrement touchés par la vague inflationniste »    Le Maroc pour de nouvelles options de financement à vocation structurelle    Hausse de 173% par rapport à 2021    France : L'épreuve de feu pour Borne II    Rabat: Nasser Bourita reçoit Staffan de Mistura    Le Wydad s'adjuge le trophée et conserve sa couronne    Dari au Stade Brestois, Laaziri à l'Olympique Lyonnais !    Liga : FC Barcelone prolonge le contrat du jeune marocain Chadi Riad    Fatima-Ezzahra Aboufaras et Omar Lakehal remportent la médaille d'argent en Taekwondo    Covid. 11 nouveaux décès au Maroc ces dernières 24h    Covid: le ministère appelle les Marocains à effectuer « d'urgence » leur dose de rappel    Phosphates et dérivés: Les exportations ont doublé à fin mai    La Bourse de Casablanca termine en nette baisse    Sahara. Nasser Bourita s'entretient avec Staffan de Mistura    Tunisie: Kais Saied défend son projet de Constitution controversé    Jeux marocains du sport en entreprise : De l'or pour la MDJS dans la catégorie gaming    L'euro au plus bas depuis 2002, l'économie de l'UE à la merci des vicissitudes internationales    Campagne agricole 2021-2022 : baisse de 69% des trois principales céréales    Maroc/Covid-19: 3.849 nouveaux cas et 11 décès en 24H    Azemmour : La préservation du Malhoune, une priorité...    Non, Dounia Boutazout ne mettra pas un terme à sa carrière    Marrakech. Le groupe espagnol Baiuca fait sensation au FNAP    MOGA Festival revient à Essaouira : Du 28 septembre au 2 octobre 2022    La 17ème édition du festival Timitar du 15 au 16 juillet à Agadir    Clap de fin pour le Trophée Hassan II Tbourida 2022    Harcèlement, viol, chantage... Quand la haute société française bascule dans le gore et demeure impunie    La journaliste Abu Akleh « vraisemblablement » tuée par un tir israélien « non-intentionnel » (Département d'Etat)    Remise en service des centrales de Tahaddart et Aîn Béni Mathar à partir du GNL importé    Températures prévues pour le mercredi 06 juillet 2022    Voici le nouvel entraîneur du PSG    Dounia Batma s'offre un relooking (PHOTO)    Medias jordaniens : la gouvernance de la migration au Maroc encadrée par une vision humanitaire et solidaire    Condamné à mort, le Marocain détenu en Ukraine saisit la Cour suprême des séparatistes    La France rapatrie 51 mineurs et femmes retenus dans des camps en Syrie    Une clôture aux rythmes gnaoua    Moussem d'Asilah : Une 43ème édition saison ouvre la saison estivale    Alerte Météo : Vague de chaleur du mercredi au samedi avec des températures allant jusqu'à 45°C    La Cedeao a un nouveau président    Météo au Maroc: les prévisions du mardi 5 juillet    Aïd al-Adha au Maroc: la demande estimée à environ 5,6 millions de têtes    Décès de Abdallah Charif El Ouazzani: les condoléances du roi Mohammed VI    Baccalauréat-2022 : Un taux de réussite de 97% chez les candidats non-voyants    France/Covid: la pression hospitalière augmente, le système de santé «à bout de souffle»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Brésil : Elon Musk annonce un projet de couverture internet en Amazonie
Publié dans Maroc Diplomatique le 21 - 05 - 2022

Le célèbre homme d'affaires Elonk Musk a annoncé, vendredi, la mise en place d'un réseau internet satellitaire qui couvre les endroits les plus reculés de l'Amazonie, un projet qui bénéficie du soutien du président brésilien, Jair Bolsonaro.
Musk, l'homme le plus riche du monde et fondateur du constructeur automobile Tesla, a effectué une visite surprise au Brésil, où il a eu une rencontre avec le chef de l'Etat dans l'Etat de Sao Paulo (sud-est), rapportent des médias locaux.
Selon Bolsonaro, qui briguera un nouveau mandat en octobre prochain, le projet comprend l'examen du « potentiel économique du Brésil », les investissements, l'innovation, la connectivité et l'utilisation de la technologie pour « renforcer la protection » en Amazonie.
A cette occasion, Musk a annoncé le « lancement » de son système satellitaire Starlink dans 19.000 écoles en zone rurale, une technologie qui, selon lui, permettra également la « surveillance » environnementale de l'Amazonie.
« Nous avons besoin de cette connectivité » pour protéger l'Amazonie, a souligné Musk à un groupe restreint d'hommes d'affaires et d'étudiants.
Le ministre des Communications du Brésil, Fabio Farias, qui a organisé cette rencontre, a souligné que des satellites à basse altitude pourraient être lancés dans la région amazonienne dans « les prochains mois ».
L'Agence nationale brésilienne des télécommunications (Anatel) avait autorisé plus tôt cette année l'exploitation des satellites Starlink, qui permettent d'accéder au réseau via de petites antennes faciles à installer partout où les fournisseurs d'accès Internet ne peuvent mettre en place des bornes.
Starlink est autorisé à placer 40 000 satellites dans le monde et il y en a actuellement 2 000 lancés à moins de 500 kilomètres de la terre. Selon les propres plans de Musk, Starlink pourrait être accessible à l'Amazonie au premier trimestre 2023.
Selon Bolsonaro, la proposition de Musk de connecter les régions les plus reculées de l'Amazonie à Internet via satellite peut aider à montrer la « réalité » de la plus grande forêt tropicale de la planète.
« Nous comptons sur Musk pour que l'Amazonie soit connue de tous au Brésil et dans le monde, pour montrer l'exubérance de cette région, comment elle est préservée et quel mal nous causent ceux qui répandent des mensonges sur cette région », a affirmé le chef de l'Etat, continuellement critiqué par les organisations internationale pour la gestion de la question environnementale.
Le voyage d'Elon Musk au Brésil intervient près d'un mois après que l'homme d'affaires a annoncé le rachat du réseau social Twitter pour 44 milliards de dollars, une opération soutenue par Bolsonaro mais qui a été finalement suspendue.
Le capitaine de réserve de l'armée brésilienne, au pouvoir depuis janvier 2019, a qualifié Musk de défenseur de la liberté et a considéré sa décision d'acheter Twitter comme une « souffle d'espoir ».
Le président aspire à sa réélection lors des élections d'octobre prochain, au cours desquelles il affrontera l'ancien président Luiz Inácio Lula da Silva, favori dans les sondages.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.