Elon Musk vend pour 7 milliards de dollars d'actions du groupe Tesla    Attaque à Tessit au Mali: 42 soldats tués    Casablanca : Une Journée nationale du migrant axée sur les Marocains du monde    Dakhla met en avant la contribution des MRE au développement local    Fès se met au rythme de la Journée nationale de la communauté marocaine de l'étranger    Jeux de la solidarité islamique : Le Maroc décroche quatre médailles, dont une en or    Football : La FRMF et Halilhodžić discutent du départ du sélectionneur du Maroc    Maroc : Oujda célèbre les Marocains du monde issus de sa région    Safi : Les Marocains du monde au cœur de la Journée nationale des migrants    Le Maroc se positionne comme un "hub d'affaires" vers l'Afrique    Sahara : L'Algérie courtise les nouvelles autorités colombiennes    Météo Maroc: températures maximales en légère hausse ce jeudi 11 août    Le Real Madrid remporte la Supercoupe de l'UEFA contre l'Eintracht Francfort    Jeux de la solidarité islamique/Taekwondo: Abdelbasset Wasfi décroche la médaille d'or, Safia Salih et Nezha El Assal en bronze    Hammouchi reçoit le patron de la police espagnole    Donald Trump suggère que le FBI pourrait avoir «placé» des preuves lors de la perquisition    Le Maroc organise des colonies de vacances au profit des enfants d'Al-Qods à partir du vendredi    Le secteur de la santé se réforme, les financements s'annoncent lourds    فيروس كورونا: 148 إصابة جديدة وحالتي وفاة خلال ال24 ساعة الماضية    Vague de chaleur vendredi et samedi dans plusieurs provinces du Royaume    Oscars 2023: lancement d'un appel à candidatures pour sélectionner le long-métrage qui représentera le Maroc    La FRMF convie Vahid Halilhodzic à une réunion qui déboucherait sur son licenciement    Bourse de Casablanca: Clôture en légère hausse    PLF-2023 : La langue amazighe, une priorité gouvernementale    Relever le nez du guidon !    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 10 Aout 2022    L'UE présente le « texte final » visant la réactivation de l'accord de Vienne    La Jeunesse Socialiste dénonce le terrorisme de l'entité sioniste    Une vie et demie pour la profession et la patrie    Un point de connexion pour se réunir et vivre une nouvelle expérience    Un autre coup cinglant au patrimoine de la ville    « Surveiller » ! Le Maroc et la peu reluisante vocation des Apparatchiks d'Alger    Contre vents et marrées, Biden engrange des succès    44e Assemblée Générale de la CAF (Tanzanie) / Motsepé : "L'avenir du football africain est prometteur''    Algérie: Deux anciens ministres condamnés pour corruption    Education: le PLF2023 décline les grandes lignes de la réforme    Bejaad : Festival du cinéma et des arts plastiques    El Jadida : Entre les Doukkalis et le cheval, un lien particulier    Cinéma junior : Et de 5 pour le Festival éducatif de Soura    Vaccins contre le Covid: L'UE et Moderna anticipent les livraisons    Tanger Med : Marhaba 2022 se déroule « dans de bonnes conditions », un pic attendu fin août    La deuxième vague Omicron, c'est fini !    Hôpital: accord sur les rémunérations en retard des médecins    Première offre bancaire dédiée aux 12-17 ans : La Banque Populaire lance «Swipe»    Ligue des Champions de la CAF : Le WAC et le Raja exemptés du premier tour préliminaire    Badr Banoun marque son premier but avec Qatar SC    PLF-2023 : Donner un nouvel élan à l'emploi    Pourquoi Hamid Chabat s'est absenté de la 1ère réunion de la Coalition pour la démocratie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



À quoi s'attendre du sommet de l'OTAN à Madrid
Publié dans Maroc Diplomatique le 27 - 06 - 2022

Les dirigeants des pays membres de l'OTAN et les principaux partenaires doivent se réunir à Madrid pour discuter des problèmes auxquels l'Alliance est confrontée lors d'un sommet de trois jours qui débutera mardi.
La guerre de la Russie contre l'Ukraine a brisé la paix en Europe car elle a provoqué des crises énergétiques et alimentaires de grande envergure en ébranlant les règles de l'ordre international depuis son début le 24 février.
Alors que l'OTAN est devenue une plate-forme plus indispensable pour la coopération transatlantique en matière de sécurité et de défense, les alliés continueront de prendre des décisions pour maintenir l'alliance prête contre toute menace lors du sommet.
Le renforcement de la dissuasion et de la défense à long terme de l'OTAN, le maintien du soutien à l'Ukraine, le lancement du concept stratégique 2022 de l'OTAN, le renforcement des partenariats et le maintien d'une porte ouverte, l'adaptation aux menaces et aux défis de toutes les directions, ainsi que l'unité transatlantique et la solidarité de l'alliance seront à l'ordre du jour des discussions des Etats membres.
Parmi les sujets « importants » qui seront discutés par les membres et les partenaires, mentionnons la façon dont l'opération militaire de la Russie en Ukraine et la nouvelle réalité sécuritaire en Europe ont affecté l'approche de l'alliance en matière de dissuasion et de défense ; ce que fait l'OTAN pour relever des défis tels que l'influence croissante de la Chine ou les conséquences du changement climatique sur la sécurité et ce qu'il faut inclure dans le prochain concept stratégique?
Pour protéger et défendre le territoire allié dans la réalité sécuritaire actuelle, l'OTAN dispose de plus de 40 000 soldats sous commandement direct, soutenus par des moyens aériens et navals.
L'alliance a également doublé le nombre de groupements tactiques à huit, s'étendant de la mer Baltique au nord à la mer Noire au sud.
Les dirigeants de l'OTAN « renforceront considérablement la position de l'Alliance à long terme, avec plus de présence, de capacités et de préparation », selon l'Alliance, ce qui nécessitera des ressources adéquates et des investissements continus dans la défense.
Soutien à l'Ukraine
Notant que les alliés « ont considérablement intensifié leurs efforts avec des milliards d'euros » d'aide supplémentaire létale et non létale pour aider l'Ukraine après le lancement de la guerre par la Russie en février, l'OTAN a déclaré qu'elle s'appuyait sur les années de formation et d'assistance de l'OTAN depuis l'annexion illégale de la Crimée par Moscou en 2014.
→ Lire aussi : L'OTAN estime qu'il faut livrer plus d'armes à l'Ukraine
Les dirigeants des pays membres rencontreront l'Ukraine pour convenir d'intensifier et de maintenir le soutien à « plus long terme » lors du sommet.
Concept stratégique 2022
Servant de modèle pour l'adaptation future, les concepts stratégiques donnent à l'alliance la capacité de répondre aux défis de sécurité actuels et de guider les développements politiques et militaires pour les défis de demain.
À Madrid, les dirigeants approuveront un concept stratégique pour 2022, qui exposera les positions communes de l'OTAN, y compris sur la Russie et les défis émergents, et abordera la Chine pour la première fois.
« Le concept stratégique de Madrid reflétera le nouvel environnement de sécurité, réaffirmera notre attachement à nos valeurs et réaffirmera notre unité, en veillant à ce que notre Alliance soit prête pour l'avenir », a déclaré le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, à propos du nouveau concept.
Le concept a été revu et mis à jour environ tous les 10 ans depuis la fin de la guerre froide. Le dernier a été adopté lors du sommet de Lisbonne en 2010.
Renforcer les partenariats, maintenir une porte ouverte
Les candidatures de la Finlande et de la Suède à l'OTAN figureront parmi les principaux points à l'ordre du jour du sommet dans le cadre de la politique de la porte ouverte de l'alliance.
La Suède et la Finlande ont officiellement demandé à rejoindre l'alliance le mois dernier, une décision motivée par la guerre de la Russie contre l'Ukraine.
Mais Türkiye, un membre de longue date de l'alliance, a exprimé des objections aux candidatures à l'adhésion, critiquant les pays pour avoir toléré et même soutenu des groupes terroristes.
Stoltenberg a constamment dit que Türkiye avait « des préoccupations légitimes liées à leur lutte contre le PKK, un groupe et d'autres organisations », et que le PKK est considéré comme une organisation terroriste par l'OTAN, l'UE, la Finlande et la Suède.
Cependant, le ministre espagnol des Affaires étrangères, Jose Manuel Albares, a récemment déclaré que le pays hôte espérait signer avec la Finlande et la Suède lors du sommet, car les parties pourraient se rapprocher des pourparlers au cours de la fenêtre d'une semaine.
Au cours de sa campagne de terreur de plus de 35 ans contre Türkiye, le PKK a été responsable de la mort de plus de 40 000 personnes.
L'OTAN intensifiera son soutien à la Géorgie et à d'autres partenaires afin de renforcer leurs capacités et leur résilience au cours du sommet.
Les dirigeants de quatre partenaires de la région Asie-Pacifique , l'Australie, le Japon, la République de Corée et la Nouvelle-Zélande, participeront pour la première fois à un sommet de l'OTAN.
S'adapter aux menaces, aux défis
Les pays membres sont sur le point de prendre des décisions pour maintenir l'avance technologique de l'OTAN, « notamment par le biais du nouvel accélérateur d'innovation en matière de défense pour l'Atlantique Nord et d'un milliard d'euros de fonds d'innovation, afin de soutenir les start-ups et de développer des solutions de pointe aux défis de sécurité », selon l'alliance.
Le terrorisme, les cyberattaques, les politiques « coercitives » de la Chine, les technologies perturbatrices et l'impact du changement climatique sur la sécurité sont parmi les sujets sur lesquels l'alliance se concentrera sous le titre menaces et défis.
En ce qui concerne le changement climatique, les dirigeants conviendront d'une nouvelle méthodologie pour cartographier les émissions militaires de gaz à effet de serre et d'un objectif visant à aider l'OTAN à contribuer à l'objectif de zéro émission nette.
Alors que l'OTAN est confrontée à « la situation sécuritaire la plus grave depuis des décennies », les décisions prises par les dirigeants à Madrid garantiront que l'OTAN continue de préserver « la paix, de prévenir les conflits et de protéger notre peuple et nos valeurs », selon l'alliance.
Le sommet revêt une importance particulière pour l'Espagne, qui accueille le 40e anniversaire de l'adhésion de Madrid à l'OTAN.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.