Ahmed Fouad El Filali, Directeur de SINMARCO : Difficulté de recouvrement et trésorerie, les questions cruciales de l'après Covid-19    Coupe de la CAF: le RAJA ramène un nul précieux de Johannesburg    Covid-19: Aucun décès enregistré ce dimanche au Maroc    Après les quinquas, c'est autour des quadras !    Casablanca : Inauguration des nouveaux sièges de la BNPJ et du Laboratoire de la Police Scientifique (reportage)    Algérie : Nidaa-22 dénonce l'amplification de la répression perpétuée par "un régime dans l'impasse"    CAN Cameroun 2021 : Présentation de la mascotte "Mola"    Un tableau de Picasso vendu 103 millions de dollars aux enchères à New York    La Liga : Zidane va quitter le Real Madrid au terme de cette saison (radio espagnole)    Maroc-Turquie : la nouvelle version de l'accord de libre- échange est entrée en vigueur    Situation en Palestine : Le Maroc participe à la réunion d'urgence des ministres des AE de l'OCI    Le groupe ODM rachète la « Polyclinique Atlas Casablanca »    Kénitra: Le nouveau club équestre de la DGSN dispose d'une carrière principale conforme aux normes internationales    Aide humanitaire aux Palestiniens: Une fois de plus, SM le Roi témoigne de Son attachement à la paix (Jack Lang)    Jebel Irhoud : Abdelouahed Ben-Ncer nous dit tout sur l'ouverture au public du site    Rhita Nattah aiguise ses cornes    L'artiste plasticien Brahim El Haissan expose ses nouvelles œuvres à Essaouira    Le pape met en garde contre la «spirale de la mort» dans les affrontements au Proche-Orient    47ème anniversaire de la disparition du Zaïm Allal El Fassi: Le combat du « Zaïm » pour l'éveil de la conscience    Covid: Les personnes vaccinées doivent garder le masque dans les régions à forte transmission (OMS)    Amine Bassi enfin en Ligue 1 avec le FC Metz ?    Botola / MAS-RSB à 19h15 : Première sortie officielle du nouvel entraîneur, le Tunisien Jebal    Foot espagnol : Xavi Hernandez futur coach du Barça la saison prochaine !    Liga / Real : Zidane partant, Raul probable arrivant !    65e anniversaire de la DGSN : hauts-faits et performance, guides d'une institution essentielle    La 27e édition du Forum EMI-Entreprises se tiendra du 26 au 28 mai    La riposte marocaine !    Maroc : Le déficit budgétaire s'établit à 22,5 Mds de DH à fin avril    Israël : près de 3 000 roquettes tirées de Gaza depuis le 10 mai    Covid : Le patron de l'OMS appelle à ne pas vacciner les enfants pour donner les doses à Covax    En marge du webinaire de l'Alliance des Economistes Istiqlaliens: Faire de l'acte culturel et créatif, un acte économique    Concours: foncez jeunesse !    Nouvel afflux de migrants en Italie : analyse du directeur exécutif de l'Académie diplomatique italienne (Vidéo)    Algérie : le DG marocain d'Amana Assurance prié de rendre les clés de l'entreprise    Solidaires dans le meilleur et dans le pire    Conférence internationale sur l'agriculture durable, en octobre prochain à Béni Mellal    Arrivée en Jordanie du premier lot de l'aide humanitaire d'urgence destinée aux Palestiniens    Rabat: Le mythique café des Oudayas rouvre ses portes après sa rénovation    Prison de Casablanca : le détenu (S.R) a refusé de contacter sa famille à deux reprises    Jordanie: Arrivée du deuxième lot de l'aide humanitaire d'urgence au profit des Palestiniens sur Très Hautes Instructions Royales    Frappe aérienne sur Gaza: 17 Palestiniens tués    Affaire Brahim Ghali: ce qu'a dit Ouahbi au journal espagnol La Razon    Kénitra: interpellation de trois individus pour possession et trafic de drogues et de psychotropes    L'ambassadeur de Palestine au Maroc salue le soutien constant de SM le Roi à la cause palestinienne    Israël intensifie ses raids à Gaza, vive inquiétude internationale    Melkisation de terres collectives dans les périmètres d'irrigation du Gharb et du Haouz: MCA-Morocco et le CAM se mobilisent pour l'éducation financière    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tourisme: Les régions au cœur de la nouvelle Vision-2020
Publié dans MarocHebdo le 14 - 05 - 2014

Stratégie. Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Yassir Znagui, décline les grandes orientations de la nouvelle Vision touristique 2020. Le détail de cette vision sera révélé le lundi 30 novembre, lors des Assises nationales du Tourisme à Marrakech.
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Le ministre du Tourisme et Artisanat,
Yassir Zenagui:«C'est le temps de devenir “agressifs”»
Une ambiance pour le moins “zen” règne à la salle Anfa du palace casablancais Hyatt Regency, ce lundi 22 novembre 2010, en début d'après-midi. Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Yassir Zenagui, y a reçu quelques journalistes de la presse écrite pour un débriefing informel autour de la nouvelle Vision touristique 2020, à la veille de la tenue des Assises nationales du Tourisme, lundi 30 novembre à Marrakech.
L'exercice n'est pas habituel, encore moins facile, quand on sait que la révélation détaillée de la nouvelle Vision du tourisme revient à la plus haute autorité de l'Etat. Mais le jeune ministre, qui a baigné pendant sa brillante carrière internationale dans un milieu d'ouverture et de grande communication, a tenu à en donner au moins les grandes orientations qui ont présidé à son élaboration.
La régionalisation, thème d'actualité politique par excellence, figure parmi ces grandes lignes. «Notre objectif aujourd'hui est d'associer toutes les régions potentiellement touristiques à cette Vision 2020. Désormais, on ne peut pas parler d'une Vision centrale, mais d'une Vision nationale à dimensions régionales», soutient le ministre. De retour d'une longue tournée qui l'a conduit dans les principales régions du Maroc, accompagné par les professionnels du secteur, M. Zenagui, qui qualifie la Vision 2020 comme la continuité de la Vision 2010 et non comme une rupture, comme certains peuvent le croire, évoque ce périple régional avec beaucoup d'attention et d'intérêt.
Visions régionales
«Les entretiens que nous avons eus avec les élus et les autorités de ces régions ont porté sur les potentialités touristiques de celles-ci. Certains nous ont félicités pour ce que nous avons fait, d'autres nous ont critiqués. Mais, dans toutes les manières, les échanges ont été vifs et constructifs», estime M. Zenagui. Et d'enchaîner que, malgré l'existence par le passé de plans de développement régionaux touristiques (PDRT), dont certains ont été transformés en contrats-programmes, l'intérêt aujourd'hui pour la région revêt un caractère hautement plus stratégique.
«S'il est vrai que Marrakech et Agadir apparaissent comme les plus grandes régions touristiques nationales, il n'en demeure pas moins que les autres régions ont elles aussi leur part du gâteau», estime, de son côté, le président de la fédération nationale du tourisme, Othman Chérif Alami, également patron d'Atlas Voyages. Celui-ci, avec son franc-parler habituel, parle d'une nouvelle approche touristique qui associe toutes les forces vives du pays pour construire un tourisme de qualité, efficace et apte à faire face à la concurrence étrangère. Et ce n'est pas le directeur général de l'Office national marocain du Tourisme (ONMT), Abdelhamid Addou, qui contredirait.
Tourisme culturel
Ce jeune quadra, qui se dit imprégné d'une culture de chiffres et de résultats, ajoutera que la région se trouve certes au centre de la nouvelle Vision touristique 2020, mais elle ne doit pas occulter le fait que le message promotionnel à destination des touristes étrangers doit être unique, reprenant le potentiel touristique marocain dans sa globalité.
Côté chiffres, le ministre du Tourisme et de l'Artisanat avance quelques indicateurs pertinents. Le premier a trait au taux de retour. Il est actuellement de 59%. Comparé à celui de pays concurrents, comme la Turquie et l'Espagne, le nôtre est de loin le plus élevé. Autre indicateur: 39% des touristes étrangers viennent au Maroc pour le tourisme culturel, contrairement à il y a quelques années où le tourisme balnéaire détenait la part du lion avec 80%. «Cette évolution dans la perception du Maroc par les touristes étrangers traduit l'effort considérable consenti par notre pays pour diversifier son offre touristique tant sur le plan de la qualité que sur le plan de la quantité», explique le ministre qui conclut que le Maroc doit être la destination privilégiée des touristes étrangers.
Retour