L'expérience marocaine d'investissement en Ethiopie et en Afrique mise en avant à Addis-Abeba    Table ronde : Le rôle du 'Médiateur' dans le renforcement des valeurs de transparence    Sommet des Nations Unies sur les Systèmes alimentaires: la sécurité alimentaire une priorité stratégique pour le Maroc selon Nasser Bourita    Entretien. Retard de la charte de l'investissement: «Un mal pour un bien»    Somalie: huit morts et sept blessés dans un attentat suicide à Mogadiscio    Championnats du monde de Force athlétique : Le Marocain Nezar Ballil remporte la médaille de bronze    Casablanca: Ouverture de centres de vaccination au profit des élèves 12-17 ans    Covid-19. 30 nouveaux décès au Maroc: la répartition par régions    MAScIR: Moldiag lance le premier test 100% marocain de diagnostic de l'hépatite C    Musique: morceaux conquérants    Biographie de Nabila Rmili, présidente du Conseil communal de Casablanca    Biographie d'Asmaa Rhlalou présidente du conseil de la ville de Rabat    Biographie de M. El Khattat Yanja, président du Conseil de la région Dakhla-Oued Eddahab    La Bourse de Casablanca en hausse du 20 au 24 septembre    La première centrale photovoltaïque flottante en Afrique du Nord bientôt opérationnelle au Maroc    Plug and Play Maroc lance un nouveau programme pour les startups africaines    La révolution féministe envahit le Maroc, trois femmes dirigent les principales villes    Pakistan: six terroristes tués dans le sud-ouest    Liban: Appel à l'aide internationale du président Aoun après la formation d'un gouvernement    Un génocide dans le silence de la communauté internationale    Première étudiante marocaine "non juive" sur les bancs d'une Université israélienne    Le Maroc n'est pas une république de bananes !    Moulay El Hassan El Mounadi du PAM, élu président du Conseil de l'arrondissement Ennakhil à Marrakech    Botola Pro D1 / 3ème journée : Le programme de ce samedi    Mondial Futsal 2021 : Programme des quarts de finale avec, ce dimanche, Maroc-Brésil à 14h00    Botola Pro / OCK-IRT (1-0) : L'Olympique remporta ce match qu'il fallait gagner    A propos de la campagne contre le Maroc : Quand parler de coordination n'est pas faire preuve de paranoïa    Attijariwafa bank élue "Banque la plus sûre en Afrique en 2021"    Disparités économiques et sociales: quelles issues pour le prochain gouvernement ?    Canada : la suspension des vols en provenance du Maroc de nouveau prolongée !    Covid-19 : bientôt un allègement des restrictions au Maroc    Mort de Abdelouahab Belfequih: Le parquet conclut au suicide et classe le dossier    Prévisions météorologiques pour ce samedi    12 personnes arrêtées, dont 4 mineurs pour émeutes à Casablanca    Réforme fiscale: entre perplexité et impératifs économique et social    Image : La FNM célèbre la photographie artistique    Festival: Il était une fois... le Street Art (Part I)    Rentrée culturelle de la FNM : la photographie artistique à l'honneur    Le Maroc et l'Espagne évitent une tentative d'entrée de 400 immigrés    Promotion du sport : la MDJS innove    Sara Daif, vice-championne de l'arab reading challenge 2020    La Banque soutient la 2ème édition de l'appel à projets dédié à la création et la production du spectacle vivant    Une première africaine et arabe : Le Maroc en quarts de finale de la Coupe du monde de futsal    Raja de Casablanca-Jeunesse sportive Salmi, attraction de la 3ème journée    Algérie: Quatre ans de prison pour atteinte au moral de l'armée !    Maroc-USA : Exercices militaires conjoints liés à la prévention des catastrophes    Hommage à feu Noureddine Sail, figure incontournable de la scène culturelle marocaine    L'Oriental Fashion Show sur le podium    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Agriculture : 104 milliards de DH investis entre 2008 et 2018
Publié dans MarocHebdo le 05 - 08 - 2021

Le Plan Maroc Vert (PMV), lancé dans un contexte de baisse de l'investissement dans le secteur agricole, a placé celui-ci au cœur de sa stratégie à des fins d'amélioration de la production et de la productivité, selon un rapport sur le bilan et impacts du PMV 2008-2018. «Les dispositifs d'incitations mis en place ont été conçus pour encourager les agriculteurs à moderniser et équiper leurs exploitations. L'effort public d'investissement a consisté à développer l'infrastructure productive et créer un environnement favorable à l'investissement privé», indique ce rapport publié jeudi 5 août 2021 par le ministère de l'Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.
Le rapport fait ainsi ressortir qu'entre 2008 et 2018, le cumul des investissements dans le secteur agricole a atteint 104 milliards de dirhams, dont 39% d'investissements publics (41 milliards de DH) et 61% d'investissements privés (63 milliards de DH). La mise en œuvre du PMV a été ainsi accompagnée d'une relance importante de l'investissement public. À fin 2018, l'investissement public cumulé a atteint 41 milliards de DH. Cette évolution reflète l'effort important fourni par le gouvernement pour faire du secteur agricole un levier prioritaire du développement socio-économique au Maroc.
L'investissement public a principalement ciblé l'infrastructure productive notamment les infrastructures d'irrigation et d'aménagement hydroagricole (60%), l'agriculture solidaire (15%) et le développement des filières de production (13%). Cette revalorisation du budget d'investissement a contribué à rétablir les équilibres de financement du secteur agricole au vu de sa contribution à la création de richesse nationale, à l'emploi et à la sécurité alimentaire.
Au niveau régional, le mix des investissements publics/investissements privés a été différencié selon les potentialités agricoles de chaque région. Plus la contribution de l'agriculture de la région au PIB agricole est importante, plus l'initiative privée est présente.
Dans les régions avec une contribution plus faible, la part de l'investissement public a été plus importante notamment les régions du Sud et les régions de montagne (Tanger-Tétouan-Al Hoceïma par exemple).
En ce qui concerne les investissements privés, une nouvelle dynamique a été insufflée principalement grâce à la mise en place d'un cadre institutionnel favorable à l'investissement, la refonte du cadre incitatif et la forte mobilisation des acteurs à travers les contrats programmes filières et la structuration des interprofessions, relève le rapport. En outre, la mobilisation de l'investissement public a exercé un effet d'entraînement sur le secteur privé qui a drainé, pour sa part, près de 63 milliards de DH de capitaux privés pour l'équipement des exploitations agricoles.
C'est notamment grâce à l'instrument Fonds de développement agricole (FDA), que cette nouvelle dynamique a pu être lancée. En effet, en 2008 et dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie du PMV, un processus de refonte globale du système des aides à travers le FDA a été mis en place pour en faire un levier majeur de l'investissement privé en agriculture.
La concrétisation de cette refonte a nécessité la promulgation d'un nombre important de textes juridiques instituant et réglementant l'octroi des aides. Quant à la procédure de traitement des dossiers, elle a constamment évolué pour intégrer les nouvelles incitations et apporter les améliorations nécessaires sur la base d'un suivi continu et rapproché du système.
Les aides accordées par le FDA ont principalement concerné les aménagements hydroagricoles et fonciers (49%), le matériel agricole (19%), la production animale (12%) et les semences (11%). Dans ce contexte, le nombre de dossiers de subvention, déposés par les agriculteurs qui exploitent des superficies de moins de 10 Ha a progressé d'une manière notable en passant de 42% en 2008 à 60% en 2018.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.