Murcie : La sélection du Maroc U20 de football s'impose face au Chili    Tanger-Med: saisie de pièces en or d'une valeur de plus de 500.000 dirhams    Salé : Quand le cinéma se conjugue au féminin    فيروس كورونا : الحالة الوبائية تتميز بانتشار جد ضعيف للفيروس بالمغرب    Le Gabon présidera le Conseil de sécurité de l'ONU à partir du 6 octobre    Abdellatif Hammouchi reçoit le patron de la Sûreté nationale en Mauritanie    Maroc : 9 morts après la consommation d'alcool frelaté, 2 arrestations    Une caravane de l'Association Moltaka B'ladi pour la citoyenneté cible 950 bénéficiaires    Santé : le Groupe AKDITAL met en service sa 12éme infrastructure de santé à Sidi Maarouf    BAM: le taux directeur passe de 1,5 à 2%    Shakira va être jugée en Espagne pour fraude fiscale    Vidéo / Festival « Symphonyat » : A la rencontre d'artistes de la 2ème édition    Maroc-Paraguay: Un match amical sous haute surveillance    Inclusion financière des artisans :convention entre le ministère du Tourisme et Crédit agricole    «Ormindo», un opéra baroque le 30 septembre à Rabat    Sefrou: Clôture du 20ème Festival national des pommes d'Imouzzar Kandar    Football pour amputés: «L'équipe nationale en stage de préparation en Turquie»    Covid-19 : l'épidémie poursuit son déclin au Maroc    Nul fou mais en trompe-l'oeil entre Angleterre et Allemagne    Al Rayyan ne lâche pas Boufal !    Le Conseil de la concurrence dénonce l'absence de toute concurrence sur les prix et la forte concentration du marché    Le Maroc lance un appel à l'Algérie pour reprendre le processus des tables rondes    Sommet de la Ligue arabe: le ministre algérien de la Justice reçu par Nasser Bourita    Politiques culturelles. Le Maroc participe aux travaux de Mondiacult de l'UNESCO    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce mardi 27 septembre 2022    Béni Mellal: plusieurs blessés dans un terrible accident d'autocar (PHOTOS)    Pénuries alimentaires et crise financière aggravée en Tunisie    Ukraine : Quatre régions vont passer à la Russie    M. Akhannouch représente SM le Roi Mohammed VI aux funérailles d'Etat de l'ancien Premier ministre japonais feu Shinzo Abe    Sitel et Majorel abandonnent leur projet de fusion    Bank of Africa dédie un parcours digital exclusif au programme Intelaka    L'Italie a voté – à l'extrême droite, craintes en Europe    Le programme complet du Festival Moga, cinq jours de fête et une soixantaine d'artistes    Abdelfattah El Harraq, une figure du sport à la télé, est décédé    Des publications attribuées à Brahim Saadoun font le buzz, son père réagit    Perturbation des chaînes d'approvisionnement: le Maroc s'en sort plutôt bien    Botola: voici le programme de la 4ème journée    Fakhreddine Rajhi fait l'éloge de Walid Regragui    Le torchon brûle entre le comédien Taliss et «un collègue» (PHOTO)    Le 1er Rabie-I 1444 correspond au mercredi 28 septembre 2022, Aid Al Mawlid Annabaoui célébré le dimanche 9 octobre    BMCE Capital lance un fonds pour le financement des startups marocaines innovantes    Zone euro : La BCE prévoit de poursuivre la remontée de ses taux d'intérêt    Le Malawi élimine le trachome, une maladie tropicale qui provoque la cécité (OMS)    Interview avec Nawal Sfendla : « L'Everest est mon rêve ultime »    DGSN: Hammouchi exige de ses hommes plus de réactivité dans le traitement des plaintes    Tunisie: Un nouveau parti politique annonce son boycott des prochaines législatives    Washington cherche à appuyer une réforme improbable du Conseil de sécurité    Le Roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de feue Aïcha Ech-Channa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Maroc : Partis et ONG dénoncent l'agression israélienne à Gaza
Publié dans Yabiladi le 07 - 08 - 2022

Au lendemain de l'agression israélienne, survenue vendredi, contre la bande de Gaza, le Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation a appelé à un sit-in prévu, lundi, devant le Parlement à Rabat. Pour le moment, seuls quelques partis politiques ont réagi à ces attaques.
Le Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation a appelé, ce dimanche, à une participation «massive» au sit-in, prévu lundi à 19h devant le Parlement à Rabat, contre «l'agression sioniste sur la bande de Gaza». Dans un communiqué, le Front explique que ce sit-inm intervient pour «dénoncer l'agression perfide contre la bande de Gaza et les crimes de guerre en cours commis par l'armée d'occupation contre les filles et les fils du peuple palestinien».
Le communiqué pointe du doigt «le soutien de l'impérialisme américaine» et la «complicité des régimes tyranniques» dans cette agression, fustigeant les «pays ayant normalisé» récemment leurs relations avec Israël. Le Secrétariat national du Front a ainsi appelé tous les militants des organes le composant ainsi que toutes les organisations soutenant la cause palestinienne à participer à ce sit-in pour apporter un «soutien ferme au peuple palestinien contre l'agression sioniste».
«Des assassinats et meurtres terroristes contre les Palestiniens»
L'appel du Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation intervient après plusieurs réactions d'ONG et de partis marocains à cette récente agression. Vendredi, l'Instance marocaine de soutien aux causes de la Oumma, affiliée à Al Adl Wal Ihsane, a condamné «l'agression brutale et barbare menée par l'entité criminelle sioniste contre les habitants de la bande de Gaza, qui a fait plus de 10 martyrs et des centaines de blessés». Dénonçant une «violation flagrante des droits et conventions internationaux», l'ONG a renouvelé son soutien au peuple palestinien, appelant les régimes arabes et les autorités marocaines à suspendre des Accords de normalisation signés avec Israël.
Pour sa part, le Parti du progrès et du socialisme (PPS) a dit «suivre avec beaucoup d'inquiétude et dénonce la dangereuse escalade militaire israélienne contre la Palestine et contre Gaza en particulier». Dans un communiqué publié vendredi, le parti a dénoncé «l'aggravation de la situation humanitaire déjà détériorée en Palestine», soulignant que les raids israéliens «entraîneront la région dans plus de troubles et menaceront la paix et la sécurité internationales».
«Le parti condamne fermement la brutale agression militaire sioniste et la poursuite par l'entité raciste d'occupation des assassinats et meurtres terroristes contre les Palestiniens. Le parti considère cette agression comme une continuation de la violation flagrante par Israël de toutes les règles du droit international humanitaire et des conventions internationales.»
Communiqué du PPS
Le parti du Livre a également exprimé son «rejet total de cette escalade israélienne, qui considère comme admissible le sang palestinien et l'utilise, de manière sale, comme une carte électorale». Pour le parti, «de telles attaques lâches sapent les efforts de paix et les perspectives d'une solution politique, tout en ne faisant qu'accroître l'attachement du peuple palestinien à sa terre et à ses droits».
Le Maroc pointé du doigt pour sa normalisation avec Israël
Pour sa part, le parti la Voie démocratique travailliste a condamné «les massacres sionistes contre le peuple palestinien à Gaza et le reste de la patrie palestinienne occupée». Dans un communiqué, le parti d'extrême gauche, qui rappelle que «la question palestinienne est une cause nationale», a adressé ses «plus sincères condoléances» et «sa plus sincère sympathie aux familles des martyrs, en souhaitant un prompt rétablissement aux blessés».
«Nous condamnons fermement les crimes sionistes contre le peuple palestinien assiégé, qui expriment la nature terroriste et criminelle de l'ennemi sioniste. Nous tenons la communauté internationale, dirigée par les Nations Unies, ainsi que les puissances impérialistes, en particulier l'impérialisme américain, le parrain du terrorisme dans le monde, et les régimes arabes ayant normalisé leurs relations avec l'entité sioniste, comme responsables de l'arrogance sioniste qui piétinent quotidiennement les résolutions internationales émises en faveur du peuple palestinien.»
La voie démocratique travailliste
La formation politique a également tiré à boulets rouges sur le Maroc, accusant le royaume d'«accélérer le rythme de la normalisation dans tous les domaines» avec Israël et ce, «contre la volonté du peuple».
Vendredi, le Parti de la justice et du développement a également réagi à l'agression israélienne contre la bande de Gaza, en appelant «la communauté internationale à assumer sa responsabilité dans la dissuasion de l'occupation face aux atrocités, tueries, déplacements et apartheid dont sont victimes les Palestiniens aux yeux et aux oreilles du monde».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.