Maroc-Portugal: coopération bilatérale en matière d'énergie    Macron nomme Jean Castex nouveau premier ministre    BCP dévoile sa nouvelle organisation    Coronavirus: 319 nouveaux vendredi 3 juillet à 18 heures, 9160 guérisons au total    Fraude aux cotisations sociales : le PJD déclare Ramid et Amekraz non coupables lors une parodie de procédure    Premier League: Manchester City corrige Liverpool!    Quand les footballeurs marocains font le bonheur des clubs égyptiens    Liga: le Real Madrid creuse l'écart, Messi veut claquer la porte!    Très touchée par La pandémie l'Espagne revient a La vie    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    Tout ce qu'il faut savoir sur le Schéma directeur de la digitalisation du système judiciaire    Baccalauréat: Quelque 870 détenus passent les épreuves dans la maison d'arrêt d'Ain Sebaâ    Smartwatch de Huawei se hisse à la 2ème place au T1 2020    Le Roi félicite le Président biélorusse à l'occasion de la fête d'indépendance de son pays    L'Espagne maintiendra les frontières avec le Maroc et l'Algérie fermées par manque de réciprocité    Libération de dix humanitaires au Niger après deux semaines de captivité    Le roi Mohammed VI a écrit au président biélorusse    Facebook : Les Arabes se déchaînent sur les homosexuels    Plus de 150 Marocains rapatriés d'Egypte    Bac à Casablanca: la belle initiative du caïd de Sbata (VIDEO)    A la demande du gouvernement, RAM devra céder 20 appareils et donc réduire ses effectifs du tiers    Démission du gouvernement français: ce que l'on sait    Compétences numériques : Microsoft et LinkedIn soutiennent le retour à l'emploi    Coronavirus au Maroc-Situation à 10h: 246 nouveaux cas, 13.215 au total    Bac au Maroc: l'épreuve d'arabe a fuité sur Facebook    Casablanca : Les épreuves du Bac sous haute sécurité sanitaire    Ouvertures des frontières: L'Espagne reste fermée aux Marocains, Algériens et Chinois    Laâyoune : Près de 12 tonnes de drogue incinérées    ONCF: 350.000 voyageurs depuis l'annonce du déconfinement    Remaniement : le Premier ministre français Édouard Philippe démissionne, son remplaçant désigné dans quelques heures    Un PJDiste ose : « Les Amazighs et les Juifs marocains d'Israël sont des traitres »    Mohamed Ziane écope d'une année de suspension d'exercice de la fonction    Forum Sino-Arabe : une alliance stratégique renforcée    Musées: Le ministère de la Culture appuie la FNM    Plan israélien d'annexion : le groupe arabe auprès de l'Unesco, présidé par le Maroc, vent debout contre le projet    Le CSPJ plaide pour la préservation de l'indépendance de la justice    Installation à Lima du groupe d'amitié parlementaire Pérou-Maroc    Aymane Mourid signe à Leganés jusqu'en 2024    Championnat national virtuel de muai-thaï    L'appel de la Palestine à la communauté internationale pour contrecarrer l'arbitraire israélien    Le WAC se prépare à défendre son titre    Après l'allégement des mesures de confinement, la reprise des tournages fait face à une série de difficultés    Nouvelles "mesures de résistance" en faveur du cinéma    Cinq œuvres de réalisateurs marocains subventionnées par Doha Film Institute    Driss Lachguar préside vendredi et samedi trois réunions régionales    Le beau message de Bachir Abdou à Saad Lamjarred (PHOTO)    « Folle de lui » de TiiwTiiw & LACRIM enflamme la toile    Ali Essafi et Tala Hadid rejoignent l'Académie des Oscars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Indivisibili» rafle le grand prix Tamouda
Publié dans Albayane le 03 - 04 - 2017

Le long-métrage «Indivisibili» du réalisateur italien Edouardo De Engilis a raflé le grand prix Tamouda dans la catégorie long métrage de la 23e édition du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan (25 mars-1 avril), qui a clôturé sa programmation samedi soir dans la ville de la Colombe blanche.
Le jury du prix Tamouda dans la catégorie long métrage a décerné la mention spéciale aux films «Headbang Lullaby» de Hicham Lasri (Maroc) et «Park» de Sofia Exarchou (Grèce/Pologne).
Le prix de la critique (Mustapha Messnaoui) a, quant à lui, été remis à «Godless» de la Bulgare Ralitza Petrova, un film qui a également remporté le prix spécial jury Mohamed Reggab.
Le film «A Good Wife» de Marjana Karanović (Serbie/Bosnia/Croatia) a remporté le prix de première œuvre Azzedine Meddour, tandis que l'actrice espagnole Carmen Machi a remporté le prix de la meilleure interprétation féminine pour son rôle dans le film «la puerta abierta» de Marina Seresski (Espagne).
L'acteur Amr Saad a remporté le prix de la meilleure intérprétation masculine pour son rôle dans le film «Mawlana» du réalisateur égyptien Magdi Ahmed Ali.
Dans la catégorie long métrage, douze films appartenant à 15 pays de la Méditerranée étaient en lice pour le grand prix Tamouda d'Or du Festival, ainsi que pour les prix spécial jury Mohamed Reggab, de première œuvre Azzedine Meddour, des meilleures interprétations féminine et masculine et du jury critique Mustapha Messnaoui.
Il s'agit de «Paris la blanche» de Lidia Terki (France), «La puerta abierta» de Marina Seresesky (Espagne), «Tramontane de Vatche Boulghourjian » (Liban), «Demain dès l'Aube» de Lotfi Achour (Tunisie- France), «Indivisibili» d'Edoardo De Angelis (Italie), «A Good Wife» de Karanović (Serbie/Bosnia/Croatia), «Amerika Square» de Yannis Sakaridis (Grèce), «Godless» de Ralitza Petrova (Bulgarie / Danemark / France), «Park» de Sofia Exarchou (Grèce/Pologne), «My Father's Wings» de Kivanc Sezer (Turquie), «Mawlana» d'Ahmed Majdi Ali (Egypte) et «Headbang Lullaby» de Hicham Lasri (Maroc).
Dans la catégorie documentaire, le prix première œuvre a été décerné au film «Islam pour mémoire» de Bénédicte Pagnot (France), qui a remporté la mention spéciale de la commission du spécial jury, dont le prix a été remis au film «Mail yarzail» de la réalisatrice libanaise Ilian Rahib.
Dans la même catégorie, le prix de la ville de Tétouan a été décerné au film documentaire «la terre abandonnée» du réalisateur belge Gil Laurent qui a perdu la vie dans un attentat terroriste en 2016 à Bruxelles. Dans la catégorie documentaire, les douze films en compétition sont: « Islam pour «mémoire» de Bénédicte Pagnot (France), «Delta Park» de Karine Devilliers et Mario Brenta (Belgique/Italie), «Hizam» de Hamid Benam (Algérie /France), «Histoire de Sanae» de Rogena Bassaly (Egypte), «Un dia vi 10 000 elefantes» d'Alex Guimera et Juan Pajares (Espagne), «La terre abandonnée» de Gilles Laurent (Belgique), «Bouchra : rêves en mouvement» de Khalid El Hasnaoui (Maroc), «Asphalt» d'Ali Hammoud (Liban), «Tout était un beau rêve– LE «Frenchie» de Vukowar de Branko Istvancic (Croatie), «Weldek Rajel» de Ben Youssef Heifel (Tunisie), «Mayal Ya Ghazal» de Jocelyne Abi Gebrayel (Liban) et «Kazarken – En creusant» de Güldem Durmaz (Belgique/France).
Lors de la cérémonie de clôture de la 23 édition du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan, un vibrant hommage a été rendu à l'acteur marocain Mohamed Khouyi et à l'actrice espagnole Ana Fernandez.
Présidé par le réalisateur grec Panos Karkanevatos, le jury de la compétition long métrage a été composé de la journaliste marocaine Fatima Loukili, l'actrice espagnole Cristina Plazas, de la journaliste et critique italienne Cristiana Paterno, du critique français Francis Bordat, et de l'actrice ivoirienne Kadhy Touré.
Le jury des films documentaires, présidé par le cinéaste français Thomas Bauer, était composé de la critique italienne Patrizia Pistagnezi, de la réalisatrice espagnole Fatima Luzardo, de la chercheuse belge Annick Ghijzelings et de Mohamed Chouika (Maroc).
Le célèbre chanteur et musicien marocain, Abdelawahab Doukkali a été l'invité d'honneur de la 23e édition du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan, organisé sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.
Cet événement cinématographique a aussi rendu un vibrant hommage aux acteurs Khalid Sawi (Egypte), à Ana Fernanandez (Espagne) et à Saâdia Labib et Mohamed Khouyi (Maroc).
«Le Ruisseau, le Pré Vert et le Doux Visage», un long métrage du réalisateur égyptien Yousry Nasrallah a ouvert le bal de cette édition dans la salle de théâtre du Cinéma Espagnol, tandis que le film français «Il a déjà tes yeux» de Lucien-Jean Baptiste a été projeté en clôture du Festival.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.