Sahara : Vers l'ancrage de la position américaine ?    La loi sur les signatures électroniques désormais opérationnelle [Document]    Etats-Unis : Joe Biden a prêté serment    Evolution du coronavirus au Maroc : 1152 nouveaux cas, 4 62. 542 au total, mercredi 20 janvier 2021 à 18 heures    HCP : La confiance des ménages toujours en berne    Accord sur l'organisation de la 24ème assemblée générale de l'OMT à Marrakech : La signature est prévue début février    Comité des représentants permanents de l'UA : Le Maroc présent à la 41ème session ordinaire    Le RNI convoque son «parlement»    Détournement de fonds publics : Enquête judiciaire à l'encontre d'un policier à Beni Mellal    L'émission «Ahssan Pâtissier» débarque sur 2M    Le Roi Mohammed VI reçoit le ministre émirati des Affaires étrangères et de la Coopération internationale    Le poison de « la vérité alternative »    Etats-Unis : Donald Trump fait ses adieux    Giuseppe Conte, l'illustre inconnu de l'échiquier politique italien    Anasse Bari: Gagner les élections dans un monde propulsé par l'IA est un "jeu de chiffres" qui se déroule sur les médias sociaux    Distinction du tandem marocain du FC Séville    Mondial des clubs : Un adversaire arabe pour le Bayern au dernier carré    Réunion de la Fédération Royale marocaine de basketball: Le Cinq national et les préparatifs au lancement des championnats à l' ordre du jour    Le portefeuille de BMCE Capital Research tire son épingle du jeu en 2020    Le Maroc dénonce le dévoiement des décisions du Sommet extraordinaire de l'UA par l'Afrique du Sud    Cher vaccin, cesse de nous faire languir !    Abdelkrim Meziane Belfkih: Le taux de reproduction de la Covid-19 se stabilise à 0,88    L'Italie prendra des actions en justice contre Pfizer    Nexans inaugure une nouvelle usine à Nouaceur    Netflix dépasse les 200 millions d'abonnés payants dans le monde    Chauffe-eau : Le tueur silencieux a fait 9 morts    El Guergueret : L'hommage du Groupe Sentissi    Casablanca : Une collecte de dons lancée en faveur des migrants sans-abri    Groupe Renault. Un bilan 2020 positif malgré la crise    Coronavirus : le SIAM 2021 annulé    Honorable distinction d'un militant amazigh     Nécessité d'approfondir la connaissance du risque    Les autorités publiques «rejettent catégoriquement» le chapitre consacré au Maroc    Transformation digitale : Marjane Holding passe à la vitesse supérieure    Mondial de handball: Le Maroc quitte la compétition    Il prend la tête du groupe C: Le Maroc débute par un petit succès sur le Togo    Angleterre: Leicester enfonce Chelsea, Lampard en danger    L'équipe nationale en stage de préparation à Maâmora    La pandémie a mis à nu les fragilités de l'OMS    Une démocratie, comme les auatres...    Marrakech : 1ère exposition de l'événement culturel «EX. Art contemporain»    «L'Homme qui a Vendu sa Peau» et l'acteur Sami Bouajila primés    CHAN : La Zambie et la Guinée vainqueurs de la Tanzanie et de la Namibie    Economie du web : l'effet Covid se fait ressentir    Edito: Le maire doit partir    L'épouse d'El Ghomari se confie sur 2M    La promotion des provinces du Sud dans l'agenda du Réseau Maroco-Américain    Paru chez l'édition La Croisée des Chemins : «Le Secret de la Lettre» : Mohamed Ennaji porte un regard sur l'école coranique d'hier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Grippe saisonnière: Il est temps de se faire vacciner
Publié dans Albayane le 09 - 11 - 2017

Comme chaque année et à pareille période, le ministère de la Santé conseille aux citoyens, notamment les personnes âgées, les enfants âgés de 6 mois à 5 ans, les personnes atteintes de pathologies chroniques, ainsi que celles souffrant de syndromes d'immunodéficience innée ou acquise, les femmes enceintes ainsi que les professionnels de santé de se faire vacciner.
Le vaccin existe au niveau des pharmacies et de l'institut Pasteur.
Beaucoup de personnes croient à tort, que la grippe saisonnière ne fera son apparition que lorsque le froid hivernal sera là, avec son contingent de vent glacial, de pluie. C'est totalement faux puisque la grippe commence à faire son apparition malgré la persistance du soleil en ce mois de Novembre. Elle est même bien installée ici et là, ce qui signifie qu'un très grand nombre de nos concitoyens seront concernés par la grippe cette année.
La vaccination est le moyen le plus sûr et le plus efficace pour se protéger contre la grippe saisonnière qui survient chaque année au cours de l'automne comme c'est le cas en ce moment. Les vaccins existent, ils sont disponibles au niveau des pharmacies et à l'institut Pasteur.
Quand on soulève la question de la grippe et la problématique que pose cette affection en termes de morbidité, de coûts socio-économiques au regard du nombre important de jours de travail qui sont perdus ou d'absence au niveau des écoles, de perturbations sociales généralisées et de pertes de productivité de la main-d'œuvre, mais aussi en termes de mortalité, on est abasourdi face à l'ignorance de nombreuses personnes qui ont une méconnaissance totale de ce qu'est la grippe. La grande majorité de nos concitoyens assimilent la grippe au Rhume (Rouah) qui est une affection banale, mais la grippe c'est beaucoup plus grave que cela surtout les complications qu'elle peut entrainer chez les sujets âgés.
La grippe est une infection virale aiguë qui se transmet facilement d'une personne à l'autre, et qui circule toute l'année partout dans le monde... Les épidémies surviennent chaque année en automne et en hiver dans les régions tempérées et peuvent sérieusement affecter tous les groupes d'âges. Il s'agit d'une maladie sérieuse et un problème majeur de santé publique à l'échelle planétaire dont les effets sont souvent sous-estimés. Elle est responsable dans le monde d'une morbidité élevée et d'une mortalité non négligeable, essentiellement chez les personnes à risque.
Des signes à connaitre
Si vous êtes atteint de la grippe, vous allez vous en apercevoir rapidement. Les symptômes de la grippe apparaissent généralement de manière brutale, 48 heures en moyenne après la contamination, et sont le plus souvent accompagnés de fièvre. Le patient infecté peut également ressentir une intense fatigue, des douleurs musculaires et articulaires plus communément désignées comme des courbatures, des maux de tête ou une toux sèche. La fièvre, qui peut dépasser les 39 ou 40 degrés dans le cas d'une grippe, peut également entraîner des frissons.
Le délai d'incubation de la grippe est d'environ deux jours, indique l'OMS sur son site. Il s'agit de la durée qui sépare le moment de l'affection et celui de l'apparition des premiers symptômes.
La grippe est une maladie contagieuse qui se transmet par voie aérienne. Il faut donc éviter les contacts avec les personnes contaminées par le virus. Ce dernier se trouve dans la salive et dans les gouttelettes projetées lors d'éternuements ou de toux. La grippe peut également se transmettre par contact direct, notamment dans les lieux de promiscuité. Il est donc conseillé de bien se laver les mains régulièrement et d'essayez d'éternuer dans un mouchoir à jeter immédiatement à la poubelle. Le malade est contagieux durant la semaine suivant la contamination, une durée qui peut être allongée dans le cas d'enfants ou de sujets immunodéprimés, c'est-à-dire ceux dont les moyens de défense de l'organisme sont peu efficaces.
Quelle est la situation au niveau mondial?
L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que lors des épidémies annuelles de grippe saisonnière, 5 à 15% de la population est touchée par des infections des voies respiratoires supérieures (les taux annuels d'attaque de la grippe au niveau mondial sont estimés à 5-10% chez les adultes et 20-30% chez les enfants).
En outre, la grippe provoque des hospitalisations et des décès principalement parmi les groupes à haut risque (très jeunes, personnes âgées ou maladies chroniques). Au niveau mondial, ces épidémies annuelles sont responsables d'environ trois à cinq millions de cas de maladies graves, et 250 000 à 500 000 décès. La plupart des décès associés à la grippe dans les pays industrialisés surviennent parmi les personnes âgées de 65 ans ou plus. Dans certains pays tropicaux, les virus grippaux circulent tout au long de l'année avec un ou deux pics au cours de la saison des pluies.
Qu'en est-il au Maroc?
Au Maroc, comme dans tous les pays du monde, la grippe sévit chaque année durant les saisons du froid (automne et hiver). Durant ces épisodes, des millions de personnes pourraient être touchées, mais sans grande gravité pour l'ensemble des sujets bien portants. Mais attention aux complications qui peuvent survenir tout particulièrement chez l'enfant, le sujet âgé, les cardiaques, les malades souffrant de pneumopathies chroniques telles que l'asthme ou la bronchite chronique, les diabétiques et les immunodéprimés.
Concernant la vaccination contre la grippe et plus particulièrement la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, celle – ci a été lancée en Octobre 2017 et se poursuivra jusqu'au mois de Février 2018. On relève que seulement 400.000 doses de vaccins sont disponibles au niveau des différentes pharmacies, ce qui est très peu au regard d'une population estimée à 35 – 37 millions d'habitants. Il faut dire que le Maroc est très en retard dans ce domaine, puisque sous d'autres cieux, la vaccination contre la grippe est gratuite.
Seulement un peu plus de 2% des Marocains sont annuellement vaccinés contre la grippe saisonnière. Ce qui est anormal pour un pays comme le nôtre, car il a globalement une très bonne politique vaccinale qui est citée en exemple par les plus hautes instances sanitaires mondiales dont l'OMS.
Est-ce une question de moyens ? Les Marocains désirent se faire vacciner, mais le prix du vaccin (72 DH) représente un obstacle, un frein surtout pour les sujets âgés aux ressources très limités sans assurance maladie type AMO ou autre qui remboursent le vaccin.
De ce fait, il n'est nullement déplacé de réfléchir sérieusement afin que notre programme élargi de vaccination (PEV) soit étendu à présent aux adultes et y introduire le vaccin contre la grippe saisonnière. Il y a plus à gagner qu'à perdre, et comme dit l'adage : mieux vaut prévenir que guérir.
Comme tous les ans, la vaccination est recommandée aux personnes âgées de 65 ans et plus, aux personnes fragilisées par des affections de longue durée, aux asthmatiques, aux femmes enceintes, aux enfants âgés entre 6 mois et 5 ans et aux professionnels de santé. Rappelons qu'il est utile de renouveler la vaccination tous les ans car la composition des vaccins s'adapte à la mutation des virus grippaux.
Se faire vacciner chaque année
Il est utile de rappeler que la grippe se transmet très facilement d'un individu à l'autre. Se faire vacciner chaque année constitue le meilleur moyen de se protéger contre la grippe et ses complications. En effet, la vaccination permet au corps de fabriquer des anticorps pour combattre la grippe. Cependant, les études ont montré que le nombre d'anticorps peut diminuer environ 6 mois après la vaccination. Cette diminution touche particulièrement les jeunes enfants, les personnes plus âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Par ailleurs, les virus qui causent la grippe changent continuellement. La composition du vaccin contre la grippe est revue chaque année afin d'y inclure les souches de virus qui devraient circuler le plus pendant la saison de la grippe. Pour toutes ces raisons, il est fortement recommandé de se faire vacciner chaque année afin de se protéger des complications de la grippe.
Les bons gestes contre la grippe saisonnière
Certaines mesures d'hygiène peuvent limiter les risques de contagion. En période d'épidémie de grippe, plus vous les respectez, mieux c'est !
Lavez-vous les mains, si possible avec du savon liquide, en les frottant pendant 30 secondes. Rincez-les ensuite sous l'eau courante et séchez-les avec une serviette propre ou à l'air libre. Le lavage des mains doit devenir un réflexe : au minimum, avant de préparer le repas ou de manger, après s'être mouché, avoir éternué ou toussé en mettant sa main devant la bouche, être passé aux toilettes, s'être occupé d'un animal et après chaque sortie. Servez-vous d'un mouchoir jetable pour vous moucher, tousser, éternuer ou cracher, et jetez-le aussitôt.
Pour le traitement de la grippe, celui – ci est du ressort du médecin et de lui seul. Il faut éviter l'auto – médication, qui ne fera qu'aggraver votre cas et compliquer la grippe.
A coté du traitement médical, il est recommandé de bien s'hydrater avec de l'eau, du thé ou une soupe. Du citron pressé et du miel, mélangés à de l'eau chaude, est une boisson parfaite en cas de mal de gorge et pour améliorer votre état général.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.