Le Forum Afrique Développement monte en gamme    Garanties mobilières: Le projet de loi adopté    Fonction publique: Nouveau modèle à l'étude    Fintech: Les bons conseils du FMI aux émergents    Le débat sur le changement d'heure reprend    Macron en Afrique de l'Est: Des intérêts stratégiques    Le CESE renouvelle ses instances au titre de l'année 2019    Mettre l'homme africain au cœur du développement et de la protection sociale    Le Groupe Crédit Agricole du Maroc primé à Tunis    La réussite de l'entreprise est tributaire de la garantie du bien-être du salarié    Trafic aérien intense à Dakhla à l'occasion du Forum Crans Montana    Les manifestations contre Bouteflika mettent à mal le Polisario    Arlene Foster, la femme qui détient les clefs du Brexit    La Nouvelle-Zélande va durcir sa législation sur les armes    L'Opep et ses partenaires font le point sur leur stratégie de soutien aux prix    Le Barça se rapproche de la consécration    Mbappé et Di Maria, un duo pour l'unité du Parc    Coupe de la Confédération : "Le Hassania in, le Raja out of Africa"    "Un partenariat novateur au service des compétences"    Pour de jeunes Canadiennes, le cannabis permet d'être une meilleure mère    Insolite : Selfie imprudent    Aziz Samsaoui, l'ambassadeur de la musique arabo-andalouse en Espagne    "Kilikis, la cité des hiboux" remporte le prix du meilleur film étranger au Canada    Captain Marvel commande toujours le box-office    Crash d'Ethiopian Airlines. Le P-DG de Boeing réagit    SIDA. Un programme ciblant les jeunes, les femmes et les migrants    Agressions sexuelles : Koffi Olomidé condamné à deux ans de prison    La Tribune de Nas : Vers une finale Leo/Cris ?    Flexibilité du dirham : Les objectifs de la première phase pleinement atteints    Message royal au 5e Forum Crans Montana de Dakhla    Digitalisation: C'est maintenant ou jamai!    Fès : Sous l'effet de l'alcool, un marchand ambulant tue son ami    El Jadida: 8 ans de réclusion criminelle pour un tailleur pédophile    Tétouan : Un jeu de hasard qui finit dans le sang    IB Maroc passe au rouge    Ligue des Champions d'Afrique : Le Wydad se qualifie haut la main en quarts de finale    Le PPS condamne vigoureusement l'attaque terroriste de deux mosquées en Nouvelle Zélande    La porte du souk hebdomadaire d'El Aroui inscrite au patrimoine national    Point de vue : «Terrasses en Scènes» de Morocco l'Ghedd !    «A la croisée des chemins» de Youssef Douieb à la galerie Nadar de Casablanca    Maroc-Argentine. Messi sera de la partie    37ème Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie à Marrakech : Rachid Talbi Alami désigné nouveau président    Bank Al-Maghrib, the limitations of an accommodative monetary policy    « Lumières Marocaines », Fouad Laroui rend hommage à l'art contemporain marocain    Les Marocains s'illustrent aux Special Olympics d'Abu Dhabi    Fiscalité, AMO… La corporation des cliniques privées fait le point    18 FICAM®: L'Espagne à l'honneur    UMT : Miloudi Moukharik rempile    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





PLF 2019 en phase finale chez les conseillers
Publié dans Albayane le 12 - 12 - 2018

L'adoption du projet de loi des finances est au stade final. La course contre la montre a bel et bien commence pour valider le projet de budget 2019 à la chambre des Conseillers.
La deuxième chambre devrait adopter le projet aujourd'hui après son examen lors des séances plénières du lundi et de ce mercredi. Des séances marathonienne suivront dés son atterrissage chez les députés pour le vote avant le 20 courant. Le projet place le volet social en pôle position et annonce une série de mesures et de plans sectoriels appropriés. L'intérêt pour l'investissement public est également salué. Le Groupe parlementaire du Parti du Progrès et du Socialisme à la chambre des conseillers, a en effet mit l'accent sur l'importance accordée à l'investissement dans le PLF-2019 et à la création d'un certain nombre de postes d'emploi dans le secteur de l'éducation. Le PLF a fait l'objet de plusieurs amendements tout au long de son débat.
Après l'adoption de la première partie du PLF 2019, les Conseillers débattent la seconde partie relative aux budgets sectoriels des différents départements ministériels. Le temps de remettre dans les brefs délais la version finale amendée du projet de budget 2019 aux députés pour valider les différents amendements votés par les conseillers. Ces amendements ont porté principalement sur des mesures fiscales et douanières ( TIC graduée sur les poissons gazeuses et non gazeuses, dédouanement pour 5 ans des voitures de tourisme ou celles utilitaires, exonération de la TVA sur certains médicaments, taxation des compromis de vente, exonération de la vignette pour les véhicules de transport mixte, exonération l'exonération de l'IR au profit des étudiants inscrits au cycle doctoral, pour les revenus ne dépassant pas 6.000 dirhams …) Suivra ainsi une deuxième lecture au sein de la première chambre qui bouclera le processus d'adoption du PLF2019.
Il faut rappeler que le lundi dernier lors de l'examen en séance plénière de projet de budget 2019, les différents groupes parlementaires restaient divergents sur la qualité du dit projet de loi des finances. Les groupes de la coalition gouvernementale ont qualifié le PLF de projet ambitieux et de positif à même de répondre aux attentes des différentes catégories sociales. L'intérêt accordé à l'emploi est également salué notamment le quota de 7% consacré aux jeunes handicapés. Le projet consacre aussi l'objectif d'améliorer le climat des affaires et celui de promouvoir l'investissement public et l'entreprise.
Toutefois, d'autres groupes parlementaires l'on taxé d'être au service de la dette. Ils appellent à la résolution de cette problématique de l'endettement des entreprises et à l'aboutissement du chantier de la réforme fiscale. Le projet de loi des finances est également taxé d'être une simple reproduction des budgets précédents et de ne pas contenir des mesures à même de réduire le déficit budgétaire structurel.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.