Tuez-les par balle» : tel est l'ordre du président philippin contre ceux qui refusent le confinement    Coronavirus : M'jid El Guerrab interpelle le ministre français de l'Education nationale    Coronavirus : 17 nouveaux cas confirmés, 708 au total, jeudi 2 avril à 21h    Zaïo : arrestation d'un individu impliqué dans la diffusion de contenu numérique incitant à la haine    ADD: Tout savoir sur les initiatives digitales en faveur de l'administration publique    Agriculture : La situation du marché à un niveau normal    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Marcel Botbol    TIBU Maroc s'adapte au coronavirus    Aswak Assalam lance prochainement «Aswak Delivery», un service de livraison à domicile    Coronavirus : le groupe CDG annonce de nouvelles mesures au profit des TPME    Covid-19: Le ministère de la Santé appelle à la patience    Le vrai du faux sur le coronavirus au Maroc, ce jeudi 2 avril    Confinement: nouvelles pratiques, vieilles fractures    Enchères de Sotheby's: Melehi et Belkahia en vedette    Mohamed Belmou : «Nous sommes pour l'idée d'allouer le budget des festivals pour lutter contre le corona»    Fonds Spécial Covid-19    Saad Lamjarred réagit au décès de Marcel Botbol (PHOTO)    Les éboueurs, des soldats nocturnes qui veillent à la propreté    Covid-19: l'Espagne passe à la phase de “ralentissement” de la pandémie    CDM reporte les échéances des crédits pour les clients impactés    Sous le thème «Philosophie de jeu de la FRMF» : La FRMF tient son séminaire en ligne    Coronavirus : plus de 700.000 bénéficiaires de l'indemnité forfaitaire    Confinement : que regardent les téléspectateurs marocains?    La télévision au temps de Coronavirus et la reprise du pouvoir d'initiative    Le Maroc a été parmi les premiers à fournir la chloroquine malgré la forte demande au niveau mondial    Coronavirus: La Corée du Nord épargnée ?    Le football français en deuil : De Marseille à toute la L1, hommage unanime à Pape Diouf    Lutte anti-coronavirus : Evacuation d'un grand marché populaire à Laâyoune    Un joueur du FUS se blesse pendant ses entraînements à domicile    Adieu Si Fadel    En Guinée, le président Alpha Condé, 82 ans, obtient une très large majorité parlementaire    Mustapha Adib, ex-espion des services de l'hexagone, tombe bien bas    Décès de Marcel Botbol à cause du Covid-19: ce que l'on sait    Parlement: Dispositif exceptionnel pour la session du printemps    Brèves Internationales    Les réserves des centrales syndicales    La Chambre des représentants mobilisée pour répondre aux exigences de la situation sanitaire    Nouvelle pauvreté et nouvelles solidarités en Italie    Le coaching mental, un impératif pour les sportifs à l'heure du confinement    Report des Jeux méditerranéens d'Oran à 2022    Après la crise sanitaire, vers un foot plus vertueux ?    Le Maroc n'y échappera pas    De la culture gratuite pour combattre l'ennui du confinement    Le rappeur français Booba prêche le respect des mesures préventives    Les musiques reposantes ont le vent en poupe    Un projet terroriste déjoué en Tunisie    Ça ne va pas si mal que ça pour nos étudiants au Canada    La production dans la construction en hausse de 3,6% dans la zone euro    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le doyen de la chanson marocaine
Publié dans Albayane le 05 - 12 - 2019

A l'occasion de l'inauguration, le 22 novembre dernier, de la galerie ‘'Living 4 Art'', espace qui sera dédiée à la Fondation du même nom, son directeur Ahmed Lahlou a saisi l'occasion pour rendre hommage à plusieurs personnalités de l'art et de la culture dont le grand Abdelwahab Doukkali, doyen de la chanson marocaine et arabe. Une première!
Lors du vernissage consacré à l'artiste peintre,Rajae Lahlou n'a pas cessé de nous surprendre. A savoir que celle-ci a saisi cette opportunité pour rendre hommage à plusieurs personnalités de renom dans le monde socioculturel, du sport et autres. Il s'agit, en effet, de l'hommage rendu au doyen de la chanson marocaine et arabe, le chanteur-compositeur Abdelwahab Doukkali, pour son riche répertoire durant plusieurs décennies.
D'autres hommages ont été également rendus au doyen du théâtre marocain et grand dramaturge, Abdelkrim Berrechid, au vétéran de la peinture marocaine et grand artiste plasticien Abdelhay El Mellakh, à l'académicien et Président de l'Association «Ouchaq Attarab El Assil», Khalid Ben Mansour, ainsi à la grande styliste modéliste Samira Haddouchi, au grand chanteur marocain Mahmoud El Idrissi, sans oublier notre grande sportive nationale la championne Nawal El Moutawakil…
Pour revenir à la galerie « Living 4 Art », c'est la plus grande au niveau de la métropole. Cette belle galerie qui va enrichir le secteur artistique dans la capitale économique, répond aux normes internationales en la matière. En effet, celle-ci jouit d'une belle situation géographique, avec une architecture de haute facture sur deux niveaux d'une surface très importante et un art déco bellissime. La finalité pour Ahmed Lahlou, directeur de la fondation du même nom et fin connaisseur de l'art plastique en particulier et la culture en général, concernant cet espace, est d'y abriter ultérieurement une fondation.
Plus encore, la Fondation Living 4 Art sera un véritable tremplin pour permettre aux artistes venant d'ici ou d'ailleurs d'exposer leurs œuvres, ainsi pour encourager les artistes en herbe de s'exprimer et faire clore leur génie artistique. En plus, ce sera une école pour les jeunes férus de l'art plastique pour être formés en matière de notions élémentaires dans le domaine et faire développer leurs connaissances, et les faire fructifier davantage.
En brillant de mille feux, de l'avis de plusieurs critiques d'art, dans plusieurs manifestations artistiques, notamment en exposant ses multiples œuvres à travers nombreuses galeries du royaume …, l'artiste-peintre marocaine a saisi cette grande occasion, en date du 22 novembre,pour exposer dans sa propre galerie ‘'Living 4 Art''. En effet, l'exposition de l'artiste qui sera ouverte au public, du 22 au 30 novembre,a été une opportunité pour surprendre les connaisseurs en la matière, critiques d'art, visiteurs et invités, en exposant ainsi un large choix d'œuvres, nouvelles et propres, exposées pour la première fois, dans lesquelles elle plonge dans lamixture des couleurs qu'elle affectionne, avec la création en même temps des alliages de tons, selon une «peinture mutante».
Lors de ce vernissage, l'artiste peintre a présenté un ensemble d'œuvres nouvelles abstraites, rythmées par la diversité des couleurs, avec une immersion dans un monde imaginaire pris dans une tension entre le bien et le mal. Autodidacte, Rajae Lahlou a eu une attirance magnétique pour l'art plastique dès son jeune âge. Sa curiosité pour le monde de l'art plastique lui a été inspirée par un heureux hasard qui a fait ressortir tout ce qu'elle ressent en elle en matière d'imagination et de créativité artistique. Il en a résulté que son travail artistique est davantage une recherche assidue dans le coloriage. D'ailleurs, l'espace, le mouvement, le rythme, les couleurs et la sobriété technique caractérisent ses œuvres chatoyantes et magnifiques. Son travail témoigne d'une aventure avec la couleur et la matière menée avec authenticité, chaleur et sensualité. Ce qui l'a fait révéler en tant qu'artiste peintre à part entière.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.