Foncier: L'incroyable méli-mélo    Le portugais Pestana Hotel Group renforce son offre    Propreté: Le nouveau matériel inutile?    Un Monde Fou    LDC Afrique: Victoire et qualification du WAC en quart de finale    La SIE change de positionnement    L'IFC octroie une enveloppe de 100 millions de dollars à la région de Casablanca-Settat    En recevant Merkel, Erdogan met en garde contre une propagation du chaos libyen    Paris au défi de convaincre le Pentagone de rester au Sahel    La Chambre des représentants adopte une proposition et cinq projets de loi    En marge de l'ouverture à Laâyoune des consulats généraux de la RCA et de Sao Tomé    Le surfeur Boukhiam fier de représenter le Maroc, le monde arabe et l'Afrique aux JO 2020    La Bundesliga veut abaisser à 16 ans l'âge minimum pour jouer en pro    Rajoy, d'ex-chef du gouvernement à président de la fédération espagnole de football ?    Habib El Malki reçoit l'ambassadeur d'Autriche à Rabat    Thomas Reilly : Les progrès réalisés par le Maroc le placent en pole position en Afrique    Arrêter de fumer 4 semaines avant une opération réduit le risque de complications    Insolite : Brève cavale    Des failles de sécurité constatées sur le navigateur web Safari    Piers Faccini, le maître de la complainte    Les vraies raisons de la perte de poids d'Adele    Bientôt, un musée Kylie Jenner    Zalar Agri réussit à lever 24 millions de dollars auprès de l'IFC    Programme des principaux matchs du vendredi 24 janvier    Coronavirus : un Marocain résidant à Wuhan lance un appel de détresse à l'ambassade marocaine en Chine    Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Le Maroc reconnaît le gouvernement de Bolivie    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Cour de cassation : 51.591 affaires enregistrées en 2019    mWellness Group prévoit d'investir 200 MDH au Maroc d'ici 2025    Le Crédit du Maroc lance les travaux de son nouveau siège social    Boeing : Le 737 MAX ne revolera pas avant le milieu de l'année    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Fnideq : Saisie de près de 10.000 comprimés psychotropes    Trump doit être destitué car « le bien et la vérité comptent », affirme l'accusation    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Le Maroc établit sa compétence juridique sur l'ensemble de son domaine maritime    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Coronavirus : L'ambassade du Maroc en Chine suit la situation de près    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    Rencontre entre le Monarque et le Roi du Bahreïn à Rabat    Chakib Alj et Mehdi Tazi tracent de nouveaux horizons pour la CGEM    Mercato : Le Hellas Vérone négocie avec l'AC Fiorentina pour Amrabat    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le doyen de la chanson marocaine
Publié dans Albayane le 05 - 12 - 2019

A l'occasion de l'inauguration, le 22 novembre dernier, de la galerie ‘'Living 4 Art'', espace qui sera dédiée à la Fondation du même nom, son directeur Ahmed Lahlou a saisi l'occasion pour rendre hommage à plusieurs personnalités de l'art et de la culture dont le grand Abdelwahab Doukkali, doyen de la chanson marocaine et arabe. Une première!
Lors du vernissage consacré à l'artiste peintre,Rajae Lahlou n'a pas cessé de nous surprendre. A savoir que celle-ci a saisi cette opportunité pour rendre hommage à plusieurs personnalités de renom dans le monde socioculturel, du sport et autres. Il s'agit, en effet, de l'hommage rendu au doyen de la chanson marocaine et arabe, le chanteur-compositeur Abdelwahab Doukkali, pour son riche répertoire durant plusieurs décennies.
D'autres hommages ont été également rendus au doyen du théâtre marocain et grand dramaturge, Abdelkrim Berrechid, au vétéran de la peinture marocaine et grand artiste plasticien Abdelhay El Mellakh, à l'académicien et Président de l'Association «Ouchaq Attarab El Assil», Khalid Ben Mansour, ainsi à la grande styliste modéliste Samira Haddouchi, au grand chanteur marocain Mahmoud El Idrissi, sans oublier notre grande sportive nationale la championne Nawal El Moutawakil…
Pour revenir à la galerie « Living 4 Art », c'est la plus grande au niveau de la métropole. Cette belle galerie qui va enrichir le secteur artistique dans la capitale économique, répond aux normes internationales en la matière. En effet, celle-ci jouit d'une belle situation géographique, avec une architecture de haute facture sur deux niveaux d'une surface très importante et un art déco bellissime. La finalité pour Ahmed Lahlou, directeur de la fondation du même nom et fin connaisseur de l'art plastique en particulier et la culture en général, concernant cet espace, est d'y abriter ultérieurement une fondation.
Plus encore, la Fondation Living 4 Art sera un véritable tremplin pour permettre aux artistes venant d'ici ou d'ailleurs d'exposer leurs œuvres, ainsi pour encourager les artistes en herbe de s'exprimer et faire clore leur génie artistique. En plus, ce sera une école pour les jeunes férus de l'art plastique pour être formés en matière de notions élémentaires dans le domaine et faire développer leurs connaissances, et les faire fructifier davantage.
En brillant de mille feux, de l'avis de plusieurs critiques d'art, dans plusieurs manifestations artistiques, notamment en exposant ses multiples œuvres à travers nombreuses galeries du royaume …, l'artiste-peintre marocaine a saisi cette grande occasion, en date du 22 novembre,pour exposer dans sa propre galerie ‘'Living 4 Art''. En effet, l'exposition de l'artiste qui sera ouverte au public, du 22 au 30 novembre,a été une opportunité pour surprendre les connaisseurs en la matière, critiques d'art, visiteurs et invités, en exposant ainsi un large choix d'œuvres, nouvelles et propres, exposées pour la première fois, dans lesquelles elle plonge dans lamixture des couleurs qu'elle affectionne, avec la création en même temps des alliages de tons, selon une «peinture mutante».
Lors de ce vernissage, l'artiste peintre a présenté un ensemble d'œuvres nouvelles abstraites, rythmées par la diversité des couleurs, avec une immersion dans un monde imaginaire pris dans une tension entre le bien et le mal. Autodidacte, Rajae Lahlou a eu une attirance magnétique pour l'art plastique dès son jeune âge. Sa curiosité pour le monde de l'art plastique lui a été inspirée par un heureux hasard qui a fait ressortir tout ce qu'elle ressent en elle en matière d'imagination et de créativité artistique. Il en a résulté que son travail artistique est davantage une recherche assidue dans le coloriage. D'ailleurs, l'espace, le mouvement, le rythme, les couleurs et la sobriété technique caractérisent ses œuvres chatoyantes et magnifiques. Son travail témoigne d'une aventure avec la couleur et la matière menée avec authenticité, chaleur et sensualité. Ce qui l'a fait révéler en tant qu'artiste peintre à part entière.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.