Coronavirus : 826 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 34.063 cas cumulés lundi 10 août à 18 heures    Maigre salaire et grosse déconvenue    Covid-19 : 826 nouveaux cas, 18 décès et 1.177 guérisons en 24H    Les cours mondiaux des huiles végétales et des produits laitiers poursuivent leur ascension    EEP: Liquidation de plus de 70 entités    Louis Tripard ou les souvenirs d'un colon exproprié    Vols spéciaux de Royal Air Maroc: les précisions de la compagnie aérienne    L'e-commerce, une tendance qui s'installe au Maroc    Ziad Atallah : L'aide marocaine intervenue au moment opportun    Sondage: Biden devance Trump au Wisconsin et en Pennsylvanie    Messi, Lewandowski, Neymar, De Bruyne... L'heure de briller    Report imminent du match IRT-RSB    Deux cas de Covid-19 à l'Atlético : Premiers remous à la Ligue des champions    Algérie: trois ans de prison ferme pour le journaliste Khaled Drareni    Abdallah Boussouf, secrétaire général du CCME    El Jadida : Opération d'immigration illégale avortée    Sidi Bennour célèbre la journée internationale de la jeunesse    Alerte météo: averses orageuses ce lundi au Maroc    Gad Elmaleh de retour sur scène    France Télévisions prépare un concert caritatif pour le Liban    Une rentrée des classes sous le signe du mystère    Le Conseil National des Droits de l'Homme plaide pour un nouveau contrat social    Hommage aux contributions des Marocains du monde    Covid-19 : le Ministère de l'Intérieur évalue l'impact sur les ressources humaines des collectivités locales    Un an après l'abrogation du statut d'autonomie    Youssef Zalal sur le toit du monde!    Getafe veut se séparer de Fayçal Fajr    Schalke 04: Amine Harit sur le départ?    Société générale creuse ses pertes à cause du Covid-19    Enjeux et défis pour le Maroc (2e partie)    Projet d'Akon en Afrique    SundanceTV lance son 1er concours de courts métrages    Najib Bensbia se glisse parfaitement dans une peau féminine    Casablanca: une voiture folle provoque d'importants dégâts sur l'autoroute (VIDEO)    Covid-19: les Philippines, premier pays à réimposer un large confinement    Conférence de soutien au Liban: 250 millions d'euros d'aides internationales    Botola Pro D1 : programme de la 21ème journée    La rentrée scolaire, c'est dans trois semaines    Une humble pensée d'une petite germe nommée Abderrahmane El Youssoufi    Le MMVI retrace la genèse artistique au Maroc    Au bord du naufrage!    Le gouvernement libanais exprime sa gratitude pour l'initiative royale    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    France: Une explosion fait 8 blessés à Antibes    Liban Message plein d'émotion de Majda Roumi au milieu des décombres (Vidéo)    Rabat: une nouvelle expo au Musée Mohammed VI    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





2020, année de la promotion de la culture de la concurrence
Publié dans Albayane le 14 - 07 - 2020

Le Conseil de la concurrence entend faire de l'année 2020, une année de promotion de la culture de la concurrence dans le Royaume, à travers un plan d'action prévoyant une stratégie de communication de masse et de proximité visant à informer, sensibiliser et mobiliser le grand public autour de l'importance du respect et de la défense du droit de la concurrence, indique le Conseil dans son rapport annuel pour 2019.
Dans ce rapport rendu public lundi, le Conseil annonce une série d'initiatives et d'actions qui témoignent de sa volonté de contribuer aux débats sur les questions de concurrence. Ainsi, en 2020, le Conseil envisage d'organiser des activités visant à fournir les éléments pouvant contribuer à infléchir les orientations économiques du Royaume dans le sens du renforcement des bonnes pratiques de la concurrence loyale, juste et équitable.
Ce faisant, le Conseil entend s'inscrire dans une nouvelle dynamique de plaidoyer, intégrant à la fois la portée territoriale de l'écosystème national de la concurrence et le partenariat national et international, précise le rapport.
Dans ce cadre, le Conseil consacrera l'année 2020 à la réalisation d'actions ciblées, privilégiant des canaux à large spectre. A cet effet, il prévoit de mener des actions de sensibilisation, de communication et de formation destinées à promouvoir la culture de la concurrence au sein des différents milieux concernés par les questions de la concurrence à l'échelle nationale et territoriale.
Il compte aussi organiser des rencontres au niveau des 12 régions du Royaume afin de présenter ses missions, attributions et ses productions et renforcer l'audience de ses travaux, assurer une large diffusion de ses publications, et accroître sa présence sur les réseaux et médias sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram, …), en créant un contenu adapté pour soutenir ses missions et ses objectifs (débats interactifs, bandes dessinées, vidéos, …).
Le Conseil envisage également de produire des films institutionnels et des capsules thématiques sur les grandes questions relatives à la concurrence, lancer la publication d'une lettre d'information périodique et à large diffusion, en format papier et électronique, portant sur l'actualité du Conseil et de l'état de la concurrence au Maroc et dans le monde, créer un média club, réunissant un groupe de journalistes spécialisés, pour mieux cerner et analyser avec profondeur les questions ayant trait à la concurrence.
L'introduction de nouvelles rubriques sur le portail web du Conseil, notamment un sondage, un forum de discussion, en vue d'interagir avec les citoyens et l'opinion publique nationale sur les questions de la concurrence fait aussi partie des actions que le Conseil de la concurrence prévoit de mener dans ce cadre.
Pour le Conseil de la Concurrence, ces actions visent à informer, sensibiliser et de faire le plaidoyer à des fins de prévention, selon une approche fondée sur une communication de masse et de proximité, auprès du monde de l'entreprise, de la société civile travaillant dans le domaine de la défense des droits du consommateur, et de l'opinion publique nationale, en vue de les associer et de les impliquer dans sa stratégie de promotion et d'appropriation de la culture de la concurrence saine, juste et loyale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.