DGSN: Les titres de séjour des étrangers de plus en plus sécurisés    Vaccins contre la grippe, en pénurie ?    Etude. Ces signes astrologiques les plus intelligents    Impôt sur les sociétés : une chute de 27,76% des recettes en 2021    Grande Bretagne. Le Labour éjecte Jeremy Corbyn    L'ouverture du consulat général des E.A.U. à Laâyoune aura lieu mercredi prochain    Le Conseil de sécurité salue le rôle des Commissions régionales du CNDH à Laâyoune et Dakhla    Nouvelles mesures restrictives : ce qui change à Al Hoceima    Covid-19: 3.256 nouveaux cas confirmés et 3.014 guérisons en 24H    Sahara Marocain : le mandat de la MINURSO renouvelé pour une année de plus    « Al Filahi Cash »: Le Crédit Agricole lance sa filiale de paiement    Turquie : la nostalgie du Califat    La journaliste Kaima Belouchi endeuillée    Séisme : Des morts et blessés à l'ouest de la Turquie    Raja-Zamalek : la date des demi-finales a été fixée    Coronavirus : Cristiano Ronaldo est négatif    Le Gabon réitère son appui à la marocanité du Sahara    Fonds Central d'Intervention pour les Urgences Humanitaires : Le Maroc, membre du Groupe consultatif    De nouveaux accords de coopération conclus entre le Maroc et Rwanda    Evolution du coronavirus au Maroc : 3256 nouveaux cas, 215.294 au total, vendredi 30 octobre à 18 heures    Vidéo : Profil de l'auteur tunisien de l'attentat de Nice (vidéo)    Coronavirus : Ahmad Ahmad testé positif (CAF)    Réseau FCA Morocco : La Continentale s'implante à Dar Bouazza    Maroc-USA : Des relations plus fortes que jamais    Reconfinement: la France s'attend à une récession de 11% en 2020 (ministre)    Relance économique : les associations de microcrédit bénéficieront aussi des garanties de la CCG    Le Qatar va sanctionner l'auteur des frottis forcés à l'aéroport de Doha    La 17ème édition du festival des Andalousies Atlantiques d'Essaouira sera virtuelle    Safae et Hanae répondent à la femme prétendant être leur vraie mère (VIDEO)    En 9 mois, les tribunaux du Royaume ont enregistré plus d'un million d'affaires    Mais où est donc Charlemagne ?    Casablanca : 12 ans de prison ferme pour avoir abusé d'une mineure    1ère édition de «Talents Africains» : Attijariwafa bank allie les jeunes et compétences pour l'avenir du continent    Algérie : Une économie au bord de la banqueroute    Dialogue libyen : les efforts marocains salués par le Parlement arabe    Malaisie. Mahathir veut tuer des millions de Français    Et revoilà Benkirane, le retour!    Nizar Baraka présente ses condoléances à la famille de Mohamed Melihi    Mohamed Melehi est décédé mercredi : Un pionnier de l'art contemporain emporté par la Covid-19    Mort de Driss Ouhab: les journalistes lui rendent hommage (PHOTOS)    Vers la création de la Chambre de commerce maroco-kényane    Covid-19: Confinement général en France (VIDEO)    Hamza Sahli, un marathonien ambitieux pour graver son succès aux JO deTokyo    S.M le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection à la tête de la CAVB    Ligue des champions : Le Real échappe au pire    Paris: l'artiste-peintre marocain Mohamed Melehi succombe au covid-19    Vernissage à la Villa des arts d' une exposition rétrospective de l' artiste-peintre Bouchaib Habbouli    Que la paix soit sur l'ensemble de l'humanité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des artistes marocains appellent à la réouverture des théâtres et des salles de cinéma!
Publié dans Albayane le 20 - 09 - 2020

Les temps sont durs pour les artistes. En effet, après une longue pause due à la pandémie de la Covid-19, de nombreuses activités artistiques sont à l'arrêt, et plusieurs artistes sont proie du chômage après avoir annulé les festivals et fermé les théâtres, les salles de spectacles et de cinéma. Une situation qui interpelle à plus d'un titre!
«La situation du secteur théâtral en particulier et artistique en général connait une régression remarquable, et les artistes qui non pas une source de revenue stable sont dans de mauvais drapes», écrivait le dramaturge et metteur en scène, Abdeljabar Khoumrane.
C'est une année blanche pour les travailleurs du secteur, dit-il. Et l'activité est à l'arrêt total sachant que les salles, les centres culturels sont fermés et le soutien exceptionnel est en retard, poursuit-il. Et d'ajouter : «face à cette réalité délicate, les artistes se demandent : que faire ?».
«Ouvrez les théâtres, la culture et l'art sont la solution», c'est avec ces mots que le jeune comédien et metteur en scène, Amine Nasseur a lancé un appel aux décideurs afin d'ouvrir les espaces culturels au grand public.
Par ailleurs, dans un communiqué, la fédération marocaine des troupes théâtrales professionnelles (section de Casablanca-Settat), a alerté aux «dégâts» dont fait l'objet des troupes théâtrales et agences artistiques ainsi que leurs travailleurs suite à la pandémie de la Covid-19. Cette crise, ajoute la même source, a paralysé l'activité dans de nombreux domaines dont essentiellement l'activité théâtrale en fermant et annulant la programmation dans les théâtres, les salles de spectacles publiques et les espaces ouverts depuis mars 2020.
«Je demande les responsables d'ouvrir les théâtres et les salles de cinéma, l'hiver est sur les portes », écrivait à son tour le scénographe Tarik Ribh sur sa page facebook.
En ces temps difficiles, rien que les arts peuvent atténuer le poids lourd de l'enfermement. Ainsi, le public a soif de renouer les liens avec les arts et les espaces culturels.
‘'Une pensée pour vous et tout mon soutien ! Très bon courage !'', c'est avec ces mots qu'une cinéphile a exprimé sa solidarité avec une salle de cinéma au cœur de la capitale.
«Cela nous a fait tellement chaud au cœur, en ces temps difficiles, où nous militons pour la prise en charge de l'équipe CINEATLAS, pour la réouverture des cinémas, pour assurer notre mission de Culture de Divertissement qui vous manquent tant vous nous le rappelez quotidiennement. Mille Mercis Mariam.
A l'heure où tout le monde ne jure que par la technologie de l'information, ce petit mot manuscrit vient émerger au dessus des idées reçues, pour nous rappeler ce qui fédère notre public, avec une chaleur sans commune mesure avec ce que pourrait offrir le digital, cette expérience humaine de la salle de cinéma ou l'on partage nos émotions», avait répondu la direction du CINEATLAS au message de la cinéphile.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.