Un pays des Caraïbes décide d'ouvrir un consulat à Dakhla    L'introduction en Bourse de Aradei Capital validée par l'AMMC    Préparations CHAN-2021 : La sélection nationale s'impose 4-0 face au Mouloudia d'Oujda    France/Déconfinement: les mesures annoncées par Emmanuel Macron (VIDEO)    Un ancien rugbyman français retrouvé mort dans un parc près de Paris    Nomination : Toni Pérez, nouveau directeur général de Glovo Maroc    Travail des enfants et droits de la femme : 14 associations bénéficient de la subvention de l'Etat    Le roi Mohammed VI a adressé un message au président mauritanien    Détection des discours haineux : Facebook chiffre ses progrès    [Vidéo] C.I.N. comme garantie : ce que dit la loi [MFM Radio]    L'hommage au Roi unificateur    Fuyant la guerre, des Ethiopiens accueillis dans des maisons soudanaises    Liverpool ne pourra bientôt plus aligner 11 joueurs valides    Le "butin " qui trahit l'expédition du Polisario à El Guerguarat    "Bayt Dakira " , partenaire du ministère de l'Education nationale pour promouvoir la richesse de toutes nos diversités    Parution de l'édition arabe des "Voix de Marrakech" de l'Allemand Elias Canetti    Croissance économique et rationalisation des choix budgétaires : cas du Maroc [Tribune]    HACA/ONU Femmes : «16 jours d'activisme contre la violence faite aux femmes»    Un nouveau bain de sang évité en Tunisie    Un chanteur marocain testé positif au covid-19    La Franco-marocaine Amina dévoile son premier clip«Je te quitte»    Réseau de lecture au Maroc : Lancement du 7è Prix national de la lecture    FICMEC 2020 : Une 9ème édition virtuelle qui met à l'honneur l'Amérique latine    L'épreuve de vaccination!    Activité portuaire : Casablanca et SPEZIA renforcent leur coopération    Intégrité territoriale : L'Alliance des Médecins Istiqlaliens fière des positions de SM le Roi    Large soutien international à l'intervention du Maroc pour protéger ses territoires    Zoom : Hamilton ou Schumacher, qui est le meilleur pilote de l'Histoire ?    Le Parlement péruvien salue l'intervention du Maroc    660 nouveaux véhicules mis à la disposition de différents services    La loi pour l'exclusion de Huawei des futurs réseaux 5G présentée au parlement    Météo: au Maroc, pluie et rafales de vent dans ces villes à partir de mercredi    Susana Diaz : le Maroc, le "partenaire le plus stable de l'Espagne dans toute la Méditerranée"    Raja de Casablanca: Ziyat persiste et signe    Colorado: le chiffre d'affaires en baisse de 10,3% à fin septembre    Karim Belhassan, nouveau Directeur général Adjoint de BMCI    Chambre des conseillers: L'importance de la mission exploratoire des commissions permanentes mise en avant    Pourquoi les cas de covid-19 ont baissé au Maroc, selon un expert    Vaccination au Maroc: Ait Taleb donne (presque) tous les détails    Griezmann brise le silence sur ses rapports avec Messi    Al-Nasr : la colère d'Amrabat après la défaite face à Al Hilal (VIDEO)    Coronavirus : voici les métiers les plus à risque [Etude]    Entretien / Prévisions des tendances du digital en 2021    Flexibilité du dirham : Jouahri chez les députés    La réaction officielle de la CAF après la suspension de son président : -L'intérim de M.Constant Omari prolongé jusqu'au 12 mars 2021 -M.Fouzi Lekjaâ, premier vice-président    USA: Trump prêt à céder le pouvoir    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste affiliée à «Daech»    Etats-Unis : Biden va commencer à dévoiler son gouvernement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bourita: «aucune alternative à l'accord de Skhirate qui constitue la référence»
Publié dans Albayane le 22 - 10 - 2020

Il n'y a aucune alternative à l'accord politique de Skhirate pour résoudre la crise libyenne, a affirmé mercredi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, soulignant que cet accord constitue la référence.
L'accord de Skhirate est une base qui ne peut être exclue dans la recherche de toute solution à la crise libyenne, a insisté M. Bourita dans une déclaration à la presse à l'issue de ses entretiens avec le président du Haut Conseil d'Etat libyen, Khaled Al Mechri.
Le ministre a aussi souligné que cet accord accorde la légitimité aux institutions et à toutes les composantes du dialogue et doit demeurer une référence dans le cadre des tous les développements que connaît ce dossier et des résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu.
Il a toutefois relevé que cet accord peut être développé ou adapté à la réalité, rappelant en outre le soutien du Maroc à tous les efforts pour la résolution de la crise libyenne et sa disposition à poursuivre sa neutralité positive pour la recherche d'une solution, loin de toute ingérence étrangère.
SM le Roi Mohammed VI soutient tous les efforts et les initiatives des Libyens pour parvenir à une solution garantissant à la Libye son unité nationale et sa souveraineté et permettant d'éviter les ingérences étrangères, a affirmé M. Bourita, réitérant la position du Maroc en soutien du rôle du Haut conseil d'Etat et de la Chambre des représentants comme instances importantes et nécessaires pour le succès de toute résolution de la crise libyenne.
Ces deux organes constituent le noyau essentiel pour parvenir à une solution puisqu'ils représentent la légitimité et sont deux fondements de l'accord politique de même qu'ils sont représentés dans l'ensemble du territoire libyen et auprès du peuple libyen, a-t-il soutenu.
Ils constituent la base essentielle sur laquelle doit se fonder tout accord de sortie de crise, a-t-il poursuivi, ajoutant que le Maroc a toujours encouragé ce dialogue et interagit de manière permanente avec ces deux organes.
Le ministre a par ailleurs félicité les deux délégations ayant pris part au dialogue inter-libyen de Bouznika pour l'esprit de responsabilité et de consensus qui marqué les débats sur l'article 15, tout en faisant prévaloir l'intérêt de la Libye.
Il a appelé à la poursuite de la dynamique positive créée par le dialogue inter-libyen à Bouznika avec le même esprit et principes et dans le cadre de la même approche adoptée par le Maroc qui vise à permettre aux Libyens de mener le dialogue dans le respect mutuel et la souveraineté, qualifiant d'importants les consensus de Bouznika.
M. Bourita a tenu aussi a saluer l'esprit positif et le soutien, ainsi que les efforts d'accompagnement de M. Khaled Al Mechri au dialogue inter-libyen à Bouznika.
Khaled Al Mechri : l'accord de Skhirate l'unique document de référence
Pour sa part, le président du Haut Conseil d'Etat libyen, Khaled Al Mechri estime que 'accord de Skhirate demeure l'unique document auquel on peut se référer pour la résolution de la crise libyenne.
Il s'agit d'un document constitutionnel puisqu'il fait partie de la déclaration constitutionnelle en Libye, a relevé M. Al Mechri dans une déclaration à la presse à l'issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger Nasser Bourita, soulignant que la dernière résolution du Conseil de sécurité de l'Onu considère que l'accord politique constitue une référence.
Il a par ailleurs affirmé que sa visite, la quatrième du genre, au Maroc vient confirmer le rôle positif joué par le Royaume sous la conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et sa position visant à parvenir à un consensus pour résoudre la crise libyenne.
M. Al Machri a, à cet égard, rappelé que les importants efforts déployés par le Maroc ont permis d'aboutir à des accords à Bouznika entre le haut conseil d'Etat et la Chambre des représentants sur les postes de souveraineté.
L'action doit être désormais concentrée sur l'examen des moyens pour mettre en oeuvre les accords de Bouznika en vue de permettre de retrouver l'équilibre économique et financier de l'Etat et parvenir à des solutions définitives en Libye, a poursuivi M. Al Machri.
Il a aussi insisté sur la nécessité de mettre en oeuvre l'article 15 de l'accord politique et de réfléchir à l'organisation des élections.
«Nous commençons à s'engager, avec l'aide des frères marocains, sur la bonne voie pour parvenir à l'achèvement de la période de transition», a-t-il encore dit, réitérant ses remerciements et sa gratitude au Maroc, Roi, gouvernement et peuple, pour les efforts qu'il mène pour rassembler les Libyens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.