Gaza: au moins 42 Palestiniens tués dans les raids israéliens, plus lourd bilan quotidien depuis lundi (ministère)    La famille de la Sûreté nationale célèbre le 65è anniversaire de la création de la DGSN    Variant indien : Le gouvernement britannique rassure quant à l'efficacité des vaccins    Dubaï : Ouverture du « Marché du voyage arabe » avec la participation du Maroc    Zidane va quitter le Real Madrid au terme de cette saison (radio)    Le laboratoire national de la police scientifique, un projet structurant inauguré à Casablanca    Evolution du coronavirus au Maroc :127 nouveaux cas, 514 944 au total, dimanche 16 mai 2021 à 16 heures    Le groupe ODM rachète la «Polyclinique Atlas Casablanca»    65 éme anniversaire de la création de la DGSN : Des hommes et des femmes au service de la société .    SM le Roi adresse un Ordre du jour aux Forces Armées Royales    Chelsea défait en finale par Leicester    Un nul bénéfique pour le WAC face au Mouloudia    Le tunisien Fathi Jebal, nouvel homme fort du MAS    Maroc: Déficit budgétaire de 22,5 MMDH à fin avril 2021    Taqa Morocco: Hausse des bénéfices au premier trimestre    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Les transferts d'argents des migrants résistent à la crise du COVID-19 (Banque Mondiale)    Les relations maroco-espagnoles traversent la plus grande crise de leur histoire    65 ans d'existence et d'abnégation    Hammadi Ammor, figure de la création nationale, s'est éteint    «Il faut travailler sur des œuvres théâtrales dans l'expectative d'une reprise culturelle»    Le Maroc, grand défenseur du droit des Palestiniens à établir un Etat indépendant    L'ambassadeur de Palestine exprime ses remerciements et sa gratitude à S.M Mohammed VI    Sit-in de solidarité avec le peuple palestinien    Installation des jurys du Prix national des études et recherches sur l' action parlementaire....    Le Polisario et l'Algérie pris la main dans le sac    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    Visionnage boulimique des séries : La guerre ouverte contre le sommeil    Le droit à la différence au coeur "La Cigogne Volubile "    Journée internationale des musées: Accès exceptionnel et gratuit mardi aux musées de la FNM    Conflit israélo-palestinien : «le carnage doit cesser immédiatement», réclame le chef de l'ONU    Calcio : La Juve toujours en course pour une place en C1    Art moderne et contemporain: une pléiade d'artistes marocains de renom à la Menart Fair à Paris    Coupe de la CAF/ Quart de finale aller : Le Raja arrache le nul en déplacement face à Orlando Pirates (1-1)    Coupe de la CAF: le RAJA ramène un nul précieux de Johannesburg    Ahmed Fouad El Filali, Directeur de SINMARCO : Difficulté de recouvrement et trésorerie, les questions cruciales de l'après Covid-19    Casablanca : Inauguration des nouveaux sièges de la BNPJ et du Laboratoire de la Police Scientifique (reportage)    Maroc-Turquie : la nouvelle version de l'accord de libre- échange est entrée en vigueur    Situation en Palestine : Le Maroc participe à la réunion d'urgence des ministres des AE de l'OCI    47ème anniversaire de la disparition du Zaïm Allal El Fassi: Le combat du « Zaïm » pour l'éveil de la conscience    En marge du webinaire de l'Alliance des Economistes Istiqlaliens: Faire de l'acte culturel et créatif, un acte économique    Algérie : le DG marocain d'Amana Assurance prié de rendre les clés de l'entreprise    Jordanie: Arrivée du deuxième lot de l'aide humanitaire d'urgence au profit des Palestiniens sur Très Hautes Instructions Royales    Frappe aérienne sur Gaza: 17 Palestiniens tués    Kénitra: interpellation de trois individus pour possession et trafic de drogues et de psychotropes    Rabat: Le mythique café des Oudayas rouvre ses portes après sa rénovation    Arrivée en Jordanie du premier lot de l'aide humanitaire d'urgence destinée aux Palestiniens    Botola Pro D1 « Inwi » (17è journée): Résultats et programme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des appels à changer « véritablement » l'Amérique
Publié dans Albayane le 22 - 04 - 2021

Après le jugement historique d'un policier blanc déclaré coupable du meurtre de George Floyd, l'espoir d'un changement profond des méthodes policières traversait mercredi les Etats-Unis, mais plusieurs autres cas d'Afro-Américains tués pendant ce procès ultra-sensible témoignent du long chemin restant à parcourir.
« Justice! », un « tournant dans l'Histoire »: chez l'avocat de la famille Floyd, Ben Crump, comme chez les manifestants rassemblés devant le tribunal à Minneapolis, l'annonce mardi du verdict contre Derek Chauvin a provoqué une vague d'optimisme.
« On peut enfin commencer à respirer », répétaient des habitants et des politiques mais aussi les frères de George Floyd, en écho aux derniers mots de cet Afro-Américain mort à 46 ans en mai 2020.
« Je ne peux pas respirer », avait-il supplié à plusieurs reprises, pendant que Derek Chauvin maintenait son genou sur son cou, pendant plus de neuf minutes.
Une plainte résonnant comme un cri de ralliement mondial contre le racisme et les abus des forces de l'ordre.
A l'issue de trois semaines d'un procès sous haute tension à Minneapolis, ville du nord des Etats-Unis, les 12 jurés ont conclu, en moins de 24h00, que l'accusé était coupable des trois chefs d'accusation qui le visaient.
Immédiatement menotté, l'agent de 45 ans a été écroué.
Un verdict, et une image, peu fréquents dans un pays où les policiers sont rarement condamnés.
« Mais seul le temps dira si » ce verdict « marque le début de quelque chose qui changera véritablement l'Amérique et ce que vivent les Américains noirs », a dit mercredi Philonise Floyd, l'un des frères de George, dans les pages du Washington Post.
Sur le carrefour où il est mort, surnommé « place George Floyd », Helena Sere, une quadragénaire noire, expliquait mercredi avoir « pleuré » la veille en apprenant le verdict. « J'espère que c'est le début d'un changement », confie-t-elle.
Après le soulagement des premiers instants, des voix se sont rapidement élevées pour demander des réformes.
Pour Joe Biden, ce verdict pourrait marquer « un pas de géant vers la justice en Amérique » et mener vers un « changement significatif ».
« Les Américains noirs, particulièrement les hommes noirs, ont été traités à travers ce pays comme s'ils n'étaient pas des humains », a lancé Kamala Harris, à ses côtés lors d'une allocution solennelle.
« Nous devons encore réformer le système », a martelé la première vice-présidente noire de l'histoire des Etats-Unis.Illustration funeste de leurs propos, une adolescente noire âgée de 16 ans a été abattue par un policier à Columbus, dans l'Ohio, juste avant le verdict.
Sur une vidéo des faits rapidement diffusée par la police, elle semble s'attaquer, un couteau à la main, à une autre jeune fille.
La porte-parole de la Maison Blanche a déploré des faits « tragiques ». « Nous savons que les violences policières touchent de façon disproportionnée les personnes noires et hispaniques », a souligné Jen Psaki.
D'autres cas récents ont provoqué une indignation d'autant plus forte qu'ils ont été découverts pendant le procès de Derek Chauvin, comme la vidéo d'un mineur de 13 ans, Adam Toledo, abattu par un policier à Chicago. Des images « insoutenables » selon la maire de la ville.
Et en banlieue même de Minneapolis, Daunte Wright, un jeune Afro-Américain de 22 ans, a été tué par une policière blanche lors d'un contrôle routier le 11 avril. Avec sa mort, la tension s'était accrue dans la ville déjà barricadée pour le procès.
Les funérailles de Daunte Wright sont prévues jeudi à la mi-journée dans une église de la ville. La famille de George Floyd, son avocat ainsi que la figure de la lutte pour les droits civiques Al Sharpton prononceront des discours.
En parallèle, le ministère américain de la Justice a annoncé mercredi ouvrir une enquête sur la police de Minneapolis, pour déterminer si elle faisait systématiquement un usage excessif de la force.
Après le verdict, Joe Biden comme Kamala Harris ont exhorté les parlementaires à agir enfin. Mais républicains et démocrates semblent loin d'une action commune.
Près d'un an après la mort de George Floyd, un projet de loi pour réformer la police, portant son nom, languit toujours au Capitole, faute de soutiens suffisants chez les républicains.
Pour sa famille, le « combat » se poursuit aussi avec l'attente de la sentence de Derek Chauvin, attendue dans huit semaines. Il encourt 12 ans et demi de prison mais sa peine pourrait être rallongée si le magistrat conclut à l'existence de circonstances aggravantes.
Les proches de l'Afro-Américain attendent également le jugement pour « complicité », prévu en août, des trois autres policiers qui avaient participé à l'arrestation de George Floyd.
Pour son frère Rodney Floyd, ils doivent être « déclarés coupables des mêmes charges ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.